Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 6

  • Juillet, période des vacances. Animaux abandonnés. Triste réalité…

    Juillet, période des vacances. Animaux abandonnés. Triste réalité…

    chiens abandonnés.jpg

    Regor

  • «Soleil et chaleur au programme jusqu'au moins mi-juillet»

    Le temps sec et chaud se maintiendra en début de semaine avec quelques champs nuageux qui apparaîtront lundi et mardi. Les maxima iront de 24 degrés en Ardenne à 30 à l’intérieur du pays, a indiqué dimanche l’IRM.

    Dimanche après-midi, les maxima se situeront entre 22 degrés en Hautes-Fagnes à 29 ou localement 30 degrés dans le centre du pays. Le vent sera modéré de secteur est, ce qui permettra aux températures d’atteindre des valeurs de 27 degrés à la Côte.

    La nuit de dimanche à lundi sera douce avec des minima de 11 degrés en Hautes-Fagnes et jusqu’à 17 degrés en plaine, sous un vent d’est modéré.

    Lundi, la journée sera à nouveau chaude et ensoleillée avec tout au plus quelques passages de nuages élevés. Les maxima varieront de 22 degrés sur les hauteurs de l’Ardenne à 28 ou 29 degrés dans le centre du pays, sous un vent modéré de secteur est. Au littoral, une brise de mer de nord-est s’établira l’après-midi, ce qui limitera la hausse des températures à 24 ou 25 degrés.

    Mardi, le soleil et la chaleur seront toujours au programme. A la mer et en Hautes-Fagnes, le mercure ne dépassera pas les 23 degrés, mais ailleurs les températures atteindront des valeurs de 27 à 30 degrés. L’après-midi, pas mal de nuages élevés gagneront le pays depuis la France. Le vent sera faible à modéré de secteur est à nord-est.

    La tendance estivale se poursuivra dans les prochaines semaines. Comme l’explique David Dehenauw sur Twitter : « Jusqu'au moins mi-juillet nous garderons ce temps estival », assure-t-il en se basant sur les prévisions de l’IRM.

    L'article complet sur :

    http://www.lameuse.be/250189/article/2018-07-01/soleil-et-chaleur-au-programme-jusquau-moins-mi-juillet?from_direct=true

  • Bonne nouvelle : le prix d’internet et de la télé devrait baisser

    Les prix pratiqués en Belgique pour la télé et internet sont trop chers, plus chers en tout cas que dans les pays voisins. Mais, cela ne devrait plus durer. Après des mois, une solution a été trouvée pour ouvrir le secteur à plus de concurrence. En principe, cela devrait faire baisser les prix. Tout profit pour le consommateur, espérons-le.

    Dans les faits, le marché de l’internet haut débit et de la télédistribution est donc actuellement aux mains de trois grands opérateurs très puissants : Telenet au nord du pays, Voo au sud et Proximus des deux côtés. Ces opérateurs profitent sans doute d’une situation trop peu concurrentielle pour maintenir des prix hauts.

    Les huit remèdes proposés vont tous dans le sens : mettre la pression sur Telenet, Voo et Proximus pour qu’ils baissent leurs prix.

    Les trois opérateurs en question devront ainsi non seulement continuer à permettre à des opérateurs alternatifs (comme Orange, par exemple) de pouvoir utiliser leurs infrastructures – à savoir les câbles et aussi les fibres optiques de Proximus dorénavant – mais le prix facturé aux sociétés locataires, sera revu à la baisse. La révolution, c’est que le système de calcul du prix de location sera désormais lié au coût réel du service et non plus au prix que paie le consommateur. On parle d’une baisse pouvant allant jusqu’à 20 % par rapport au prix actuel ! Ce qui change évidemment tout. Logiquement, cela devrait permettre à davantage de sociétés de se porter candidates et aussi de faire (enfin ?) du bénéfice ! Jusqu’ici, Orange estimait ne pas gagner de l’argent dans l’internet en Belgique, faute d’une régulation favorable.

