Google Analytics Alternative

Faits divers - Page 2

  • L’édition des records 2018 est dévoilée

    Plusieurs Belges apparaissent dans cette nouvelle édition du « Guinness book », notamment avec le vélo le plus lourd (860 kg) qui a été construit par Jeff Peeters (Malines).

    Encore des exploits insolites dont certains réalisés par des Belges

    D’autres inventions se sont aussi fait remarquer : le plus grand Game Boy (dans la version « gamers » du livre) a été créé par Ilhan Ünal (Anvers), et a une longueur de 1,01 m, une largeur de 0,62 m et une épaisseur de 0,2 m. La plus grande poussette a, quant à elle, une longueur de 1,38 m et fait plus de 2 mètres de haut (pratique pour la pousser…). Elle a été réalisée à Chicago en 2016.

    Innovant, le premier bras de tatouage a été fabriqué en France en 2016 et est porté par un tatoueur de Lyon qui avait perdu sa main. On reste dans les tatouages avec Charles « Chuck » Helmke et Charlotte Guttenberg (États-Unis), qui sont les personnes âgées les plus tatouées, les deux ayant 97,5 % de leur corps couvert.

    édition records 20182.jpg

    L’article complet avec d’autres photos à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/124193/article/2017-09-10/ledition-des-records-2018-est-devoilee

  • Vagues de vols à Wonck

    Sur Facebook, en ce début septembre, plusieurs citoyens wonckois font état d’une recrudescence de vols dans les habitations. Des véhicules arborant des plaques étrangères et circulant à allure modérée sont évoqués (repérages). La vigilance est de mise.

  • Glons – Barrage filtrant. Déchets dans le Geer : des photos éloquentes !

    barrage canards glons 2.jpgNous consacrions, en début de semaine, sous le titre « Pauvres canards », un article au barrage filtrant « oublié » sur le Geer à Glons (A voir ici).

    Armés d’un zoom, nous y sommes retournés afin d’analyser de plus près les déchets récoltés par le barrage. Parmi une majorité de flacons en plastiques ayant contenu des boissons, sauces et autres préparations alimentaires, nous y avons tout de même découvert aussi des bidons d’huile de moteur !

    Ce faisant, il n’est sans doute pas inutile de souligner, tout d’abord, que ce barrage est situé à l’entrée du village de Glons, ou tout au moins très près juste après le quartier « En Oborne » et, ensuite, que le Geer sort assaini de la station d’épuration de Mal ; ce qui réduit fortement la zone dans laquelle les incivilités sont perpétrées.

    Les photos !

    barrage canards glons 3.jpg

    barrage canards glons 4.jpg

  • Roclenge – Déchets jetés. Encore un exemple frappant d’incivilités. Ils jettent leurs détritus dans une propriété privée jouxtant un chemin communal ! VIDEO

    chemin roclenge 2.jpgA Roclenge, il est un petit chemin communal étagé et pentu qui permet aux habitants de la rue de la montagne de rejoindre la rue Royale. Que ce soit pour se rendre aux commerces du village, à la poste ou encore utiliser les transports en commun, ce raccourci « piétonnier » s’avère bien utile aux habitants de ce quartier comme à ceux de la cité située plus haut. Malheureusement, une propriété privée qui borde le chemin sur toute sa longueur sert de dépotoir aux inciviques qui, sans aucun scrupule, y balancent leurs déchets divers. On y recense un peu de tout.

    Après les festivités de « Boirs est barjot », une petite visite  à « Roclenge est cradot* » s’impose…

    Visite en vidéo…                                

    Note : Si le jeu de mots était tentant, cela ne signifie pas que tous les Roclengeois se comportent comme des inciviques. Bien entendu.

  • Glons. On a frôlé le pire ! Alors que des ouvriers sont en train de procéder à des travaux en contrebas, une importante branche d’un arbre centenaire s’abat sur le sol. Les pompiers ont dû intervenir (photos)

    arbre glons août 20172.jpgSur le coup de 10h00, ce vendredi 25 août 2017, une branche d’un diamètre très important (50 cm) s’est brusquement désolidarisée du tronc d’un arbre plus que centenaire jouxtant la voirie publique dans une propriété de Glons située rue Van der Wielen. Par chance, elle s’est abattue sur le sol côté propriété privée. Elle n’a fait aucun dégât et aucune victime n’est à déplorer. Mais, néanmoins, pour écarter tout danger, les pompiers ont été appelés sur les lieux. L’ancêtre a alors fait l’objet d’un gros élagage qui a duré plusieurs heures. S’il n’y avait personne dans la propriété, ce n’était certainement pas le cas sur la voirie ou des ouvriers procèdent à des remplacements de conduites. La branche était en état de putréfaction et l’hypothèse des vibrations causées par les machines en contrebas n’est pas à écarter. Mais cela demande à être confirmé.

