Google Analytics Alternative

Région de Liège. Triste : des animaux sont morts de la chaleur

Les chiens cardiaques sont particulièrement touchés en cette période de canicule

Un manège de Chaudfontaine doit déplorer le décès, en l’espace de quelques semaines, de deux chevaux. Les animaux, âgés, auraient pu souffrir de la chaleur au point d’en mourir. Ces deux morts ne sont pas le résultat d’un manque de soins, loin de là, mais plutôt la fatalité face à des équidés déjà fragilisés par leur grand âge.

Qu’en est-il chez les autres espèces? Serge Belleflamme, vétérinaire bien connu en Basse-Meuse, dresse un constat égal aux autres années. « C’est une constatation que nous pouvons faire d’une année à l’autre, lorsque des périodes de fortes chaleurs frappent notre pays », indique Serge Belleflamme. « Dans le dernier mois, 10% des chiens cardiaques dont je m’occupe y sont passés. Tous les étés, c’est la même chose. Les chiens cardiaques sont déjà plus fragiles et la canicule n’arrange rien. »

Nos fidèles compagnons ne sont évidemment pas les seuls à souffrir en cette période. « Par exemple, pour les vaches, se pose la question de la nourriture », poursuit le vétérinaire. « Au sol, l’herbe est roussie. Donc, immangeable. Pour y remédier, il faut leur donner du foin ou de l’herbe. Sans oublier l’eau fraîche et un endroit où elles peuvent s’abriter. »

Le cheval manque aussi de nourriture. « L’herbe et le foin constituent des apports en fibre non-négligeables pour le cheval. Quand ils n’en ont plus, une carence peut apparaître. Chez le cheval, ce manque de fibre peut entraîner des coliques. »

Des coliques, souvent mortelles chez le cheval.

On y pense rarement, mais le mouton est aussi plus fragile en cette période. « Il broute de l’herbe très loin dans les racines. Là où la population vermineuse (les vers, NDLR) se multiplie avec la chaleur. Ingérée, celle-ci peut provoquer la mort de l’animal en un mois. »

Le vétérinaire de Dalhem insiste donc sur l’importance de préserver les animaux de la chaleur (lire l’article dans La Meuse), via quelques dispositions faciles à mettre en place. Il en va de la santé de nos amis!

Le dossier complet à découvrir en suivant ce lien ou dans votre journal La Meuse de ce mardi

http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-07-31,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-07-31,BASSE-MEUSE,1|6

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel