Google Analytics Alternative

Patrimoine - Page 3

  • Glons. « A la claire fontaine… M'en allant promener… J'ai trouvé l'eau si belle... »

    fontaine 2.jpgA Glons, la fontaine située à côté de la passerelle au centre du village, tout le monde la connaît. On passe tous les jours devant. Ce ne sont pas les nombreux clients qui se rendent à la Banque toute proche qui démentiront la chose. Mais aujourd’hui, elle est en bien piteux état, la petite fontaine de la rue Georges Depaifve.

    Il y a une vingtaine d’années, décision communale avait été prise de remplacer l’ancienne fontaine, disparue, par une nouvelle à l’identique : enfin, pour autant qu’on s’en souvienne, c’est ce qui avait été annoncé, à l’époque. Comme la pompe fontaine 5.jpgfonctionne en circuit fermé, par précaution, une plaquette « Eau non potable » a été placée.

    Puis, les années passent. On oublie la fontaine. Une belle petite fontaine, élément du Patrimoine, dont l’aspect est aujourd’hui proche d’une vespasienne du 19ème jouxtant l’entrée des catacombes de Paris. Boues visqueuses, algues en décomposition, moisissures, puanteurs composent un lieu repoussant.

    Partant du seul principe que, du chef des autorités communales, la décision d’un investissement immobilier, aussi petit soit-il,  doit s’accompagner d’une volonté de l’entretenir, comment comprendre ce désintérêt pour cet élément du patrimoine communal ?

    Quant à l’hygiène…

    Regor

    Etat sanitaire en photos :

    fontaine 1.jpg

    fontaine 2.jpg

    fontaine 4.jpg

    fontaine 6.jpg

  • Chantier Roclenge. L’ancienne ferme « Juprelle » en phase de restauration…

    ferme juprelle 1.jpgDepuis peu Place Louis Piron à Roclenge, un grand chantier de  restauration de l’ancienne ferme Juprelle a commencé. Situé au centre du village, ce bâtiment de caractère datant de 1820, repris sur la liste du patrimoine architectural protégé de la Région wallonne, sera restauré à l’identique. Le projet prévoit l’aménagement de quatre appartements et, dans la partie sous toit, d’un loft. Les travaux ont été confiés à l’entreprise Maréchal de Blegny. La ferme était inoccupée depuis des années et voilà donc un magnifique projet qui ne pourra que redonner un certain lustre à ce quartier du centre de Roclenge.

  • Bassenge. Mimie Delvaux et « sa » chapelle… Rencontre avec une petite dame bien coquette qui nous raconte l’histoire de la chapelle du Vî Mostî… Une vidéo d’Ali.

    mimie delvaux bassenge,chapelle vî mostî bassenge,chapelle bassenge,mimie delvaux bassengeCette fois, c’est à Bassenge qu’Ali Aghroum a promené sa caméra pour aller à la rencontre de Madame Mimie Delvaux (89 ans) qui s’est prêtée au jeu de l’interview. Elle nous explique, à bâtons rompus, l’histoire de la chapelle du Vî Mostî de Bassenge, une chapelle qu'elle a entretenue durant des années et qui lui tient fortement à cœur. Une vidéo qui, certes, restera dans les annales de la Vallée du Geer.

     

  • A proximité. Juprelle : des bières pour sauver le patrimoine… Grand barbecue campagnard le dimanche 27 septembre prochain…

    bières juprelle.pngQuelques passionnés de patrimoine ont rénové un vieux puits équipé du mécanisme de Pascal pour remonter l’eau. Maintenant, ces Amis du Puits et du Four à pain de l’Abbaye de Juprelle fouillent le four et le fournil. Et quelle ne fut pas leur surprise de découvrir cinq foyers anciens dont un pourrait remonter à l’époque romaine.

    Voici quelques années, l’administration communale de Juprelle achetait le fournil de la ferme de l’abbaye de Juprelle et une prairie voisine. Cette acquisition avait pour objectif de construire une extension à la maison communale. Mais ce projet a été abandonné faute de moyens. La bourgmestre, Christine Servaes, avait décidé de démolir le fournil, le four et le puits. Mais des villageois se sont mobilisés. « Avec quelques amis aussi amoureux de leur patrimoine local, nous nous sommes battus pour sauver ce site, explique Lucien Lunskens. Et nous avons été récompensés par les découvertes que nous avons faites comme des fours, des foyers de briques maçonnées d’une brasserie… et même un four de cémentation, dont personne ne soupçonnait l’existence. Avec l’aide des archéologues de la Région wallonne, nous avons appris que ce four de cémentation daterait du 1 er millénaire avant Jésus-Christ. ».