    Cette nouvelle donne attisera également la concurrence pour le triple-play (internet, télé et poste fixe), une formule choisie par un foyer sur deux chez nous, mais dont le prix avait continué à augmenter, alors qu’il était déjà plus élevé que dans les pays voisins ! Le prix des offres groupées va donc baisser dans la mesure où elles pourront être pleinement proposées par d’autres opérateurs que les trois gros…

    Les opérateurs alternatifs pourront également désormais proposer l’internet en solo à bas prix. C’est intéressant pour ceux, notamment les plus jeunes, qui ne cherchent qu’à avoir accès à des services comme Spotify ou Netflix.

    Parmi les mesures (qui entrent en vigueur immédiatement), on signalera aussi que les opérateurs alternatifs verront augmenter la qualité des lignes fixes qu’elles proposent – elles étaient jusqu’ici moins bonnes comparées aux Proximus et autres Voo. Et en ce qui concerne le contenu de la télédistribution, les opérateurs alternatifs auront le loisir de proposer deux chaînes de télé spécifiques pour se différencier de l’offre de l’opérateur du réseau qu’ils utilisent.

    Enfin, une mesure a été imaginée pour faire en sorte que les ménages belges qui vivent en rase campagne puissent avoir accès à un internet rapide – ils seraient chez nous encore environ 5 % à ne pas en bénéficier. L’idée est que ces zones ne seront plus soumises aux mêmes règles de régulation, ce qui pourrait éventuellement inciter les opérateurs à investir là où ils répugnent habituellement à le faire pour des questions de coût élevé, lié à la faible densité de population – les Cantons de l’est et la province de Luxembourg sont évidemment concernés.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/250112/article/2018-07-01/bonne-nouvelle-le-prix-dinternet-et-de-la-tele-devrait-baisser?from_direct=true

  • Emael. Les photos du jour : « Comme des cartes postales ou des tableaux du temps passé… »

    « Fenaison en Vallée du Geer » 

    Emael, vendredi 29 juin 2018 15h00.

    Photos Regor Bassenge Sudinfo.

    fenaison emael juin 2018 2.jpg

    fenaison emael juin 2018.jpg

  • Zo’Oborne, un nouveau centre de Zoothérapie à Glons. Il est unique en région liégeoise

    isabelle mathéi.jpgIsabelle est Ergothérapeute et peut se prévaloir d’une expérience de 25 ans au sein d’un Centre pour déficients mentaux où elle a occupé le poste de Directrice. Mais c’est aussi sa passion pour les animaux qui l’a conduite à élaborer un concept de rééducation par la Zoothérapie qui a fait ses preuves. Nous citerons pour exemple le centre établi à Limelette.

    Mais la Zoothérapie : qu’est-ce que c’est exactement ?

    La zootherapie ou thérapie assistée par l'animal utilise les effets positifs de la présence d'un animal zo'oborne 2.jpgdans le processus thérapeutique pour favoriser le bien-être du patient.

    Qui dit Centre de rééducation dit aussi installations

    Et certes, celles-ci ne manquent pas. A quelques encablures de sa propriété située en regard du bien connu Moulin Seronvalle de Glons du Val d’Oborne, le centre dispose de grands espaces et de locaux aussi vastes où évolue une ménagerie composée entre autres d’une vache et son petit veau, de poules, de lapins, de moutons, de pigeons etc… etc… la liste des animaux n’étant nullement exhaustive…

    Et tout ce petit monde se trouve sous la surveillance attentive de Nala, la petite chienne Border Collie, qui accompagne aussi Isabelle dans ses déplacements en Maison de repos.

    Des déplacements en Maisons de repos pour aller à la rencontre des personnes âgées

    En effet, c’est accompagnée de Nala qu’Isabelle se rend dans les maisons de repos zo'oborne 7.jpgpour rencontrer les personnes âgées qui, il faut le dire, n’avaient plus eu guère l’occasion depuis belle lurette de pouvoir caresser le meilleur ami de l’homme dont ils avaient parfois même oublié l’existence.

