Google Analytics Alternative

Faits de société - Page 3

  • Auprès de mon potager: c’est le moment de planifier!

    Alors que nous récoltons les derniers légumes du potager, les poireaux, les choux de Bruxelles, les panais, carottes de garde ou navets par exemple, nous pouvons déjà passer aux choses sérieuses en raisonnant le potager pour 2018. (Photo illustration Regor)

    Nous recevons déjà les catalogues des cercles horticoles, des jardineries et nous avons commencé l’inventaire des semences encore disponibles en stock (voir notre édition du 5 janvier).

    Nous allons vous aider à y voir plus clair en vous proposant de procéder…

    … Avec ordre et méthode !

    Nous allons choisir les espèces de légumes que nous allons tenter de cultiver cette année. Nous choisirons d’après nos habitudes et nos goûts, mais laissons de la place aux découvertes. Nous en profitons pour estimer les besoins de la famille en tenant compte des périodes éventuelles d’absence de certains d’entre eux lors de certaines périodes de l’année. Nous voilà avec une liste de production souhaitée en espèces, en quantité et en périodes souhaitées.

    Le calendrier du potager (lien vers tableaux ci-dessous) nous aidera à déterminer les nombres de plantes à prévoir par unité de surface. Il nous aide également à planifier nos semis pour arriver plus ou moins au bon moment avec nos productions. Ce sera du « plus ou moins », parce que les années culturales se suivent mais ne se ressemblent pas. S’il fait chaud ou froid, si le terrain est inaccessible pour les travaux à cause d’intempéries, il faudra bien s’adapter.

    Le calendrier des travaux à découvrir en suivant ce lien :

    http://www.sillonbelge.be/1912/article/2018-01-14/aupres-de-mon-potager-cest-le-moment-de-planifier

  • Les distributeurs de billets dans les grandes surfaces, c'est fini!

    distributeur billets.jpgExclusif. À partir du 2 janvier 2018, les supermarchés ne pourront plus disposer d’une machine permettant le retrait des billets de banque. « Une décision incompréhensible », clament les professionnels du secteur de la distribution

    L’article complet sur Sudinfo :

    http://www.sudinfo.be/2024582/article/2017-12-28/les-distributeurs-de-billets-dans-les-grandes-surfaces-c-est-fini

  • Les réseaux sociaux toujours plus populaires pour souhaiter les voeux de Noël

    voeux noël réseaux sociaux,réseaux sociaux fin année 2017(photo illustration Regor ) Comme lors des années précédentes, les Belges ont privilégié Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat ou encore WhatsApp au détriment des SMS pour envoyer leurs voeux de Noël.

    L’utilisation des données mobiles via smartphone continue donc sa progression tandis que le nombre de messages texte ne cesse, lui, de diminuer, ressort-il lundi des chiffres des opérateurs télécoms pour la soirée du 24 décembre.

    Chez Proximus, premier opérateur du pays, l’utilisation des données a augmenté de 83% par rapport à l’an dernier pour atteindre 59.159 gigabytes. Quelque 7.237.098 SMS ont été échangés dans la nuit du 24 décembre, soit une une baisse de près de 12%. La diminution apparaît aussi clairement si l’on compare le pic de SMS envoyés par seconde: 627 messages cette année contre 710 en 2016.

    Même constat chez Orange, puisque 54.000 gigabytes de vœux ont été envoyés, ce qui représente une progression de 50% par rapport à l’an dernier. Au total, 7 millions de SMS ont été échangés, soit une diminution de 20%. Le pic de SMS envoyés a été atteint à minuit, avec 377 messages par seconde. Le nombre d’appels a, quant à lui, diminué d’un peu plus de moitié pour s’établir à plus d’un million.

