Google Analytics Alternative

Faits de société - Page 3

  • Vallée du Geer – Propreté. Les bénévoles « Volon-terres » étaient encore à l’œuvre ce dimanche. Les déchets de plus en plus surprenants (vidéo)

    volon-terres septembre 2017 2.jpgPour la 10ème fois, si nos calculs sont justes, les « Volon-terres » étaient encore à pied d’œuvre ce dimanche pour passer au peigne fin les abords des routes et des chemins de la belle Vallée du Geer afin d’en extraire les déchets divers qui les jonchent. Cette fois, c’est à Bassenge qu’ils opéraient. Le groupe s’étoffe et ils étaient une petite quinzaine de personnes à œuvrer ce dimanche. Au sein du groupe, la présence de Rudi VanHerck de Natagora, venu leur prêter main forte pour manifester sa solidarité, a été évidemment fort appréciée.

    Voici ce que nous dit Séverine, une membre des « Volon-terres » :

    volon-terres septembre 2017,volon-terres de la vallée du geer septembre 2017,volon-terres bassenge 2017« C'est encore la saison des moissons! Les Volon-Terres se sont réunis ce dimanche à Bassenge pour la récolte dominicale. L'équipe s'agrandit et nous sommes heureux d'avoir accueilli hier le plus jeune membre, le charmant Tom (6 mois- il faut commencer jeune!) accompagné de ses 2 grandes soeurs et papa/maman. Nous avons eu également l'agréable surprise de pouvoir compter sur le soutien actif de Natagora, en la personne de Rudi Vanherck, coordinateur général, pince et sac en main.

    Là où Roclenge semble sponsorisée par CaraPils et Jupiler, Bassenge - et notamment le site du Petit Lourdes - est apparemment parrainé par le genièvre Petermann, en alternance avec la Vodka Erikstoff.

    Les Volon-Terres qui se sont occupés de ce terrain, ont eu la grande surprise, en remontant un bout de chemin nettoyé 10 minutes avant, d'y trouver de nouvelles crasses, certainement larguées là par les occupants des voitures/motos/vélos qui venaient de passer. Que dire !

    Les photos parlent d’elles-mêmes, la récolte fut abondante! Quand on pense que les mêmes endroits avaient été nettoyés 6 semaines avant!!

    Les cartons de l'arrêt de bus Rue Nouwen - signalés il y a plus d'une semaine à la commune - n'ont toujours pas été ramassés. Nous y avons rajouté un sac devenant trop lourd pour le ramener à notre point de départ.

    Mais nous ne nous découragerons pas!! Venez nous rejoindre ce dimanche, 10h00-midi. Le lieu de rencontre sera publié rapidement. Merci à tous pour votre soutien, moral ou autre, et à très bientôt!! »

    Voilà qui est dit.

    volon-terres septembre 2017,volon-terres de la vallée du geer septembre 2017,volon-terres bassenge 2017Sur le coup de midi, le jeune Conseiller communal Christopher Sortino (PS) est venu leur rendre une petite visite, histoire de manifester son soutien mais aussi de les écouter et de deviser avec eux afin de dégager des pistes de travail en profondeur. On aura certainement l’occasion d’y revenir. Enfin, les gestionnaires du café « Le Canotier » (Salle La Passerelle) ont aimablement offert le verre de l’amitié au groupe qui, certes, l’avait bien mérité ! Le geste les a fort touchés, nous ont-ils dit.

    Des déchets de plus en plus surprenants : la vidéo !

  • Vallée du Geer – Nettoyage. Les « Volonterres » n’en démordent pas : ils passent les villages au peigne fin

    volonterres septembre 2017 3.jpgCela fait maintenant deux mois et demi qu’un groupe de bénévoles est fermement décidé à nettoyer la Vallée du Geer de tous les déchets qui jonchent les bords des routes. Ils étaient encore à pied d’œuvre ce dimanche matin entre Boirs et Roclenge suivant le programme qu’ils se sont fixés. En effet, un second cycle a été entamé la semaine dernière à Glons.

