Google Analytics Alternative

  • Elections du 14 octobre 2018. On ne votera pas sur du papier recyclé !

    papier élections,papier recyclé,papier élections 2018Tout le monde veut sauver la planète, et dans le même temps, on apprend que le 14 octobre prochain, on va voter sur du papier non-recyclé ! Ce sera ainsi dans les 262 communes de Wallonie. Le SPW confirme l’info. « Nous renonçons au papier recyclé car nous craignons qu’il ne soit trop transparent », explique Nicolas Yernaux, le porte-parole du Service Public de Wallonie. « Ce qui ne garantirait pas le secret du vote » . Mais il existe pourtant du papier recyclé non transparent ? « Oui, mais alors nous devions en prendre un plus épais et cela allait entraîner une dépense considérable ».

    La Région wallonne a donc commandé 121,1 tonnes de papier non recyclé au prix de 350.000 €, à la société Igepa.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-19,BASSE-MEUSE,1|12

  • Boirs. Inauguration de la 10ème réserve naturelle de la région : une après-midi riche d’enseignement et de convivialité

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.11jpg.jpgCe samedi 15 septembre 2018 après-midi avait lieu à Boirs l’inauguration de la 10ème réserve naturelle « Thier de Boirs » de la région gérée par la régionale Natagora Basse-Meuse. Un événement fort attendu qui avait rassemblé une cinquantaine de personnes. Particulièrement heureux et fiers de cette nouvelle acquisition, trois responsables de Natagora ont fait des discours teintés de beaucoup d’enthousiasme : tout d’abord, celui de Rudi Vanherck (Projet européen Life Hélianthème) qu’on ne présente plus tant ses actions menées pour la préservation des pelouses calcaires sont nombreuses, ensuite celui de Thierry Ory Coordinateur du projet Life pour la Wallonie et enfin le ce fut au tour de Philippe Funcken Directeur Général de Natagora de prendre la parole. natagora réserve thier de bois septembre 2018.13jpg.jpgAprès avoir, notamment, retracé l’historique des réserves naturelles en Vallée du Geer et remercié tous les intervenants dans cette vaste « opération de sauvegarde », tous trois ont insisté aussi sur l’intérêt indéniable que présentent autant de réserves naturelles dans une région comme la Vallée du Geer en évoquant l’aspect « éco-tourisme » qu’elles engendrent ou celui qu’elles pourraient engendrer dans le futur. Dans ce sens, les représentants de Natagora ont réédité leur souhait d’une collaboration plus soutenue avec la commune de Bassenge, comme cela se passe ailleurs, et Phillipe Ory n’a pas caché son étonnement devant l’absence à cette inauguration des autorités communales en place (Cdh). En effet, s’adressant à l’assemblée, aucun représentant de la commune n’a répondu à son appel*.

    Qu’à cela ne tienne, après les discours, le public était invité à découvrir la nouvelle réserve naturelle du Thier de Boirs et à son retour, un drink bien sympathique ainsi que de natagora réserve thier de bois septembre 2018.6jpg.jpgdélicieuses tartes l’attendaient. Une magnifique après-midi ensoleillée riche d’enseignement et de convivialité.

    (Nos remerciements à Claudine, Jean-Paul, Rudi et les autres… pour leur accueil.)

    Roger Wauters 

    *Pour la bonne information régionale, il nous est impossible de passer ce fait sous silence.

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.3jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.2jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.4jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.5jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.7jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.8jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.10jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.12jpg.jpg

    natagora réserve thier de bois septembre 2018.11jpg.jpg

    inauguration réserve thier de boirs,inauguration réserve naturelle boirs thier,inauguration natagora réserve naturelle,10ème réserve naturelle bassenge

  • Bon plan. Comment doubler vos congés en 2019 !

    congés 2019.jpgGrâce aux ponts, vous pourrez profiter de 65 jours « off » en ne prenant que 29 jours de congé 

    Magie, magie… Si les vacances sont finies, dans la plupart des entreprises, on planche déjà sur les horaires de l’année prochaine. Et pour se remonter un peu le moral, quoi de mieux que de poser déjà quelques jours de congé l’an prochain, pour souffler, bricoler, s’occuper des enfants ou partir en city-trip. Mais attention : il est possible d’optimiser vos congés légaux pour en doubler la valeur. On vous explique comment. 

