Google Analytics Alternative

Commémorations, hommages et honneurs rendus - Page 5

  • Bassenge Sudinfo souhaite bonne fête à toutes les mamans !

    rose02.jpgRegor de Bassenge Sudinfo souhaite bonne fête à toutes les mamans !

    rose02.jpg

  • La note déchirante de mon collègue Pierre Neufcour de Visé Sudinfo… Un article titré : "Et maintenant, tu me reconnais ? Tu te souviens de qui je suis ?" Les mots du tueur avant d'abattre Benoît et sa famille…

    a notre petit ange.JPGMon collègue Pierre Neufcour publie aujourd’hui sur Visé Sudinfo un article déchirant avec, pour sujet, le triple assassinat qui secoue Visé et toute la région. Pierre Neufcour connaissait les victimes de ce drame. Son article débute par ces mots :

    « Tout d'abord, c'est au nom de ma famille que je tiens à présenter mes plus sincères condoléances à la famille de Benoît, de Carol, son épouse, et du petit Esteban. Samedi matin, c'est Sudpresse "Namur" qui m'a éveillé et m'a appris la terrible nouvelle. J'avais quitté Visé vendredi vers 17h, et me trouvais à l'étranger »

    Je vous invite à découvrir la suite de cet émouvant article sur :

    http://vise.blogs.sudinfo.be/archive/2014/04/22/et-maintenant-tu-me-reconnais-tu-te-souviens-de-qui-je-suis-108339.html

    Roger Wauters de Bassenge Sudinfo s’associe à son collègue Pierre Neufcour pour présenter ses sincères condoléances à la famille.

  • Hommage à Marc Garcet : l’AIGS souffle ses cinquante bougies…

    l'aigs souffle ses cinquante bougies.pngAu début de ce mois, nous consacrions un article à l’hommage rendu par le Bourgmestre de Visé, Marcel Neven, à Marc Garcet, Secrétaire général de l’AIGS.

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/04/07/a-proximite-dans-son-mot-de-cette-semaine-marcel-neven-le-bo-106742.html

    La Meuse du vendredi 11 avril 2014 y consacrait l’article que voici. 

    l'aigs souffle ses cinquante bougies.png

  • A proximité. Dans son mot de cette semaine, Marcel Neven, le Bourgmestre de Visé rend un hommage à Marc Garcet ! Le Centre de guidance de Visé fête ses 50 ans !

    marcel neven.jpeg« Pour créer un tel organisme (ndlr : le centre de guidance), il fallait une vision prospective de ce qu'allait être la vie de la fin du 20ème siècle et au 21ème siècle. Ce fut le grand mérite de Marc Garcet d'avoir compris, avant les autres, les problèmes que rencontraient déjà nos concitoyens mais surtout l'acuité qu'ils allaient atteindre », dit en substance Marcel Neven dans son mot, habituel, publié ponctuellement sur le blog de notre collègue Pierre Neufcour de Visé Sudinfo. Rappelons également qu’en ce qui concerne Bassenge, Marc Garcet, fondateur, tient les rênes du grand pôle touristique «  le Moulin du Broukay et la Tour d ‘Eben Ezer « ainsi que les différentes organisations et manifestations qui y sont liées (A.I.G.S.).

    L’article à découvrir ici :

    http://vise.blogs.sudinfo.be/archive/2014/04/07/le-mot-du-bourgmestre-106717.html

    marcel neven, centre de guidance visé, aigs vottem, moulin du broukay, tour d'eben ezer

    Marc Garcet (photo Regor)

  • Dès lundi, gratuits dans La Meuse, des fac-similés de La Meuse d’août 1914 !

    fac similé la meuse 1914.pngSix premières pages, datées d’août 1914, évoquant le début de la Première Guerre mondiale, sorties tout droit de nos archives, en plus d’une évocation des différentes batailles de Wallonie : voilà ce que votre journal vous propose, gratuitement, de lundi à samedi prochain. Six « Une » historiques à ne pas rater et à conserver !

    Toutes les explications dans votre journal La Meuse de ce samedi 29 mars 2014

    fac similé la meuse 1914.png

  • Ce 8 mars, c’est la journée des droits des femmes !

