Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 4

  • On attend entre 15 et 18 degrés pour la semaine prochaine: "Une belle période printanière en perspective!", annonce Luc Trullemans

    La douceur est de retour. Ce vendredi aura été très très agréable, point de vue météo, en Belgique. Mais cela ne fait que commencer. Luc Trullemans a de bonnes nouvelles pour ceux qui se réjouissent de voir les beaux jours revenir...

    La suite des prévisions sur :

    http://www.lameuse.be/1805542/article/2017-03-11/on-attend-entre-15-et-18-degres-pour-la-semaine-prochaine-une-belle-periode-prin

  • Spectaculaire ! A l’approche d’un danger, cette plante a le pouvoir extraordinaire de recroqueviller ses feuilles… Nous avons découvert le Mimosa Pudica près de la Vallée du Geer – VIDEO -

    Mimosa Pudica.gifLe mimosa pudique (Mimosa pudica) est une plante rampante de 10 à 40 cm de haut (pouvant atteindre dans la nature un peu plus d'un mètre), appartenant à la famille des Fabaceae (et anciennement aux Mimosaceae), originaire d'Amérique tropicale et largement naturalisée à travers le monde.

    Thigmonastie

    Les feuilles alternes ont la particularité de se replier au moindre choc (le vent, la pluie, le toucher...), ce qui en jargon botanique est appelé thigmonastie. Il s'agit de l'un des mouvements les plus spectaculaires du règne végétal, dû à de petits renflements à la base des feuilles et des folioles. Ces renflements, appelés pulvinus, sont composés de cellules « motrices » spécialisées et sont gonflés d'eau. Au moindre attouchement, cette eau est évacuée dans les tissus avoisinants. La rétraction des feuilles touchées commence dans le 10e de seconde après le contact, et se déroule en deux temps selon l'importance du contact. Tout d'abord, les folioles touchés se replient et "disparaissent à la vue" en environ 3 à 4 secondes. Un choc plus fort induit le repli des feuilles voisines, et s'il est plus fort encore le mouvement de repli atteint toutes les feuilles d'un même côté puis est suivi du repli des feuilles du côté opposé de la plante. Il y a donc deux transmissions distinctes : la première rétractation des folioles qui se propage à environ 2 mètres par minute, et dans un deuxième temps la rétractation des feuilles, quatre fois plus lente, atteignant toute la plante. Le tout est en trois mouvements : les folioles, les feuilles, puis toute la plante.

    Une fois le calme revenu, les feuilles reprennent leur port.

    Ce mouvement est réalisé même lors de longues sécheresses. Des hypothèses plausibles sont émises quant à la raison de ce camouflage : protection contre les intempéries et contre les prédateurs herbivores (un rameau sans feuilles, voire replié sur lui-même, serait moins appétissant). Reste à savoir pourquoi cette stratégie n'est pas employée par d'autres plantes si elle est aussi efficace qu'il y paraît.

    Nous avons découvert le Mimosa pudica, en Hollande, dans une jardinerie proche de la Vallée du Geer.

    Regor

  • Grippe aviaire: un étiquetage spécifique, pour rassurer les consommateurs

    poule.jpgSuite à l’identification du virus H5N8 de la grippe aviaire, le 1er  février dernier, chez un détenteur amateur d’une commune néerlandophone, l’obligation de confinement de tous les animaux avait été imposée par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Les éleveurs de poules de plein air sont particulièrement touchés par cette mesure.

    En effet, l’expiration du moratoire de 12 semaines a entraîné le déclassement des « œufs de plein air – code 1 » en « œufs de poules élevées au sol – code 2 », ce qui pénalise doublement les producteurs. Le prix de l’œuf tire à la baisse tandis que les œufs de plein air délaissent les rayons des magasins.