    L’article complet sur :

    http://www.lameuse.be/170427/article/2017-12-25/les-reseaux-sociaux-toujours-plus-populaires-pour-souhaiter-les-voeux-de-noel?from_direct=true

  • Joyeux Noël à toutes et tous ! Mais chuuuut! Le père Noël arrive, on l’a croisé sur l’autoroute à Boirs…

    joyeux noël, noël 2017, joyeux noël 2017, Joyeux noël regor bassenge sudinfo 2017Roger de Bassenge Sudinfo (dit Regor) vous souhaite un Joyeux Noël à toutes et tous ainsi qu'un excellent réveillon !

    joyeux noël, noël 2017, joyeux noël 2017, Joyeux noël regor bassenge sudinfo 2017

  • A proximité – Propreté Oupeye. « Adopte une rue » : un succès !

    canettes boirs.jpgAu début du mois d’octobre, la commune d’Oupeye lançait une initiative originale. Elle proposait à ses habitants d’adopter une rue via son opération « Propr’Oupeye ». Le projet était né de l’opération BeWapp qui rencontre, chaque année, un grand succès sur Oupeye.

    Durant un week-end de printemps, de nombreux citoyens, écoles ou associations entreprennent de nettoyer les rues de la commune. Christian Bragard, échevin de l’Environnement, a alors voulu faire de cette initiative ponctuelle une opération sur la durée. « Adopte une rue » est donc née début octobre et a connu un réel succès. En effet, sur les 300 rues que compte la commune, 83 ont déjà été adoptées par une centaine de citoyens.

    Des plantes et des bulbes

    En contrepartie, la commune leur fournit des sacs-poubelles, gants, gilets fluo et pinces pour ramasser les déchets. Une fois un sac rempli, le volontaire doit avertir le service de l’environnement qui viendra l’enlever. Mais outre cet aspect propreté, la commune s’est également engagée à fournir des plantes et des bulbes si certains volontaires souhaitent embellir rues et parterres.

    L’article complet à découvrir sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-12-21,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-12-21,BASSE-MEUSE,1|8

  • Roclenge, ce dimanche, les Volon-Terres en Mode Noël. La dernière avant les vacances ! + Le dessin de Regor !

    volon'terres mode noël,volon'terres vallée du geer,volon'terres bassenge,volon'terres roclenge 2017,volon'terres dessin regor,volon'terres décembre 2017,dernier ramassage volon'terres vallée du geer 2017Ce sera la dernière collecte de déchets avant les vacances de Noël! Cette fois-ci, c'est sur la place de Roclenge que les Volon-terres se rassembleront pour effectuer une balade-ramassage spéciale Noël! Pour l'occasion, venez nombreux et n'oubliez pas votre chapeau de Noël.

    Et comme après l'effort, le réconfort, on ira ensuite trinquer aux fêtes de fin de d'année sur le marché de Noël de Wonck.

    Rendez-vous est donné dimanche à 10:00 h sur la Place Louis Piron !

    Le dessin de Regor (cliquez sur image): une invitation à imiter les Volon’terres et à prolonger leur action. De tout petits gestes qui, additionnés, comptent beaucoup...

    dessin volon'terres compôsition complète.jpg

  • Lu sur Facebook. St Nicolas, patron de la malbouffe : une mère enseignante ne digère pas ! Son message, repris sur Facebook, a été vu plus de 80.000 fois !

    saint nicolas malbouffe.pngÉlodie est enseignante et mère d’une petite fille de trois ans. Elle écrit sur Facebook qu’elle a pleuré quand son enfant est revenue à la maison avec les cadeaux du grand saint Nicolas. « Ils étaient les symboles du monde que je déteste, que j’abhorre, même, et que je combats tous les jours ». 

    Élodie Bertholomé est originaire de Verviers. Elle est surtout mère d’une petite fille de trois ans et enseignante. Samedi, elle a écrit sur sa page Facebook un long message, témoignage d’une maman qui n’a pas digéré les cadeaux donnés à l’école par le grand saint Nicolas. Son message a été lu par Jonathan Fischbach, l’administrateur du site « Enseignons.be ». Il lui a demandé s’il pouvait relayer son « post » pour en faire une carte blanche. Elle a accepté et, depuis, elle a été lue par près de 82.000 internautes, elle a suscité 243 commentaires, été partagée 162 fois et est accompagnée de 743 émoticônes.

