Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 3

  • Glons. Les photos du jour : « Ici »

    incivilités glons juin 2018 2.jpgIci, à Glons, il y a quelque temps, les Volon’terres ont aménagé le parterre.

    Ici, ils ont planté de belles fleurs et quelques plantes aromatiques, telles que de la sauge.

    Ici, une poubelle est mise à la disposition du public. Elle se trouve à quelques mètres.

    Ici, le lieu est nettoyé régulièrement par les services communaux, la poubelle est vidée.

    Ici, les inciviques opèrent au vu et au su de tous.

    Ici, ils viennent manger dans les déchets qu’ils ont laissés le jour avant.

    Ici, pourtant, le spectacle est hideux et répugnant, les odeurs sont nauséabondes. Mais ils mangent et puis, ils jettent. Et les restes jonchent le sol : nourriture, plats préparés, mayonnaise, frites, sandwiches, pain…

    incivilités glons juin 2018 3.jpgIci, au Moyen-âge, c’eut été un lieu de rendez-vous pour les rats qui de ces restes d’aliments divers en état de putréfaction en eurent fait un véritable festin.

    Mais ici, ce sont des humains qui, chaque jour, se régalent entourés de leurs « excréments » des jours précédents.

    Ce que même un rat ne fera jamais.

     

    Ce qui nous amène, tout naturellement, à publier cet article de La Meuse de ce jour. 

    Les jeunes punis pour les délits environnementaux

    La Région wallonne entend à l’avenir punir plus sévèrement la délinquance environnementale. Il y aura plus d’agents sanctionnateurs, les amendes seront augmentées et les jeunes seront particulièrement suivis. Dès 14 ans, ils devront effectuer des travaux d’intérêt général en cas de délit environnemental.

    Le ministre Carlo Di Antonio a prévu tout un arsenal en vue de lutter contre la délinquance environnementale, selon L’Echo.

    Parmi les grandes nouveautés, on note que les jeunes, à partir de 14 ans, devront prester un travail citoyen. Le nombre d’heures de travail d’intérêt général dépendra de la gravité de la faute commise. Il sera d’un maximum de 15 heures. Il pourra s’agir d’une tâche à remplir auprès de la commune, d’une ASBL ou d’une fondation en rapport avec la protection de l’environnement ou des animaux.

    A côté de la peine citoyenne (qui touchera aussi les adultes), le ministre prévoit aussi l’arrivée de nouveaux agents sanctionnateurs et le recours à la vidéo surveillance

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/240438/article/2018-06-06/les-jeunes-punis-pour-les-delits-environnementaux?from_direct=true

    incivilités glons juin 2018 4.jpg

  • Météo : temps chaud qui précédera des orages cet après-midi. L’IRM lance un avertissement

    Le climat sera ensoleillé mais en cours de journée, on constatera une augmentation de la nébulosité et un risque d’orages à partir du sud. Les maxima atteindront de 23 à 28 degrés dans l’intérieur des terres. L’IRM lance un avertissement aux orages et à la pluie à partir de 15 heures.

    A partir de mercredi après-midi, nous devrons composer avec des averses et orages de plus en plus marqués, pouvant être accompagnés de grêle et localement de précipitations abondantes pouvant conduire à des débordements, prévient l’IRM.

    Mais avant cela, le temps sera d’abord généralement ensoleillé. Dans le courant de la journée, des nuages cumuliformes se développeront dans la partie sud du pays et des averses orageuses éclateront. Les orages atteindront l’ouest du pays en fin de journée avec là aussi le risque d’orages, de grêle et de précipitations abondantes. Les maxima seront compris entre 23 degrés en Hautes Fagnes à 28 degrés en Campine, sous un vent faible à modéré de nord-est ou de direction variable. A la mer, le vent soutenu de nord-nord-est limitera les maxima aux environs des 18 degrés.

  • Inondations – Sinistres - Bassenge. Avis aux habitants : enlèvement des encombrants… (Meubles, objets abîmés par les eaux)

    Pour l’enlèvement des meubles et divers objets (encombrants) abîmés par les eaux, les personnes doivent le signaler à ce numéro de téléphone : 04 /273.78.76 (Service travaux)

    (Source communiqué Bassenge.be)

  • Inondations-Bassenge. La photo du jour : c’est à eux que l’on doit les sacs de sable supplémentaires !

    Le 1er juin, tard en soirée, ils ont donné un coup de main à la commune pour remplir les sacs de sable.

    Ils méritent certainement un grand coup de chapeau !

    Avec Anne Fouarge, Louis Bruckwilder, Enzo Vancrayebeck, Olivier Vancrayebeck, Elisa Vancrayebeck, Said Tourmine et Charlotte Vancrayebeck.

