Google Analytics Alternative

  • Asbl Bassenge On Move. Barbecue de « L’école de la réussite » : les inscriptions sont ouvertes

    BOM 2018.jpgMais… « L’école de la réussite » : de quoi parle-t-on ?

    L’école de la réussite est la toute première activité organisée par l’asbl Bassenge On Move. Elle vise à dispenser gratuitement des cours de rattrapage aux jeunes bassengeois(es) qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir de tels cours. Ceux-ci sont organisés par groupes de 2 à 3 élèves maximum et sont exclusivement axés sur leurs lacunes. Ils sont dispensés en août par des professionnels de l’enseignement dans les locaux de l’école fondamentale autonome de la communauté française d’Eben Emael, partenaire de l’asbl Bassenge On Move depuis le début du projet.

    Cette activité poursuit un objectif : l’égalité des chances.

    BOM 2018 2.jpgUne thématique qui tient à cœur à l’asbl BOM et qui se trouve au centre de son objet social. Les inscriptions pour l’école de la réussite seront annoncées fin juin par un toutes-boîtes (Quand les élèves ont leur bulletin). L’organisation de celle-ci ne s’improvise pas et reste, chaque année, un défi que l’asbl relève maintenant depuis 2014 en organisant, notamment, diverses activités qui permettent de récolter des fonds, comme le barbecue du 15 juin prochain.

    Un rendez-vous annuel qui rassemble un nombre de convives en constante augmentation. C’est aussi un moment de convivialité et de partage que beaucoup tiennent à ne pas rater.

    Les inscriptions au barbecue (obligatoires) sont ouvertes auprès d’Augustin Royer Coordinateur Administratif à l’adresse mail : royeraugustin@gmail.com

    Tous les renseignements en cliquant sur documents ci-contre à gauche.

  • Vente aux particuliers. Vente d’herbicides : bientôt la fin

    Le gouvernement a approuvé, vendredi, un arrêté royal qui interdit l’usage de certains herbicides par les particuliers. Est notamment visé le « Roundup » dont la substance active est le glyphosate. Cette interdiction concerne l’ensemble des herbicides à utilisation non professionnelle. Seuls les herbicides composés de substances de base, de biopesticides et de substances à faible risque et qui comportent donc le moins de risques pour la santé et l’environnement pourront encore être autorisés.

    L’arrêté prévoit immédiatement (dès son entrée en vigueur après sa publication au Moniteur) l’interdiction effective des herbicides totaux (comme le round-up), l’interdiction de commercialisation, de vente et d’utilisation non professionnelle. Pour les herbicides sélectifs (le désherbant qui permet de tuer les pissenlits dans une pelouse, par exemple), il y a un délai de 6 mois avant l’interdiction de la commercialisation (vente interdite dès le 31 décembre 2018).

    Le ministre de l’Agriculture se dit satisfait d’avoir pu aboutir rapidement dans ce dossier.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-26,BASSE-MEUSE,1|19