    Vous avez l’impression que vos congés passent bien trop vite quand vous en prenez ? C’est sans doute que vous n’avez pas choisi les bonnes dates. Allez, pour 2019, on a fait le calcul pour vous : en prenant 29 jours de congé légaux, vous pourrez vous détendre 65 jours en tout, soit plus du double, en profitant des week-ends, des ponts et des fériés du calendrier.

    En moyenne, le Belge dispose de 29 jours de congé légaux par an. Et si beaucoup les utilisent durant les vacances scolaires pour profiter de leur progéniture et d’activités en famille, mieux vaut en fait les placer autour des jours fériés pour profiter de ponts et de longues périodes loin du bureau pour optimiser leur valeur.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-17,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-17,BASSE-MEUSE,1|14

  • Bassenge. De succulents burgers dans un truculent « Food truck » : rencontre avec Mister Burger

    C’est un jeune entrepreneur particulièrement satisfait et enthousiaste que nous avons rencontré cette semaine à Bassenge. Depuis un peu plus d’une semaine, il a installé son Foodtruck rue de la résistance à Bassenge sur la petite la place en face du dépôt des TEC. Et la clientèle n’a pas attendu pour se presser et aller déguster ses délicieux burgers qui composent une gamme articulée autour d’une viande pur bœuf accompagnée de produits frais issus des producteurs locaux (légumes). Yohan, le Mister Burger de 25 ans Ô combien sympa, insiste sur la qualité de la viande, le respect de la chaîne du froid et la fraîcheur des produits qu’il met en œuvre. De la sorte, les Burgers méritent certainement le label « Faits Maison » ou plutôt « Faits camion » et notre Mister Burger ne manque pas d’imagination pour proposer une carte de Burgers qui se déclinent en plus d’une dizaine de préparations. Yohan propose aussi un service de livraison à domicile le lundi moyennant une modique somme de 3 euros et ce pour un rayon d’action de Glons à Emael, soit toute la Vallée du Geer. Il se déplace aussi lors d’événements divers pour autant que le nombre de 50 convives soient atteint. Nous avions donc rendez-vous cette semaine avec un jeune entrepreneur bien sympathique dont les commentaires postés sur les réseaux sociaux témoignent de l’intérêt manifesté pour sa cuisine dont la qualité est mise en exergue.

    Encore une belle initiative à mettre à l’actif d’une Vallée du Geer qui bouge.

    Bon vent à Mister Burger !

    Heures d’ouverture : tous les jours de 12h00 à 14h00 et de 17h00 à 22h30

    Sa page Facebook :

    https://www.facebook.com/yohanbat/

  • Bassenge. Début de l’enquête pour classer la tour d’Eben Ezer

    Le ministre wallon du Patrimoine, René Collin, a demandé à l’Agence wallonne du Patrimoine (AWaP) de procéder à l’ouverture d’une enquête en vue du classement éventuel au patrimoine de Wallonie de la tour d’Eben-Ezer à Bassenge.

    La demande de classement émane de l’ASBL Musée du Silex, qui gère le site. Elle se justifie d’autant plus qu’aucune construction similaire ne peut être identifiée en Wallonie et même hors de nos frontières. « Cette authenticité se traduit par le terme unicum », souligne-t-on au cabinet du ministre Collin.

    En raison de son architecture qualifiée de « naïve » ou de « spontanée », la tour d’Eben-Ezer bénéficie d’une certaine renommée au-delà des frontières belges. Elle a été érigée dans les années 1960, au milieu d’un site isolé dominant la vallée du Geer, en gros moellons de silex provenant de la carrière toute proche.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-14,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-14,BASSE-MEUSE,1|10

  • Job à Liège: 1.000 emplois proposés par 45 entreprises

    Pour la sixième année s’est tenu le salon de l’emploi « Talentum » à Liège, au Country Hall. Pas moins de 45 entreprises étaient présentes. Au total, celles-ci proposaient quelque 1.000 offres d’emploi. Et ce, dans tous les secteurs. Environ 4.500 personnes avaient fait le déplacement pour déposer des c.-v., assister à des entretiens plus personnalisés ou encore solliciter des conseils.

