Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 6

  • Deux vols «au bélier» dans des librairies de Glons et Awans

    Dans la nuit de vendredi à samedi, deux vols à la voiture-bélier ont été commis en région liégeoise. Le modus operandi est similaire, mais il est encore trop tôt pour affirmer que les faits sont liés. Des librairies de Glons et Awans ont été ciblées. Le butin est à chaque fois le même : des fardes de cigarettes et le tiroir-caisse ont été emportés.

    Deux vols à la voiture-bélier ont été perpétrés, dans la nuit de vendredi à samedi, en région liégeoise. À Glons, les malfrats – trois individus cagoulés – ont utilisé une voiture de petite cylindrée pour défoncer la vitrine et s’introduire dans le magasin. Ils ont notamment utilisé des blocs de béton et des planches pour accéder à la vitrine avec le véhicule,

    Un 2ème vol a été commis à Awans, à la librairie « Le Quotidien », rue du Moulin, vers 3h du matin. Même modus : un véhicule avec, cette fois, 4 personnes à l’intérieur. Elles ont défoncé la vitrine pour s’emparer du tiroir-caisse et de fardes de cigarettes.

    Les deux faits sont désormais entre les mains des policiers pour tenter de mettre la main sur les auteurs.

    Le parquet de Liège a été avisé.

    L’article complet à lire sur :

    http://www.lameuse.be/230553/article/2018-05-12/deux-vols-au-belier-dans-des-librairies-de-glons-et-awans

  • Glons. Cambriolage cette nuit à la « Librairie du Geer » : les malfrats ont utilisé une voiture bélier pour défoncer la vitrine ! + Photos

    librairie du geer cambriolage.2jpg.jpgDurant cette nuit de vendredi à samedi 11 mai 2018, la « Librairie du Geer » à Glons a été victime d’un cambriolage. Les malfrats,  trois individus cagoulés, ont utilisé une voiture de petite cylindrée pour défoncer la vitrine et s’introduire dans le magasin (Sur la photo ci-dessus : des blocs de béton et des planches pour accéder à la vitrine avec le véhicule). Butin : la caisse et différents articles de tabacs.

    En cette période de fête des mères, signalons que la librairie est ouverte ce weekend et que tous les articles – boulangerie, pâtisserie, cadeaux, fleurs, etc… - sont disponibles à la nombreuse clientèle.

    Une enquête policière a été ouverte.

    librairie du geer cambriolage.jpg

  • Environnement Bassenge – Gestion des espaces verts. A Boirs, le malheureux sort réservé à un espace naturel est source de nombreuses interrogations… Pourquoi ?

    boirs rue de l'île 1.jpgSur les réseaux sociaux, plusieurs citoyens bassengeois ont manifesté leur incompréhension devant le sort réservé par le service des travaux de Bassenge à un espace vert situé à l’entrée du chemin qui longe le Geer à hauteur de la rue de l’île à Boirs. Un beau petit coin champêtre parmi beaucoup d’autres dont la végétation a été complètement rasée.

    En effet, bien triste leur fut de constater que toute la végétation composée de taillis, d’arbustes et d’arbres qui agrémentait le lieu de repos - au milieu duquel trône un banc- avait été complètement tronçonnée au ras du sol. Ils ne comprennent pas, à juste titre semble-t-il, la raison qui amène à éradiquer une plantation seulement dix boirs rue de l'île 3.jpgans après que les autorités communales aient décidé de la créer.

    Il est clair qu’aujourd’hui les réseaux sociaux Facebook permettent de constater que les bassengeois(es) sont très attachés à leur région et manifestent beaucoup d’intérêt pour les aménagements dont elle fait l’objet. Parmi ceux-ci, le patrimoine naturel occupe, certes, une place très importante.

    Or, par définition, un patrimoine naturel demande à être respecté. Comme tout patrimoine commun. Aussi, les bassengeois ne comprennent-ils pas le malheureux sort qui, parfois comme dans ce cas, lui est réservé…

    « Planter puis couper tout 10 ans après : quelle incohérence en matière de gestion d’espaces verts ! Pourquoi ? » Ecrit un Bassengeois sur Facebook.

    Et, même si les commentaires affluent,  jusqu’à présent, la question n’a pas trouvé de réponse…

    boirs rue de l'île 4.jpg

    boirs rue de l'île 5.jpg

    boirs rue de l'île 6.jpg

    boirs rue de l'île Pourquoi.jpg

  • Chiens saisis à Remicourt: une ASBL liégeoise cherche des dons

    Ce jeudi 3 mai, les inspecteurs du bien-être animal ont procédé à la saisie de 151 chiens à Remicourt. L’ASBL « L’assiette des 4 pattes », de Sprimont, a désormais 10 chiots de 3 semaines et leurs mamans à sa charge. Elle lance un appel aux dons !

