Google Analytics Alternative

Gastronomie locale

  • «Orchis», le dernier cru de Vin de Liège, la star du weekend « Portes-ouvertes »!

    La coopérative Vin de Liège organise, tout ce week-end, ses désormais traditionnelles journées portes-ouvertes. L’occasion pour elle de faire découvrir ses vins et surtout son dernier-né, Orchis. « La friandise de Vin de Liège » comme il nous l’a été présenté. Des centaines de personnes se sont déplacées rien que ce samedi.

    «  C’est le tout premier moelleux de Vin de Liège  », nous explique Fabrice Collignon, président de Vin de Liège. « Il est issu de notre cépage Solaris. Nous avons récolté les grappes plus tard afin qu’elles profitent au maximum du soleil et se gorgent de sucre ».

    Pour avoir pu le découvrir, le résultat est vraiment très intéressant. Sucré mais pas de trop, il peut se déguster sans problème à l’apéritif ou au dessert. Il peut également aisément accompagner certains plats, comme du foie gras, mais aussi de fromage un peu fort comme un bleu.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/233611/article/2018-05-20/orchis-le-dernier-cru-de-vin-de-liege

  • Glons. Les jeunes patrons du restaurant « La Sirena » développent encore leurs activités. Leur nouvelle Société « Glutoso » importe des produits Siciliens exempts de gluten et de lactose

    la sirena 2 glons les patrons.jpgUne dégustation aura lieu au restaurant de la rue Haut Vinave le 23 avril 2018 dès 19h00 avec Julien Lapraille, les vins de la Maison Bianello et d’autres surprises…

    Décidément, Gianni Di-Vincenzo et Giuseppe Quattrocchi, les jeunes patrons du restaurant La Sirena de Glons ne manquent ni d’idées, ni d’ambition, ni d’esprit d’entreprise. Après avoir multiplié les événements, les concours, les ateliers culinaires et autres animations en leur restaurant La Sirena 2 à Glons, des activités qui leur ont valu de se distinguer et d’alimenter les colonnes de la presse et des médias, les voici  fonder parallèlement une Société d’importation de succulents mets en provenance de Sicile. Mais pas n’importe quels produits. Car il s’agit essentiellement de spécialités italiennes sans gluten ni lactose. Si leur société « Glutoso », se veut surtout tournée vers les professionnels, les particuliers ne devraient pas être en reste car un projet vise à consacrer certains jours d’ouverture du dégustation la sirena glons.jpgrestaurant Glontois qui seront uniquement réservés à la dégustation de ces produits sans gluten. Pas tous les jours ? Non, en effet, car la proposition d’offrir ce type de produits exempt de gluten et lactose n’autorise pas, en cuisine, la cohabitation avec les autres produits « normaux » et elle nécessite, à chaque fois, un nettoyage du matériel en profondeur. C’est la raison de ces journées uniquement consacrées à la dégustation des produits « Glutoso ».

    sirena glutoso,glutoso,glutoso spécialités sans gluten,sirena sans gluten,sirena 2 glons,restaurant glons,pizzeria glonsDe succulents mets pour composer une large gamme de produits

    Le restaurant La Sirena de Glons, qui certes a assis sa réputation sur ses excellentes spécialités italiennes mais aussi sur sa cuisine française, propose une gamme bien étoffée qui répond déjà aux souhaits des palais les plus délicats comme à celle des gourmets les plus exigeants.

    Mais ainsi, en y adjoignant des spécialités régionales de Sicile, régionales au sens du terme « Terroir », exemptes de gluten et de lactose, il devrait aussi satisfaire l’intérêt des amateurs en quête de découvertes de nouvelles saveurs italiennes comme de répondre à la demande toujours croissante de ce type de produits.

    Voilà encore une initiative de ces jeunes patrons qui risque certainement encore de faire beaucoup parler d’eux… Pour en savoir plus, n’hésitez-pas à visiter la page Facebook du restaurant ainsi que le site Glutoso. Coordonnées ci-dessous.

    https://www.facebook.com/Glutoso-1226315917499795/

    http://glutoso.com/

    https://www.facebook.com/pg/sirenaglons/photos/?ref=page_internal

    Voir aussi :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2017/03/29/glons-restaurant-la-sirena-nouvelle-direction-nouvel-elan-pl-220473.html

    Roger Wauters

    Réservée aux professionnels, une dégustation aura lieu au restaurant de la rue Haut Vinave le 23 avril 2018 dès 19h00 avec Julien Lapraille, les vins de la Maison Bianello et d’autres surprises…

    dégustation la sirena glons.jpg

    dégustation la sirena glons 2.jpg

  • Artistes et vignerons ce 14 avril à la salle la Passerelle à Bassenge : demandez le programme !

