Google Analytics Alternative

Culture, éducation permanente

  • Herstal - Bassenge On Move Asbl. L’exposition internationale de photographie « Clic and shoot » dans le TOP 10 du weekend dans journal La Meuse !

    clic and shoot 2017,exposition clic and shoot 2017,gagnants concours clic and shoot 2017C’est ce weekend que l’exposition internationale « Clic and Shoot », qui en est déjà à sa troisième édition, prend place dans la salle de l’intercommunale Intradel à Herstal. Hier soir, au vernissage, ils étaient encore des centaines à avoir arpenté les couloirs de l’exposition pour découvrir les nombreuses œuvres de photographes venus de divers pays. Ce fut aussi l’occasion de récompenser les participants au concours de la plus belle photo de Bassenge sur le thème « Curiosités bassengeoises » ; une cérémonie de remise des prix sur laquelle nous reviendrons d’ici peu (Reportage photo et vidéo).

    Devant la qualité des œuvres et le réel engouement suscité par l’exposition l’année dernière comme le nombreux public attendu ce weekend,  le journal La Meuse a classé l’événement dans le TOP 10 des sorties en région liégeoise !

    Encore une organisation de l’asbl Bassenge On Move qui porte haut les couleurs de Bassenge !

    En exclusivité, la photo des gagnants : Jean-Philipe Boulle (1er prix jury), Gérard Timpen (2ème prix jury et prix du public) et Augustin Royer (3ème prix jury).

    Comme déjà dit, nous y reviendrons dans un prochain article.

  • Ecole de la réussite 2017 : ils viennent de réussir leur année scolaire !

    Les messages de remerciements se succèdent les uns après les autres auprès de l’équipe de Bassenge on Move pour avoir, cette année encore, organisé l’école de la réussite. Pour rappel, celle-ci vise à dispenser des cours de rattrapage gratuitement à des jeunes élèves afin de leur permettre de préparer au mieux leurs examens de la dernière chance.

    christopher sortino portrait.png« Cela nous fait plaisir de voir qu’ils ont, cette année encore, été nombreux à avoir réussi leur année scolaire », explique Christopher Sortino, Président de l’ASBL : « Cela nous fait surtout plaisir de lire que les parents et les élèves sont reconnaissants du travail que notre équipe a pu accomplir. Beaucoup ont mis en avant la qualité de nos cours, leur utilité et la disponibilité de nos professeurs. Il faut dire qu’on y a mis du cœur, du temps et, pour certains, une partie des vacances. Pour une jeune ASBL qui est partie d’une page blanche pour monter un tel concept, le résultat fait franchement plaisir à voir et nous motive pour la suite »

    La suite ?

    René Deckers, Vice-Président : « La suite commence demain. Vous savez, l’école de la rené deckers.pngréussite, c’est une année de travail. C’est l’organisation de plusieurs activités pour récolter des fonds qui demandent, chacune, du temps et de l’investissement personnel. Tout cela pour donner un sens à un concept qui nous est cher : la solidarité, qui est au cœur de l’objet social de notre ASBL. Alors oui, nous allons continuer. Nous allons nous battre pour qu’une 5ème édition de l’école de la réussite puisse voir le jour dans les meilleures conditions en 2018 : c’est notre objectif. »

    Et les deux hommes d’adresser leurs plus chaleureux remerciements à ceux qui ont contribué au succès de cette édition 2017 : « Nous voulons remercier, au nom de tous les élèves, Monsieur Marchand, le Directeur de l’Ecole Fondamentale d’Eben-Emaël pour avoir mis à notre disposition les locaux. Sans son aide, l’initiative ne pourrait voir le jour. Sa souplesse, sa disponibilité et sa gentillesse sont à souligner. Nous voulons également remercier le Ministre Jean-Claude Marcourt pour nous soutenir, depuis plusieurs années déjà, dans notre activité. Sans son aide, l’activité serait difficilement envisageable. Enfin, nous tenons à remercier l’ensemble des professeurs : Cassandra pour les sciences ; Gaël pour les langues ; Marion, Margot, Stéphanie pour les maths et Marie-Noëlle pour Français, histoire et géo. Leur travail, minutieux et professionnel, porte aujourd’hui ses fruits : les réussites sont là. Ils peuvent en être fiers " concluent Christopher Sortino et René Deckers.

  • Rentrée des classes. Le dictionnaire : toujours une valeur sûre

    Même si ses ventes s’érodent un peu, le dictionnaire reste toujours bien vendu dès que la rentrée des classes s’annonce. Deux grands noms se partagent le marché : Larousse et le Petit Robert.