    En tout cas, on  l’a échappé belle !

    arbre glons août 20174.jpg

    arbre glons août 20173.jpg

    arbre glons août 20175.jpg

  • Santé. Les œufs contaminés au Fipronil : voici l’entreprise néerlandaise mise en cause… (Vidéo)

    Une fois n’est pas coutume. Mais, comme cette affaire fait grand bruit… Nous avons mis la main sur la vidéo de promotion de l’entreprise hollandaise Chickfriend mise en cause dans l’utilisation du Fipronil.

    Bedrijfsfilm chickfriend from THE TWINS FILMMONTAGE on Vimeo.

  • A Kanne, l’incendie dans les grottes du Muizenberg a été maîtrisé après une semaine de combat par les hommes du feu…

    De cet incendie dans les grottes du Muizenberg à Kanne, on en a parlé abondamment. Mais aujourd’hui, au grand soulagement de tous, l’incendie est circonscrit. La dernière méthode qui consistait à extraire le foin en état de combustion s’est avérée payante. Les proches habitants qui a avaient dû quitter leur domicile l’ont réintégré. Des inspections sont en cours afin d’évaluer les dégâts. Mais c’est certainement le Château au restaurant « étoilé » de Neerkanne qui en aura subi les plus importants. Outre les salles,  le mobilier et les installations, la presse néerlandaise parle de 10.000 bouteilles de vin, entreposées dans les caves du Château, qui se verraient dépréciées…

  • Incendie dans les grottes de Kanne: treize personnes évacuées. Désormais, les pompiers sortent des grottes le foin en état de combustion… Le reportage en VIDEO !

    Treize personnes ont été évacuées de leur domicile à Kanne (Riemst) mercredi à la suite d’importants dégagements de fumées causés par les opérations d’extinction de 800 mètres cubes de foin, a indiqué le bourgmestre Mark Vos. Les résidents ont été relogés à l’hôtel ou dans leur famille. Une personne âgée a dû être prise en charge.

    Les hommes du feu ont opté pour une nouvelle méthode. En utilisant un Bobkat et un autre engin, muni d’un grappin à l’avant, dont les toits ont été renforcés devant le risque de chute de morceaux de blocs pouvant se détacher de la voûte, ils sortent le foin des grottes et tentent d’éteindre le feu en deux temps. Elle semble porter ses fruits, mais l’incendie ne devrait pas être circonscrit avant plusieurs jours.

    Ce jeudi, un important déploiement de pompiers comme de journalistes de télévision pouvait être constaté.

  • Incendie dans les grottes de Kanne: treize personnes évacuées. Désormais, les pompiers sortent le foin des grottes en état de combustion…

    Incendie grottes muizenberg à kanne 27 juillet 20174.jpgTreize personnes ont été évacuées de leur domicile à Kanne (Riemst) mercredi à la suite d’importants dégagements de fumées causés par les opérations d’extinction de 800 mètres cubes de foin, a indiqué le bourgmestre Mark Vos. Les résidents ont été relogés à l’hôtel ou dans leur famille. Une personne âgée a dû être prise en charge.

    Les hommes du feu ont opté pour une nouvelle méthode. En utilisant un Bobkat et un autre engin, munis de grappins à l’avant, dont les toits ont été renforcés devant le risque de chute de morceaux de blocs pouvant se détacher de la voûte, ils sortent le foin des grottes et tentent d’éteindre le feu en deux temps. Elle semble porter ses fruits, mais l’incendie ne devrait pas être circonscrit avant plusieurs jours.

    Ce jeudi, un important déploiement de pompiers comme de journalistes de télévision pouvait être constaté.

    Bientôt le reportage en vidéo !