    Ces bénévoles voudraient que ce fournil devienne une salle citoyenne. « Après les fouilles, ce fournil pourrait devenir un lieu de rencontre où l’on servirait à boire, où l’on donnerait des conférences… continue Lucien Lunskens. Très prochainement, les bénévoles comptent brasser eux-mêmes leurs bières et faire du pain. Le tout pourra être dégusté sur place ».

    Pour faire connaître et parler de leur puits, Lucien Lunskens et ces historiens en herbe ont décidé de faire brasser différentes bières. « Pour financer nos différentes dépenses et surtout faire connaître le puits, le four à pain et le fournil, nous vendons six bières différentes, une blonde, une brune, une ambrée, une blanche, une à la cerise et une au spéculoos. »

    Le dimanche 27 septembre, tout le monde est attendu, dès 12h15, pour un grand barbecue campagnard. Il sera aussi possible de visiter le site archéologique. (Source La Meuse samedi 19 septembre 2015)
  • Glons. Pierres menaçantes à l’église…

    église glons chute pierres 3.jpgDans La Meuse de ce jeudi 16 juillet, un article signé Aurélie Drion revient sur les mesures de sécurité prises pour l’église de Glons que nous évoquions récemment sur ce blog. Au coeur de l'article, les explications du Bourgmestre Josly Piette.

  • Périmètre de sécurité autour de l’église de Glons : « Attention, chute de pierres ! »

    église glons chute pierres 1.jpgBillet de Regor. Il y a quelques semaines, un périmètre de sécurité a été dressé devant l’église de Glons. Une situation pour le moins interpellante devant l’ampleur de l’investissement consenti, il y a quelques années, pour la restauration de l’édifice religieux. En effet, chacun s’en souvient, le coût des travaux de restauration de l’église fut un véritable gouffre financier pour la commune. Aujourd’hui encore, les finances en ressentent toujours les effets. Au moment des travaux, il se racontait dans les chaumières de Glons que l’église fut construite sur une ancienne zone marécageuse et que la stabilité de l’église serait en cause…

    église glons chute pierres 2.jpgToujours est-il que décision avait été prise par les autorités communales de faire procéder à sa restauration par une entreprise spécialisée (Franki). Plusieurs dizaines de millions de francs belges y avaient été injectés. Et voilà qu’en ce mois de juin 2015, les pierres risqueraient de tomber sur la tête des passants ? Un glontois de souche nous a expliqué : « Dans le quartier, et la canicule que nous connaissons n’arrange pas les choses, le relief du sol subit régulièrement des modifications, en témoignent d’ailleurs certaines façades fissurées. Les nappes phréatiques s’assèchent… » Malgré l’ampleur des travaux et les importants investissements consentis, l’église continuerait-elle à « bouger… » ?

    Toujours est-il que devant l’église de Glons le danger est bien là : «  Attention chute de pierres ! »

    Regor

    église glons chute pierres 3.jpg

    église glons chute pierres 4.jpg

    église glons chute pierres 5.jpg

    église glons chute pierres 6.jpg

    église glons chute pierres 7.jpg

    église glons chute pierres 8.jpg

  • Ce weekend, reconstitutions historiques de la prise du Fort d’Eben Emael !