    Ils ont entrepris des contacts avec la commune (l’ensemble du Conseil communal), un rapport lui a été envoyé afin d’essayer de dégager des solutions. Nous devrions donc en savoir plus bientôt.

  • Insolite. Adidas pense à tous les fêtards. Des baskets résistantes à l’alcool et… au vomi

    Ce samedi, la ville allemande de Munich lancera le top départ de l’Oktoberfest. Durant cette gigantesque fête de la bière, des milliers de personnes se rassembleront sous de grandes tentes pour consommer ce breuvage. Jusqu’à sa clôture le 3 octobre, environ 6 millions de litres y seront ainsi bus par plus de 6,4 millions de visiteurs venus des quatre coins de l’Europe.

    Après un petit tour dans de telles festivités, bon nombre de chaussures sont souillées voire même bonnes à jeter. Les fêtards piétinent dans l’alcool, les restes de nourriture, la boue et parfois même dans du vomi. Face à cette situation dramatique, le géant allemand de la basket Adidas a décidé d’agir en héros. Il vient de lancer « une paire imperméable à la bière et au vomi » . Elle est baptisée « München » en hommage à l’Oktoberfest.

    Impossible à tacher

    Adidas affirme que les nouveaux matériaux utilisés lors de leur fabrication les rendent totalement étanches et impossibles à tacher. Les baskets sont également dotées d’une finition en cuir et d’une double semelle confortable et imperméable. Il est par contre impossible d’en savoir plus sur les composants, l’entreprise garde bien cachés ses petits secrets de production.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-09-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-09-12,BASSE-MEUSE,1|21

  • L’édition des records 2018 est dévoilée

    Plusieurs Belges apparaissent dans cette nouvelle édition du « Guinness book », notamment avec le vélo le plus lourd (860 kg) qui a été construit par Jeff Peeters (Malines).

    Encore des exploits insolites dont certains réalisés par des Belges

    D’autres inventions se sont aussi fait remarquer : le plus grand Game Boy (dans la version « gamers » du livre) a été créé par Ilhan Ünal (Anvers), et a une longueur de 1,01 m, une largeur de 0,62 m et une épaisseur de 0,2 m. La plus grande poussette a, quant à elle, une longueur de 1,38 m et fait plus de 2 mètres de haut (pratique pour la pousser…). Elle a été réalisée à Chicago en 2016.

    Innovant, le premier bras de tatouage a été fabriqué en France en 2016 et est porté par un tatoueur de Lyon qui avait perdu sa main. On reste dans les tatouages avec Charles « Chuck » Helmke et Charlotte Guttenberg (États-Unis), qui sont les personnes âgées les plus tatouées, les deux ayant 97,5 % de leur corps couvert.

    édition records 20182.jpg

    L’article complet avec d’autres photos à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/124193/article/2017-09-10/ledition-des-records-2018-est-devoilee

  • Vagues de vols à Wonck

    Sur Facebook, en ce début septembre, plusieurs citoyens wonckois font état d’une recrudescence de vols dans les habitations. Des véhicules arborant des plaques étrangères et circulant à allure modérée sont évoqués (repérages). La vigilance est de mise.

  • Glons – Barrage filtrant. Déchets dans le Geer : des photos éloquentes !

    barrage canards glons 2.jpgNous consacrions, en début de semaine, sous le titre « Pauvres canards », un article au barrage filtrant « oublié » sur le Geer à Glons (A voir ici).

    Armés d’un zoom, nous y sommes retournés afin d’analyser de plus près les déchets récoltés par le barrage. Parmi une majorité de flacons en plastiques ayant contenu des boissons, sauces et autres préparations alimentaires, nous y avons tout de même découvert aussi des bidons d’huile de moteur !

    Ce faisant, il n’est sans doute pas inutile de souligner, tout d’abord, que ce barrage est situé à l’entrée du village de Glons, ou tout au moins très près juste après le quartier « En Oborne » et, ensuite, que le Geer sort assaini de la station d’épuration de Mal ; ce qui réduit fortement la zone dans laquelle les incivilités sont perpétrées.