    Bonbons à la poubelle

    Dans son message adressé à saint Nicolas, elle avoue qu’elle a pleuré en voyant les cadeaux ramenés de l’école par sa petite fille. « Dans l’assiette emballée dans un plastique, il y avait plein d’autres emballages contenant des sucreries industrielles issues de grandes multinationales ». Qui ont fini, précise-t-elle, dans la poubelle. Dans cette même assiette, il y avait un autre emballage contenant un mini-avion de chasse « symbole de la guerre » ainsi qu’un berlingot d’une limonade sur-sucrée « d’ailleurs interdite par les institutrices en temps normal parce que c’est mauvais pour la santé… et que ça colle quand c’est renversé par terre ». « Ma fille a aussi reçu une botte de perles à enfiler. Sympa, surtout si on pense que ce jeu a probablement été fabriqué dans un pays fort lointain par les enfants que tu paies grassement pour travailler dans tes usines ». Élodie se demande pourquoi les garçons ont reçu, eux, un jeu avec des formes à clouer ? « Ne sont-ils pas, eux aussi, capables d’enfiler des perles pour offrir des bijoux à leurs parents ? »

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-12-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-12-13,BASSE-MEUSE,1|14

  • L’affichage des chasses n’est pas obligatoire : promeneurs en danger ! Incroyable : aucune contrainte légale n’existe pour les chasseurs

    chasse interdiction promeneurs 2.jpgNous sommes en pleine période de chasse et plusieurs incidents, heureusement sans gravité, nous reviennent. Le dernier remonte au 26 novembre dernier. Michel, un Namurois, s’est retrouvé au beau milieu d’une partie de chasse, alors qu’il se baladait paisiblement dans les bois à Gesves. Les affiches étaient mal placées ou inexistantes. La faute à qui ? À personne ! Les chasseurs ne sont pas obligés de placer ces affiches. Pas très rassurant. Le ministre Collin promet… de rectifier le tir. 

    Nous avons tous déjà vu ces affichettes punaisées sur les troncs d’arbre ou sur les piquets de clôture, à l’entrée des bois. On y voit un dessin (un chasseur qui pointe son fusil) ainsi que les dates des journées de chasse. Avec la mention « passage interdit » (affiche rouge) ou « Pour votre sécurité » (affiche jaune d’avertissement). On s’y fie à 100 % et, en toute logique, s’il n’y a pas d’affiche, on se dit qu’il n’y a pas de chasse et donc, qu’on peut y aller, qu’il n’y a aucun danger.

    Détrompez-vous ! Ces affiches, placées par les chasseurs, ne sont pas obligatoires !

    L’article complet à découvrir dans votre Meuse de ce jour

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-12-11,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-12-11,BASSE-MEUSE,1|2

  • La photo du jour

    volon terres neige décembre 20172.jpgA Boirs ce dimanche, Mireille et Ali, deux Volon’terres en action sous une neige tombant drue. Butin : deux gros sacs bien remplis.

  • La terrible nouvelle est tombée: Johnny Hallyday s’est éteint

    Jhonny halliday.jpgJohnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue, est mort dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, des suites d’un cancer du poumon, a annoncé à l’AFP son épouse Laeticia.

    «Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité», écrit-elle dans un communiqué.

    La suite sur :

    http://www.lameuse.be/162824/article/2017-12-06/la-terrible-nouvelle-est-tombee-johnny-hallyday-sest-eteint

  • Grève à Intradel: tous les recyparcs seront fermés ce mercredi!

    recypark.jpgDécidément, Intradel fait l’actualité : ce mardi avec le début du procès Uvelia au tribunal de Liège, et ce mercredi, avec la fermeture de tous les recyparcs d’Intradel. Une grève qui fait suite à l’agression subie par un préposé du recyparc de Fléron ce samedi.

    Suite à l’agression d’un préposé au recyparc de Fléron ce samedi 2 décembre, la délégation CGSP d’Intradel a déposé un préavis de grève, avec piquets, pour ce mercredi 6 décembre.

    Dans un communiqué diffusé ce mardi matin, « La direction d’Intradel, si elle condamne systématiquement les agressions, ne pense pas que cette grève soit une réponse adéquate. Depuis quelques mois, tout a été mis en place afin d’encadrer nos préposés."