    Les dictionnaires ne sont plus les austères bouquins que nos grands-parents ont connus. Aujourd’hui, ils s’adaptent à l’âge et se font plus attrayants. La preuve : même le Petit Robert prend des couleurs. Pour ses 50 ans, celui qui est surnommé « le petit gris de la pensée » accueille 22 œuvres de l’artiste Fabienne Verdier. Les tableaux sont insérés dans le dictionnaire. Il ne s’agit pas de planches illustrées explicatives mais bien de peintures qui font du Petit Robert un outil de travail mais aussi un livre d’art. Chaque œuvre se déploie en diptyque, triptyque ou quadriptyque. Lorsqu’on replie le tableau on peut lire au verso un court texte d’Alain Rey, celui-là même qui a conçu le Petit Robert. Pour ce cinquantième anniversaire, on aura le choix entre trois couvertures. La première est en vente depuis la mi-août. Les deux autres seront disponibles à partir du 19 octobre. La suite de l'article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-09-01,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-09-01,BASSE-MEUSE,1|18

  • Eben-Emael - Asbl Bassenge On Move. Ecole de la réussite 2017 : l’équipe est prête pour accueillir les étudiant(es)

    école de la réussite 2017 2.jpgL’école de la réussite en est déjà à sa quatrième édition. Et, l'équipe de Bassenge on Move asbl est prête pour accueillir les étudiant(e)s inscrits. Sur la photo, le Président, Christopher Sortino (à gauche) et le Vice-Président, René Deckers (à droite) en train d'agencer les classes, ce matin, à l'école fondamentale d'Eben-Emael.

    Les cours de rattrapage débuteront ce lundi. Bonne chance à tous les étudiant(e)s !

  • Bonne fête aux Marie en Vallée du Geer et ailleurs, bon 15 Août à vous toutes et tous !

    Le prénom Marie vient du prénom hébraïque Miryam.

    Le prénom Marie est dérivé de Miryam, un prénom d'origine hébraïque qui signifierait "goutte de mer".

    Prénoms approchants Mae, Maire, Manon, Mara, Mari, Maria, Mariam, Mariamné, Marica, Mariela,Marielle, Marietta, Mariette, Marig, Marika, Mario, Mariola, Marioline, Marion,Marisa, Marise, Mariska, Marita, Marite, Mariuccia, Mariya, Marja, Maroussia,Marta, Maruja, Marusca, Marushka, Maruska, Mary, Maryam, Maryse, Marza,Maureen, Maïté, Maïwen, Maïwenn, Meria, Merium, Meryem, Miriam, Miryam,Myriam, Märge, Méry, Méryt

    L'Assomption de Marie est un dogme mariologique de l'Église catholique selon lequel, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus a été « élevée au ciel ». Le terme « assomption » provient du verbe latin assumere, qui signifie « prendre », « enlever ». La fête catholique célébrant l'assomption de Marie a lieu le 15 août.

    Avant d'être un dogme, l'Assomption de Marie était donc une croyance reposant sur des traditions et non sur des bases scripturaires reconnues des premiers temps de l'Église.

    L'Église catholique a considéré que cette tradition était conforme au dépôt de la Foi et « longuement mûrie par un siècle de théologie mariale omniprésente » depuis la proclamation du dogme catholique de l'Immaculée Conception, dont il n'existe cependant pas trace dans la Bible.

    Source Wikipedia

  • Si vous voyez ce panneau, faites bien attention, il s’agit d’un usager de la route sourd ou malentendant.

    Plus ce panneau sera connu, plus ces personnes circuleront en sécurité…

    À partager!

    (Source Facebook Laurette Onkelinx)

  • Bassenge On Move : l'école de la réussite 2017, c’est parti !

    Pour rappel, cette initiative de l’ASBL Bassenge On Move vise à dispenser des cours de rattrapage gratuitement à des étudiants pour les aider à préparer leur seconde session. L’association bassengeoise a reçu, cette année, une petite soixantaine de demandes. Chaque élève a d'abord été vu par un professeur afin d'identifier les points de matière à revoir. Cela s'est déroulé durant tout le mois de juillet et ces réunions sont finalisées en ce début août. Les professeurs travaillent maintenant à la rédaction des cours personnalisés. Ceux-ci seront dispensés durant la semaine du 21 août à l'école fondamentale d'Eben-Emael. Le tout dans la bonne humeur, comme on peut le voir sur la photo…

    Sur la photo : Marie-Noël Deil, professeur de français (droite), Christopher Sortino (Président de L'ASBL Bassenge On Move - centre) et Nour (étudiante - gauche)

  • Mieux parler l’Anglais? Ou le Néerlandais? Nouveau : des tables de conversation à Glons

    Pour tous ceux qui aimeraient pouvoir s’exprimer avec plus d’aisance en Anglais ou en Néerlandais, à partir du 22 Août prochain des Tables de Conversation seront tenues tous les mardis soirs au Centre Culturel de Glons, 8 Rue Saint Pierre.