    planeurs fort eben emael.pngPour le 75ème anniversaire de l'attaque du fort d'Eben-Emael, des reconstitutions historiques auront lieu les 30 et 31 mai à 11h sur le fort d'Eben-Emael avec des figurants belges et allemands et de nombreux moyens pyrotechniques qui simuleront fidèlement les 1ers combats livrés par les parachutistes allemands et les défenseurs du fort le 10 mai 1940 vers 4h15 du matin. Tous les renseignements en suivant les liens ci-dessous :

    http://www.fort-eben-emael.be/fr/

    https://www.facebook.com/fortebenemael

    planeurs fort eben emael.png

  • Glons. Le presbytère accueillera des appartements

    presbytère de glons.pngL’ancien presbytère de Glons va être prochainement transformé. Choisi par la fabrique d’église, Thomas et Piron devrait prochainement y aménager trois appartements passifs. Ceux-ci seront mis en location via l’Agence immobilière sociale et rapporter entre 1.400 et 1.500 euros de loyers mensuels. De quoi permettre à la fabrique d’église de rembourser l’emprunt qu’elle va devoir faire pour financer les travaux estimés, eux, à 280.000 euros. Si elle possède un bas de laine plutôt important, une partie de ce montant va en effet devoir être empruntée à la banque. Et si la commune a accepté de se porter

    garante, la fabrique d’église s’est engagée, en cas de défaillance de sa part, à lui céder un terrain, situé rue de la Dérivation. Ce dernier sera mis à la disposition de la commune uniquement si la fabrique d’église ne sait plus rembourser son emprunt et que c’est Bassenge qui doit le faire.

    A.D.

    ( Aurélie Drion La Meuse du mardi 5 mai 2015) (photo google street view)

    presbytère de glons.png

  • Associatif Bassenge. Sur Facebook, la nouvelle asbl « Bassenge On Move » vient de lever un coin du voile sur ses projets….

    logo bassenge on move original.jpgSur sa toute nouvelle page Facebook, qui en quelques jours seulement a déjà recueilli près de 250 « Likes », la nouvelle association « Bassenge On Move » lève un coin du voile sur ses projets et son futur programme. On peut y découvrir qu’il est tout d’abord question d’intervenir afin de restaurer, nettoyer et rafraîchir la petite Chapelle Sainte Anne de Wonck, actuellement en état de délabrement avancé, ainsi que l’organisation, en octobre, d’une grande exposition de photographies intitulée «  Clic and shoot ». En ce qui concerne l’intervention d’un groupe de citoyens membres de l’asbl " Bassenge On Move " sur la chapelle Sainte Anne (propriété communale située route de Zichen), l’asbl a adressé une demande au Collège communal.

    chapelle sainte anne 4 2015.jpgA découvrir sur la page Facebook de l’association :

    https://www.facebook.com/bassengeonmove

    Pour participer à l’événement « Clic and shoot »

    https://www.facebook.com/events/627174024079902/

    bassenge on move,asbl bassenge on move,bom bassenge,associatif bassenge

  • Appel de l’association « Bassenge On Move…. » : vous disposez d’un drone ?

    drone wikipedia.jpgLa nouvelle association « BASSENGE ON MOVE » est à la recherche d'une personne disposant d'un drone équipé d'une caméra pour réalisation d’un petit film sur la Vallée du Geer. Contactez Regor de Bassenge Sudinfo à l’adresse rog.wauters at gmail.com ou 0472.736633 ou via facebook en MP Merci !

    (Photo prétexte wikipedia)

  • Vallée du Geer : le tiroir aux souvenirs… En diaporama…

    vallée du geer paysage carte postale 2.jpgTiroir aux souvenirs… La Vallée du Geer autrefois… Pour l'ambiance musicale, n'oubliez pas d'allumer le son.

  • Wonck. Bien triste petite chapelle Sainte Anne… Te voilà maintenant entourée d’un dépotoir…

    chapelle sainte anne 1 2015.jpgCet élément majeur, n’ayons pas peur des mots, du Petit Patrimoine de Bassenge a fait l’objet d’un article en ce même blog début du mois d’octobre dernier où nous nous arrêtions non seulement sur l’état lamentable de la chapelle mais évoquions aussi la nécessité d’agir afin de ne pas entrer dans une phase irréversible dans laquelle toute remise en état et restauration futures seraient fortement compromises. Ces derniers mois, cerise sur le gâteau ou le pompon, le lieu est devenu un véritable dépotoir et la petite chapelle a été vandalisée ; en témoigne le nombre de bougeoirs jonchant le sol devant sa façade. Bien triste tableau que nous chapelle sainte anne 2 2015.jpgoffre aujourd’hui cette magnifique chapelle que l’historien local Jean-Pierre Detrez décrivait en 1992 dans son ouvrage intitulé « Petit Patrimoine populaire de Bassenge » : « Son architecture typique, sa belle toiture à quatre pans, sa porte à deux battants et le grillage en dentelle qui la surmonte confèrent un charme indéniable à cet élément du Patrimoine de la Vallée du Geer auquel les villageois sont fort attachés. »