    8 mars journée de la femme.jpgPour tout savoir sur cette journée, suivez ce lien :

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/06/femmes-metiers-dhommes_n_4917305.html

    ou sur

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_internationale_de_la_femme

    journée de la femme brazil.jpg

    (photos d'illustration : Wikipedia)

  • Eben-Emael : escroquerie autour des commémorations de la grande guerre ! La société WW productions a licencié ses 20 employés. Ils n’ont jamais été payés.

    escroquerie eben emael photo des employés.jpgLes commémorations liées au centenaire de la Grande Guerre ont-elles servi de prétexte à une vaste escroquerie ? Une vingtaine de Liégeois le pensent. Tous ont été engagés en décembre par la société WW Productions, qui venait de s’installer à Eben-Emael, avant d’être licenciés sans jamais avoir été payés. A la tête de cette société, un couple d’Anversois qui annonçait vouloir réaliser des documentaires sur la guerre 14-18 et développer quelques projets touristiques dans le cadre des commémorations. Avec le soutien de la Ville et de la Province de Liège, ont-ils fait croire en utilisant leurs logos sur le site et certains documents.

    «  Ils nous ont notamment dit qu’ils allaient acheter une copie d’un bateau qui a servi pendant la guerre, pour 85.000 euros, explique David Ancia, un habitant de Tinlot embauché en tant que responsable IT. Ils voulaient l’aménager et proposer des croisières sur la Meuse, de Liège à Visé.  »

    Lire la suite

  • Bassenge : 10.000 euros pour la commémoration du centenaire de la guerre 14/18.

    bassenge 14 - 18.pngDans le compte-rendu du Conseil communal du 19 décembre 2013, on peut lire, en effet, que la commune de Basssenge a décidé d’affecter une somme de 10.000 euros pour s’inscrire dans le programme provincial liégeois de commémoration du centenaire de la guerre 14/18. Selon l’échevin Julien Bruninx (Cdh), interrogé à ce sujet par la Conseillère Bénédicte Bodson (PS) lors de ce extrait compte rendu cc du 19 décembre 2013 manifestations guerre 14 18.pngconseil communal, il sera question d’une exposition au Centre Culturel de la rue Saint Pierre à Glons durant laquelle "certains spectacles" pourraient être donnés. D’autre part, le programme officiel, édité par la Province de Liège, fait mention de l’organisation d’une conférence et de la projection d’un film, ainsi que la volonté de Bassenge de restaurer des monuments.

    Dans cette "volonté de restaurer des monuments", il faut toutefois souligner qu’en 2012, dans le cadre du projet « Mémoires vives en Vallée du Geer », une opération de grande envergure, qui avait reçu une importante subvention de la Région wallonne, avait permis de restaurer, nettoyer et mettre en valeur tous les monuments mémoriels de la Vallée du Geer sans exception. L’on est donc en droit de se demander, dans le cadre de cette commémoration de la guerre 14/18 et cette volonté de restaurer des monuments mémoriels, desquels il peut encore être question…

    Voir ci-dessous la plaquette de présentation de toutes les commémorations en Province de Liège ainsi que le parcours " Mémoires vives en Vallée du Geer" évoqué en cet article.

    Plaquette_14-18_24-10-2013_04_web.pdf

    brochure_memoires_vives_en_vallee_du_geer_web.pdf

    Regor

  • Glons. Cérémonie du 11 novembre : un nombreux public. Reportage + vidéo

    11 novembre 2013 glons.pngLes villageois étaient particulièrement nombreux, cette année, à assister à la cérémonie commémorative qui avait lieu à Glons au monument au soldat inconnu situé place de l’église. Notons également, parmi les personnalités, la présence de tous les échevins et échevines de la commune de Bassenge. Après les traditionnels hommages aux soldats qui ont payé de leur vie pour défendre notre liberté, le Bourgmestre Josly Piette prit la parole pour rappeler le devoir de mémoire mais, aussi, manifester sa volonté d’encourager et de développer, à Bassenge, la notion de « Passeurs de mémoire ». Des remerciements furent également adressés aux enfants et aux enseignants de l’école du Sacré Cœur de Glons  pour leur présence. Le mayeur invita ensuite le public à partager le verre de l’amitié à la salle Notre Maison à Glons.

