Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 3

  • A proximité. Fexhe-Slins va revivre l’épopée héroïque de l’Atlas V

    Pour commémorer dignement l’exploit héroïque du capitaine de l’Atlas V, l’ASBL Fexhe-Slins Animation a décidé d’organiser, le samedi 7 octobre, diverses festivités comme dont un grand spectacle son et lumière. Thierry Binot et toute son équipe ont voulu ainsi rendre hommage à Jules Hentjens, le capitaine du fameux remorqueur qui a permis, en 1917, de transporter 107 personnes en zone libre, mais surtout aux frères Darcis de Fexhe-Slins qui ont combattu durant la Première Guerre mondiale.

    atlas 5.jpgHentjens, le capitaine du fameux remorqueur qui a permis, en 1917, de transporter 107 personnes en zone libre, mais surtout aux frères Darcis de Fexhe-Slins qui ont combattu durant la Première Guerre mondiale.

    Ce samedi, Fexhe-Slins Animation commémorera le 100ème anniversaire de la « Mission Atlas V » du nom de ce remorqueur qui emmena le 3 janvier 1917 une centaine de personnes en zone libre. Le village de Fexhe-Slins est particulièrement concerné par cet épisode de l’histoire de la Grande Guerre puisque le remorqueur Atlas V avait à son bord cinq habitants du village à savoir les quatre frères Darcis et Antoine Donnay, un ami de ceux-ci. Comme l’explique Thierry Binot de Fexhe-Slins Animation , «  Durant la guerre 14-18, un rideau de fer avait été érigé, par les Allemands, entre la Belgique et la Hollande. Cette Ligne Rouge était infranchissable à pied. Une centaine de jeunes avait décidé de combattre l’ennemi sur le front de l’Yser. C’est pourquoi le capitaine Jules Hentjens a affrété son remorqueur pour emmener ces jeunes aux Pays-Bas. Et, fait extraordinaire, tous les frères Darcis sont revenus indemnes de la guerre  ».

    Le programme

    Cette grande journée festive débutera sur le coup de 11h avec l’inauguration de la stèle Atlas V devant l’ancienne Maison communale en présence de représentants de l’armée, de la Province de Liège et de Juprelle. Thierry Binot termine en soulignant qu’à partir de 14h30, les visiteurs seront plongés dans l’ambiance de la guerre 14-18. «  Une véritable immersion dans les années 1900 au travers de scènes de la vie des civils et des soldats. Chevaux, véhicules anciens, cabaret, tirs de canon, Fil Rouge… et même un procès allemand sera interprété  ».

    En pratique

    > Un parking de délestage est prévu dans le zoning des Hauts-Sarts avec des navettes pour rejoindre Fexhe-Slins.

    > L’entrée au village 1900 est gratuite.

    > Le prix du spectacle son et lumière est de 2 euros.

    L’article complet est à découvrir en suivant ce lien :

    http://basse-meuse.lameuse.be/134890/article/2017-10-04/fexhe-slins-va-revivre-lepopee-heroique-de-latlas-v-photos

  • Vin de Liège : vendanges sur la parcelle d’Emael à partir de ce jeudi 5 octobre !

    C’est ce jeudi 5 octobre que débuteront les vendanges de la coopérative Vin de Liège sur le vignoble d’Emael. La journée débutera à 8h00 et se clôturera aux environs de 16h30. N’hésitez-pas à rendre une petite visite amicale aux vendangeurs !

    En ce qui nous concerne, nous y réaliserons un reportage dans l’après-midi.

    En espérant que le temps soit clément…

    vendanges vin de liège 2017,vendanges emael 2017

  • Bourse aux jouets à l’école du Sacré-Cœur à Glons. Pensez d'ores et déjà à vous inscrire !

    Bourse aux jouets à l’école du Sacré-Cœur à Glons. Pensez d'ores et déjà à vous inscrire !

    Bourse aux jouets école sacré coeur.jpg

  • Emael: la renaissance des Amis Unis

    Depuis de nombreuses années, le Cramignon des Amis Unis avait disparu du paysage folklorique alors que par le passé ils sortaient avec le plus long Cramignon. Pour cette édition, une quinzaine de couples de Margalés étaient réunis.

    La suite sur :

    http://basse-meuse.lameuse.be/134406/article/2017-10-03/emael-la-renaissance-des-amis-unis

  • Vidéo: ce chien ramasse les détritus sur la place Saint-Lambert!

    En voilà une vidéo toute mignonne et qui devrait servir d’exemple à bon nombre de citoyens liégeois ! Zuska, une petite chienne, s’amuse en effet à ramasser des déchets sur la place Saint-Lambert à Liège. Découvrez-la ici !