    Pour soutenir les éleveurs de poules de plein air et rassurer les consommateurs, le ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, propose un étiquetage spécifique des œufs de poules de plein air confinées. Cette position est entièrement soutenue par Comeos, la Fédération belge du commerce et des services, et par la ministre flamande de l’Agriculture, Joke Schauvliege. (Source Le sillon belge)

    poule.jpg

  • Mobilité – Aménagements. A Roclenge, les écoliers sont maintenant à l’abri pour attendre le bus

    L’on se souvient de cette situation, à Roclenge, où pour attendre le bus les enfants se trouvaient carrément sur la route s’exposant ainsi à un réel danger (article ICI). Aujourd’hui, c’est fini. Le service travaux de la commune leur a aménagé un espace en retrait de la chaussée pour leur permettre d’attendre le bus en toute sécurité.

    aménagement bus roclenge.jpg

  • Depuis mardi. Amazon livre les courses de votre ménage à domicile

    amazon.jpgAprès plusieurs mois de test en France, Amazon Pantry (littéralement garde-manger) est désormais déployé sur toute la France et toute la Belgique. En quoi ça consiste ? Amazon vous propose en fait de vous livrer vos courses hebdomadaires : des pâtes aux boîtes de petits pois en passant par le produit vaisselle. Mais pas de frais.

    La suite de l'article ICI

     

  • Jogging. Un week-end de folie. Ce dimanche, pas moins de 7 joggings figurent au programme

    Ce dimanche 12 mars sera certainement un des plus chauds de la saison en matière de jogging. Il y en aura pour toutes et pour tous, pour tous les styles. 

    La RIC 50

    Le 5e jogging d’hiver d’Olne, « Le Mémorial Ric 50 » se déroulera en souvenir d’un membre actif de « courir pour le plaisir » trop tôt, disparu il y a 5 ans. « À cette occasion, quelques joggeuses du club « Courir pour le plaisir » ayant fait partie du groupe dont s'occupait Richard proposent trois épreuves parallèles (marche, vélo, course) autour du concept Ensemble et Différents », explique Félix Mordant qui donne rendez-vous à tous à 10h au hall Omnisports de Olne.

    Neupréenne

    C’est déjà la neuvième édition de La Neupréenne, que Pierre Jadot et Christel Jehaes ont concoctée au départ du Hall omnisports de Rotheux. Au menu, un magnifique parcours vallonné avec des passages dans différentes propriétés privées, ouvertes exceptionnellement dont 80 % de bois. Le 11 km et le 5 km démarrent à 10h30. Le 1 km et baby course à 10h00.

    Pré-inscriptions sur chronorace ou inscription le jour de la course.

    Grâce Hollogne

    Le Jogging Sport Attitude en sera lui à sa 2 e édition. Il propose comme l’année passée deux distances de 11 et 7 km au départ de la piscine de Grâce-Hollogne et il fait partie d’une des 36 épreuves du challenge « Cours la Province ».

    Trail de la Montagne St-Pierre

    Inutile de vous précipiter pour la deuxième édition de ce trail nature qui serait sold out, tant sa première version avait ravi les amateurs. Au menu, et au départ de l’Eglise de Lanaye (juste à côté) 18, 11 et 7 Km.

    La Liégeoise

    Elle est la 1 re des 14 Woman Race de la saison 2017 et la plus importante course féminine en Belgique. 4 distances et donc 4 boucles de 3km sont proposées aux dames sur un parcours inédit puisque tout se passera au départ de l’esplanade des Guillemins. Une course qui s’inscrit dans le cadre de la journée de la femme et particulièrement de la lutte contre le cancer du sein et de la recherche.

    Echauffement en musique dès 10h10 avec le Kaérobic. Départ à 10h30 sur l’Esplanade des Guillemins où se prennent les inscriptions et où se situe également l’arrivée.

    6 heures relais de Jupille

    Attention, l’épreuve est finalement annulée.

    25ème Les Sommets de Franchimont

    Cette course qui faisait initialement partie du challenge Jogging de la Province est maintenant hors challenge et vole de ses propres ailes. Le parcours est toujours beau et accidenté et passe par le château. Pour fêter son quart de siècle, le jogging « Les Sommets de Franchimont » change de site (voir le blog des boîtheux), de parcours et de salle de départ (de l’école libre). Départ commun à 11h15 du 6 et du 12 Km !

    Aubel

    Enfin, un peu plus lointain mais très champêtre, le jogging des vergers débutera à 10h30 sur une distance unique de 9 Km au départ du terrain de football d’Aubel. Ils étaient près de 900 l’année passée. (Source La Meuse jeudi 9 mars 2017)

  • Bassenge: Fabienne Hossay devient conseillère

    fabienne hossay.jpgSuite au récent décès de Fabienne Heptia, échevine de l'Aménagement du territoire, le cdH n'avait plus que 12 élus sur 13 à Bassenge.

