Google Analytics Alternative

  • Initiatives privées : ça bouge en Vallée du Geer !

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngCes dernières semaines, nous avons eu vent de plusieurs initiatives émanant de citoyen(nes) bassengeois(e)s qui se lancent dans des activités diverses dont l’intérêt, indéniable, mérite qu’on y lève un bout du voile.

    Nous y consacrerons bientôt des reportages de présentation.

    Mais, en attendant, voici de dont nous avons eu écho.

    Tout d’abord, à Roclenge, revenons sur la nouvelle friterie « Le Casse Dalle » qui a ouvert ses portes en ce début septembre avec une clientèle qui a répondu en nombre au rendez-vous.

    A Bassenge, c’est un nouveau « Foodtruck » qui propose de succulents burgers. Sur ce point, la clientèle est unanime.

    A Glons, toujours dans le domaine « Restauration » des « Ateliers Cuisine » verront le jour d’ici quelques mois. Les travaux d’aménagement sont en cours. Le cadre insolite méritera, certes aussi, le détour.

    A Bassenge, « L’Atelier du chat noir » ouvrira ses portes au mois de novembre. Il est question aussi d’Ateliers créatifs.

    A Glons, le « « Traiteur Saint Laurent » propose, parallèlement aux siennes, de nouvelles salles de location pour banquets, réceptions et autres… qui ont pour écrin le magnifique Château Saint-Laurent situé sur les hauteurs du village côté rive droite du Geer.

    Décidément, ça bouge en Vallée du Geer du côté des initiatives privées !

    Roger Wauters

  • Plusieurs villages de la Vallée du Geer sans eau depuis hier !

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngÇa gronde, sur Facebook. Plusieurs villages de l’entité de Bassenge sont sans eau depuis hier après-midi. Pour les privilégiés, un léger filet d’eau sort des robinets. Or, ce lundi matin, à 10h00, la situation n’était pas encore rétablie. Les citoyens n'ont pas été avertis et aucune communication n’a fusé. Ils sont toujours dans l’expectative.

    Nous avons contacté la SWDE ce matin par mail (impossible de les joindre par tél) et nous attendons sa réponse.

    En attendant, les citoyens pestent.