Google Analytics Alternative

  • Exclusif ! Bientôt un lavoir à Bassenge. Les travaux sont en cours au Proxy Delhaize de Boirs…

    lavoir proxy-delhaize.jpgSi, ces jours-ci, vous avez aperçu un drôle de gros cube devant la façade du Proxy-Delhaize de Boirs, c’est une cellule composée d’appareils de lavage du linge. Elle est en cours de montage et selon un employé du Proxy, elle devrait être opérationnelle d’ici 8 à 15 jours. Nous y avons constaté, notamment, la présence de gros tonneaux destinés à recevoir jusqu’à 18 kilos de linge… Alors qu’un cruel besoin se faisait sentir en Vallée du Geer pour ce type de service, voilà de quoi satisfaire un large public. Laver son linge en allant faire ses courses est un nouveau concept adopté par Delhaize.

    Bientôt plus de nouvelles…

  • Triste Bassenge…

    Aucun hommage sur le site de la commune de Bassenge (Bassenge.be). Aucune déclaration. Aucune compassion. Rien…

  • A nos amis de la Police de Liège

    Nous participons à votre peine et vous adressons toute notre compassion et notre soutien dans cette terrible épreuve. Acceptez mes plus sincères condoléances et le témoignage de mon admiration pour le travail difficile que vous exercez.

    Roger Wauters

  • 10 produits bientôt interdits en Europe. Le plastique : la substance à abattre !

    cotons tiges.jpgCoton-tige, pailles, couverts, assiettes exclus notamment de notre quotidien

    Alors que la quantité de déchets plastiques dans les océans et les mers ne cesse de s’accroître, la Commission européenne propose de nouvelles règles applicables dans toute l’Union européenne pour cibler les dix produits en plastique à usage unique les plus présents sur les plages et dans les mers européennes. 

    Au total, ces produits constituent 70 % de tous les déchets marins. Il s’agit des bâtonnets de coton-tige, des couverts et assiettes en plastique, des pailles, des bâtonnets mélangeurs pour boissons et des tiges des ballons de baudruches. Tous ces articles devront désormais être produits uniquement à partir de matériaux plus durables.

    D’autre part, les récipients en plastique pour boissons à usage unique ne pourront être mis sur le marché que si leurs bouchons et couvercles demeurent attachés au récipient.

    Les États membres devront aussi veiller à réduire l’utilisation des récipients et gobelets en plastique.

    Pour ce faire, ils pourront faire en sorte que ce genre de produits ne soit pas gratuit.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-30,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-30,BASSE-MEUSE,1|38

  • Trop peu de Wallons connaissent cette carte et pourtant… elle peut être bien utile. Elle répertorie les zones inondables en Wallonie et sert notamment aux assureurs. Petit descriptif.

    Envie d’acheter une nouvelle maison ou encore d’ajouter une parcelle de terre à votre terrain ? Allez jeter un coup d’œil sur le Géoportail de la Wallonie. Ce site Web de référence pour l’information géographique wallonne propose une carte dynamique avec diverses données géographiques pour toute la région.

    Intitulée « WalOnMap », elle donne accès à de très nombreuses données et fonctionnalités. « Le visiteur peut opter pour un plan de base ou une vue du ciel, et même tracer son itinéraire à vélo ou mesurer des superficies. En quelques clics, il peut également, s’il souhaite acheter un terrain à un endroit défini, prendre connaissance de données comme les zones inondables, les lignes de bus TEC, les zones Natura 2000 ou encore les plans parcellaires », explique le Service Public de Wallonie.

    Et c’est là que ça devient intéressant ! En cette période d’orages et d’intempéries, vous pouvez y découvrir les risques d’inondations dans votre quartier.

    Des données Rue par rue

    Avec « WalOnMap », il est possible de consulter rue par rue l’aléa d’inondation par débordement des cours d’eau et par ruissellement. Pour cela, il faut aller sur geoportail.wallonie.be. Entrez dans le « Catalogue du Géoportail », choisissez « Nature et environnement » et sélectionnez « Eau » plus « Aléa inondations ». Une carte s’affiche, criblée de lignes jaunes, oranges et rouges. Vous pouvez zoomer et dézoomer pour étudier un lieu. Vous pouvez même entrer dans la barre de recherche votre commune ou encore une adresse précise.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-29,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-29,BASSE-MEUSE,1|12

  • L’histoire se répète ? Après Glons, c’est à Soumagne. Un tracteur agricole et sa grosse citerne atterrissent dans le jardin de la maison !

    tracteur soumagne.jpgOn a frôlé la catastrophe à Soumagne. Un tracteur agricole avec une grosse citerne, qui descendait la rue des Anges, est passé par-dessus une bordure et a atterri, deux mètres en contrebas, dans le jardin d’une maison particulière. Heureusement, il n’y avait personne à ce moment.

    La rue des Anges, à Soumagne, est une petite rue étroite et très pentue.

    Théoriquement réservée à la circulation locale, elle est regulièrement empruntée par des automobilistes qui l’utilisent comme un raccourci pour se rendre à Olne ou en venir.