    Mine de rien, « Talentum » est le plus gros salon de l’emploi de la région liégeoise. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 45 entreprises rassemblées au Country Hall, sur les hauteurs de la Cité ardente, près de 1.000 offres d’emploi proposées et environ 4.500 visiteurs. On n’évoquera pas ici les files importantes pour arriver et repartir du salon, preuve du succès de celui-ci.

    http://www.lameuse.be/278267/article/2018-09-14/job-liege-1000-emplois-proposes-par-45-entreprises

  • Nature. Le loup était présent en Wallonie en 2016

    (Photo prétexte) Le loup était de retour en Wallonie bien avant ce que l’on pensait jusqu’ici. Des analyses ADN récentes ont apporté confirmation de sa présence en Wallonie dès 2016 au moins.

    Pour rappel, en juin 2018, un loup a été identifié dans les Fagnes. Quatre excréments ont été également relevés durant les mois de juillet et d’août dans la même zone. Après analyse, il est apparu qu’il s’agissait d’un seul et même loup probablement en provenance d’Allemagne.

    En parallèle, le laboratoire de référence pour la Wallonie (GeCoLab) a analysé d’anciens échantillons ADN relevés ces deux dernières années. Aucun n’était exploitable à l’exception d’échantillons de salive pris sur des carcasses de mouton à Samrée (La Roche-en-Ardenne) retrouvées en août et octobre 2016. L’analyse a cette fois mis en évidence à Samrée la présence d’un loup différent de celui des Hautes-Fagnes. L’espèce était donc déjà chez nous en 2016.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-12,BASSE-MEUSE,1|14

  • Etude exclusive. Les allocations familiales pour survivre !

    Etude exclusive. Les allocations familiales pour survivre ! 

    48 % des Belges disent en avoir absolument besoin 

    Il y a quelques semaines d’ici, vous avez peut-être participé sur nos médias à l’enquête menée par Infino intitulée « Les parents du siècle ». Nous décortiquons toute cette semaine les résultats. La troisième thématique abordée est « La carrière ». 

    69 % des parents s’en sortent bien financièrement et sont plutôt satisfaits de leur situation financière. 46 % d’entre eux admettent toutefois qu’elle s’est détériorée dans une certaine mesure depuis l’arrivée de leur enfant. 30 % ont sous-estimé les coûts associés. 3 % ont vraiment du mal à joindre les deux bouts.

    Pratiquement la moitié des couples ont besoin des allocations familiales pour survivre chaque mois. Dans 63 % des cas, elles sont consacrées aux dépenses quotidiennes (nourriture, vêtements…). 32 % aux frais scolaires et 18 % aux frais médicaux. Seuls 17 % des parents trouvent que le gouvernement leur offre un soutien financier suffisant.

    Coté carrière, la moitié des parents se sentent coupables envers leur famille quand ils doivent travailler tard et 25 % essaient de travailler davantage de chez eux. Deux sur cinq sont même devenus moins ambitieux depuis qu’ils ont des enfants ou ont changé de travail pour passer plus de temps avec leurs petits.

    Dans ce cadre, 46 % des parents restent satisfaits de la flexibilité offerte par leur employeur (horaires flexibles, télétravail…). 41 % se disent contents des possibilités de prendre un congé parental, un crédit temps ou un congé sans solde. 34 % des femmes se sentent tout de même observées au travail quand elles partent plus tôt à cause de leurs enfants.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-13,BASSE-MEUSE,1|16

  • Dès le 1er octobre. Plaque illisible ? Amende plus sévère !

    vol de plaques.jpgÀ partir du 1 er octobre prochain, rouler sans plaque d’immatriculation ou avec une plaque falsifiée ou illisible ou qui ne correspond pas au véhicule, vous coûtera plus cher. L’amende appliquée jusqu’ici de 58 € passe à 116 €.

    Le législateur estime en effet qu’il fallait faire passer cette infraction routière en infraction du deuxième degré « car ces comportements en matière d’immatriculation permettent de se soustraire aux poursuites » . Il estime que c’est donc plus grave qu’un simple oubli administratif.