    Les photos !

    barrage canards glons 3.jpg

    barrage canards glons 4.jpg

  • Boirs. Les Volon'terres étaient de nouveau au rendez-vous ce dimanche et avec le soleil...

    Retour pour le deuxième tour à Boirs où les bénévoles « Volon’terres » ont malheureusement eu à déplorer deux nouveaux dépôts de déchets divers.

    Mais ils ne se découragent pas pour autant... Rendez-vous dimanche prochain à Roclenge.

    Sur la photo, une partie de l’équipe qui grandit chaque semaine...

  • Roclenge – Déchets jetés. Encore un exemple frappant d’incivilités. Ils jettent leurs détritus dans une propriété privée jouxtant un chemin communal ! VIDEO

    chemin roclenge 2.jpgA Roclenge, il est un petit chemin communal étagé et pentu qui permet aux habitants de la rue de la montagne de rejoindre la rue Royale. Que ce soit pour se rendre aux commerces du village, à la poste ou encore utiliser les transports en commun, ce raccourci « piétonnier » s’avère bien utile aux habitants de ce quartier comme à ceux de la cité située plus haut. Malheureusement, une propriété privée qui borde le chemin sur toute sa longueur sert de dépotoir aux inciviques qui, sans aucun scrupule, y balancent leurs déchets divers. On y recense un peu de tout.

    Après les festivités de « Boirs est barjot », une petite visite  à « Roclenge est cradot* » s’impose…

    Visite en vidéo…                                

    Note : Si le jeu de mots était tentant, cela ne signifie pas que tous les Roclengeois se comportent comme des inciviques. Bien entendu.

  • Bassenge – Publicité épinglée. Orthographe : on vit une époque formidable !

    Épinglée dans un journal publicitaire en ce mois d'août 2017, cette publicité truffée de fautes d’orthographe.

    pub orthographe.jpg

    Alors, voyons voir… :

    1. Travaux et non traveaux
    2. Concurrentiel et non concurentiel
    3. Personnel et non personel
    4. Qualifié et non qualfié
    5. Professionnel et non professionel
    6. Tonte de pelouse au singulier alors que taille de haies est au pluriel ?
    7. Travaux d'intérieur et non travaux d'intérieurs (ce terme, utilisé au pluriel, relevant uniquement du domaine de la décoration)

    Ça fait quand même beaucoup de fautes d’orthographe, non ?

    En faire plus relèverait d’un véritable défi. « On vit une époque formidable » comme se plaisait souvent à écrire le dessinateur Reiser dans les années 70. Aujourd’hui, ce qui la rend formidable, c’est l’orthographe…

    Regor

  • Habitants de Bassenge. Le bureau des Finances de Visé ne déménagera pas à Liège. Marcel Neven, Bourgmestre de Visé est intervenu

    Dans l’article intitulé «  Le mot du Bourgmestre » (de Visé) paru dans le Visé magazine de ce 22 août 2017, on apprend que Marcel Neven, alerté au mois de juin par des informations concernant le déménagement du Service des Finances de l’Allée verte de Visé vers Liège, a écrit un courrier au Ministre des Finances Johan Van Overtveldt pour lui manifester son opposition. Citons Marcel Neven « Il est clair que ce déménagement engendrerait de nombreux inconvénients pour la population des communes de Bassenge, Blegny, Dalhem, Juprelle et Visé… »

    Le Bourgmestre de Visé vient de recevoir une réponse favorable à son courrier.

    Extrait de celui-ci « Après analyse, il s’est avéré qu’il était injuste de mettre fin à ce contrat de bail, raison pour laquelle le SPF Finances n’abandonnera pas le bâtiment pour le 31 janvier 2018 »

    Le Bourgmestre de Visé de conclure son mot par « C’est donc une victoire pour les Visétois, mais il conviendra de rester attentif à l’avenir… »

    Mais, cette victoire l’est aussi assurément pour les Bassengeois car, en effet, comme l’indiquait le courrier envoyé au SPF Finances par Marcel Neven « Ces personnes devraient se déplacer à Liège dans un quartier où les places de parking sont quasi inexistantes. Sans oublier les transports en commun inadaptés surtout pour les communes rurales – cfr Bassenge. Ce transfert constituerait également un handicap lors du dépôt des déclarations fiscales et autres formalités au volet finances… »

    Et donc, en résumé, suite à l'intervention de Marcel Neven Bourgmestre de Visé, les Bassengeois pourront ainsi continuer à effectuer leurs opérations en cette petite ville proche de Bassenge.