    Il fallait donc désigner un remplaçant, ce qui vient d'être fait. Fabienne Hossay prêtera serment jeudi en tant que conseillère communale. Cette question étant réglée, le cdH va devoir s'atteler à désigner un nouvel échevin qui reprendra les compétences échevinales de Fabienne Heptia.

    La décision ne sera pas connue avant plusieurs semaines. (Source La Meuse 6 mars 2017)

  • Communiqué de l’AFSCA. Rappel des assiettes MMAPL Trudeau Mickey.

    Problématique : Norme de migration légèrement dépassée.

    Suite à un contrôle de l’AFSCA, on a constaté un léger dépassement des normes de migration (2h 70° C).

    En accord avec l’AFSCA, Cardiff NV a décidé de retirer le produit du marché et de le rappeler auprès des consommateurs.

    Description du produit

    -              Dénomination : MMAPL assiette Mickey

    -              Numéro de lot: 1015

    -              Vendu du 15/02/2016 au 19/10/2016

    Info pour les consommateurs

    -              Le produit AVEC NUMERO DE LOT 1015 (voir sur le dos du produit, logo central avec numéro dans le cercle 15 et une flèche sur 10) peut être ramené avant le 30 mars 2017 à un point de vente Trafic.

    -              Trafic remboursera le client

    -              Données commerciales: CARDIFF NV

    -              Responsable : Ilse Vandeputte

  • Bassenge – Sécurité. Un étrange aménagement mis en place dans la rue Neuve

    On déplore déjà un accident, qui n’a fait que des dégâts matériels

    Les travaux ont été menés sans en avertir la commune. La route est en effet régionale. 

    Depuis plusieurs mois, deux dispositifs ralentisseurs ont été réalisés dans la rue Neuve à Bassenge. Dans les deux cas, la route a été rétrécie à une seule bande de circulation, placée plus ou moins en plein milieu de la route. Ces rétrécissements sont formés d’un côté par une bande de stationnement et, de l’autre, par des stries peintes sur la route. Problème : durant tout un temps, la circulation a continué à se faire sur deux bandes de circulation, de nombreux conducteurs roulant sur les stries pour éviter de devoir s’arrêter et céder le passage.

    Sauf que depuis quelques jours, ce n’est plus possible. Des poteaux ont en effet été installés pour border le côté strié. Et comme l’expliquait voici quelques jours Regor, notre blogueur de Bassenge, ces modifications dans les aménagements ont eu pour conséquence qu’un véhicule en stationnement a été accroché et que l’auteur a pris la fuite. Rien que des dégâts matériels, mais l’information a suscité pas mal de commentaires critiques sur ces dispositifs ralentisseurs qualifiés « d’ânerie », de « mal fichus », voire de « dangereux ».

    Le plus surprenant dans toute cette histoire, c’est qu’ils ont été réalisés sans que la commune ne soit au courant.

    « C’est une voirie régionale et c’est donc la Région wallonne qui a fait ça », explique Josly Piette, bourgmestre de Bassenge. « Il y a quelque temps, nous avions réalisé une chicane et placé des bornes en béton peintes en rouge et blanc. On l’avait fait pour protéger l’espace parking des riverains. C’est vrai qu’on l’avait fait d’initiative, mais quand la Région wallonne a vu ça, elle a piqué une colère et elle a enlevé les bornes. Et puis, quelque temps plus tard, elle a aménagé ça… »

    Un dispositif sur lequel Josly Piette a refusé de donner son avis « pour ne pas envenimer la situation avec la Région. »

    (Aurélie Drion La Meuse mardi 7 mars 2017)

  • Exclusif ! A Riemst, à quelques encablures seulement de Bassenge, un parc éolien est en cours de construction. Nous avons visité le chantier ! - Reportage vidéo ! –

    Dans la campagne de Riemst, et plus exactement au centre du triangle Berg, Millen, Membruggen, un chantier de parc éolien est en cours. Il est composé de trois turbines. Actuellement, une seule est dressée, les autres sont en cours de montage. La fin du chantier est programmée pour novembre 2017. Nous vous emmenons à la découverte d’un chantier de parc éolien situé à quelques kms seulement de Bassenge. En vidéo :