    Jeudi dernier, en plein après-midi, un tracteur agricole qui descendait la rue avec une citerne, a quitté la chaussée et a fini sa course en contrebas, dans le jardin d’une maison. L’agriculteur, éjecté, a été blessé et a dû être hospitalisé.

    La bourgmestre Chantal Daniel explique : «  J’ai aussitôt demandé à ce que l’on place des glissières métalliques de sécurité pour éviter qu’à l’avenir des véhicules n’atterrissent dans les jardins des maisons en contrebas. Mais il faudra passer un marché public. Ce ne sera donc pas pour tout de suite. »

    accident glons tracteur remorque 13 avril 2018 thier glons 5.jpgOn se souvient que le même type d’accident s’était produit à Glons dernièrement. Heureusement, et même s’il avait fait beaucoup de dégâts, il n’avait fait aucune victime non plus. (photo ci-contre à gauche : Roger Wauters accident de Glons) 

    Voir article complet ici :

    http://www.lameuse.be/236762/article/2018-05-28/un-tracteur-agricole-atterri-dans-le-jardin-de-la-maison

    Et celui consacré à l’accident de Glons sur Bassenge Sudinfo :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2018/04/13/accident-spectaculaire-ce-matin-thier-de-glons-ses-freins-la-252668.html

  • Glons – Route de Paifve. Le citoyen en a marre de nettoyer les coulées de boues sur la voirie communale pour pouvoir accéder à son garage en voiture…

    boues gare glons 3.jpgCela dure depuis des années et, cette fois-ci, le citoyen glontois en a ras le bol. Chaque fois que de fortes pluies touchent la région, il est forcé de nettoyer la voirie communale pour dégager la route et faciliter le trafic ainsi que de pouvoir passer en voiture et accéder à son garage. Dévalant la route de Paifve et la petite voirie perpendiculaire, toutes les eaux chargées de boues et de cailloux convergent vers une sorte de cuvette formée à l’intersection des voiries. Du coup, dès qu’il pleut fortement, le citoyen doit sortir sa pelle et son balai… Un geste, à la fois pour les usagers comme pour lui.

    Et bien que, depuis plusieurs années, ses sollicitations aient été nombreuses auprès des services communaux de Bassenge, qu’elles aient été enregistrées et fait l’objet de promesses, elles n’ont jamais été suivies d’effet, comme il nous l’a déclaré.

    boues gare glons.jpgEn attendant, le citoyen publie inlassablement des photos et des vidéos sur Facebook et Betterstreet (une application que la commune a refusé d’utiliser) en espérant qu’un jour, il soit enfin entendu…

    C’est en dernière ressource qu’il nous a informé de cette situation.

    Nettoyeur de boues sur la voirie : une nouvelle sorte de Volon’terre ?

    Ses photos sont à découvrir en suivant le lien ci-dessous :  

    https://betterstreet.org/be/4690/issues

  • Chicanes du thier de Glons. Carnet de notes…

    Allez, si ce n’était que la sécurité routière est une lourde responsabilité, rions un peu…

    carnet de notes glons thier de la route provinciale.jpg

  • Pierre Bellemare est mort!

    On vient de l’apprendre : le célèbre journaliste Pierre Bellemare est décédé à l’âge de 88 ans.

    Selon nos confrères du Figaro, le journaliste et écrivain Pierre Bellemare est décédé samedi après-midi à l’hôpital Foch de Paris. Il s’est éteint à 88 ans.

    Depuis plusieurs semaines déjà, il était affaibli.

    Pierre Bellemare est une véritable légende de la radio et de la télévision. Il a débuté sa carrière en 1948, au sein de Radio Service, une société privée qui fournissait des programmes à Radio Luxembourg, l’ancêtre de RTL.

    Mais Pierre Bellemare n’était pas qu’une grande voix de la radio et de la télévision. S’il était célèbre pour ses histoires, il est aussi l’homme qui a importé en France le Téléshopping. Les téléspectateurs belges se souviendront qu’il était aussi derrière la chaîne de téléachat, LTA, lancée à la fin des années 90.

    Plus d’informations dans quelques minutes sur :

    http://www.lameuse.be/236190/article/2018-05-27/pierre-bellemare-est-mort?from_direct=true

  • Asbl Bassenge On Move. Barbecue de « L’école de la réussite » : les inscriptions sont ouvertes

    BOM 2018.jpgMais… « L’école de la réussite » : de quoi parle-t-on ?

    L’école de la réussite est la toute première activité organisée par l’asbl Bassenge On Move. Elle vise à dispenser gratuitement des cours de rattrapage aux jeunes bassengeois(es) qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir de tels cours. Ceux-ci sont organisés par groupes de 2 à 3 élèves maximum et sont exclusivement axés sur leurs lacunes. Ils sont dispensés en août par des professionnels de l’enseignement dans les locaux de l’école fondamentale autonome de la communauté française d’Eben Emael, partenaire de l’asbl Bassenge On Move depuis le début du projet.

    Cette activité poursuit un objectif : l’égalité des chances.