    Et, c’est là que se révèle l’importance de la démarche.

    Car après les caresses et la mise en confiance, commencent alors les jeux qui amènent à stimuler chez ces personnes des réflexes et des mouvements de manière intuitive qui s’ancrent dans un programme de rééducation plus complet. Pour ne citer que celui-là, le jeu de « lancer la baballe » est un des piliers.

    Le travail au Centre Zo-Oborne

    A Glons, le travail au Centre se veut plus éclectique et s’ouvre à différentes pathologies. On y retrouvera, notamment, des jeux et des exercices adaptés à des enfants qualifiés d’ « Hyper actifs » pour lesquels la concentration se retrouvera renforcée par l’observation d’un parcours réalisé par Lana, la petite chienne, qu’ils devront ensuite imiter et reproduire. Objectif thérapeutique : zo'oborne 5.jpgdévelopper la motricité globale.

    Mais ce n’est qu’un exemple parmi une large panoplie qui ne cesse de s’étoffer car, outre les déplacements en maisons de repos, le centre Zo'Oborne propose ses services aux enfants ou adultes porteurs d'un handicap, aux enfants hyperactifs...

    Des mini-stages durant le mois de juillet

    L’appel est lancé et voici ce qu’on peut lire sur la page Facebook de Zo’Oborne : « Votre enfant à un retard moteur, un retard de langage, des troubles autistiques ou caractériels, il est porteur de trisomie 21,... Ceci freine son accès aux « traditionnels » stages d'été... Je vous propose des stages adaptés où entouré d'animaux il pourra s'amuser... Inscrivez-vous... »

    zo oborne isabelle.jpgEt pour obtenir plus de renseignements ?

    Il faut alors se rendre sur la page Facebook en suivant ce lien :

    https://www.facebook.com/zooborne.be/

    Nous ne pouvons que souhaiter bon vent à cette nouvelle entreprise glontoise qui, avec Isabelle, est assurément en de bonnes mains.

    Et enfin, pour terminer, comment ne pas évoquer la valeur précieuse des échanges que l’être humain doit respecter et entretenir avec le monde animal quand il est démontré, comme c’est le cas ici, que quelques animaux qui lui sont familiers peuvent aussi par leur simple présence soulager certaines pathologies ou déficiences dont il peut souffrir ?

    Roger Wauters

    Zo’Oborne Centre de Zoothérapie

    Isabelle Palmus – Mathéi

    GSM 0485.922895

    Val d’Oborne 11+

    4690 Glons

    zo'oborne 6.jpg

    zo'oborne 3.jpg

    zo'oborne 4.jpg

  • Grève à la SNCB. Un train sur trois circulera ce vendredi

    Ces vendredi et samedi, le service minimum sera activé à la SNCB à l’occasion de la grève de la CGSP-Cheminots. Le personnel avait jusqu’à lundi soir pour signaler s’il comptait, ou non, se croiser les bras pendant deux jours. En fonction des agents déclarant être disponibles, un service alternatif de transport sera organisé. « Nous avons privilégié les lignes IC et les heures de pointe », résume Elisa Roux de la SNCB.

    « Nos agents ont travaillé toute la nuit pour mettre à jour le planificateur de voyage», souligne la porte-parole des chemins de fer.

    Selon les prévisions de la SNCB, un train sur trois circulera ce vendredi dans tout le pays. Quelques-uns rouleront uniquement durant les heures de pointe, d’autres également pendant la journée. Un certain nombre de liaisons L et S seront également opérationnelles, mais uniquement le matin et le soir. La plupart des trains de pointe ne circuleront pas.

    Samedi, le réseau ferroviaire sera arpenté par un certain nombre de trains IC, L et S. Ils seront toutefois moins fréquents que d’habitude. Par contre, il ne faudra pas compter sur les liaisons supplémentaires mises en place habituellement le week-end et les périodes de vacances à destination de la Côte et d’autres sites touristiques.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-06-28,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-06-28,BASSE-MEUSE,1|18

  • Reportage ce jeudi matin sur une histoire mirobolante…

    Bientôt, sur ce blog.