  • Bassenge. Mérites sportifs 2013 : voici les nominés… + dessin signé Regor

    mérites sportifs 2013.jpgLe vendredi 20 septembre dernier avait lieu la soirée de remise des Mérites sportifs attribués par la commune de Bassenge. Ci-contre, les nominés (source Info Bassenge : Le Geer Magazine).

    mérites sportifs 2013.jpg

    Toutefois, s’agissant de sportifs (ves), véritables modèles pour la jeunesse bassengeoise, il nous paraît regrettable que la nature de leurs exploits ou de leurs performances n’ait pas été dévoilée au public et ainsi mise au grand jour. D’où, le dessin clin d’œil signé Regor.

    dessin mérite sportif complet.png


     

  • Commémorations Bassenge. Un Résistant tué le 7 ou le 8 septembre ? L’article dans La Meuse…

    ancien combattant garot date fausse !.pngComme nous vous le relations récemment, ce samedi 7 septembre à Glons, en présence de représentants des autorités communales bassengeoises et différentes délégations d’anciens combattants dont notamment celles venues de la région de Tongres, prenaient place différentes commémorations aux monuments élevés aux soldats résistants à qui nous devons tous aujourd’hui notre liberté et qui, tués à Glons, ont payé de leurs vies durant la guerre 40/45.

    Mais, voilà.  En ce qui concerne la date à laquelle le résistant Garot a été tué, il y a comme un os…

    L’épitaphe du monument Garot indique que le résistant a été tué le 8 septembre et le panonceau placé à proximité indique la date du 7 septembre.

    ancien combattant garot date fausse !.png

  • Commémorations Bassenge. Un Résistant tué le 7 ou le 8 septembre ? Quand une commune se mélange les pinceaux…

    garot 1.jpgCe samedi 7 septembre à Glons, en présence de représentants des autorités communales bassengeoises et différentes délégations d’anciens combattants dont notamment celles venues de la région de Tongres, prenaient place différentes commémorations aux soldats résistants à qui nous devons tous aujourd’hui notre liberté et qui, tués à Glons, ont payé de leurs vies durant la guerre 40/45. Ainsi, comme chaque année en vue de ces commémorations, les monuments glontois font l’objet d’une attention particulière. Nouveauté cette année, des panonceaux retraçant l’historique des événements dramatiques ont été placés à proximité des monuments. Coïncidence du calendrier, cette journée commémorative avait lieu le 7 septembre, jour même où comme l’indique un nouveau panneau placé à gauche d’une stèle de la route de Paifve, le 7 septembre 1944, le chef de section André Garot fut abattu par l’occupant.

    garot 2.jpgMais, voilà.  Il y a comme un os…

    Comme l’indique l’épitaphe du monument Garot, le résistant a été tué le 8 septembre et non le 7 comme indiqué sur le panonceau qui ainsi contredit la date inscrite sur le monument !

    Si ce n’était qu’il s’agit de commémoration officielle et du respect que l’on doit à ces héros, l’histoire se voudrait assez loufoque.

    Alors, maintenant, que faire ? Ben,  la commune va être obligée de charger ses services pour démonter le panonceau. De payer pour en faire réaliser un autre garot 4.jpg(composition texte, photo et tutti quanti…) et puis de le remonter sur le poteau.

    Encore un sujet bassengeois pour la rubrique satirique « ça va se savoir » du journal La Meuse ? Pourquoi pas ?

    Nous reviendrons sur cette journée commémorative, laquelle, entre parenthèses, n’a fait l’objet d’aucune information aux citoyens, ni à la presse.

    garot 3.jpg

    garot 5.jpg

  • Bassenge soutient la candidature de Maastricht en tant que Capitale européenne de la Culture 2018 ! Afin de l’officialiser, une cérémonie avait lieu ce dimanche au Broukay à Eben-Emael.

    cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018 7.jpgC’est en effet ce dimanche 25 août, dans l’après-midi de la dernière journée de programmation de l’Eujazz (Jazz festival 2013 – Euregio Maas-Rhijn) au Moulin du Broukay à Eben-Emael, qu’aux environs de 15h00, s’est tenue une cérémonie officielle et bien sympathique. La commune de Bassenge ayant décidé d’apporter son soutien (moral) à la candidature de Maastricht en tant que Capitale européenne de la Culture 2018, ce sont cette fois deux échevins de la Culture, celui de Maastricht et celui de Bassenge, qui prenant la place des « jazzmans », sont montés sur la scène pour s’échanger, symboliquement, leurs drapeaux respectifs. Après cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018.jpgavoir été accueillis sur scène par leur hôte du jour Marc Garcet du Broukay, Jacques Costongs échevin de Maastricht prit ensuite la parole pour se réjouir de ce geste amical de Bassenge, commune voisine. Il ne manqua pas de rappeler aussi que, pas plus tard que la semaine dernière, Maastricht reçut le soutien de la Ville de Liège tout comme d’ailleurs, parmi de nombreuses autres communes et villes de toute l’Euregio, celui de la République libre d’Outremeuse ! C’est avec beaucoup cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018 échevin Bruninx.jpgd’autodérision qu’il poursuivit en signalant que seules deux possibilités s’offriront le 6 septembre prochain, jour fatidique de la délibération, pour décider de la candidature de Maastricht en tant que Capitale européenne de la Culture 2018 : ce sera oui, ou non.