    Une édition 2018 d’"Artistes et Vignerons" qui s’annonce très prometteuse et dont nous vous invitons à découvrir le programme en suivant ce lien :artistes et vignerons 2018 pdf.pdf

  • Halles des foires de Coronmeuse. Un salon du bien-manger wallon

    A l’heure où nos steacks partent en road trip non climatisé à travers l’Europe, où on allonge indéfiniment la durée de vie de nos gigots, la conscience des consommateurs les pousse désormais à se tourner vers les valeurs fondamentales des circuits courts.

    C’est dans cette optique de hausse des exigences alimentaires de la population qu’a vu le jour en 2016 le salon « C’est bon, c’est Wallon ».

    « L’objectif est d’offrir une visibilité aux producteurs locaux et, pour les clients, d’avoir un point de départ dans leur recherche », ajoute Laurent Briou, administrateur délégué.

    Jusqu’à présent, la meilleure manière de se procurer des produits locaux était de se rendre chez l’artisan ou au marché. Les filières intermédiaires ne sont en effet pas souvent en adéquation avec la réalité du terrain. L’objectif de ce salon est également de brasser large en permettant aux visiteurs de découvrir en un seul lieu des spécialités venant de toute la Wallonie, et pourquoi ne pas éveiller des intérêts touristiques pour celle-ci ?

    Lors de la première édition à Marche en Famenne, on avait dénombré plus de 130 producteurs et associations venus faire la promotion de leurs produits et animer les allées du salon.

    L’article complet dans La Meuse de ce mardi.

    Voir aussi le site :

    http://www.cbon-cwallon.be/

  • C’est bientôt le printemps ! Beaucoup de nouveautés à la librairie du Geer à Glons !

    librairie du geer 3 ilse lemmens.jpgCommuniqué d’Ilse :

    « Salut tout le monde !

    Souvenez-vous, je vous avais "annoncé" du changement à la Librairie du Geer, il y a une semaine environ. Eh bien voilà, rien que pour vous, des photos toutes belles de nos nouveaux rayonnages !

    Comme vous pouvez le voir, il y a toujours un coin "cadeaux », des fleurs, des boissons, l'espace librairie ainsi que la boulangerie. Par contre, la partie "gougouilles", chiques et autres douceurs a nettement pris de l'ampleur. La grande nouveauté est que vous pouvez à présent trouver des céréales pour le petit déjeuner, des boîtes de conserves et des bocaux librairie du geer mars 2018 3.jpgpour préparer votre souper, du Nutella, du café, etc. »

    Voilà qui devrait ravir une clientèle de plus en plus nombreuse à apprécier ce sympathique commerce idéalement situé sur la grand route à Glons et qui, certes, ne manque pas d’idées créatives pour satisfaire et chouchouter sa fidèle clientèle. La sympathie dont font preuve Ilse et Jean-Pierre n’est certainement pas étrangère non plus au développement croissant (sic) de ce petit commerce de proximité.

    Regor

    librairie du geer mars 2018.2jpg.jpg

  • Roclenge. « Place des saveurs » le vendredi 23 mars 2018 : un marché des producteurs locaux

    Ce vendredi 23 mars à Roclenge, prendra place un marché des producteurs locaux. Renseignements sur l’affiche. Nous aurons l'occasion de revenir bientôt sur ce sujet.

  • Saveurs de chez nous : les Vins de fruits de la Vallée du Geer (Reportage Vidéo RTC Liège)

    Sous le titre « Saveurs de chez nous », la télévision RTC consacrait dernièrement une émission aux vins de fruits de la Vallée du Geer produits par Alex Princen. Elle est à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    https://www.rtc.be/video/info/saveurs-de-chez-nous-vin-de-fruits_1497012_319.html

    vins de la vallée du geer,vins de fruits vallée du geer,alex princen vins de fruits vallée du geer,terroir vallée du geer,produits du terroir vallée du geer

    vins de fruits vallée du geer.png

  • Terroir Vallée du Geer. A Emael, « Les paniers de Martine » ont la cote !