  • Environnement. Rationaliser l’eau nécessaire à l’agriculture

    eau agriculteurs champs.jpgDans le secteur de l’agriculture, l’eau est très importante mais son utilisation n’est pas rationalisée.

    Un problème pour Christie Morreale (PS), députée wallonne, qui a d’ailleurs interpellé le ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio (cdH), à ce sujet. Selon la députée, la surexploitation de nos ressources naturelles est une grave atteinte à l’environnement. « Cette surexploitation n’est évidemment pas imputable au seul secteur agricole », explique-t-elle. « Il me semble nécessaire, dans une réflexion plus élargie sur l’avenir de notre agriculture wallonne, de nous pencher sur la problématique de la consommation d’eau de ce secteur. »

    2.415 litres par hectare

    En fait, une étude menée par la DG03 (État de l’environnement Wallon) a révélé il y a peu qu’en moyenne, l’« empreinte eau » des bovins viandeux est de 41 litres par kilo de viande produite et celle des grandes cultures est de 2.415 litres par hectare dont 52 % utilisés pour la production d’engrais minéraux.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-06-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-06-27,BASSE-MEUSE,1|16

  • Politique Bassenge. Un tout nouveau site web pour le Conseiller Christopher Sortino (PS) : la politique communale bassengeoise autrement…

    nationales bassenge christopher sortino sécurité article la meuse christopher sortino.jpgQualifier de rare, à Bassenge, la démarche du Conseiller communal Christopher Sortino (PS) de publier un site web pour s’adresser aux citoyen(ne)s équivaudrait à dire que d’autres élus l’aient fait aussi. Or, il n’en est rien. On a beau chercher, aucun élu bassengeois en place n’utilise actuellement cet outil devenu aujourd’hui incontournable dans un contexte de recherche d’un rapprochement entre le monde politique et les citoyens (Interactivité).

    Nous nous abstiendrons d’analyser en détail le contenu du site web du Conseiller, mais nous en retiendrons quand même la clarté de la composition et l’intérêt de la lecture de ses « échos » des Conseils communaux qui ne sont guère empreints de la même édulcoration ni du même ton moralisateur que ceux publiés dans les infos-Bassenge et autres bulletins communaux.

    D’un point de vue démocratique, entendre d’autres sons de cloches répond à une nécessité : pouvoir se forger une opinion en bonne connaissance de cause.

    site web christopher sortino,site web sortino ps,conseiller ps chrsitopher sortino bassenge,ps bassenge 2018

    Alors, à Bassenge, quel sera le prochain élu à utiliser ce mode d’expression ?

    La question est posée.

    Roger Wauters

    L’adresse du site du Conseiller Christopher Sortino:

    http://christophersortino.be/

  • HipOrgue (ré)inaugure l’orgue de Glons

    L’orgue historique Henri Müseler 1757 de l’église Saint-Victor de Glons, restauré en 1981 par la Manufacture d’Orgues Thomas vient de bénéficier de travaux de maintenance par la Manufacture d’Orgues Paulus de Liège.

    Ce 30 juin, Serge Schoonbroodt, conservateur de cet instrument, invite petits et grands à la ré-inauguration de cet orgue exceptionnel avec le spectacle « HipOrgue ».

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-06-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-06-26,BASSE-MEUSE,1|10

    30/6 (19h) Église Saint-Victor, Rue de la Dérivation à Glons. Infos : www.sergeschoonbroodt.be – https ://fr.ulule.com /hiporgue-doc/ Entrée gratuite.

  • Bassenge – Aménagements. Des glissières en béton contre les vols

    L’article de Regor de Bassenge Sudinfo dans le journal La Meuse de ce mardi 26 juin 2018.

    Dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 juin, vers 2h, un vol a été perpétré à la librairie du Geer, sur la Grand-Route, à Glons. Comme pour le vol précédent, des malfrats ont utilisé une voiture bélier pour défoncer la vitrine.