    Incendie grottes muizenberg à kanne 27 juillet 2017.2jpg.jpg

    Incendie grottes muizenberg à kanne 27 juillet 20173.jpg

  • Important incendie dans des grottes à Kanne. Un nouveau plan d’action : une grosse soufflerie pour raviver le feu ! VIDEO

    incendie kanne 2017 5.pngHier, comme nous le relations, un robot téléguidé des pompiers allemands a parcouru les galeries pour analyser l’incendie qui est en cours dans des grottes du Muizenberg à Kanne depuis jeudi dernier. Le diagnostic était mauvais. Mauvais, en effet, dans la mesure où les pompiers ont pu constater que le volume de foin, en état de combustion, était très réduit par rapport aux 800 m3 entreposés et que dès lors le dégagement de fumées denses, incommodantes, risquait de s’avérer très long avec les nuisances qu’elles occasionnent dans le quartier mais également dans le village en fonction de la direction du vent. Ainsi les autorités ont-elles décidé d’utiliser la manière forte : option a été prise de raviver le feu au moyen d’une grande turbine afin d’accélérer la combustion. La protection civile de Braschaat a placé ce matériel à l’entrée de la grotte principale.

    incendie kanne grottes.jpgRenseignements pris auprès d’un officier pompier néerlandais, les cheminées d’aération des grottes ont été inspectées, certaines dégagées voire élargies afin d’assurer le meilleur « tirage ».

    Toujours selon cet officier, cette opération permettra de réduire le temps de combustion et donc de dégagements des fumées évalué à deux semaines environ…

    Du côté du Château de Neerkanne tout proche et devant les risques d’effondrements et autres, les pompiers assurent une surveillance soutenue.

    Compte tenu de l’aspect aléatoire de cette entreprise de ravivage du feu dans un volume de foin d’une telle ampleur, il n’est pas à négliger que, selon la direction du vent et l’intensité de l’incendie, des fumées puissent envahir l’atmosphère du proche village d’Emael. Autant être attentif, prudent et prendre ses précautions.

    Regor

    LA VIDEO

    Veuillez rectifier dans le titre : "Consumer" et non consummer. Merci !

  • Gros incendie compliqué dans des grottes à Kanne : pompiers belges, hollandais et allemands à pied d’œuvre… Ce dimanche, un robot téléguidé a été utilisé pour analyser la situation (VIDEO)

    incendie kanne grottes.jpgMais revenons tout d’abord à l’origine de l’incendie. Il était environ 21h00 jeudi dernier quand un incendie s’est déclaré dans du foin entreposé dans une grotte du Muizenberg à Kanne (commune de Riemst). Pour des raisons qui restent à déterminer, 800 m3 de foin avaient pris feu, un volume pour le moins conséquent. Dans un premier temps les pompiers belges et hollandais ont collaboré en faisant usage de lances afin de combattre l’incendie. Mais depuis samedi, ils ont dû renoncer. En effet, sous l’effet de la chaleur des morceaux de tuffeau et de silex se désolidarisaient des parois comme de la voûte des grottes rendant le travail des pompiers excessivement dangereux. Ces grottes, qui sont contiguës et ont différentes ramifications, s’étendent à la fois sur Riemst (Belgique) et sur Maastricht (Pays-Bas) d’où la collaboration des différents corps de pompiers. Le foin se consume et les importantes fumées qui se dégagent des grottes polluent l’atmosphère. Marc Voss bourgmestre de Riemst expliquait samedi « Nous avons décidé de laisser le feu s’éteindre lentement et sous contrôle. De cette façon aucune atteinte ne sera portée à la santé publique. Cela signifie qu’un large périmètre sera fermé aux piétons et à la circulation. »

    incendie kanne 2017 2.pngUn avis a été diffusé pour avertir les habitants de cette situation préoccupante en les invitant à se calfeutrer en fermant les portes et fenêtres. D’autre part, par effet de contiguïté, des salles du Château de Neerkanne proche des grottes ont été endommagées par des dégagements de suies qui se sont répandues partout les rendant aujourd’hui inutilisables. Selon le témoignage du propriétaire du Château, il semblerait que les 800 m3 aient été stockés, sous terre, en un lieu proche du Château et donc en territoire néerlandais.

    Ce Dimanche 23 juillet 2017 à 11h00, les pompiers allemands de Bayern Leverkussen incendie kanne 2017 5.pngont été dépêchés sur les lieux. Spécialistes des incendies « compliqués » comme ceux qui se produisent dans l’industrie chimique et autres ont utilisé un robot téléguidé qui, parcourant les grottes, permettra d’analyser l’avancement du feu et ainsi en tirer des conclusions aux fins d’une future intervention ou non. A l’heure où ces lignes sont écrites les analyses avec le robot étaient toujours en cours.