    les paniers de martine article bassenge sudinfo10.jpgC’est au 52 de la rue haute à Emael qu’est établi le siège des « Paniers de Martine » qui, certes, bénéficient d’une belle visibilité. Proposés dans un distributeur automatique depuis le mois de mai de cette année, les produits de saison sont issus essentiellement de productions locales ; qu’elles soient agricoles, maraîchères ou fruitières. Fille d’agriculteurs, Martine en connaît un bout sur la question. Et si elle écume la région de la Basse-Meuse en quête de produits de qualité à proposer à sa clientèle, ce sont d’abord autour de ceux issus des propres cultures familiales que son activité s’articule. Ainsi, les cerises provenant de ses vergers basses-tiges proches, proposées également en confitures, occupent une place de choix dans la gamme. Une gamme qui au fil du temps sera amenée à s’étoffer et dont la base actuelle repose sur les productions de la Vallée du Geer et de la Basse-Meuse comme par exemple les pommes et poires, leurs jus et les sirops, les champignons des grottes, les pommes de les paniers de martine article bassenge sudinfo2.jpgterre, les oignons, les carottes, les petits fruits rouges (groseilles, myrtilles, framboises…), la liste n’étant nullement exhaustive. Il est important de relever que Martine met un point d’honneur à présenter des produits provenant de cultures dites « raisonnées » (Respect de l’environnement).

    Nous vous le disions, « Les paniers de Martine » disposent de propres vergers de cerisiers situés dans le village d’Emael. Aussi est-ce là, en leur cœur, que 14 ruches ont été installées pour produire un miel d’excellente qualité (Martine est diplômée Apicultrice). Et, pour l’avoir goûté, ce miel de la Vallée du Geer, onctueux, moelleux et doux, à la saveur de  cerises et libérant aussi une note de fond de fleurs d’acacias butinées dans la proche zone du Fort d’Eben-Emael, est certainement une des spécialités du « Terroir Vallée du Geer » promue à un tout bel avenir.

    Beaucoup d’idées et des projets pleins les cartons

    Pour Martine et son époux ce ne sont pas les projets qui manquent. Tout d’abord, pour répondre à la demande, des produits de boulangerie viendront rejoindre les paniers de martine article bassenge sudinfo4.jpgincessamment le distributeur automatique (voir info de dernière minute ci-dessous). Il est question aussi, dans un second temps, d’augmenter et diversifier l’offre en légumes. Ainsi, envisagent-ils d’élargir leurs propres cultures maraîchères ; ce qui requerra pour une partie d’entre elles (les tomates, concombres et laitues notamment),  la construction d’une serre qui jouxtera la propriété.

    Mettre en place un service de livraison s’avère nécessaire et une réflexion est menée les paniers de martine article bassenge sudinfo portrait martine .jpgsur la formule la mieux adaptée. Ce service devrait bientôt voir le jour.

    Quant aux prix, ils reflètent ceux pratiqués généralement sur le marché et se situent même souvent un cran plus bas, sauf, bien entendu, lorsque la rareté de quelques produits justifie une fluctuation vers le haut.

    Avec « Les paniers de Martine », voilà donc une jeune entreprise locale qui a le vent en poupe en basant tout simplement ses activités sur « Le meilleur du Terroir » et qui s’inscrit ainsi en droite ligne dans ce qu’il est convenu d’appeler les « Circuits-courts ».

    Le succès est au rendez-vous et « Les paniers de Martine ont d’ores et déjà la cote.

    les paniers de Martine.jpgN’hésitez-pas à prendre contact avec Martine qui vous prodiguera de judicieux conseils et se fera un plaisir de vous expliquer sa démarche.

    Roger Wauters

    « Les Paniers de Martine »

    Martine Blaffart

    Rue Haute 52

    4690 Bassenge (Eben-Emael)

    GSM : 0495 21 06 75

    N'hésitez-pas à visiter sa page Facebook

    https://www.facebook.com/Les-paniers-de-Martine-296912524069536/

    Dernière minute !

    Depuis le début de cette semaine, le distributeur de produits de boulangerie est disponible !


    les paniers de Martine Pommes de terre.jpg

    les paniers de martine article bassenge sudinfo3.jpg

    les paniers de martine article bassenge sudinfo6.jpg

    les paniers de martine article bassenge sudinfo5.jpg

    les paniers de martine article bassenge sudinfo4.jpg

    les paniers de martine article bassenge sudinfo7 logo.jpg

     

  • Glons. A La Sirena 2, la gratuité aux enfants sages marche bien!

    la sirena 2 enfants sages.jpgDepuis le 1er novembre, le restaurant « La Sirena 2 » Glons a lancé un nouveau concept. Chaque enfant de moins de 12 ans qui sera sage durant toute sa présence dans le restaurant sera récompensé et son repas lui sera offert. Un concept qui a beaucoup fait parler et qui n'est valable que du lundi au jeudi, midi et soir.