    La suite de l’article sur :

    http://www.lameuse.be/162372/article/2017-12-05/greve-intradel-tous-les-recyparcs-seront-fermes-ce-mercredi

  • Grève des TEC : prenez vos dispositions ces jeudi et vendredi !

    tec.jpgEn raison de la journée de grève organisée par la CGSP ces jeudi et vendredi, le réseau TEC Liège-Verviers sera à l’arrêt. Des alternatives aux transports existent : les voici.

    Aucun bus ne sortira du dépôt Robermont ces jeudi et vendredi, le réseau du TEC Liège-Verviers sera à l’arrêt : prenez vos dispositions ! Le syndicat socialiste a déposé mardi dernier un préavis de grève pour l’ensemble du groupe TEC pour ces jeudi 29 et vendredi 30 novembre. Cette faisait suite, selon le syndicat, à « l’échec du bureau de conciliation régional du 6 novembre 2017 et à l’inquiétude grandissante du personnel du groupe TEC ».

    La CGSP s’oppose à la fusion des cinq TEC, au service minimum et aux sanctions en cas de grève sauvage.

    Des alternatives aux transports en commun existent tout de même pour les déplacements en région liégeoise. Les étudiants de l’Université de Liège, fortement impactés par la situation, ainsi que le personnel du CHU peuvent bénéficier de l’application covoiturage CovoitULiège. C’est surtout en période de grève que la fréquentation du site monte en flèche. Son utilisation est très simple  : il suffit de s’identifier avec le numéro étudiant pour être en réseau avec les autres utilisateurs de la plateforme.

    La suite de l’article sur :

    http://www.lameuse.be/159508/article/2017-11-29/greve-des-tec-prenez-vos-dispositions-ces-jeudi-et-vendredi

  • Bassenge. L’arrivée de Saint Nicolas tout en tendresse et poésie… Le reportage… !

    saint nicolas bassenge 2017 reportage2.jpgCe dimanche après-midi, Bassenge accueillait Saint Nicolas en grande pompe. Vers quatorze heures, le Grand Saint s’en est allé parcourir les rues du village à la rencontre des petits enfants disséminés tout au long du parcours. Saint Nicolas était accompagné de ses deux ânes et, derrière eux quelque peu en retrait, une charrette décorée de ballons multicolores contenant la réserve de friandises et de petits cadeaux qui étaient destinés aux petites têtes blondes. L’ensemble du Cortège se trouvait sous la direction de Lucien, un Maître de cérémonie qu’on ne présente plus. Après la tournée du Grand Saint à travers le village, un spectacle attendait les enfants à la salle La Passerelle.

    saint nicolas bassenge 2017 reportage.jpg

    saint nicolas bassenge 1 2017.jpg

  • Visite du Grand Saint Nicolas à Bassenge ce dimanche dès 14h30 : demandez le programme !

    saint nicolas vignette 1.jpgCommuniqué. Le Centre Culturel de Bassenge en collaboration avec la compagnie "l'Autre Samedi", le Patro et l'AJAB, et les «Passeurs de mémoire» accueillera le Le Grand Saint-Nicolas ce 26 novembre 2017

    Venez nombreux !

    Il donne rendez-vous à tous les enfants à 14h30 au pied de l’église de Bassenge pour faire le tour du village en musique avec ses ânes. Après sa promenade, à 15h30, il vous invite à la salle La Passerelle pour découvrir le magnifique film « Le chant de la mer ».

    Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite sœur est une Selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers, et combattre la sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir.

    Après le spectacle, Saint Nicolas distribuera des friandises aux enfants sages…

  • Lutte contre les jets de canettes et déchets sauvages : les producteurs de bières agissent ! Une campagne de pub détournée au profit de la propreté publique ! (Toutes les photos !)

    Pour la première fois en Wallonie, trois producteurs de bière concurrents décident de s’associer pour lutter contre les déchets sauvages. En mettant en scène leurs produits vides aux côtés de la pub originale avec un message lié à la propreté publique, ce qu’ils veulent nous dire est clair : les canettes vides, c’est dans la poubelle !