    Si vous vous obstinez à ne pas payer cette perception immédiate et que l’infraction est portée devant le juge, celui-ci peut infliger une amende allant de 160 à 2.000 euros. Le juge peut aussi doubler l’amende en cas de récidive dans les trois ans et prononcer une déchéance du droit de conduire ! Bref, ça ne rigole plus !

    Rappel de toutes les obligations en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-09-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-09-12,BASSE-MEUSE,1|16

  • Patrimoine. En Espagne, une paroissienne apprentie restauratrice défigure trois œuvres des XVe et XVIe

    Restauration ou vandalisme ? Le curé d’El Ranadoiro, dans la région des Asturies en Espagne, a autorisé une paroissienne sans aucune qualification à repeindre trois sculptures datées des XVe et XVIe siècles. Le résultat fait scandale et alerte les services patrimoniaux.

    Un article à découvrir sur Connaissance des Arts en suivant ce lien :

    https://www.connaissancedesarts.com/archi-jardin-et-patrimoine/en-espagne-une-paroissienne-apprentie-restauratrice-defigure-trois-oeuvres-des-xve-et-xvie-11103644/

    (photo Twitter)

  • Initiatives privées : ça bouge en Vallée du Geer !

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngCes dernières semaines, nous avons eu vent de plusieurs initiatives émanant de citoyen(nes) bassengeois(e)s qui se lancent dans des activités diverses dont l’intérêt, indéniable, mérite qu’on y lève un bout du voile.

    Nous y consacrerons bientôt des reportages de présentation.

    Mais, en attendant, voici de dont nous avons eu écho.

    Tout d’abord, à Roclenge, revenons sur la nouvelle friterie « Le Casse Dalle » qui a ouvert ses portes en ce début septembre avec une clientèle qui a répondu en nombre au rendez-vous.

    A Bassenge, c’est un nouveau « Foodtruck » qui propose de succulents burgers. Sur ce point, la clientèle est unanime.

    A Glons, toujours dans le domaine « Restauration » des « Ateliers Cuisine » verront le jour d’ici quelques mois. Les travaux d’aménagement sont en cours. Le cadre insolite méritera, certes aussi, le détour.

    A Bassenge, « L’Atelier du chat noir » ouvrira ses portes au mois de novembre. Il est question aussi d’Ateliers créatifs.

    A Glons, le « « Traiteur Saint Laurent » propose, parallèlement aux siennes, de nouvelles salles de location pour banquets, réceptions et autres… qui ont pour écrin le magnifique Château Saint-Laurent situé sur les hauteurs du village côté rive droite du Geer.

    Décidément, ça bouge en Vallée du Geer du côté des initiatives privées !

    Roger Wauters

  • Plusieurs villages de la Vallée du Geer sans eau depuis hier !

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngÇa gronde, sur Facebook. Plusieurs villages de l’entité de Bassenge sont sans eau depuis hier après-midi. Pour les privilégiés, un léger filet d’eau sort des robinets. Or, ce lundi matin, à 10h00, la situation n’était pas encore rétablie. Les citoyens n'ont pas été avertis et aucune communication n’a fusé. Ils sont toujours dans l’expectative.

    Nous avons contacté la SWDE ce matin par mail (impossible de les joindre par tél) et nous attendons sa réponse.

    En attendant, les citoyens pestent.

  • Temps sec et doux dimanche pour terminer le week-end

    Le temps sera sec et doux dimanche, avec des voiles d’altitude toujours plus denses sur le nord du pays, indique l’Institut royal météorologique (IRM). Le sud profitera de davantage de soleil. Le thermomètre affichera entre 20° en Hautes-Fagnes et 23 à 25° ailleurs.

    Dimanche soir et pendant la nuit, le ciel sera peu nuageux. La nébulosité augmentera toutefois en fin de nuit dans le nord-ouest et de la brume ainsi que quelques bancs de brouillard pourront se développer. Les minima seront compris entre 9 et 15°.

    Une faible perturbation traversera le pays lundi, depuis le littoral. Brumes, brouillard ou nuages bas risquent de troubler la fête en matinée. Le ciel deviendra ensuite partiellement nuageux et la plupart des régions retourneront au sec. Le mercure oscillera entre 19° à la mer et 23° en Campine.