    C’est le bourgmestre de Liège lui-même, Willy Demeyer, qui a publié cette charmante petite vidéo ce mardi après-midi ! Avec ce commentaire : « Ce n’est pas difficile de mettre ses crasses dans la poubelle même Zuska sait le faire ! »

    «  Le chien appartient à un artiste de rue qui vient de renouveler son agréation, nous apprend Laurence Comminette, porte-parole de Willy Demeyer. Ce qui était drôle, c’est que le chien, vu qu’il n’y avait pas de détritus, ramassait d’abord des feuilles pour les jeter. Ce sont les passants, intrigués, qui ont commencé à jeter leurs déchets à terre pour que Zuska les ramasse et les jètent à la poubelle !  »

    La vidéo à découvrir en suivantle lien ci-dessous :

    https://www.facebook.com/pg/willy.demeyer/videos/

    Article complet ici :

    http://basse-meuse.lameuse.be/134506/article/2017-10-03/video-ce-chien-ramasse-les-detritus-sur-la-place-saint-lambert

  • Attention ! Fermeture Recyparcs ce 03/10/17

    Communiqué d’Intradel. Faisant suite à l'agression de la semaine dernière, la CGSP d'Intradel convoque une Assemblée générale de ses affiliés.

    En conséquence, une quarantaine de Recyparcs seront fermés l'après-midi de ce mardi 3 octobre :

    Aywaille, Clavier, Comblain, Esneux, Ferrières, Liège Angleur, Nandrin, Ouffet, Seraing 2 Boncelles, Sprimont, Trooz, Burdinne, Flémalle 1, Flémalle 2, Huy, Saint-Georges, Waremme, Wasseiges, Ans, Bassenge, Blegny, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège Glain, Oupeye, Visé, Chaudfontaine, Liège Sart-Moray, Seraing 1 Marnix, Seraing 3 Jemeppe, Jalhay, La Calamine, Limbourg, Plombières, Raeren, Spa, Thimister, Verviers 1 et Verviers 2.

    Cette liste ayant été mise à jour ce lundi, nous conseillons vivement aux usagers de systématiquement téléphoner au call center d'Intradel (04/2407474) avant de se rendre dans un recyparc qui ne serait pas dans la liste ci-dessus ou de reporter au lendemain leur visite au parc.

  • Miss Belgique : non retenue parmi les finalistes, Cassandra Delincé a cependant porté haut les couleurs de Bassenge !

    La jeune bassengeoise Cassandra Delincé n’a malheureusement pas été retenue parmi les finalistes de Miss Belgique. Mais elle a mené, avec brio, un long parcours dans lequel elle s’est distinguée et a porté haut les couleurs de Bassenge. Épreuves après épreuves, elle en est tout de même arrivée au dernier stade : celui d’être qualifiée pour prétendre au titre de Miss Belgique !

    Elle explique : « Après un été riche en nouvelles expériences et en belles rencontres, je vous annonce que je ne fais pas partie des finalistes pour l'aventure de Miss Belgique. Grandie de cette expérience, c'est sans aucun regret que je retourne à ma petite vie d'étudiante !

    Je tenais néanmoins à remercier chaque personne m'ayant soutenue : mes supers parents, ma famille, des amis exceptionnels et même des connaissances, des inconnu(e)s, toujours avec un petit mot d'encouragement ! Merci à toutes les personnes travaillant au bon déroulement du concours pour leur gentillesse et leur générosité. Bonne chance à toutes les filles encore en course pour le titre. »

    Bravo Cassandra !

  • L’EuroMillions atteint 190 millions d’euros

    Cette fois, on y est : l’EuroMillions a atteint son plafond. Ce mardi, le jeu phare de la Loterie nationale (organisé conjointement dans neuf pays) propose une incroyable cagnotte de 190 millions d’euros. Le record détenu conjointement par un couple d’Écossais et un joueur portugais sera donc prochainement égalé, à condition qu’un seul joueur découvre la combinaison gagnante. Record égalé mais pas dépassé… Les membres d’EuroMillions ont décidé de plafonner le gain à 190 millions.

    La suite de l’article à découvrir sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-02,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-02,BASSE-MEUSE,1|14

  • Emploi : 47 métiers manquent de bras en Wallonie. Au total, 80 métiers sont qualifiés de «critiques»

    En Wallonie, ce sont 47 métiers qui sont considérés en pénurie par le Forem. L’étude mise en ligne par l’office wallon de l’emploi est utile à plus d’un titre : pour les jeunes, leurs parents, mais aussi les décideurs. 