    L’association est à la recherche de fournitures pour les bébés et leur maman.

    Voici ce dont les bénévoles ont besoin :

    – des alèses 60*40 cm toutes marques confondues

    – de la poudre à lessiver toutes marques confondues

    – des boîtes d’alimentation pour chiots (Royal Canin « starter mousse »)

    – de l’adoucissant toutes marques confondues

    – du détergent ménager toutes marques confondues

    – du désinfectant type DETTOL

    – des couvertures légères (lessivage tous les jours) pour le confort des bébés et leurs mamans.

    Les dons peuvent être déposés, soit dans les Tom&Co de Verviers, Spa et Malmedy. Ou encore directement au refuge (rue des écoles, 9 4140 Sprimont).

    « Nous allons également organiser une tombola au Tom&Co de Spa, ce 12 Mai, de 9h à 18h30 », indique l’association. « Les tickets seront en vente à 1€/ ticket, et les participants auront une chance sur 5 de gagner. La totalité des fonds sera utilisée pour les chiens et pour aider le refuge dans ses travaux. Nous fonctionnons sans chenil, et nous suivons chaque chien jusqu’au bout de sa vie. Nous n’avons pas beaucoup de moyens, mais nous avons une volonté de fer pour aider les animaux ».

    Si vous pouvez aider cette association, n’hésitez pas !

    Rappelons quand même que ces chiens ne sont pas encore à l’adoption.

    Infos au 0497/11.64.64

    (Source Sudinfo)

  • Profitez une dernière fois des températures estivales, car la fraîcheur revient dès jeudi!

    La journée de mercredi débutera sous le soleil avec parfois quelques champs nuageux sur l’ouest et le centre du pays

    Des nuages plus denses viendront ensuite perturber la sérénité du ciel dans l’intérieur des terres. Au fil des heures, le risque d’averses orageuses augmentera dans la moitié est du pays. Le thermomètre affichera 15 degrés au littoral et 27 degrés en Campine, sous un vent faible à modéré qui soufflera de secteur nord-ouest.

    Mercredi soir, le ciel se chargera depuis l’ouest. Dans la moitié est du pays, quelques fortes averses orageuses sont attendues par endroits, mais le temps deviendra à nouveau plus sec en deuxième partie de nuit. Les minima descendront de 7 à 11 degrés, sous un vent modéré de nord-ouest, revenant à l’ouest.

    Jeudi, la nébulosité sera d’abord assez abondante avec un risque de quelques précipitations, essentiellement dans l’ouest du pays. Ensuite, des éclaircies se développeront depuis le littoral, mais une averse pourrait encore se produire notamment dans le centre et l’est. Il fera nettement moins chaud avec des maxima de 12 ou 13 degrés en Ardenne ainsi qu’à la mer et de 14 à 16 degrés ailleurs. Le vent sera modéré de secteur nord-ouest.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.sudinfo.be/id53141/article/2018-05-09/profitez-une-derniere-fois-des-temperatures-estivales-car-la-fraicheur-revient

  • Basse-Meuse – Vague de braquages. « C’est à celui qui commettra le plus de braquages » Rachel, libraire, a été victime d’une bande

    Boulangeries, pharmacies, librairies... Depuis les dernières fêtes de fin d'année, de nombreux petits commerces de proximité ont été braqués dans la Basse-Meuse. L'un des derniers en date est la librairie « du Rond-Point » à Oupeye. La gérante, Rachel Antoine, et sa fille ont tenu à témoigner. 

    Depuis septembre 2017, Rachel Antoine a repris la librairie « du Rond-Point », rue Visé-Voie à Oupeye. Ce 19 avril, comme tous les jours, elle arrive à 5h pour préparer l'ouverture. Tout est normal jusqu'à ce moment... « J'ai entendu du bruit qui venait du côté du garage. Via les caméras de surveillance, j'ai vu trois hommes cagoulés. J'ai crié pour les faire fuir, en vain. Ils ont alors levé le volet de la porte d'entrée et se sont précipités à l'intérieur. L'un d’eux m'a ordonné de m’asseoir et a pris l'argent de la caisse. Les deux autres étaient occupés à prendre un maximum de paquets de cigarettes ». Elle n'a pas vraiment été frappée. « Ils m'ont un peu bousculée. Le meneur a aussi saisi mon cutter pour m'impressionner, sans sortir la lame ». Par contre, Rachel a reçu des menaces verbales. « Le meneur m'a dit que si j'appelais la police, il reviendrait me tuer ». Et comme si le traumatisme n'était déjà pas assez grand, Rachel a justement reconnu ce meneur. « A sa voix et son regard. C'est un jeune de 18 ans qui habite à 500 m de la librairie et qui vient régulièrement. Quand la police est arrivée, parce que je l'ai évidemment appelée, ils ont essayé de l'interpeller. Mais il a disparu de son domicile durant trois semaines »