    BOM 2018 2.jpgUne thématique qui tient à cœur à l’asbl BOM et qui se trouve au centre de son objet social. Les inscriptions pour l’école de la réussite seront annoncées fin juin par un toutes-boîtes (Quand les élèves ont leur bulletin). L’organisation de celle-ci ne s’improvise pas et reste, chaque année, un défi que l’asbl relève maintenant depuis 2014 en organisant, notamment, diverses activités qui permettent de récolter des fonds, comme le barbecue du 15 juin prochain.

    Un rendez-vous annuel qui rassemble un nombre de convives en constante augmentation. C’est aussi un moment de convivialité et de partage que beaucoup tiennent à ne pas rater.

    Les inscriptions au barbecue (obligatoires) sont ouvertes auprès d’Augustin Royer Coordinateur Administratif à l’adresse mail : royeraugustin@gmail.com

    Tous les renseignements en cliquant sur documents ci-contre à gauche.

  • Vente aux particuliers. Vente d’herbicides : bientôt la fin

    Le gouvernement a approuvé, vendredi, un arrêté royal qui interdit l’usage de certains herbicides par les particuliers. Est notamment visé le « Roundup » dont la substance active est le glyphosate. Cette interdiction concerne l’ensemble des herbicides à utilisation non professionnelle. Seuls les herbicides composés de substances de base, de biopesticides et de substances à faible risque et qui comportent donc le moins de risques pour la santé et l’environnement pourront encore être autorisés.

    L’arrêté prévoit immédiatement (dès son entrée en vigueur après sa publication au Moniteur) l’interdiction effective des herbicides totaux (comme le round-up), l’interdiction de commercialisation, de vente et d’utilisation non professionnelle. Pour les herbicides sélectifs (le désherbant qui permet de tuer les pissenlits dans une pelouse, par exemple), il y a un délai de 6 mois avant l’interdiction de la commercialisation (vente interdite dès le 31 décembre 2018).

    Le ministre de l’Agriculture se dit satisfait d’avoir pu aboutir rapidement dans ce dossier.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-26,BASSE-MEUSE,1|19

  • Dès septembre chez Delhaize, des sacs en coton pour fruits et légumes

    L’utilisation des sacs de caisse en plastique léger est interdite en Wallonie depuis le 1 er décembre 2016. Ce qu’on appelle le sac de caisse, c’est officiellement « celui utilisé pour regrouper et transporter les achats lors du passage à la caisse, qu’il soit gratuit ou payant, quels que soient le type de commerce et le lieu de vente. Par léger, il faut entendre une épaisseur inférieure à 50 microns, peu importe le type de plastique et les caractéristiques (incinérable, biodégradable composable…) ». Dans plusieurs grandes surfaces, vous trouvez notamment des sacs en papier pour emballer vos fruits et légumes.

    À partir du mois de septembre (même en Flandre qui n’applique pas l’interdiction des sacs plastiques), l’enseigne Delhaize va proposer aux clients des supermarchés, un joli sac beige en coton : « Il sera vendu au prix de 50 centimes, ce sera comptabilisé à la caisse, comme les autres sacs. Et vous l’utilisez autant que vous voulez », nous explique la porte-parole, Karima Ghozzi.

    L’article complet à découvrir sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-25,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-25,BASSE-MEUSE,1|18

  • Vendredi 25 mai 2018 - 10h00 : Énormes embouteillages sur l’E40 à Alleur: 4 véhicules impliqués

    Des files se créent et se ressentent jusque Cheratte en raison d’un accident impliquant 4 véhicules sur l’E40 à hauteur d’Alleur vers Loncin.

    Quatre véhicules sont impliqués dans un accident sur l’E40 à hauteur de la sortie Alleur vers l’échangeur de Loncin. Les trois bandes sont obstruées et la circulation se fait très lentement via la bande d’arrêt d’urgence. La police est déjà sur place.

    Les ralentissements se font ressentir depuis Cheratte d’où il faut 40 minutes pour passer outre l’incident. 8km de files sont à déplorer. Évitez donc le secteur si vous en avez encore la possibilité.(Source Sudinfo)

  • Vallée du Geer : des photos glanées çà et là...

    Wonck. Bizarre…

    wonck photo.jpg

    Roclenge. Bien-être animal ? Quelque chose qui ne va pas…

    moutons roclenge.jpg

    moutons roclenge 2.jpg

    Glons. Mai, la saison de toutes les nuances de vert…

    paysage vert 2.jpg

    paysage vert.png

  • Cadavre d'un homme inconnu retrouvé à Liège le 11/05/18. Connaissez-vous cette personne ?

    Le vendredi 11 mai 2018 à 07h00, le corps sans vie d’un homme a été retrouvé à proximité de la gare des Guillemins à Liège. A ce jour, cette personne n’a toujours pas été identifiée.

    Cet homme est âgé entre 70 et 75 ans.  Il a les cheveux gris et porte une barbe. Il est édenté et a une jambe gangrenée.

    Cette personne était sans domicile fixe.

    Si vous reconnaissez cet homme, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

    Lien vers l'avis de recherche et autre photo :

    https://www.police.be/5998/fr/avis-de-recherche/recherches/overleden-personen/homme-inconnu-liege

    Publié à la demande du Parquet de Liège - 23/05/18.