    Quand une campagne de pub est détournée au profit de la propreté publique ! Les explications :

    Pour la première fois en Wallonie, trois producteurs de bière concurrents décident de s’allier dans une campagne avec un objectif sociétal ambitieux : la lutte contre les déchets sauvages.

    Ce mardi 21 novembre, Gordon, Jupiler et Maes et la Cellule Wallonie Plus Propre ont présenté au Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO la campagne publicitaire mettant en scène leurs produits de manière décalée, avec un message lié à la propreté publique.

    La campagne, visible du 20 au 26 novembre, s’articule autour de deux visuels qui se répondent mutuellement : le premier met en avant une bière de marque en canette, tandis que le deuxième montre cette même canette vide et froissée, appelant le consommateur à la jeter dans la poubelle après consommation.

    « La propreté publique est un défi complexe, qui nécessite l’implication et la collaboration de tous, à tous les niveaux. Je suis particulièrement satisfait de voir 3 entreprises concurrentes prendre leurs responsabilités via le lancement de cette campagne commune », a souligné Carlo DI ANTONIO, Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique.

    Ann NACHTERGAELE, Responsable du département Environnement et Energie de FEVIA Wallonie, la Fédération de l’Industrie Alimentaire, a également salué cette initiative qui marque un signal fort dans l’engagement pris par les industriels dans la lutte contre les déchets sauvages et la récupération maximale des emballages vides.

    Anthony MARTIN, CEO Gordon Finest Beers : « Même si la Belgique est sans conteste un des meilleurs élèves de la classe européenne en matière de recyclage, il faut continuer inlassablement à encourager les consommateurs à faire les bons gestes. Une canette vide n’a pas pour vocation de se retrouver dans la nature ! »

    Jean-Jacques VELKENIERS, Business Unit President, West Europa AB InBev : « Nous brassons des bières fantastiques et nous en sommes fiers à juste titre. Toutefois, les emballages vides n’ont pas leur place le long de la route ou sur les places publiques, mais doivent être rassemblés, triés et recyclés. Cela fait des années qu’AB InBev supporte la lutte contre les déchets sauvages, entre autres en organisant des actions de nettoyage entre collègues, en soutenant des initiatives de sensibilisation ou en lançant des projets pilotes lors de festivals. Par le biais de cette campagne, nous faisons appel au consommateur pour qu’il respecte l’espace public ».

    Sebastiaan DE MEESTER, Corporate Affairs Manager Alken-Maes : « Nous voulons que nos consommateurs se mobilisent en faveur de la propreté publique. Le message de cette campagne est clair : les déchets sont destinés aux poubelles et ne peuvent en aucun cas se retrouver sur la voie publique ! ».

    Benoit BASTIEN a resitué la raison d’être de la Cellule Wallonie Plus Propre, dont il est le Coordinateur: «Nous catalysons les actions qui visent avant tout le changement de comportement. Nous ambitionnons de fédérer un maximum d’acteurs afin que la lutte contre les déchets sauvages et les dépôts clandestins soit considérée comme un véritable enjeu de société. Dès lors, nous remercions ces 3 entreprises de s’impliquer avec nous dans cette campagne ».

    La campagne, mise en oeuvre par l’Agence LDV United, sera visible du 20 au 26 novembre dans les rues de plusieurs communes wallonnes (Liège, Morlanwelz, Seraing, Verviers, Wavre). Le choix de ces communes tient à l’existence sur leur territoire de panneaux déroulants électroniques qui sont le support permettant de faire défiler à tour de rôle le visuel classique, suivi de sa version détournée. A noter que cette campagne aura lieu simultanément dans les trois Régions du pays. Donc, elle sera également visible à Bruxelles, Gand, Anvers et Ostende, notamment.

    (Source Wallonie plus propre)

    Les photos

    pub canettes 1.png

    pub canettes 2.png

    pub canettes 3png.png

    pub canettes 4png.png

    pub canettes 5png.png

    pub canettes 6png.png