  • Eben Emael. Du jazz et un livre pour le Broukay

    La 20 ème édition du « Jazz au Broukay » a suscité chez Marc Garcet, un des organisateurs de ce festival de jazz, une certaine inspiration. Un an d’écriture et « Quand des hommes et des femmes œuvrent avec le jazz » est terminé. Cette chronique du Moulin du Broukay, parue aux éditions L’Harmattan, trône déjà dans les rayons des bonnes librairies au prix de 21 €.

    L’arrivée du jazz au Broukay

    Comme l’explique l’auteur, ce livre évoque en prélude comment le jazz est arrivé jusqu’à nous et a perduré.

    Ce livre est la chronique romancée de la vie de tous les acteurs qui fréquentent le Moulin du Broukay ainsi que la Tour d’Eben-Ezer.

    Il est aussi riche de nombreux témoignages et d’anecdotes de musiciens qui sont passés sur la scène de ce festival de jazz comme Jacques Pelzer, Steve Houben, Robert Jeanne…

    Du 18 au 20 août

    La 21ème édition du « Jazz au Broukay » se déroulera les 18, 19 et 20 août.

    Ce festival du jazz mettra à l’honneur le jazz tzigane et manouche. Comme les années précédentes, la programmation 2017 est toujours réalisée en partenariat avec la Maison du Jazz de Liège.

    Nous reviendrons sur la programmation dans un prochain article.

    ( Source La Meuse 20 juillet2017)

  • Consulter La Meuse depuis 1856 est à nouveau possible

    Après 12 ans d’attente, la collection complète  de notre journal est disponible sur réservation

    Depuis le 14 février 2005, il n’était plus possible pour un lecteur, un chercheur, un généalogiste, un professeur ou un étudiant de consulter la collection complète de La Meuse qui se trouvait aux Chiroux, faute de local adéquat. Mais, après 12 ans d’hibernation, la collection vient enfin de réapparaître et est désormais consultable, sur réservation, à la salle Ulysse Capitaine, en Féronstrée 118, à Liège. 

    Tous les renseignements en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-07-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-07-13,BASSE-MEUSE,1|12

  • L’Ecole de la Réussite, c’est reparti pour la 4ème fois ! Des cours de rattrapage gratuits pour vos enfants : communiqué de l’asbl Bassenge On Move

    Communiqué de l'asbl Bassenge On Move

    Madame, Monsieur,

    Pour la plupart de nos jeunes, les vacances d’été sont synonymes d’amusement et de plaisir. Pour d’autres, elles signifieront travail et étude afin de préparer au mieux les examens de seconde session. Dans ce contexte, certains élèves disposeront très certainement d’un accompagnement adapté et personnalisé qui les aidera à affronter au mieux les différentes épreuves de dernière chance. Pour d’autres, cet accompagnement est tout simplement impensable au regard des coûts qu’il engendre.

    Dans ce contexte, l’ASBL Bassenge on Move a le plaisir de vous annoncer qu’elle organise, cet été, la 4ème édition de l’école de la réussite. Celle-ci consiste à dispenser des cours de rattrapage gratuits pour tous les étudiants désireux de se donner les moyens de réussir leur année scolaire. Ces cours sont dispensés dans les matières suivantes : mathématique, sciences, français, histoire, géographie, néerlandais et anglais.

    La formule ne change pas : les cours seront exclusivement axés sur les lacunes des élèves. Ceux-ci étudient leur matière, identifient les points non compris et transmettent ceux-ci au professeur concerné, qui réalisera un cours sur mesure. L’équipe des professeurs est composée de 2 professeurs en mathématique, 1 professeur de français/géographie/histoire ; 1 professeur de néerlandais/anglais et 1 professeur de sciences.

    Pour participer, il suffit de nous envoyer un e-mail (christopher.sortino@gmail.com  - 0499/63.42.14) en nous précisant : les coordonnées complètes de l’étudiant (pas de condition d’âge) ; son établissement scolaire actuel et l’année dans laquelle celui-ci évolue ; les matières précises et ciblées sur lesquelles il convient de travailler avec lui.

    Les inscriptions seront clôturées le 9 juillet. Une réunion d’information et de prise de contact entre l’étudiant et le professeur sera ensuite organisée selon les disponibilités de l’étudiant et du professeur. L’étudiant présentera, à cette occasion, les matières à revoir au professeur concerné. Les cours seront donnés dans des locaux adaptés (l’école fondamentale autonome d’Eben-Emaël) durant la semaine du 21 août. Les horaires et la fréquence des cours varieront en fonction de l’agenda professionnel de nos professeurs. Un travail rigoureux sera attendu de l’étudiant afin que la formule puisse porter ses fruits, comme durant les années précédentes.