    L’article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce mercredi ou en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-09,BASSE-MEUSE,1|12

  • Vallée du Geer. Les Volon-terres étendent leurs activités. Ils vont opérer des plantations dans les parterres communaux

    michel et murielle.jpgA Bassenge, on ne présente plus les Volon-terres qui opèrent tous les dimanches depuis un an dans les villages de la commune de Bassenge pour les débarrasser des déchets issus d’actes inciviques. On les applaudit. Et c’est à une autre tâche encore qu’ils ont décidé de s’atteler en ce mois de mai 2018 : opérer des plantations de fleurs dans les parterres communaux. Une première étape car, pourquoi pas, certaines plantes aromatiques ou légumineuses pourraient faire partie des compositions envisagées. On retrouve à la base de l’initiative, Muriel et Michel, deux glontois à qui l’on doit la formation de l’équipe de Volon-terres de la Vallée du Geer.

    Leur appel :

    « Envie d'avoir une jolie vallée fleurie ? Les Volon-terres recherchent des bénévoles pour les aider à fleurir et soigner les bacs à fleurs de la vallée. Les fleurs seront fournies par M. Halleux à Boirs et payées par la commune. Chaque bénévole aura la possibilité de le faire à sa meilleure convenance et de choisir le bac qu'il souhaite fleurir et entretenir. Intéressé(e) ? Contactez-nous via notre page FB : les Volon-terres de la vallée du geer ou Muriel Bequet (04/286 55 22 après 18h) et Mireille Hembrechts (0471/70 71 89 après 18h). »

    Pour autres informations :

    https://www.facebook.com/volonterresvallee/

  • Bassenge. La brochure vient de sortir ! Eté 2018 : Plaines de vacances & Stages pour enfants de 2 1/2 à 12 ans.

    La brochure vient de sortir. Voici les Plaines de vacances & Stages pour enfants de 2 1/2 à 12 ans organisés cet été 2018 à Bassenge.

    stages bassenge été 2018.pdf

    stages bassenge été 2018 image.jpg

  • Région liégeoise. Arnaque à la vente de chiots

    Depuis plusieurs semaines, une annonce particulièrement alléchante circule sur les réseaux sociaux. Une dame prétend avoir recueilli un chiot. Par manque de temps, et parce que son mari est allergique, elle souhaite lui trouver une famille d’accueil. L’annonce est envoyée sur de nombreux groupes Facebook. Une fois il s’agit d’un bouledogue, une autre fois, cela concerne un cavalier king charles.

    Valérie, qui habite en région liégeoise, a contacté cette personne pour un jeune bouledogue. « J’avais déjà lu quelques commentaires qui parlaient d’une arnaque, mais j’ai quand même voulu essayer », nous dit-elle.

    Son interlocutrice, qu’elle contacte via la messagerie du célèbre réseau social, sait comment y faire. Elle indique qu’elle a trouvé « cette petite merveille » abandonnée par son maître, qu’elle souhaite lui trouver une famille aimante qui ne voudra pas la revendre par la suite. Elle veut également connaître l’attachement de la personne à la cause animale. Le chiot a même déjà un prénom : Orlinda. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire fondre les amis des bêtes.

    Mais la situation se détériore quand elle commence à parler des frais de vétérinaire de 200 €, que Valérie devra payer avant de venir chercher le jeune bouledogue.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-05,BASSE-MEUSE,1|4

  • Vallée du Geer. Les photos du jour…

    Tout d’abord, prise sur le Geer à Boirs, ces photos d’une bergeronnette grise.

    Bergeronnette grise Boirs.jpg

    Bergeronnette grise Boirs 3.jpg

    Bergeronnette grise Boirs 4.jpg

    Ensuite, à Bassenge ce samedi, la « rue de la paille » n’a jamais si bien porté son nom.

    rue de la paille bassenge.jpg

    Et enfin, toujours à Bassenge sur la plaine de jeux, la poubelle abriterait-elle un trésor ? Car, tel un coffre-fort, elle est fermée par un cadenas à code… Mais que contient-elle de si précieux, cette poubelle publique pour qu'elle soit cadenassée de la sorte ?

    poubelle cadenas à code bassenge.jpg

    poubelle cadenas à code bassenge 2.jpg

  • Journal La Meuse : la course de caisses à savon de Bassenge dans le Top 10 des sorties du weekend !