    La chapelle Sainte Anne de Wonck est reprise à l’inventaire du Petit Patrimoine de Bassenge sous le numéro 26. Quand la commune va-t-elle décider d’agir ou tout au moins communiquer sur ce sujet ? Il serait également intéressant de connaître l’avis de la commission du Patrimoine dont la chapelle sainte anne 3 2015.jpgconstitution fut évoquée pour les commémorations 14-18. Encore faudrait-il que nous puissions en connaître les membres (le site Bassenge.be ne fait état ni des commissions existantes à Bassenge ni des noms des membres qui les composent). Toute information est donc bienvenue. Ci-dessous, lien vers l'article paru précédemment sur ce même blog.

     

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/10/13/bassenge-petit-patrimoine-en-peril-quid-de-la-belle-petite-c-126651.html

    chapelle sainte anne 1 2015.jpg

    chapelle sainte anne 4 2015.jpg

  • Rencontre avec Roland et Monique Marchot du presbytère de Wonck : une vidéo d’Ali.

    roland et monique 2.pngEntretien avec Roland et Monique Marchot qui, notamment, s’expriment sur l’histoire qui les lie au presbytère de Wonck appelé aussi « Centre d’Art Cama » (propriété de la commune de Bassenge). Une vidéo d’Ali Aghroum.

  • Bassenge : petit Patrimoine en péril. Quid de la belle petite Chapelle Sainte Anne à Wonck ?

    Chapelle sainte anne 4.jpgAu sommet du chemin de Zichen à Wonck, une bien jolie petite chapelle s’offre aux regards des passants. Reprise au patrimoine de Bassenge sous le numéro 26, « elle mérite vraiment respect et dévotion » comme l’écrivait l’historien local Jean-Pierre Detrez, en 1992, dans son ouvrage intitulé « Petit Patrimoine populaire de Bassenge ». Son architecture typique, sa belle toiture à quatre pans, sa porte à deux battants et le grillage en dentelle qui la surmonte confèrent un charme indéniable à cet élément du Patrimoine de la Vallée du Geer auquel les villageois sont fort attachés. A l’intérieur, trônent les statues de Sainte Anne, la Vierge de Lourdes ainsi qu’un Sacré cœur… parmi différents objets sacrés, éléments décoratifs et montages floraux.

    Chapelle sainte anne 6.jpgL’examen de son état actuel (11 octobre 2014) permet de constater combien la principale raison de sa dégradation est l’absence, seulement, de quelques tuiles sur la toiture, permettant ainsi aux eaux de s’infiltrer et de causer des dommages à l’intérieur de la Chapelle, des dégradations qui, au fil du temps, deviendront irrémédiables. Bref, si les travaux s’avèrent légers - débroussaillage d’un lierre grimpant et remplacement de quelques tuiles – agir en urgence est indiqué.

    Alors… Abandonnée et livrée à son sort ?

    Quid de la petite Chapelle Sainte Anne à Wonck ?

    Telle une fiche d'état sanitaire, l'album photos en cliquant ICI.

    Chapelle sainte anne 2.jpg

    Chapelle sainte anne 9.jpg

    Chapelle sainte anne 3.jpg

  • Les plus beaux arbres de la région liégeoise…

    arbres remarquables 2.pngIls sont répertoriés et protégés par la Région wallonne. Depuis trente ans, la Région wallonne répertorie et protège les plus beaux arbres et haies de Wallonie. En région liégeoise, on n’enregistre pas moins de 76 « arbres remarquables » de plus de 5 mètres de circonférence. Le plus gros étant un séquoia géant situé à Esneux, et le plus haut un platane commun de 40 mètres, à Seraing.

    Ne manquez pas l’article complet dans votre journal La Meuse de ce mardi 7 octobre 2014

    Voir aussi :

    http://environnement.wallonie.be/dnf/arbres_remarquables/

     Portail de l’environnement Wallonie : les arbres remarquables (source photos)

    arbres remarquables 1.png