    « On a eu cette idée parce qu'on a eu quelques soucis avec des enfants qu'on a laissés jouer dans les toilettes » explique Gianni, l'un des patrons. « Alors plutôt que de la sirena glons le n° de tél.jpgsanctionner les enfants, on a préféré adopter une autre approche et féliciter ceux qui ont été sages. Et l'idée n'est évidemment pas de juger la manière dont les parents éduquent leurs enfants. On ne va pas empêcher un enfant d'être un enfant. S'il est un la sirena horaire d'ouvertures.jpgpeu difficile à table, c'est normal. C'est un enfant. Par contre, en offrant le repas aux enfants sages, on veut avant tout conscientiser les parents et qu'ils comprennent que laisser des enfants jouer 45 minutes dans les toilettes d'un restaurant, ça ne se fait pas. Que crier et courir dans le restaurant, non plus ».

    D'office, les enfants qui viendront manger durant les heures de validité du concept seront considérés comme sages et mangeront donc gratuitement. Et jusque-là, tous les enfants qui sont venus manger ont été sages.

    la sirena 2 glons les plats.jpgL’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/155208/article/2017-11-20/glons-la-sirena-2-la-gratuite-aux-enfants-sages-marche-bien

    la sirena 2 glons les patrons.jpg

  • À Glons, les enfants sages mangent gratis

    pizzeria sirena glons st nicolas.jpgLa pizzeria « Sirena 2 » acceptera toujours les enfants turbulents, mais les sages mangeront à l’oeil 

    Alors que dans certains restaurants, les enfants ne sont pas vraiment tolérés, ou que dans d’autres on fait payer aux parents le set de table si leur enfant a griffonné dessus, à La Sirena 2 de Glons, on a décidé de récompenser les enfants sages en leur offrant leur repas ! 

    En janvier 2017, Gianni et Guiseppe reprenaient le restaurant « La Sirena 2 » à Glons.

    Jeunes et dynamiques, les deux cousins ont multiplié les initiatives pour se démarquer. Ils proposent ainsi une pizza 100 % personnalisable et ils ont même voulu se lancer dans la livraison de pizzas par drone. Un projet avorté à cause d’une autorisation non reçue.

    la sirena 2 glons les patrons.jpgLeur dernière idée en date devrait faire parler d’eux encore un peu plus : offrir le repas aux enfants sages. Dès ce 1 er novembre, si l’enfant se comporte bien dans le restaurant, son plat de pâtes ou sa pizza (tous deux versions « enfants »), lui sera offert. « L’idée nous est venue à la suite de quelques soucis que nous avons rencontrés avec certains enfants qui ne sont pas surveillés par leurs parents » , explique Gianni Di Vincenzo. « On a par exemple eu plusieurs fois les toilettes bouchées ou des robinets qui n’étaient pas fermés parce que les enfants y restaient pour jouer. Sans parler des va-et-vient et des portes qui claquent.

    Alors on a cherché un moyen de conscientiser les parents à ces problèmes tout en récompensant les enfants sages. Car en fait, on n’avait pas envie de sanctionner comme ça se fait pratiquement tout le temps dans notre société actuelle. On voulait aller à contre-courant de ça en valorisant et récompensant les enfants sages en leur offrant leur repas.

    sirena glons façade.jpgLa suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-30,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-30,BASSE-MEUSE,1|4

    la sirena horaire d'ouvertures.jpg

  • Consommation. Le prix des crevettes grises en chute libre

    Si le temps n’incite plus vraiment à commander une tomate-crevettes en terrasse, les amateurs vont pouvoir se faire plaisir à moindre coût.

