Google Analytics Alternative

Infos traffic

  • A proximité. Pont de Lixhe : patience

    Le tablier du pont de Lixhe s’était soulevé début février. Il est depuis lors toujours fermé au passage, ce qui cause de nombreux ennuis au niveau de la circulation dans la région. D’emblée, les techniciens avaient évoqué une fermeture de plusieurs mois. Ce sera bien le cas et il va donc falloir faire encore preuve de patience. En effet, un cahier des charges est en cours de finalisation concernant les travaux à mener. Un adjudicataire sera ensuite désigné en urgence. Mais il ne faut pas espérer de réouverture avant fin août.

    (Source La Meuse)

  • Lixhe Circulation. Des déviations à proximité du pont de Lixhe : prudence !

    Suite aux dégâts constatés au pont de Lixhe, des mesures ont été prises par la police au niveau de la circulation locale.

    La police demande si possible de ne pas passer en voiture par cet endroit. Si cela doit être le cas, des déviations ont été prévues.

    Véhicules de – de 3,5t : emprunter la rue de la Digue, le quai du Halage et la rue Aux Chevaux. Ce sont des rues étroites. La plus grande prudence est demandée et des limitations de vitesse ont été instaurées. Des feux tricolores ont aussi été installés. Il faudra faire preuve de patience car leur alternance sera de 6 minutes.

    Véhicules de + de 3,5t : une grande déviation est imposée via les Nationales 618, 671 et 619.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-02-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-02-09,BASSE-MEUSE,1|4

  • Attention ! Ce dimanche, le thier de Glons quasi impraticable suite aux chutes de neige !

    thier de glons neige décembre 20172.jpgEn ce dimanche 10 décembre 2017 (12h00) durant lequel tombe une neige drue, il est fortement déconseillé d’emprunter le Thier de Glons (rue Provinciale). Les importantes chutes de neige et la présence de chicanes de ralentissement rendent son accès particulièrement difficile. Il est donc, à notre sens, déconseillé de l’emprunter en attendant l’intervention des services d’épandage.

    thier de glons neige décembre 2017.jpg

  • C’est la loi. L’agriculteur doit retirer les traces qu’il laisse

    Avec l’arrivée de l’automne, on entre dans une période dense au niveau des récoltes. Les agriculteurs y vont bon train pour ramasser un maximum de betteraves, pommes de terre, etc. Mais ces nombreuses récoltes et les réguliers allers-retours entre champs et routes laissent inévitablement des traces sur le macadam. Une situation dangereuse si la météo se montre peu clémente.

    Cinq tués en 2016

    Devenues soudainement très glissantes, les routes peuvent provoquer des accidents qui ont, parfois, de lourdes conséquences. En 2016, l’institut Vias a recensé 239 accidents avec tués ou blessés dus à la saleté de la chaussée. « Il y a eu 2 tués sur des routes sales (0,3 %) et 3 tués sur des routes humides et sales (0,5 %). Donc 5 tués au total », note tout de même Benoît Godart, porte-parole de Vias.

    Un conducteur qui n’adapte pas sa vitesse à l’état gras de la chaussée (dû à une fine couche de boue et de pulpe de betteraves) doit supporter un quart des responsabilités après un accident. C’est également le cas pour la commune si elle ne constate pas la présence anormale de boue et qu’elle ne veille pas à prendre les mesures nécessaires.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-11,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-11,BASSE-MEUSE,1|18

  • Nouveau code de la route. Des feux verts spéciaux pour les cyclistes

    Le système existe déjà dans plusieurs villes aux Pays-Bas. Dans certains carrefours, les feux sont synchronisés de telle manière qu’ils deviennent verts en même temps... uniquement pour les cyclistes. Ceux-ci peuvent alors traverser dans toutes les directions.