    C’est sous une salve d’applaudissements que l’échevin de Maastricht revint sur le cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018 4.jpgfait qu’il préféra nettement que ce soit le oui qui l’emporte…

    Prenant la parole à son tour, l’échevin de la Culture de Bassenge, Julien Bruninx, évoqua le fait qu’il était tout à fait naturel pour Bassenge d’apporter son soutien moral à la candidature de la ville de Maastricht, une ville avec laquelle, de tout temps et en différents domaines, elle a entretenu des rapports privilégiés, amicaux cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018 3.jpget sincères. C’est alors sous des applaudissements nourris que pour officialiser le soutien de Bassenge à la candidature de Maastricht, les échevins s’échangèrent leurs drapeaux respectifs.

    L’occasion aussi de souligner que cette édition du «  Jazz au Broukay 2013 », repris dans l’organisation eurégionale « Eujazz » fut d’un tout grand cru. Ce sont, cérémonie soutien Bassenge à candidature maastricht capitale européenne culture 2018 5.jpgnotamment, plus de 350 personnes qui assistèrent, samedi, aux concerts de Jazz Manouche.

    La programmation de l’Eujazz festival se poursuivra par des concerts à Aachen, du 3 au 5 octobre, et à Heerlen, du 3 au 30 novembre.

    Voir aussi :

    www.eujazz.com

  • Bassenge. Le jeu des « Micro-scoop ». Quel est ce monument ? Voici la réponse.

    micro-scoop monument bronne plan éloigné.jpgVous avez été deux à trouver la bonne réponse. Il s’agissait du monument élevé à la mémoire du Résistant Manu Bronne qui fut tué à cet endroit le 12 septembre 1944. En forme de croix, ce monument en pierre de taille est situé, sur la gauche, au sommet de la route de Paifve à Glons. Bravo à Richard Petit et à E. Heynen.

    L'énigme du monument vient d'être levée ! L'épitaphe a parlé.

    Depuis plusieurs mois, nous nous sommes penchés sur l’histoire du Résistant Manu Bronne (membre de l'Armée secrète) et sur l’épisode dramatique survenu à cet endroit en 1944. L’inscription, illisible sur l’épitaphe (lettres incisées fortement érodées) vient d'être déchiffrée grâce à un procédé « fait maison ». Aujourd’hui, nous sommes en mesure de publier l’entièreté du texte présent sur l’épitaphe (ainsi que différents logos et emblèmes) ! Un dossier complet est en passe d’être bouclé. Dans les semaines qui viennent, l’édition d’un cahier du Patrimoine devrait voir le jour.

    Appel. Informations, documents, photos et autres… sur le Résistant Manu Bronne sont bienvenus.

    En effet, même si nous sommes en possession de nombreux éléments, si vous possédez des informations supplémentaires sur le Résistant Manu Bronne (Avocat né à Boirs), des documents et autres photos… Elles sont toujours les bienvenues à l’adresse mail : Rog.wauters at Gmail.com 

    Bientôt d'autres "Micro-scoop" en Vallée du Geer...

    micro-scoop monument bronne gros plan.jpg

    micro-scoop monument bronne plan moyen.jpg

  • Bassenge : un hommage au Roi Baudouin

    hommage roi baudouin bassenge photo.pngA l’initiative de la Fraternelle Royale des Anciens Chasseurs Ardennais, une commémoration du 20ème anniversaire de la mort du Roi Baudouin a été organisée à Bassenge le dimanche 4 août. La dizaine de porte-drapeaux et quelques militaires étaient présents à la messe célébrée, au Petit Lourdes, par Lucien Vanstipelen. 

    Après la messe, tous sont partis en cortège déposer une gerbe de fleurs au monument aux morts. (photo La Meuse - Lem )

    hommage roi baudouin bassenge photo.png