    L’égalité des chances étant au cœur de nos valeurs, nous souhaitons, à notre échelle, contribuer au dynamisme de notre belle Vallée,

    Au plaisir de vous rencontrer,

     

             Christopher Sortino      

                               Président de Bassenge on Move

    René Deckers Administrateur                                  

    Roger Wauters Administrateur                  

    Marie-Noëlle Deil Administratrice                   

    Avec le soutien de Jean-Claude Marcourt, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Loterie Nationale et de l’Ecole Fondamentale Autonome d’Eben-Emaël

  • Eben-Emael. After Work Jazz au Moulin du Broukay ce vendredi 9 juin dès 18h30 et présentation du livre de Marc Garcet

    jazz broukay 2017.jpgLe Moulin du Broukay d’Eben-Emael a le plaisir de vous inviter le vendredi 9 juin à 18h30 à l’After work jazz. C’est l’opportunité pour les amateurs de jazz de se réunir autour du groupe jazz manouche « O Juliette ». Lors de cette même soirée, nous aurons l’occasion de participer à la présentation du livre de Marc Garcet intitulé « Quand des hommes et des femmes œuvrent avec le jazz ».

    L’entrée est gratuite et une restauration à la carte est possible.

    Programme :

    18h00 : Accueil

    18h30 : Présentation du livre « Quand des hommes et des femmes œuvrent avec le jazz » de Marc Garcet.

    19h00 : Jazz manouche groupe « O Juliette »

     Infos : 04/286.92.70 ou moulin@aigs.be

  • Glons. La ministre Schyns invitée à faire des pizzas

    Ce vendredi, la ministre de l’Enseignement Marie-Martine Schyns était de passage à Glons. Et pas n’importe où puisqu’elle s’est arrêtée à la pizzeria La Sirena 2 où l’attendaient des élèves de 5ème et 6ème primaires de l’école du Sacré-Coeur de Glons.

    Une visite qui s’inscrivait dans un programme pédagogique. Durant plusieurs semaines, les enfants ont ainsi appris tout ce qu’il fallait savoir sur la composition et l’histoire de la pizza.

    La suite à découvrir sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-15,BASSE-MEUSE,1|10

  • Bassenge. L’asbl Bassenge On Move fait encore parler d’elle

    bassenge on move presse.jpgCette fois, c’est le magazine Proximag de ce 10 mai 2017 qui consacre un article à la jeune Asbl bassengeoise qui décidément n’arrête pas de se distinguer. Après avoir rappelé le nombre important de personnes qui gravitent autour de l’asbl, soit en tant que bénévoles (20) ou membres adhérents (400), la journaliste Irène Brône accorde en son article une large place aux explications données par Christopher Sortino et René Deckers, Président et Vice-président. Ceux-ci rappellent tout d’abord qu’au total c’est une dizaine d’activités que l’asbl BOM a mises en place. Puis, de les détailler avec, tout d’abord, l’école de la réussite (gratuit), ensuite la Jogging Academy, l’exposition de photographies « Clic and Shoot », le concours de la plus belle photo de Bassenge, l’initiation à la plongée sous-marine (gratuit), la soirée Loto Quine, le goûter-spectacle, les achats groupés d’énergies, le concours du plus beau jardin de Bassenge, différents soupers pour récolter des fonds pour des activités solidaires, et enfin des colis alimentaires destinés à la Croix-Rouge. L’article se conclut comme il avait commencé par cette phrase : « Bassenge On Move : ça bouge ! »

    Regor

    Pour contact : Christopher Sortino 0499.634214

    bassenge on move presse.jpg

  • Enseignement secondaire : les parents recevront un formulaire. Une ou deux heures de philo et citoyenneté ? À choisir fin mai !

    Les cours d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC) débarqueront donc en septembre dans les écoles secondaires du réseau officiel (écoles communales, provinciales, de la Fédération Wallonie-Bruxelles…), une année après avoir enrichi le programme de l’enseignement primaire. Les référentiels sont prêts, la ministre de l’Éducation, Marie-Martine Schyns (cdH), les a présentés lundi. Un programme concerne les enfants du premier degré (1 ère et 2 ème ), un autre ceux des 2 ème et 3 ème degrés, étant entendu que le secret de la réussite résidera dans la manière d’articuler ces cours, vu que tous les enfants n’auront pas le même nombre d’heures de cours.

    Le principe, c’est le choix : dès septembre, tous les enfants de secondaire auront au moins une heure d’EPC qui remplacera, dans l’officiel, une heure de religion ou de morale. Ceux qui le souhaitent pourront avoir deux heures d’EPC… et donc plus aucune minute de religion ou de morale.

    La suite de l’article avec tous les renseignements en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-09,BASSE-MEUSE,1|16