    Regor

    (photo google streetview)

  • Dimanche, l’équipe de Volon-terres a nettoyé Emael… En Vallée du Geer, c'est le dernier village à l'avoir été

    Dimanche dernier, l’équipe de volon-terres bénévoles « ramasseurs de déchets » est encore entrée en action. Cette fois, ce sont les rues d’Emael qu’ils ont arpentées et nettoyées des déchets jetés sur les abords. Aujourd’hui, après 7 opérations dominicales, tous les villages de la Vallée du Geer ont été visités et nettoyés. Tandis que le groupe s’étoffe (10 membres en moyenne), les relais s’opèrent pour remplacer celles et ceux qui n’ont pas toujours la possibilité d’être présents. Rendez-vous a été fixé dimanche prochain à 10h00 devant l’église de Glons pour entamer un nouveau cycle de nettoyage en Vallée du Geer, village par village. Chacun(e) est bienvenu(e) afin de venir se joindre à eux pour renforcer l’équipe.

  • Basse-Meuse. Les Cramignons à l’Unesco? Patience…

    Il y a trois ans, Serge Fillot, bourgmestre ff d’Oupeye, se mettait en tête de faire reconnaître les Cramignons comme patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco. Une belle reconnaissance potentielle qui n’a toujours pas eu lieu, le projet étant un peu mis en stand-by. Il va cependant être relancé dès la rentrée. Article complet en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/114093/article/2017-08-16/les-cramignons-lunesco-patience

  • Bonne fête aux Marie en Vallée du Geer et ailleurs, bon 15 Août à vous toutes et tous !

    Le prénom Marie vient du prénom hébraïque Miryam.

    Le prénom Marie est dérivé de Miryam, un prénom d'origine hébraïque qui signifierait "goutte de mer".

    Prénoms approchants Mae, Maire, Manon, Mara, Mari, Maria, Mariam, Mariamné, Marica, Mariela,Marielle, Marietta, Mariette, Marig, Marika, Mario, Mariola, Marioline, Marion,Marisa, Marise, Mariska, Marita, Marite, Mariuccia, Mariya, Marja, Maroussia,Marta, Maruja, Marusca, Marushka, Maruska, Mary, Maryam, Maryse, Marza,Maureen, Maïté, Maïwen, Maïwenn, Meria, Merium, Meryem, Miriam, Miryam,Myriam, Märge, Méry, Méryt

    L'Assomption de Marie est un dogme mariologique de l'Église catholique selon lequel, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus a été « élevée au ciel ». Le terme « assomption » provient du verbe latin assumere, qui signifie « prendre », « enlever ». La fête catholique célébrant l'assomption de Marie a lieu le 15 août.

    Avant d'être un dogme, l'Assomption de Marie était donc une croyance reposant sur des traditions et non sur des bases scripturaires reconnues des premiers temps de l'Église.

    L'Église catholique a considéré que cette tradition était conforme au dépôt de la Foi et « longuement mûrie par un siècle de théologie mariale omniprésente » depuis la proclamation du dogme catholique de l'Immaculée Conception, dont il n'existe cependant pas trace dans la Bible.

    Source Wikipedia

  • Les « Volonterres » étaient à pied d’œuvre à Eben : le groupe a dépassé la barre des 10 membres !

    Après Glons, Boirs, Roclenge et Bassenge, les « Volonterres de la Vallée du Geer », ramasseurs de déchets, étaient à pied d’œuvre ce dimanche à Eben. Au plus grand plaisir des pionniers de l’opération, le cap des 10 membres a été dépassé.

  • Commune de Bassenge : offre d'emploi

    La commune de Bassenge vient de faire paraître dans le magazine le Geer, l'offre d'emploi suivante :

    offre emploi bassenge 2.jpg