  • Liège – Réussite. Vin de Liège obtient une médaille d’or à Paris

    Alec Bol, du Vin de Liège, explique : « C’est aux Vinalies, une manifestation qui vient de se tenir à Paris, que nous avons obtenu cette médaille d’or. Cela nous procure beaucoup de plaisir car elle est décernée par de vrais spécialistes français, l’Union des Œnologues de France. C’est une référence et, pour nous, cela constitue un bon indicateur de la qualité de notre vin. »

    Lors de ces Vinalies, qui se sont tenues à Paris du 24 au 28 février, Vin de Liège présentait trois vins blancs : A Cappella, Ô de Craie, et les Notes Blanches. C’est ce dernier qui a donc décroché cette récompense enviée. « Même si nous espérions une récompense, nous ne nous attendions quand même pas à recevoir une médaille d’or. »

    Il faut dire que l’aventure de Vin de Liège a débuté voici seulement cinq ans.

    Pas de hausse de prix

    Les notes blanches sont un vin blanc produit à partir du cépage muscaris. Alec Bol : « Il s’agit d’un vin assez aromatique, qui rappelle justement le muscat, avec des notes citronnées. Je pense que c’est ce qui a dû séduire le jury. »

    Qu’est-ce que cette médaille d’or va changer pour les viticulteurs liégeois ? Alec Bol sourit : « Nous n’allons pas augmenter nos prix pour la cause. Cela ne va pas nous ouvrir non plus le marché français, puisque toutes nos bouteilles sont très rapidement vendues chaque année. En revanche, cette récompense rejoint notre objectif de faire connaître le plus largement possible le vin de Liège. Nous voudrions être de plus en plus présents dans la restauration, ce qui serait une belle preuve de reconnaissance de notre qualité. »

    Objectif : 100.000 bouteilles

    L’année dernière, qui n’était vraiment pas favorable, le Vin de Liège a seulement produit 34.000 bouteilles, contre 57.000 en 2015, qui était une bonne année. « Notre objectif est de parvenir dans les prochaines années à produire 100.000 bouteilles par an », ajoute Alec Bol.

    Dans ce but, deux hectares supplémentaires de vignes vont être plantés cette année à Heure-le-Romain. Et, cette année, Vin de Liège va sortir son premier vin rouge, produit à Eben-Emael.

    Fabrice Collignon, le fondateur et président du conseil d’administration de Vin de Liège, conclut : « Dès l’origine du projet, nous avons voulu miser sur la qualité. Nous nous sommes donné les moyens financiers pour procéder à des investissements importants afin d’atteindre cet objectif. Je remercie sincèrement les coopérateurs qui ont fait confiance au Vin de Liège. C’est une belle victoire pour eux ! »

    (Source La Meuse mardi 7 mars 2017)

  • Vin de Liège remporte une médaille d’or au concours international « Vinalies » à Paris !

    médaille vin de liège.pngGrande nouvelle : Vin de Liège a remporté une médaille d’or au concours international «Les Vinalies » avec son vin « Notes Blanches ». Ce concours est l’un des plus prestigieux, car les notations y sont particulièrement sévères et il se distingue par ses dégustateurs : ce sont tous des œnologues professionnels ! C'est la première fois qu'un vin belge reçoit cette récompense!

    Bravo à Romain, aux travailleurs et à tous les coopérateurs!vin de liège 2016.png

    Regor 

    notes blanches vin de liège.jpg

  • 5 astuces pour faire des économies lors du remplissage d’essence à la pompe

    pompe.pngSavez-vous qu’il existe des petits moyens techniques pour économiser de l’essence, lors de son remplissage à la pompe ? Voici des astuces simples, faciles à appliquer qui, multipliées par le nombre de pleins annuels permettent de faire de grandes économies. De plus, cela minimisera les pertes et contribuera, à petite échelle, à réduire la pollution.