    46 métiers en pénurie

    Outre les maîtres d’hôtel, il manque de délégués commerciaux, notamment en ce qui concerne les services aux entreprises. Parmi les métiers de la santé, on cherche encore et toujours des infirmiers spécialisés, mais aussi des techniciens en imagerie médicale, des pharmaciens. Dans les métiers de l’informatique, il manque d’analystes, mais aussi d’experts en sécurité ou de développeurs. Il y a aussi de l’emploi à aller chercher comme chauffeur (bus, autocars, poids lourds). Les métiers de la mécanique (que ce soit dans l’industrie, ou dans l’automobile, les engins agricoles) manquent eux aussi de bras. On pointera aussi la présence parmi les métiers en pénurie des bouchers. Un métier dans la liste depuis des années. Mais qui, selon le secteur, recouvre aussi d’autres métiers de la transformation de la viande. On ne parle pas seulement du boucher dans son magasin ou en grande surface.

    On citera encore les secteurs de la recherche et des sciences, ainsi que des métiers de la construction. Comme des chefs d’équipe ou des conducteurs de travaux.

    L’article complet à découvrir sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-02,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-02,BASSE-MEUSE,1|12

  • Liège. Voici le montage de la Grande Roue de la Foire d’Octobre

    La Foire d’Octobre a débuté ce samedi à Liège. Mais l’installation des forains a commencé voici une semaine. Parmi les manèges les plus spectaculaires il y a évidemment la Grande Roue. Voici la vidéo de son montage.

    La société Moustic a réalisé une vidéo en timelapse du montage de la Roue Royale de Jan Van der Honig, via une caméra Go Pro installée près de la Foire. Elle montre en accéléré le montage de la Grande Roue. Spectaculaire à souhait !

    A regarder en suivant ce lien :

    http://basse-meuse.lameuse.be/132518/article/2017-09-28/voici-le-montage-de-la-grande-roue-de-la-foire-doctobre

  • Bassenge. Conseil communal : clash entre Piette et Sortino !

    A Bassenge, durant le Conseil communal de jeudi dernier, un clash s’est produit entre le bourgmestre Josly Piette et Christopher Sortino, conseiller PS. Le socialiste avait inscrit deux points supplémentaires à l’ordre du jour. Des points que le bourgmestre n’a pas voulu aborder. «  Il y a des règles pour pouvoir introduire un point supplémentaire et je les ai respectées. Ce qu’a fait le bourgmestre est totalement illégal  ». A déclaré Christopher Sortino à la sortie du Conseil communal. Durant la séance, le ton est donc monté sans interruption entre les deux hommes et Josly Piette a mis fin à la séance avant que les conseillers communaux puissent poser leurs questions d’actualité.

    Un sujet chaud sur lequel nous reviendrons d’ici peu après avoir obtenu des explications et  approfondi la question.

    Regor

    Source La Meuse. Article complet à découvrir ici :

    http://basse-meuse.lameuse.be/133053/article/2017-09-29/un-nouveau-clash-entre-piette-et-sortino

  • Exclusivité ! En vidéo, l’histoire des cramignons de Wonck ! Un film signé Ali Aghroum

    cramignon de wonck histoire ali aghroum.jpgPour notre plus grand plaisir, Ali vient de réaliser un film complet sur l’histoire des cramignons de Wonck, une tradition  bien ancrée chez les habitants. Sur ce thème, il nous invite à remonter le temps grâce à des interviews, des témoignages de personnes impliquées dans le comité « L’Union » et autres sympathisants mais aussi à l’aide d’une large documentation iconographique (photos, illustrations).

    L’angle sous lequel le sujet est abordé, le ton joyeux et festif comme la poésie empreignant le reportage confèrent à ce document une haute valeur historique.

    Un document qui certes fera date dans les annales de la Vallée du Geer.

    Un tout grand remerciement à Ali.

    Regor  

    Un film signé Ali Aghroum

  • Fromages crème : la valse des emballages… Le fromage Abbaye de Maredsous fabriqué en Slovaquie ? Le dossier étonnant de notre collègue Pierre Neufcour du Blog Visé Sudinfo

    Notre collègue Pierre Neufcour du Blog Sudinfo de Visé consacrait hier un article à la valse des emballages des fromages-crème. Voici ce qu’il en dit comme introduction à son article :

    « Tout a commencé il y a quelques semaines lors d'achats dans une grande surface fière de ses "prix rouges". Etant dans la partie frigo, une boîte de triangles de fromage a attiré notre attention. Hormis l'étiquette, elle ressemblait à s'y méprendre à sa voisine, portant l'effigie d'un animal rouge et hilare. Le système d'ouverture des deux emballages était semblable, une ficelle rouge à tirer pour déchirer la bande autocollante. Pour tout vous dire, le prix nettement inférieur de la "Boni" nous poussa à goûter son contenu.