    (Source Facebook)

  • Inondations – Glons. Un formidable élan de solidarité pour venir en aide à des familles sinistrées ! 50 personnes, au moins, se sont relayées tout le weekend !

    solidarité glons,solidarité inondations glons,inondations seronvalle glonsSi en Vallée du Geer, les sinistres subis à cause des inondations ce vendredi  1er juin 2018 ont été nombreux, c’est certainement à Glons que l’élan de solidarité a été le plus marqué. Ce sont en effet une cinquantaine de personnes qui se sont relayées depuis samedi pour apporter une aide tout le weekend à des familles sinistrées, rue Oborne à Glons où les dégâts étaient le plus important et les maisons demandaient à être vidées entièrement. Un membre d’une famille sinistrée explique « Ils sont venus de partout : des amis, des voisins, des habitants de la rue, d’autres glontois, des agriculteurs du coin, mais aussi des personnes venues des autres villages de la Vallée du Geer… On ne saurait les citer tous…  Non seulement ils ont retroussé leurs manches, mais ils nous ont apporté un soutien moral considérable et un réconfort qui n’a pas de prix… Nous ne saurons jamais assez les remercier. A ce sujet, nous tenons à vous dire merci aussi pour votre reportage sur « Bassenge Sudinfo » et les partages sur Facebook…! Ils ont assurément porté ! Cela fait vraiment chaud au cœur de savoir qu’une telle solidarité existe encore en notre région. »

    Et si tous les meubles, appareils ménagers et autres biens mobiliers des maisons ont été rangés dans la cour, ils devront y rester jusqu’au 15 juin, pour des raisons de constats d'assurances.

    solidarité glons,solidarité inondations glons,inondations seronvalle glonssolidarité glons,solidarité inondations glons,inondations seronvalle glonsLa Coiffeuse Eléonore, qui a vu son salon complètement dévasté, a publié un message sur Facebook que nous relayons volontiers « Chères clients et clientes, c’est avec beaucoup de tristesse que je vous annonce la dévastation de mon salon de coiffure! Cependant nous avons pu sauver du matériel et des produits. Et donc, en attendant la remise en état du salon, je me propose de venir chez vous pour vous coiffer. Merci de votre compréhension ! gsm 0494496114 »

    Devant le formidable élan de solidarité manifesté, le visage blême des personnes sinistrées rencontrées vendredi lors de notre reportage a fait place aujourd’hui à quelques sourires. Preuve s’il en est que dans la Vallée du Geer, la solidarité n’est pas un vain mot.

  • Eben-Emael: le voisin fait fuir les cambrioleurs

    (Photo : La voiture des cambrioleurs) La vigilance de Damien, un habitant de la rue des Orchidées, à Eben-Emael, a sans doute évité de mauvaises surprises à ses voisins. Samedi en fin d’après-midi, il a en effet surpris des cambrioleurs en train de se faufiler dans la propriété voisine.

    «  J’étais chez moi avec la fenêtre ouverte quand j’ai entendu du bruit dans les buissons, raconte-t-il. J’ai regardé de plus près et j’ai vu une voiture suspecte garée à proximité. Quand j’ai entendu des chuchotements dans les buissons, j’ai demandé s’il y avait quelqu’un à plusieurs reprises. C’est à ce moment que j’ai vu deux hommes sortir en courant.  »

    Si le premier individu s’est immédiatement dirigé vers la voiture – une Toyota grise dont l’immatriculation a été donnée aux services de police – le second avait quant à lui l’air prêt à en découdre.

    «  Le deuxième est venu vers moi, il avait une barre de fer à la main, se souvient Damien. Quand je me suis renfermé chez moi, il est retourné à sa voiture et ils ont pris la fuite.  »

    Des individus qui n’en étaient manifestement pas à leur coup d’essai.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/239358/article/2018-06-03/eben-emael-le-voisin-fait-fuir-les-cambrioleurs

  • Vallée du Geer. Inondations du 1er juin : le reportage vidéo sur Glons et Roclenge

    Ce vendredi, ne pouvant être partout en même temps, nous avons opté pour la réalisation d’un reportage à Glons, dans la rue du Bois Hamé où le Bassin de rétention (en terre) a cédé, et puis nous sommes allés ensuite en Oborne et enfin à Roclenge, sur la Place.

    Dans la vidéo, une séquence est consacrée à l’état du talus qui a cédé dans la chavée du Bois Hamé, et qui faisait office de bassin de rétention (séquence prise le lendemain le samedi 2 juin 2018).

  • Inondations dans la Vallée du Geer : le reportage vidéo de ClemShots ( + Vues du ciel )

    Le jeune Clément Boulle (ClemShots), dont on a déjà eu l’occasion de parler pour la qualité de ses reportages photos et vidéos, a réalisé un reportage vidéo sur les inondations que la Vallée du Geer a subies hier, le vendredi 2 juin 2018.