    Astuces à découvrir sur « Abcmoteur » en suivant le lien ci-dessous :

    http://abcmoteur.fr/pratique/5-astuces-pour-plein-reservoir-moins-cher/

  • Bassenge. Aménagements de jardins en bois recyclés : l'article de La Meuse

    val du geer mobilier bois recyclé.cabane enfant jpg.jpgVendredi 3 mars dernier, La Meuse publiait un article signé Roger Wauters, votre blogueur de Bassenge.

    Le voici :

    Un jardin avec du bois recyclé

    L’entreprise de travail adapté le Val du Geer de Bassenge innove !

    À l’heure où plane déjà un air de printemps, le Val du Geer innove cette année en proposant une collection d’ouvrages en bois destinés aux aménagements de jardins. Fabriqués à Bassenge en ses propres ateliers, ces produits sont réalisés sur base de bois (rabotés) de palettes et palox recyclés. 

    val du geer article la meuse du 3 mars 2017.jpgDe la petite jardinière jusqu’à l’abri de jardin, se décline une large gamme de produits qui s’adressent aux particuliers. Ainsi y trouvera-t-on des bancs, des tables de pique-nique, tant pour les adultes que les enfants.

    Dans un registre plus ludique, ce sont des cabanes pour enfants, avec étage qui leur permettront de donner libre cours à leur imagination en s’inventant des histoires.

    Qui dit aménagements de jardin dit aussi moments de repos et de détente. Ainsi une attention particulière a été portée à l’accueil de la famille et des amis autour d’un barbecue convivial par exemple, sans oublier l’aspect pratique ; le rangement aisé du matériel de jardinage.

    Pour répondre à ces différents besoins spécifiques, l’atelier de travail adapté ETA « Le Val du Geer » a étendu sa collection à des tables « mange-debout » et de pique-nique, des bancs, des abris de rangement du bois de chauffage, des poulaillers, des barrières de jardin, etc. Les amateurs de petits élevages ne seront donc pas en reste.

    Et en pratique

    La gamme se compose actuellement de plus d’une vingtaine de produits, tous disponibles de stock. Il est à noter que la collection sera présentée à Jardinexpo aux Halles des foires de Coronmeuse à Liège du 2 au 5 mars.

    – Val du Geer : rue de la Grotte, 8, à 4690 Bassenge

    – Brigitte Buquet : 0496/27.13.87

    brigitte.buquet@valdugeer.be

    – Ouverture : du lundi au jeudi : 8 à 12h30 et 13 à 16h15. Le vendredi jusqu’à 15h30

    Roger Wauters La Meuse du vendredi 3 mars 2017

  • A proximité – Millen. D’un ancien presbytère de 1836 ils vont en faire un hôtel 3 étoiles !

    presbytère millen hoeve dewaleff.jpgMichaël Dewaleff et son frère David, du nom du restaurant et des salles de réception « Hoeve Dewaleff » bien connus dans la région, sont occupés à restaurer l’ancien presbytère de Millen, le but étant d’en faire un hôtel 3 étoiles. Michaël, patron et Chef coq du restaurant, explique : « Le presbytère est situé juste en face de notre établissement. Nous ne pouvions pas rater cette opportunité de l’acquérir. » Mais au départ, Michaël envisageait d’y habiter avec sa famille. Son frère, lui, le voyait  autrement. Il l’a finalement convaincu d’en faire un hôtel argumentant d’abord le fait que les personnes qui organisent des réceptions et des anniversaires à la Hoeve Dewaleff  étaient souvent en quête d’endroits pour loger dans la région et, hoeve Dewaleff.jpgcomme second argument, il soulignait la proximité de la « Fiestroutenetwerk » et le potentiel touristique (cyclo-tourisme) qu’elle présentait.

    L’hôtel comptera 11 chambres. 7 dans l’ancien presbytère (classé) et 4 dans la nouvelle construction annexe. L’hôtel portera le nom de «  De twee broeders ». Un jeu de mots, « Les deux frères » évoquant ici le titre donné à certains membres d’ordres religieux. Une sorte de respect du lieu. L’architecture comme la décoration conjugueront passé et modernité. Les travaux de restauration, à hauteur d’un million d’euros, ont commencé au mois d’août 2016. L’ouverture officielle est programmée pour le mois de mai 2017.

    Regor

    (Source Het Laaste nieuws 4 mars 2017)

    presbytère millen hoeve dewaleff.jpg