    Sur les réseaux sociaux néerlandophones, l’initiative prise par l’agriculteur d’entreposer des matières facilement inflammables, tel du foin s'il est trop humide, dans des grottes est largement décriée.

    LA VIDEO DU ROBOT TELEGUIDE

    (Sources Het Belang Van Limburg, VRT, redactie nieuws + reportage sur place ce dimanche Regor)

  • Vallée du Geer et région avoisinante. Nouvelle vague de vols dans les habitations ! Un cas à Boirs, un autre à Slins.

    Sur facebook, des personnes font état de vols perpétrés ces derniers jours en leurs habitations durant la journée. Deux cas à recenser : l’un à Slins, l’autre à Boirs. Autant le savoir !

  • Vague de tags à Glons

    tags à glons.jpgLe vandalisme à Glons fait la première page de La Meuse. Voici ce qu’on peut lire dans le journal de ce mardi. Après les nuisances et dégradations sur la place Louis Piron à Roclenge, une autre partie de la commune est la victime d’incivilités. Cette fois c’est la route Provinciale à Glons et ses alentours qui en font les frais. Une information de notre blogueur Regor.

    Cet été 2017 n’est pas de tout repos pour les autorités communales de Bassenge et la zone de police de la Basse-Meuse. Car depuis le retour des beaux jours et le début des vacances scolaires, plusieurs incivilités ont été constatées. Il y en a d’abord eu sur la place Louis Piron, à Roclenge. Des rassemblements de bandes de jeunes y ont semé le trouble durant plusieurs semaines. Outre les tapages nocturnes, de nombreuses dégradations avaient été constatées. Des nuisances qui avaient poussé le bourgmestre, Josly Piette, à prendre une ordonnance de police interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes sur cette place. Et si le calme semble y être de retour, depuis une bonne semaine, les problèmes se sont eux déplacés.

    La suite de l’article en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/104452/article/2017-07-17/vague-de-tags-glons

  • Importante vague d’actes de vandalisme à Glons. Ils s’en sont pris à toute la signalisation de la route provinciale ! Certains signaux tagués ont été rendus inopérants !

    glons tags 1.jpgDepuis le début de ce mois de juillet, le village de Glons a fait l’objet de plusieurs actes de vandalisme en différents endroits. Ce fut tout d’abord la cabine électrique de la place de Brus qui a été taguée à plusieurs reprises. Ensuite, le phénomène s’est déplacé et amplifié car, depuis vendredi, c’est sur toute la route provinciale que les malfrats ont jeté leur dévolu. Pratiquement toute la signalisation a été taguée. Même des signaux de priorité ont été rendus inopérants ! Ils ne reculent devant rien. Inutile de rappeler que de tels actes de vandalisme sont passibles de très très lourdes sanctions et amendes !

    Une enquête policière est en cours.

    Les photos

    glons tags 3.jpg

    glons tags 4.jpg

    glons tags 5.jpg

    glons tags 6.jpg

    glons tags 7.jpg

    glons tags 8.jpg

    glons tags 9.jpg

  • Glons: «On veut garder notre passage à niveau»

    Pour Herman Arkens et sa famille, c’est l’incompréhension.

    Infrabel vient d’introduire une nouvelle demande de permis d’urbanisme pour pouvoir supprimer le passage à niveau situé juste à côté de la gare de Glons. Une suppression qui va entraîner 9 expropriations et beaucoup d’incompréhensions chez les riverains.

    Nous en parlions il y a deux semaines : Infrabel veut supprimer le passage à niveau situé route de Paifve à Glons. À la place, un tunnel sera aménagé pour les piétons à l’emplacement du passage à niveau actuel. Et pour les voitures, un tunnel doit être construit une centaine de mètres plus au nord avec des voiries de liaison. Mais ce projet d’envergure suscite beaucoup d’étonnement auprès des riverains. «  Ce qui nous dérange surtout, c’est la manière dont il est géré  », explique Herman Arkens. «  Il y a deux ans et demi, Infrabel avait déjà présenté une première demande de permis. Plusieurs riverains dont nous avions relevé différents problèmes. Les choses ont donc traîné et on a cru que c’était abandonné. Et puis il y a quelques jours, on a appris indirectement la tenue d’une nouvelle enquête publique. Et si certaines améliorations ont été apportées par rapport au premier projet, c’est en allant prendre mes renseignements que j’ai découvert que j’allais être exproprié d’une centaine de mètres carrés."

    Article complet à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/97298/article/2017-06-26/glons-veut-garder-notre-passage-niveau