    -30 à - 50 %

    En effet, le prix de la crevette grise, qui avait atteint des records cet été, est en chute libre : de l’ordre de - 30 à - 50 % par rapport à ce qu’on a pu connaître il y a trois mois. Souvenez-vous, en plein été, la plupart des brasseries et écaillers avaient dû adapter leurs prix à la carte suite à l’envol spectaculaire du prix de la crevette grise. Celui-ci avait atteint jusqu’à 100 euros le kilo de crevettes épluchées, soit plus du double du prix habituel. En cause ? Les conditions de pêche, très mauvaises, qui avaient rendu les crevettes rares. Or, comme la demande restait constante, les prix avaient forcément grimpé…

    L’article complet sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-18,BASSE-MEUSE,1|14

  • Les moules de Zélande arrivent plus tôt que prévu

    moules zélande.pngElles sont dans les rayons de toutes nos grandes surfaces depuis une semaine. Elles, ce sont les moules de Zélande. La variété proposée, c’est la moule sur corde. La différence avec la moule élevée au sol ? Elle est restée moins longtemps dans l’eau, elle est donc moins charnue.

    « Nous vendons des moules toute l’année. Les dernières que nous proposions venaient du Danemark », nous dit le porte-parole de Carrefour, Baptiste van Outryve. « Depuis cette semaine, nous sommes passés à la Zélande, des moules sur corde que nous proposons à 8,95 euros pour 2 kilos. » Et les moules de Zélande sur sol ? « On peut être optimistes, grâce à la météo. Nous les proposerons le 15 juin, je pense. »

    La différence entre les Jumbo et les classiques ? « On donne l’appellation Jumbo quand on a entre 40 et 49 moules au kilo, la classique, ce sont les plus petites, on en compte entre 45 et 55 par kilo. Elles sont évidemment moins chères ».

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-06-02,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-06-02,BASSE-MEUSE,1|18

  • Les quatre tendances food qui vont faire fureur cet été !

    Les modes de consommation sont aussi impitoyables que les tendances vestimentaires, et le cupcake en sait quelque chose : adulé hier, has been aujourd’hui, il incarne le renouveau constant des tendances food. Grâce aux outils de référencement des recherches, dégustation en avant-première des 4 nouveautés food qui vont cartonner cet été.

    A découvrir sur le site « Saveurs.be » du groupe Sudpresse,  ici :

    http://saveurs.be/les-4-tendances-food-qui-vont-faire-fureur-cet-ete/?utm_content=buffera3d84&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

  • Exclusif. Le secteur Horeca redresse la tête

    Plusieurs indicateurs renouent avec le positif, se réjouit Willy Borsus

    Jobs créés, nombre total d’emplois, flexy-jobs, pourcentage de faillites… Le secteur Horeca connaît « une certaine embellie », selon les données inédites collectées par le ministre des Classes moyennes. 

    Tout n’y est pas encore rose, notamment en matière de caisses blanches. N’empêche, la plupart des indicateurs montrent que le secteur Horeca est en train de relever la tête, dans notre pays. Le constat ressort d’une série de données que vient de recevoir le ministre des Classes moyennes, Willy Borsus (MR), et qu’il confie en primeur à Sudpresse et à Bel RTL. (Photo prétexte : Restaurant La Sirena à Glons)

    Passons tout ça en revue.

    L’article à découvrir ici :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-05,BASSE-MEUSE,1|18

  • Gens de chez nous. A Wonck, Didier est un fin chasseur de morilles. Depuis le début du printemps, il en a déjà trouvé 250 !

    morilles didier huynen.jpgChaque année en cette période printanière, Didier, un wonckois, occupe ses temps libres à s’en aller dans la Vallée du Geer à la chasse aux morilles, ces champignons des bois, rares, à la saveur prononcée et fort appréciés des connaisseurs. Ses explorations, Didier les mène en solitaire en des endroits qu’il connaît bien et dont il se gardera de divulguer leurs situations. Il ne faut pas s’y méprendre, cette chasse aux morilles n’est pas facile et nécessite plusieurs connaissances. Des connaissances en mycologie (champignons), en dendrologie (les espèces des arbres) ainsi que celles de la Vallée du Geer sans oublier qu’il faille faire preuve d’un sens aigu de l’observation.  Et, Didier les maîtrise. A tel point qu’il n’est jamais rentré bredouille à la maison. Au contraire… Dans la famille, c’est devenu depuis longtemps une sorte de tradition ou de rituel. En cette saison printanière, le dimanche soir, les amis et connaissances sont invités à partager, avec les membres de la famille, les morilles didier carine.jpgsucculentes préparations et accommodements à base de morilles récoltées que Didier aidé de Carine, son épouse, auront concoctées. Voilà une spécificité et une tradition locales qui méritaient certainement d’être connues et mises en valeur.

    Ça se passe chez nous. En Vallée du Geer.

    Regor

    morilles préparation.jpg