    La course de caisses à savon organisée à Bassenge ce weekend figure dans le Top 10 des sorties du weekend de La Meuse. De quoi attirer la toute grande foule… Quant à nous, nous y serons en reportage ce samedi après-midi…

  • Bassenge – Collectes sélectives. Il n’y a pas de quotas de mains rouges

    Depuis quelques semaines, plusieurs habitants de Bassenge se plaignent du non-enlèvement de leurs sacs PMC. Sur le groupe Facebook « Le Geer dans la Vallée du Geer », plusieurs personnes ont ainsi posté des photos de leurs sacs bleus avec une main rouge apposée dessus, se demandant quels objets avaient entraîné cette « sanction ». Les sacs de rues entières auraient subi le même traitement. Et certains ont donc avancé la possibilité que les ramasseurs avaient un « quota de mains rouges ». Ce que réfute catégoriquement Intradel. « En réalité, nous sommes dans une période un peu critique. Nous réalisons, sur Hannut et Marchin, une phase test avec des sacs mauves P+MC. Des sacs dans lesquels on peut mettre d’autres plastiques comme les pots de yaourts, de margarine, certaines barquettes… Il y a eu bien sûr une communication sur cette phase test. Est-ce qu’il y a eu mauvaise interprétation de la part de la population des autres communes qui ont cru qu’on pouvait mettre d’autres plastiques dans les sacs bleus ? Toujours est-il qu’on se rend compte qu’il y a de plus en plus d’intrus dans ces sacs bleus. Ce qui fait bien évidemment diminuer la qualité du tri. On a donc demandé aux collecteurs d’être plus attentifs. D’où l’augmentation de mains rouges ».

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-05,BASSE-MEUSE,1|8

  • Les fraises belges, c’est maintenant ! En vente du producteur au consommateur dès cette fin de semaine. Et pour les fameuses fraises de Slins ?

    fraises de slins.jpgBonne nouvelle, la saison s’annonce pas mal du tout ! La météo a été idéale (un peu moins en province de Liège). Notez que pour le prix, c’est le producteur qui le fixe. Et les premières fraises sont toujours plus chères. Comptez 4 euros en moyenne pour 500 g. 

    On voit rouge au bord des routes ! Mais dans ce cas-ci, c’est plutôt sympa… parce que c’est la saison des fraises et de la vente directe du producteur au consommateur. Et les fraises belges, elles sont réputées. Pas de conservateur, des variétés de qualité… peut-on déjà parier sur une bonne saison 2018 ? « Certes, on ne peut pas prédire le temps des prochaines semaines mais là, ce n’est pas mal du tout »  Nous dit Ellen Bullen, gestionnaire du groupement des fraisiéristes wallons, installés à Gembloux. « La culture de la fraise, c’est un travail très physique car on n’utilise pas de machines, ni pour la plantation, ni pour la récolte. On plante au plus tard le 15 août. Et les fraises ont besoin de 850 à 900 heures de température entre 0 et 7 degrés, elles aiment le froid en hiver. Pas trop l’humidité. Elles demandent un bon sol, des soins, de l’arrosage ».

    Selon la spécialiste, il existe plus de 600 variétés. Que l’on adapte en fonction du sol et du climat. Chez nous, une des plus populaires est la Joly.

    Et les fameuses fraises de Slins ?

    Un peu moins d’enthousiasme en région liégeoise… la faute au gel. À Slins, sur la commune de Juprelle, Jean-Jo Schrijnemakers a déjà connu mieux : « Ça démarre doucement, notre première variété n’a pas donné ». Et d’après les spécialistes, le cœur des fraisiers a été pincé par le gel en février : « Il s’agit de notre variété hâtive, ce n’est pas un succès. On espère que cela sera mieux pour notre seconde variété. On va voir ça prochainement, restons optimistes. Mais sachez que vous trouverez tout de même nos fraises tous les jours. On privilégie la vente directe ».

  • Bassenge. Grande course de caisses à savon ce weekend !

    caisse à savon 2.jpgUne grande course de caisses à savon est organisée ce weekend à Bassenge. Elle en sera à sa deuxième édition forte du succès que la première a connu.

    Le samedi 5 mai est réservé aux descentes des amateurs locaux et le dimanche 6 mai prendront place les épreuves du championnat officiel réservé aux licenciés. Les épreuves commencent à partir de 10h00.