    Mardi, il fera sec et ensoleillé, avec des températures situées entre 21 et 25°. (IRM)

  • Rappels de produits. Les communiqués de l’AFSCA au mois d’août : un nombre de rappels assez significatif !

    synthèse rappels mois août, synthèse rappels produits août 2018Vu le nombre important de rappels de produits par l'AFSCA en ce mois d’août, une fois n’est pas coutume, il nous a paru intéressant de les recenser en un seul article (synthèse). Car, le nombre de produits non conformes ou présentant un réel danger pour la santé nous a semblé tout de même assez significatif !

    Voici donc, ce que cela donnait au mois d'août :

    Note préalable : « Un rappel (ou recall) de produit consiste à demander aux consommateurs de ne pas consommer ou de ne pas utiliser le produit et de le ramener en magasin.                                    

    30/08/2018                       

    Rappel de A'Domo nv

    Rappel de Point-Virgule bol en fibre de bambou blanc cassé.

    Problématique : présence de taux de migration trop élevés de mélamine et de formaldéhyde.

    29/08/2018                       

    Rappel de figues séchées de la marque Farm Valley.

    Problématique : dépassement de la norme pour l'aflatoxine B1.

    24/08/2018                       

    Rappel de The Juicy Group sa

    Rappel de jus de fruits fraîchement pressé.

    Problématique : Problème lors du processus de production, les bouteilles peuvent gonfler et éclater. La conservation ne peut pas être garantie.

     23/08/2018                      

    Rappel de Smits bvba

    Rappel de produits à base de poulet.

    Problématique : présence de salmonelles.

     21/08/2018                      

    Rappel du produit CBD Zeolite Dietary Supplement de la marque Pharma Hemp.

    Problématique : Vente physique et online interdite de complément alimentaire contenant du THC (tetrahydrocannabinol).

     17/08/2018                      

    Rappel de Delhaize

    Rappel de "8 falafels pois chiches, carottes & coriandre".

    Problématique : présence de Listeria monocytogenes.

     17/08/2018                      

    Rappel de Norenca NV

    Rappel de Spiringue de porc mariné 4pc.

    Problématique : date d’expiration incorrect.

     14/08/2018                      

    Rappel de noyaux d’abricots de la marque Ciloglu.

    Problématique : teneur en cyanide trop élevée.

    14/08/2018                       

    Rappel de Volys Star NV

    Rappel d'escalope de dinde.

    Problématique : présence possible de morceaux de plastique bleu dur.

     13/08/2018                      

    Rappel de Fromage AOP Pélardon.

    Problématique : présence de salmonelles.

     10/08/2018                      

    Rappel de Sogesma SA

    Rappel de vaisselle en mélamine.

    Problématique : migration de mélamine.

     08/08/2018                      

    Rappel de Carrefour

    Rappel du MB ailes de poulet curcuma.

    Problématique : présence possible de salmonelles.

     06/08/2018                      

    Rappel de Aldi

    Rappel de Filet de cheval fumé 125g.

    Problématique : Teneur en cadmium supérieure à la norme.

     03/08/2018                      

    Rappel de la société Wholefoods

    Rappel de graines de citrouille européennes.

    Problématique : Possible présence de verre.

     02/08/2018                      

    Rappel de Lidl

    Rappel de Italiamo – tomates hachées avec basilic.

    Problématique : présence possible de morceaux de plastique.

    Tous ces rappels ont été publiés et sont visibles sur le site de l’AFSCA

     

    Roger Wauters

  • Rappel de produit: n’en mangez pas si vous êtes allergiques à ces différentes substances!

    Suite à des contrôles internes, la société Capitaine Cook a constaté une erreur d’étiquetage pour le produit « Odyssée salade au thon piémontaise ».

    Ce produit est vendu dans les magasins Intermarché. Les allergènes lait, œufs et sulfites ne sont pas mentionnés sur l’étiquette. Les personnes allergiques au lait, aux œufs ou aux sulfites ne doivent pas consommer ce produit et sont invitées à le rapporter dans leur magasin où il sera remboursé.

    Produit : SAL DE AU THON PIEMONTAISE

    Marque : ODYSSEE

    (Source Sudinfo)