    Surprise à l'ouverture de la boîte : le système d'ouverture des petits triangles était pile poil le même que ceux de la marque la plus chère! Et au goût, rien à dire, quasiment la même chose. Mais d'autres surprises nous étaient réservées. »

    La suite de l’article (étonnant) à découvrir sur le blog de Pierre Neufcour en suivant le lien ci-dessous :

    http://vise.blogs.sudinfo.be/archive/2017/09/26/alimentation-vous-avez-dit-circuit-court-236040.html

  • Vallée du Geer : les brèves

    cheval roclenge.jpg- Roclenge. Début de cette semaine, dans la rue des peupliers, un cheval s’est échappé de son enclos. Il évoluait sur le trottoir quand votre blogueur, Regor qui passait par là par hasard, l’a aperçu et a averti le propriétaire. Celui-ci est intervenu aussitôt pour l’emmener retrouver ses congénères. La clôture a été remise en état.Tout est bien qui finit bien.

    - A Roclenge toujours, les habitants de la rue de la montagne (cul de sac) pestent. En cause, les travaux qui nécessitent l’intervention d’engins et de matériel lourds et conséquents. D’autant qu’il n’est pas rare que ceux-ci obstruent complètement la rue rendant l’accès aux habitations inaccessible aux riverains, et ce même en dehors des heures de travail proprement dites. La route est fermée de manière aléatoire, aussi ne pas avoir si oui ou non ils peuvent se rendre jusqu’à leur domicile en voiture les fait pester. Il faudra toutefois que les riverains mettent leur mal en patience car la fin des travaux est programmée pour la mi-novembre. Ceci sauf imprévu et en tenant compte des conditions climatiques. En attendant, sous l'intitulé "Mare des travaux rue de la montagne", chez certains riverains, le ton monte sur les réseaux sociaux...

    rue de la montagne travaux roclenge.jpg

    rue de la montagne travaux roclenge.2jpg.jpg

    - A Boirs, dans la rue des Bannes, la commune de Bassenge a apposé un panneau sur lequel est écrit : «  Cet endroit a été nettoyé par des bénévoles. Merci de le respecter ». Le lieu est connu, en effet, pour le nombre de canettes jetées délictueusement dans les caniveaux.  Sauf omission de notre part, c’est le premier panneau de ce type placé en Vallée du Geer.

    panneau bénévole les bannes.jpg

    panneau bénévoles les bannes 2.jpg

    - Wonck. Les bénévoles « Volon-terres » à nouveau à pied d’œuvre dimanche dernier

    Après avoir reçu la visite du jeune conseiller communal Christopher Sortino la semaine précédente, c’est l’échevin de l’environnement Philippe Knapen qui, dimanche dernier, a été à la rencontre des bénévoles « ramasseurs de déchets ». Cela fait trois mois que le groupe est occupé à nettoyer la Vallée du Geer de fond en comble et l’attention portée récemment par les élus à leur travail n’est pas sans les avoir encouragés. L’on devrait donc bientôt voir se dégager des axes de travail en profondeur et à long terme afin d’endiguer ce phénomène d’incivilités récurrentes à Bassenge. On aura certainement l’occasion d’y revenir.

    bénévoles échevin environnement philippe knapen bassenge.jpg

    Regor

  • Santé. Rage : gare aux chauves-souris ! Après la morsure, il faut intervenir rapidement

    En Belgique, la chauve-souris est le seul animal qui transmet encore la rage. Une maladie qui fait encore 60.000 victimes dans le monde chaque année. 

    La rage ne se trouve plus officiellement en Belgique chez les chiens, mais le contact avec les chauves-souris reste dangereux, indique l’Institut de médecine tropicale d’Anvers dans le cadre de la journée mondiale de la rage ce jeudi. Bien qu’elle soit facile à prévenir, cette maladie infectieuse tue encore chaque année quelque 60.000 personnes dans le monde.

    L’Institut de médecine tropicale (IMT) d’Anvers est depuis juillet 2017 un centre national de référence pour la rage.

    Au cours des trois derniers mois, 46 patients ont été pris en charge par l’institut, après avoir été égratignés ou mordus par un animal contaminé. La plupart des cas étaient des voyageurs belges qui sont entrés en contact avec des chiens, des singes ou d’autres animaux contagieux dans des pays à risque en Afrique ou en Asie.

    Sur les 46 patients, six présentaient des blessures de crabe et de morsures causées par des chauves-souris belges.

    C’est pourquoi, à l’occasion de la journée mondiale de la rage, l’IMT attire l’attention sur cette « maladie oubliée qui fait chaque année 60.000 victimes dans le monde ».

    L’article complet sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-09-28,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-09-28,BASSE-MEUSE,1|18