    Voir aussi les vidéos tournées l’année dernière en suivant le lien ci-dessous !

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/23/bassenge-le-reportage-complet-sur-la-course-de-caisses-a-sav-225578.html

  • American Burner Parade ce dimanche à Roclenge ! (+ Vidéo édition 2017)

    american burner parade roclenge 2 2018.pngCommuniqué de JB AUTOS (Bassenge - www.jbautos.be )

    Pour la deuxième édition, l’AMERICAN BURNER PARADE débutera sa balade en partant de BONCELLES pour arriver à ROCLENGE. Après ce parcours de +- 50 km, le cortège s’arrêtera sur la PLACE DE L’UNION à ROCLENGE où les véhicules seront exposés pour le plus grand bonheur de tous. Une exhibition d’exception qui ravira petits et grands. Petite restauration (I Love Burger), bar, démos et stands divers vous y attendront...

    Et pour animer le tout, deux CONCERTS seront donnés SUR LE KIOSQUE DE LA PLACE!!!

    L’AMERICAN BURNER PARADE EST UN ÉVÉNEMENT GRATUIT POUR TOUS!

    *****************************************

    >> FESTIVITÉS:

    Début des festivités sur la PLACE DE L'UNION de ROCLENGE à 14h00'.

    > CONCERTS:

    - SUNDAY EXPLOSION BAND :: Originaire de la Vallée, ce groupe nous balancera des morceaux explosifs! Entre le Rock, le Blues et le Rockabilly, ils reprennent les tubes des années sixties to seventies.

    - HAPPY TIME :: Ce groupe de 5 musiciens reprennent les tubes des années 50’ à 70’. Du Rock au Boogie, ça va “swinger” sur la place!

    > STANDS & DÉMOS:

    - DRIFT TRIKE BRIGAND (Conception et fabrication de trikes motorisés et de trikes électriques) https://www.facebook.com/trikesbrigand /

    - AÉROFLASH PEINTURE (Peinture à l'aérographe sur carrosserie et autres supports) https://www.facebook.com/aeroflash.peinture

    - ALIEN BOX (Stickers & Dickies closing) https://www.facebook.com/AlienBox.be/

    - JB AUTOS (Vente et achat de véhicule d'occasion toute marque. Concessionnaire véhicule sans permis CHATENET.)

    - CLOTHING SIXTIES STAND

    - KRISTAL CAR (Produit & Service - Protection et brillance extrême pour vos voitures) https://www.facebook.com/johnny.suree/

    - CLOTHING WOLF

    - TAYLOR GANG (Expos motos)

    *****************************************

    >> INFOS PARTICIPANTS:

    - Seuls les véhicules à moteur US sont autorisés!

    - Validez votre inscription en cliquant sur le bouton “J'y vais” et postez une photo de votre véhicule.

    - 13H00‘: RENDEZ-VOUS PARKING "AUTO 5" à BONCELLES.

    > DÉPART 13h30‘: Parking Auto 5 Route du Condroz, 4100 Boncelles

    > ARRIVÉE +-15h00’: Place de l’Union, 4690 Roclenge. Mise en place pour exposition (Des stewards seront là pour vous guider).

    - PARCOURS: BONCELLES > ROCLENGE (+-50 KM)

    - ROADBOOK: Disponible sur www.americanburner.be

    ATTENTION: LE CORTÈGE NE S’ARRÊTERA PAS! En cas de retard, de panne ou autres soucis vous empêchant de démarrer et/ou de suivre le cortège, SEUL LE ROADBOOK VOUS PERMETTRA DE REJOINDRE LE GROUPE!

    *****************************************

    >> NOS PARTENAIRES:

    - JB AUTOS Bassenge (http://www.jbautos.be/ )

    - ISOFILM Visé (https://www.facebook.com/ISOFILM.BE/ )

    - D-CIBELS SONORISATION (https://www.facebook.com/d.cibels.sonorisation/ )

    - I LOVE BURGER Visé (https://www.facebook.com/iloveburgervise/ )

    - STATION POUSSET Roclenge (www.dannypousset.be )

    - STATION TOTAL Haccourt (https://www.facebook.com/totalhaccourt /

    - IL GUSTO Pizzeria Roclenge (https://www.facebook.com/ilgusto.bassenge /)

    - TECHNOMECA Oupeye (https://www.facebook.com/TechnoMeca-650097131699327/ )

    - COMMUNE de BASSENGE (http://www.bassenge.be/ )

    *****************************************

    Infos & renseignements: info@publik-g.be

    VIDEO de l’édition 2017