Google Analytics Alternative

  • Bassenge. Les rassemblements de jeunes interdits dès 21h

    Le jeudi 21 juin le conseil communal devrait confirmer la modification de l’ordonnance de police interdisant l’accès à toute personne non autorisée à l’espace multisports, situé place communale à Wonck.

    En 2004, une première ordonnance avait été prise pour interdire les rassemblements sur la place communale de Wonck et ses abords. Une interdiction qui courrait de 22h à 8h. Cette ordonnance avait été adoptée à la suite de rassemblements tardifs de jeunes. Tapages nocturnes et incivilités troublaient la tranquillité des riverains.

    Pour permettre à la police d’agir plus efficacement, une ordonnance avait donc été adoptée. Et 14 ans plus tard, même si les choses sont beaucoup plus calmes, elle est toujours d’application. « Mais nous venons néanmoins de modifier cette vieille ordonnance », précise Josly Piette, bourgmestre de Bassenge.

    Avec les beaux jours et la douceur que nous connaissons depuis plusieurs semaines, les jeunes se sont à nouveau réunis sur l’espace multisports. De week-end comme en plein milieu de la semaine. « Plusieurs familles avec de jeunes enfants habitent les environs directs de l’espace multisports. Elles nous ont donc contactés parce que les rassemblements plus tardifs des jeunes faisaient que les enfants avaient du mal à s’endormir. On a donc décidé de changer les heures de l’ordonnance pour que celle-ci entre en vigueur à 21h et non plus 22h ».

    Signée par le bourgmestre le 11 mai dernier, elle est donc déjà d’application depuis cette date. Toute infraction à cette ordonnance sera passible d’une sanction administrative de 350 euros pour les majeurs et 175 euros pour les mineurs.

    L’article complet en suivant ce lien

    http://www.lameuse.be/archive/d-20180613-3MQDHV?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3Dbassenge

  • Environnement. Fini les pailles en plastique chez McDonald’s

    Grand changement en vue pour les enseignes de restauration rapide en Belgique. Le géant américain McDonald’s vient d’annoncer qu’il comptait supprimer progressivement les pailles en plastique de ses établissements. Pour l’instant, le groupe a désigné 7 restaurants à Bruxelles et Namur pour servir de cobayes lors d’une phase de test qui débutera en septembre prochain. « Nous attendrons d’avoir un feed-back de nos clients avant d’étendre plus largement cette offre à l’ensemble des restaurants en Belgique », précise Aurélie Coeckelbergh, attachée de presse de la marque. Mais il n’est pas question de supprimer totalement les pailles chez McDo. Elles seront simplement remplacées par un équivalent plus écologique : les pailles en carton. « D’autre part, les pailles ne seront plus distribuées systématiquement mais à la demande du client. Nous nous sommes engagés à réduire notre impact environnemental et grâce à ce nouveau système nous permettrons de diminuer le gaspillage et le volume de pailles. Il en va de notre responsabilité en tant qu’acteur de la vie locale d’agir sur les défis sociaux et environnementaux qui touchent les Belges », explique Stephan De Brouwer, Managing Director de McDonald’s Belgique.

    L'article complet dans votre journal La Meuse de ce vendredi 15 juin 2018.