    Des images comme jamais vous n’en avez jamais vues…

  • Inondations du 1er juin 2018 en Vallée du Geer : nos premières photos…

    Voici nos premières photos. Bientôt une vidéo plus complète…

    Ces photos ont été prises à Glons le 1er juin 2018 dans l’après-midi (En Oborne). Heureusement, ce samedi, la rivière a retrouvé son lit. Mais le niveau reste haut.

    Nos reportages prendront quelque retard. Car tantôt, nous prêtons main forte, tantôt nous essayons de soutenir les sinistrés moralement. Voilà la raison de ce léger « différé ».

    Roger Wauters

    inondations glons 2018 3.jpg

    inondations glons 2018 2.jpg

  • Glons - Rue Bois Hamé. Le bassin d'orage a cédé... Un volume considérable de terre boueuse dévale la rue

    Ce matin du vendredi 1er juin 2018, le bassin d'orage en terre situé au-dessus de la rue Bois Hamé à Glons a cédé. C'est un volume considérable de terre chargée de boues qui est en train de dévaler la rue... Tandis que les habitants écopent, le service des travaux est occupé à colmater le bassin d'orage au moyen de sable (big bag).

    Les ouvriers ont aussi été appelés rue devant les cours où le Geer serait sorti de son lit... 

  • Déjà en grandes surfaces. Non, il n’y a plus de saison pour les moules…

    Vous aussi, on vous a dit au moins une fois dans votre vie qu’on mangeait des moules uniquement durant les mois en R ? Mais ça, c’était avant. Même les smart discounters s’arrangent pour avoir des moules très tôt. Voire encore plus tôt. Donc maintenant. « Oui, nous les commercialisons fin mai cette année », nous dit le porte-parole de Lidl, Julien Wathieu. « Elles sont dans nos rayons depuis mercredi » Attention, vous n’aurez pas droit à la classique, celle qui, auprès des amateurs, a très bonne réputation, la moule de Zélande, élevée au sol. Peu importe la grande surface, pour celle-là, il faudra encore attendre quelques semaines. On les annonce pour la dernière semaine de juin, voire le 1er juillet selon les distributeurs.

    Actuellement, ce sont des moules de corde qui sont proposées.

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-06-01,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-06-01,BASSE-MEUSE,1|18

  • Exclusif ! Bientôt un lavoir à Bassenge. Les travaux sont en cours au Proxy Delhaize de Boirs…

    lavoir proxy-delhaize.jpgSi, ces jours-ci, vous avez aperçu un drôle de gros cube devant la façade du Proxy-Delhaize de Boirs, c’est une cellule composée d’appareils de lavage du linge. Elle est en cours de montage et selon un employé du Proxy, elle devrait être opérationnelle d’ici 8 à 15 jours. Nous y avons constaté, notamment, la présence de gros tonneaux destinés à recevoir jusqu’à 18 kilos de linge… Alors qu’un cruel besoin se faisait sentir en Vallée du Geer pour ce type de service, voilà de quoi satisfaire un large public. Laver son linge en allant faire ses courses est un nouveau concept adopté par Delhaize.

    Bientôt plus de nouvelles…

  • Triste Bassenge…

    Aucun hommage sur le site de la commune de Bassenge (Bassenge.be). Aucune déclaration. Aucune compassion. Rien…

  • A nos amis de la Police de Liège

    Nous participons à votre peine et vous adressons toute notre compassion et notre soutien dans cette terrible épreuve. Acceptez mes plus sincères condoléances et le témoignage de mon admiration pour le travail difficile que vous exercez.

    Roger Wauters

  • 10 produits bientôt interdits en Europe. Le plastique : la substance à abattre !

    cotons tiges.jpgCoton-tige, pailles, couverts, assiettes exclus notamment de notre quotidien

    Alors que la quantité de déchets plastiques dans les océans et les mers ne cesse de s’accroître, la Commission européenne propose de nouvelles règles applicables dans toute l’Union européenne pour cibler les dix produits en plastique à usage unique les plus présents sur les plages et dans les mers européennes. 

    Au total, ces produits constituent 70 % de tous les déchets marins. Il s’agit des bâtonnets de coton-tige, des couverts et assiettes en plastique, des pailles, des bâtonnets mélangeurs pour boissons et des tiges des ballons de baudruches. Tous ces articles devront désormais être produits uniquement à partir de matériaux plus durables.

    D’autre part, les récipients en plastique pour boissons à usage unique ne pourront être mis sur le marché que si leurs bouchons et couvercles demeurent attachés au récipient.

    Les États membres devront aussi veiller à réduire l’utilisation des récipients et gobelets en plastique.

    Pour ce faire, ils pourront faire en sorte que ce genre de produits ne soit pas gratuit.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-30,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-30,BASSE-MEUSE,1|38