    Dans le cadre du nouveau code de la route qui devrait être prêt pour fin 2018, le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), compte instaurer ce principe du « vert intégral pour les cyclistes », comme il l’a indiqué à la Chambre. La règle prévoit donc une phase verte réservée au franchissement de certains carrefours à feux par les cyclistes et piétons, quelle que soit la direction empruntée, et durant laquelle le trafic automobile est à l’arrêt, limitant ainsi le contact entre usagers faibles et motorisés.

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-27,BASSE-MEUSE,1|14

  • Wonck. Un muret de béton placé en travers de la route à la sortie d’un tournant ? Ce qui devait arriver arriva !

    Il y a une huitaine de jours, sur la rue de Zichen à Wonck (route encaissée) des pierres se sont brusquement détachées des parois abruptes de tuffeau pour dévaler en contrebas. La commune de Bassenge est directement intervenue et, à titre préventif, a placé de part et d’autre de la section de voirie concernée des éléments en béton comportant une signalisation (glissières d’autoroutes) afin de régler ou interdire la circulation.

    Or, le muret de béton placé au sommet de la côte l’a été juste à la sortie d’un tournant où les usagers venant de Zichen ont une visibilité restreinte. Et, de surcroît, la présence de ce muret de béton n’a fait l’objet d’aucune signalisation préalable qui eut permis aux usagers d’anticiper avant de rencontrer cet obstacle.

    Aussi, ce qui devait arriver arriva : mercredi un véhicule venant de Zichen a embouti le muret…

    N’est-on en droit de se demander quel est le processus décisionnel qui mène à placer un tel « piège de béton » à la sortie d’un tournant sans préalablement signaler sa présence ?

    Explications en photos :

    muret wonck 3.jpg

    Les usagers abordent le tournant. Aucune visibilité sur le muret en béton.

    muret wonck 4.jpg

    Et... A la sortie du tournant...

    muret wonck 5.jpg

    Une barrière Nadar, une glissière d'autoroute en béton, et deux Big-bag remplis de terre composent l'obstacle.

    Ci-dessous, photo prise mercredi juste après l'accident

    muret wonck.jpg

  • Flash info Bassenge. Travaux : placement de feux sur la RN619 dès ce lundi !

    La société SMET GWT procédera à des forages de reconnaissance à la demande de l’AIDE dans le cadre des études géotechniques pour les collecteurs et les stations de pompage de Bassenge et de Roclenge.

    Ces travaux débuteront le 24 avril et se poursuivront jusqu’au 2 juin 2017. La société mettra en place des feux tricolores sur la RN619 - Nationale Bassenge-Maastricht. (Source Bassenge.be)

    travaux rn619,feux rn619 bassenge maastricht,rn619 travaux

  • Glons. Carrefour Place de Brus - route provinciale : mais où est donc passé le signal « Cédez le passage » ? Une situation dangereuse à laquelle il faudrait certainement remédier

    signal stop place de brus route provinciale.pngA Glons, venant de la Place de Brus vers le carrefour avec la route provinciale, les usagers doivent marquer un temps d’arrêt avant de s’engager sur cette route que l’on sait fort fréquentée. Raison pour laquelle, un signal « Cédez le passage » indiquait cette obligation. Mais ce signal a disparu. A bien analyser la partie restante du poteau cisaillé à la base on y constate la présence de rouille. Tout porte donc à croire que cela fait certainement des mois que le poteau a été décapité.

    A la recherche du signal perdu…

    En scrutant les alentours, il ne faut guère de temps pour découvrir le signal. Nous l’avons trouvé gisant sur l’accotement en face, côté gauche de l’entrée de la rue de Brus.

    En attendant, le signal fait défaut et ne pas manifester aux usagers l’obligation de céder le passage rend la situation dangereuse.

    signal glons place de brus rue provinciale.2jpg.jpg

    signal glons place de brus rue provinciale.3jpg.jpg

    signal glons place de brus rue provinciale.4jpg.jpg

    signal stop place de brus route provinciale.png

    (ci-dessus : photo google street view)

    Les autres : Regor

  • E313 - travaux. Deux mois de travaux entre Juprelle et Boirs

    Un important chantier démarre ce jeudi 6 avril sur l’autoroute E313, entre Juprelle et Boirs, uniquement en direction d’Anvers.

