Google Analytics Alternative

Carrefour. Pénurie de centimes dans les supermarchés : appel aux clients

Le caddie rempli de courses, une longue file de clients derrière la caisse, l’hôtesse qui vous tend le ticket de caisse, avec une note qui est toujours accompagnée de centimes. Par facilité ou pour gagner du temps, la plupart des clients qui payent en cash, sortent rarement leurs petites pièces rouges pour donner la monnaie juste. Ils préfèrent, le plus souvent, donner un billet ou quelques euros, quitte à encombrer leur portefeuille de nombreux centimes.

Cette habitude finit par poser problème dans les commerces. Une affiche apposée dans les magasins Carrefour interpelle d’ailleurs depuis quelques jours : « Pour le moment, il y a une rupture nationale de pièces de 1 et 2 eurocent. Dans la mesure du possible, nous vous demandons de payer le montant exact », dit-elle. Une pénurie de petite monnaie se profile donc en magasin.

Même si la majorité des clients paye par carte, de nombreux consommateurs préfèrent régler leurs achats en liquide. Cette annonce s’adresse donc à eux. Le porte-parole de Carrefour se veut toutefois rassurant : « Nous pouvons encore rendre la monnaie à nos clients, mais nous préférons prendre les devants et éviter une pénurie », commente Baptiste van Outryve.

La faute aux banques

Il s’agirait d’un problème national, qui ne touche pas uniquement Carrefour. «

L’article complet en suivant ce lien :

http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-07-16,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-07-16,BASSE-MEUSE,1|42

Commentaires

  • Où peut-on entrer nos "jaunes" dans de grandes surfaces.

  • Le problème est que la plupart des gens conservent ces pièces plutôt que de les faire tourner .
    Je ne vois vraiment pas en quoi les banques seraient responsables de cette pénurie. ...

Les commentaires sont fermés.