Google Analytics Alternative

Bien-être animal. Des amendes jusqu’à 10 millions d’euros !

bien-être animal.jpgLa maltraitance animale sera désormais considérée comme infraction de 1ère catégorie 

Sur la table depuis des mois, le nouveau code wallon du Bien-Être animal devrait être voté ce mercredi en séance plénière au Parlement wallon. L’occasion de faire le point sur les avancées apportées par ce texte qui fait passer les infractions en matière de maltraitance animale de la deuxième à la première catégorie. 

Ce mercredi devrait être approuvé en séance plénière, le nouveau code wallon du Bien-Être animal, porté par Carlo Di Antonio. Après plusieurs relectures, le texte devrait être voté sans trop de problèmes. Gaia a d’ailleurs déjà prévu de fêter cette avancée en offrant une omelette aux ministres et députés à la sortie du Parlement ce mercredi à 13h. Omelette faite avec des œufs issus de poules qui n’ont bien sûr pas été élevées en batterie. L’association qui défend les animaux de tous poils se réjouit de ce nouveau code wallon qui « place la Wallonie comme précurseur dans le domaine », estime Michel Vandenbosch. Avec lui, nous avons listé plusieurs avancées majeures qui seront entérinées.

Les peines et amendes.

Au préalable, la maltraitance animale était considérée comme une infraction de deuxième catégorie. « Les amendes allaient donc de 100 euros à 1 million euros. Quant aux peines de prison, elles allaient de 8 jours à 3 ans.

L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce mercredi

https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-10-03,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-10-03,BASSE-MEUSE,1|16

Les commentaires sont fermés.