    La Sofico va en effet faire procéder à la réhabilitation du revêtement. Un chantier plus que nécessaire lorsqu’on voit les dégradations du tarmac.

    Le lancement de ces travaux se fera en deux phases. Ce jeudi 6 avril, la signalisation de chantier sera installée en direction de Liège. Et à partir de ce lundi 10 avril, la signalisation de chantier sera installée en direction d’Anvers. La circulation sera ramenée sur une bande.

    La suite sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-04-06,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-04-06,BASSE-MEUSE,1|8

    (Photo prétexte)

    En pratique :

    A partir du jeudi 06/04/2017, la signalisation de chantier sera installée dans le sens vers Liège.
    A partir du lundi 10/04/2017, la signalisation de chantier sera installée dans le sens vers Anvers.
    L’autoroute sera ramenée à une voie de circulation dans chaque sens.
    La vitesse sera limitée à 70km/h vers Liège et à 50km/h vers Anvers.
    La sortie Boirs vers Anvers sera accessible.
    La fin du chantier est annoncée pour fin mai 2017.
    Les travaux seront réalisés par l’entreprise BAM BETONAC.

  • Attention travaux ! Remplacement et mise à niveau de trapillons, rue Neuve à BASSENGE

    Les travaux débuteront le 03 avril 2017 et se poursuivront jusqu'au 7 avril 2017. Présence d'un passage alternatif avec usage de feux tricolores sur la RN.(source Bassenge.be)

  • Neige et verglas: de nombreux accidents sur nos routes, poids lourds interdits sur l'E25 et l'E42 (le point en live, région par région)

    C’était annoncé : la neige et le verglas causent pas mal d’embarras de circulation ce vendredi matin sur notre réseau routier. La suite sur :

    http://www.lameuse.be/1762404/article/2017-01-13/neige-et-verglas-de-nombreux-accidents-sur-nos-routes-poids-lourds-interdits-sur

    Une période d'accalmie en matinée, puis de nouvelles précipitations hivernales dans l'après-midi, prévient le Centre régionale de crise de Wallonie

    Le front neigeux s’évacue par l’est du pays et les températures devraient redevenir positives dans les heures à venir. Cela couplé aux mesures d’épandage, les quelques perturbations qui existent encore ne devraient donc pas trop durer, estime-t-on au centre Perex.

    La suite sur :

    http://www.lameuse.be/1762452/article/2017-01-13/une-periode-d-accalmie-en-matinee-puis-de-nouvelles-precipitations-hivernales-da

  • Alerte météo: L'IRM annonce du verglas ce dimanche jusque 11h dans tout le pays

    L’Institut Royal de Météorologie (IRM) annonce la présence de plaques de givres sur nos routes jusqu’à 11h ce dimanche. Cela concerne toutes les provinces du pays et Bruxelles.

    http://www.lameuse.be/1733509/article/2016-12-03/alerte-meteo-l-irm-annonce-du-verglas-ce-dimanche-jusque-11h-dans-tout-le-pays

  • Mise en garde. Trop peu de vélomoteurs ont été immatriculés

    La Febiac, la fédération du secteur automobile et du cycle, tire la sonnette d’alarme. Depuis le 31 mars 2014, les propriétaires de cyclomoteurs sont tenus d’inscrire leur véhicule auprès de la DIV. Pour le parc existant, le législateur a prévu une période de régularisation qui s’achève ce 11 décembre. À huit semaines du terme, seuls 40.000 véhicules – sur un parc estimé à 200.000 – ont été dotés d’une plaque minéralogique. « Si les usagers sont si peu nombreux à s’être conformés à cette obligation, c’est parce que la majorité d’entre eux n’en ont pas connaissance », précise la Febiac en soulignant les avantages de cette immatriculation. Il sera ainsi plus simple d’identifier les cyclomoteurs volés et de lutter contre la fraude à l’assurance.

