Google Analytics Alternative

  • Photo du jour. Campagne de Boirs

    La photo du jour a été prise hier, dimanche 3 février 2019, dans les campagnes de Boirs... (Merci à C.Peeters pour la photo)

  • Natagora. Recensement le weekend dernier : « Les oiseaux déchantent au jardin » + Le TOP 10 des espèces observées !

    En bas de l'article, le TOP 10 des espèce observées !

    Les premiers résultats de la grande opération de recensement des oiseaux menée par Natagora soulignent l’importance de faire une place à la nature au jardin. Si les oiseaux sont présents aux mangeoires, les observations révèlent que certaines espèces sont fortement touchées par la destruction de leurs habitats.

    Ce week-end, la neige a fait place au soleil lors de "Devine qui vient manger au jardin". Cette météo propice à l’observation a motivé petits et grands. Avec plus de 4000 jardins encodés ce dimanche à 17h et une moyenne de 43 oiseaux  recensés sur chaque site, l’opération est d’ores et déjà un succès.

    L’analyse des résultats est cependant moins optimiste. Sur le long terme, Natagora constate que les oiseaux de nos jardins se portent mal. Les populations d’accenteurs mouchets, de tourterelles turques et de moineaux domestiques poursuivent leur lente dégression suite à la destruction de leurs habitats. L’association insiste sur l’importance de faire une place à la nature pour restaurer les milieux qui leur sont favorables : haies vives et indigènes, vergers, prairies fleuries... Des interventions moins sévères sont très bénéfiques comme, par exemple, tondre moins souvent et supprimer les pesticides. En cette période de prise de conscience collective quant à l’importance de la préservation de la biodiversité, il est temps d’oser laisser la nature foisonner dans les jardins.

    Cette année, la super fructification des arbustes tels que les prunelliers, aubépines et églantiers combinée à un hiver doux entraîne certaines variations des chiffres par rapport aux éditions précédentes. Les observations récoltées par Natagora confirment que les espèces forestières sont moins présentes dans nos jardins et que les oiseaux migrateurs du Nord ne sont pas descendus jusque chez nous. Par contre, des contingents de grives litornes et, surtout, de grives mauvis sont venues profiter de nos petits fruits. La grive mauvis n’a jamais été aussi abondante dans nos jardins.

    Tout comme en 2018, Natagora attire l’attention sur le merle. Les effets du virus Usutu se font sentir puisque l’espèce est cette année à son minimum historique.

    Enfin, la population des perruches ne progresse plus depuis quelques années. Les résultats du recensement suggèrent que leur aire de répartition ne s'étend plus pour le moment. Une donnée intéressante à confirmer lors de la prochaine édition de "Devine qui vient manger au jardin".

    L’association espère recevoir encore beaucoup d’observations et rappelle aux participants d’encoder leurs résultats sur www.natagora.be/oiseaux, même s’ils ont observé peu ou pas d’oiseaux !

    Top 10 des espèces observées

    Mésange charbonnière

    Rougegorge familier

    Merle noir

    Mésange bleue

    Pie bavarde

    Moineau domestique

    Pinson des arbres

    Pigeon ramier

    Corneille noire

    Tourterelle turque