    Ils se sont ensuite emparés de paquets de cigarettes et de produits de loterie. C’est la 2e fois en 5 semaines seulement que la librairie est victime de tels actes. Ilse et Jean-Pierre, les patrons de la librairie, sont dépités : « La devanture et la vitrine venaient d’être refaites . »

    La suite dans votre journal de ce mardi 26 juin 2018 ou en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-06-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-06-26,BASSE-MEUSE,1|6

  • Glons. Vols à la voiture bélier à la Librairie du Geer : la commune apporte une aide au commerçant…

    Nous le relations sur ce blog, la semaine dernière dans la nuit de jeudi à vendredi, la Librairie du Geer à Glons était victime d’un second vol perpétré à l’aide d’une voiture bélier qui a défoncé la vitrine. Le vendredi même, les Autorités communales de Bassenge ont répondu favorablement à la demande du libraire, Jean-Pierre Bruninx, et le Service des travaux a amené et placé deux glissières d’autoroute en béton devant les vitrines. Voilà de quoi dissuader définitivement les malfrats qui utilisent ce procédé pour défoncer les vitrines et pénétrer à l’intérieur du magasin.

    Librairie du geer glissière d'autoroute.2 jpg.jpg

    Librairie du geer glissière d'autoroute.3 jpg.jpg

  • Prévisions météo pour le début de la semaine : des éclaircies de plus en plus généreuses…

    La nébulosité augmentera en matinée dimanche, mais le temps sera généralement sec. En cours de journée, les éclaircies resteront possibles mais sur l’est, les nuages devraient être plus nombreux.

    Les maxima varieront entre 15 degrés en Ardenne et 21 degrés dans le centre sous un vent qui deviendra modéré de secteur nord, selon les prévisions de l’Institut météorologique (IRM).

    Ce soir et cette nuit, il fera sec sous une nébulosité variable à abondante. De la brume et du brouillard pourront à nouveau se former localement. Les minima varieront entre 9 et 14 degrés.

    Lundi, le temps restera sec. En début de journée, le ciel sera encombré de nombreux nuages bas, puis au fil des heures des éclaircies de plus en plus généreuses se dessineront à partir du littoral. Les maxima oscilleront entre 16 degrés en Hautes Fagnes et 23 degrés dans l’ouest, sous un vent faible à modéré de secteur nord, d’après l’IRM.

    Mardi, nous bénéficierons d’une belle journée estivale et ensoleillée avec tout au plus quelques nuages d’altitude. Les maxima varieront entre 19 et 24 degrés.

  • Prix Color Code ce samedi : modification de parcours…

    Selon un communiqué des organisateurs, après la rue Sudrain, les coureurs emprunteront la rue des martyrs et, ensuite, épingle à gauche pour monter rue de la rose.

    Source Color Code Facebook

  • Mobilité – Région liégeoise. Gare aux perturbations dans les bus ce lundi !

    Manifestation interprofessionnelles des syndicats FGTB et CSC ce lundi à Namur. Des perturbations sont donc attendues dans les autobus en région liégeoise.

    Voici les estimations faites par les responsables du TEC, dépôt par dépôt :

    . Bassenge : 50% des services devraient être assurés ;

    • Eupen : 15% des services devraient être assurés ;
    • Jemeppe : 50% des services devraient être assurés ;
    • Omal : 67% des services devraient être assurés ;
    • Oreye : 50% des services devraient être assurés ;
    • Robermont : 60% des services devraient être assurés ;
    • Rocourt : 58% des services devraient être assurés ;
    • Verlaine : 50% des services devraient être assurés ;
    • Verviers : 100% des services devraient être assurés ;
    • Wanze : 50% des services devraient être assurés ;
    • Warzée : 95% des services devraient être assurés.

    Pour les loueurs, seules les lignes du dépôt de T.C.M. devraient être impactées. Tous les autres dépôts assureront, en principe, leurs services normalement.

    La liste des différents voyages supprimés est disponible sur le site infotec.be