    Les personnes qui souhaitent encore profiter de la régularisation doivent se rendre à la poste munies du certificat de conformité afin d’y faire immatriculer leur véhicule. Après le 11 décembre, il faudra passer par le contrôle technique et la douane. (Source La Meuse vendredi 21 octobre 2016)

  • Glons, route provinciale : la suite du feuilleton. Extraction d’un coussin berlinois et aménagement d’un îlot directionnel

    route provinciale 23 juin 2016 glons.jpgSur la route provinciale de Glons, la saga ne semble pas encore toucher à sa fin. Cette semaine, le service des travaux de Bassenge est encore une fois intervenu. Il s’agissait, cette fois, d’extraire un coussin berlinois de son emplacement et d’asphalter le fossé laissé béant. Ce qui fut fait en moins de deux.

    Et quels sont les aménagements en vue ?

    Renseignements pris ce jeudi matin auprès du chef d’équipe, un îlot directionnel va être aménagé. En effet, un coussin berlinois laissé en l’état mais rendu inopérant va route provinciale 23 juin 2016 glons.2jpg.jpgêtre ceinturé de bordures en béton et le passage des véhicules s’en verra ainsi alterné sur un seul côté de la route.

    Devant cette décision drastique, difficile de ne pas évoquer l’intervention du jeune Conseiller communal Christopher Sortino (PS) qui, lors du Conseil communal du 12 mai 2016, avançait la non-conformité des coussins berlinois à cet endroit au regard des prescriptions de la circulaire ministérielle (déclivité de la route 8%) tout comme il insistait sur la responsabilité portée par tous les membres du Collège en cas d’accident. Devant les propos tenus par le Bourgmestre à Aurélie Drion journaliste de La Meuse (voir ci-dessous), il semble bien que le Collège ait plutôt choisi de se rallier à l’avis du jeune Conseiller pour revoir le cas de ces dispositifs non-conformes et les rendre inopérants. Article ICI

    Le bourgmestre Piette avait tenu les propos suivants : « Nous avons demandé l’avis de différentes autorités, dont la police, qui nous ont dit que tout était OK. Si ces coussins berlinois causent un accident et qu’on nous attaque sur leur non-conformité, nous nous défendrons. Et il y aura un débat juridique là-dessus. »

    Force est donc de constater qu’il ne sera jamais question de débat. Un coussin berlinois a été extrait, l’autre rendu inopérant. La nouvelle option prise ayant été celle d’aménager une chicane. Ce jeudi matin, les travaux étaient en cours. 

    Regor

    route provinciale 23 juin 2016 glons.3jpg.jpg

    route provinciale 23 juin 2016 glons.4jpg.jpg

  • Attention ! Nouveaux dispositifs ralentisseurs dans la rue Neuve à Bassenge !

    rue neuve 2.jpgDepuis ce vendredi 8 janvier 2016, deux nouveaux dispositifs ralentisseurs sont opérationnels en bas de la rue Neuve à Bassenge. Ces installations, qui ont été entreprises par le MET, sont composées de petits poteaux de plastiques situés devant de larges zones de parkings marquées au sol. Du chef des usagers, un certain cafouillage a été constaté ce vendredi en fin d’après-midi lors des prises de vues des photos. Tandis que la Police s’est rendue chez les riverains pour verbaliser les voitures qui ne seraient pas placées dans les nouveaux emplacements de parking ad hoc, ceux-ci fulminent considérant le danger présenté par le parcage de leurs voitures sur une grand-route. Sur Facebook, les commentaires, parfois injurieux, à l’adresse des autorités communales de Bassenge vont bon train.

    rue neuve 3.jpg