Google Analytics Alternative

  • Roclenge, Glons… Vague de vols en Vallée du Geer. Elle publie les photos des voleurs sur Facebook !

    voleurs bassenge 2.jpgPlusieurs personnes nous signalent une vague de vols ou tentatives en Vallée du Geer. Deux perpétrés la semaine dernière à Roclenge, l’autre hier à Glons.

    La dame, une Glontoise, témoigne sur Facebook :

    « Ce vendredi entre 17:00 et 18:00 heures, trois individus sont rentrés par effraction chez moi à Glons. Ils circulaient à bord d'une Citroën saxo blanche immatriculée en France. Pouvez-vous diffuser au maximum ce message et les photos suivantes. De bons voisins sont parvenus à les photographier. »

    La vigilance s'impose.

    La photo des voleurs

    voleurs bassenge.jpg

  • Vallée du Geer. C’est la saison des amours. Attention aux canards…

    canards glons 2.jpgAvec les beaux jours qui reviennent, les canards sont de plus en plus nombreux à s’aventurer sur les routes et aux abords… Ce phénomène est lié à la « saison des amours »… Alors, pensez-y. En voiture, à l’approche des canards ralentissez…

    On les aime, nous, nos beaux canards de notre Vallée du Geer. Respectons-les. (Photo bandeau prise à Bassenge : Ali Aghroum)( Et Regor photo Glons vignette)

  • Conférence des Bourgmestres. Bientôt une prison à Glons ? Ce projet compte parmi sept autres sites désaffectés pressentis

    C’est Willy Demeyer, en tant que président des bourgmestres de l’agglomération liégeoise, qui a évoqué le premier la possibilité de construire une nouvelle prison sur d’anciennes friches industrielles.

    La conférence des bourgmestres de l’arrondissement de Liège a joué pleinement son rôle dans ce dossier. « Nous avons en effet pour objectif de ne plus urbaniser les zones agricoles existantes, explique notre interlocuteur. Nous devons conserver une ceinture verte pour offrir des terrains capables de « Nourrir Liège ». Nous privilégions donc la densification des zones d’habitat existantes ainsi que la réaffectation des anciennes friches industrielles. »

    Du coup, les bourgmestres liégeois ont demandé à la S.P.I. (Société Provinciale d’Industrialisation) de lister une série de terrains qui pourraient répondre aux exigences de la Régie des bâtiments

    Il faut entre 6 et 8 ha

    « La Régie demande un terrain de 6 à 8 hectares, d’une bonne accessibilité en transports en commun, pas trop entouré d’habitations, pas pollué et que ça puisse aller vite, résume notre contact. Aucun site ne possède toutes ces qualités bien sûr. Nous avons donc dressé une liste de huit anciens sites désaffectés avec leurs avantages et leurs inconvénients. »

    Et à ce petit jeu, huit sites ont été étudiés par la S.P.I.

    1. Le site de la Chimeuse, à cheval sur Liège et Saint-Nicolas, déjà évoqué mais qu’il faudrait dépolluer davantage que ce qui ne l‘a déjà été par la Spaque.
    2. L’ancien site militaire de l’OTAN à Glons (Bassenge) mais il est en bonne partie souterrain et il faudrait aussi empiéter sur des champs. « Et on ne veut plus mettre de prisons dans des champs ! »
    3. Une zone bleue à Liers (Herstal). « Une zone bleue est une zone dédiée sur le plan de secteur à des équipements publics ou communautaires. Et une prison entre dans cette définition. »
    4. Une zone bleue à Horion-Hozémont (Grâce-Hollogne),
    5. Une troisième à Alleur (Ans).
    6. Le site de l’ancienne cimenterie Holcim, le long du Canal Albert à Haccourt (Oupeye). « Mais il pourrait aussi servir de terrains portuaires au cas où le Trilogiport viendrait à être saturé. »
    7. Une autre zone industrielle abandonnée à Hermalle-sous-Argenteau (Oupeye), avec la même remarque que pour le terrain de Holcim.
    8. Et enfin un site désaffecté aussi dans le zoning industriel des Hauts-Sarts (Herstal).

    On aurait même aussi pensé à l’ancienne caserne de Saive mais elle a été bien réutilisée, ainsi qu’à l’arsenal de Rocourt mais qui n’est pas abandonné.

    Toutes ces options vont être présentées à la Régie des Bâtiments qui devra alors choisir.

    Le dossier complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi 30 avril 2018

  • 31 vélos volés à Liège cherchent leurs propriétaires

    La police de Liège vient de publier les photos d’une trentaine de vélos volés et retrouvés dans le centre-ville. Elle recherche maintenant leurs propriétaires.

    Si le vélo a aujourd’hui le vent en poupe en ville, pour la plus grande joie des défenseurs de l’environnement, cela fait aussi le bonheur des voleurs, qui voient dans ces deux-roues laissés sur le trottoir une opportunité à saisir.

    «  Mais un second fichier, reprenant lui aussi une trentaine de vélos, va bientôt être diffusé. Il reprendra des vélos retrouvés sur l’ensemble de la zone.  »

    L’article complet dans le journal La Meuse.

    Plus de renseignements en suivant ce lien :

    http://www.policeliege.be/voles-retrouves.php

  • Bassenge – Talents. Le quatuor de Saxophones A’Meuse Quartet crée un crowfunding pour financer son premier CD. Et ça marche ! Ils comptent aussi sur un petit coup de pouce des bassengeois(e)s !

    a meuse quartet.2 jpeg.jpegCe quatuor, nous vous en avons déjà parlé à l’une ou l’autre occasion lors de concerts qu’il donnait dans la région de Bassenge. En effet, ce quatuor est composé, en partie, de jeunes musiciens talentueux de la Vallée du Geer et dont la mieux connue est certainement Annick Henquet , Emaeloise, qui n’hésite jamais à revêtir sa redingote de Cheffe d’orchestre pour diriger des fanfares et ainsi animer pour notre plus grand plaisir certains événements locaux.

    Ce quatuor, qui joue de la musique classique, est composé de musiciens formés au Conservatoire de Maastricht et ils jouent ensemble depuis 10 ans déjà. Il était donc grand temps d’enregistrer un CD. Mais, évidemment, cette opération a un coût. D’où l’idée de recourir au Crowfunding.

    Nul doute que les bassengeois et bassengeoises auront à cœur de soutenir cette initiative qui, en peu de temps, a déjà vu le compteur grimper jusqu’à plus de 2.000 euros alors que le montant à atteindre est de 6.000 euros.

    Pour soutenir le quatuor, il faut se rendre sur le site :

    https://www.voordekunst.nl/projecten/6952-ameuse-saxophone-quartet-1

    Celui-ci étant en néerlandais, voici les explications en français.

    1) 10€ ou plus : un énorme merci pour votre soutien ! Vous êtes inscrits à notre newsletter et resterez informés de nos activités.

    2) 25€ ou plus : vous recevrez notre tout premier CD !

    3) 35€ ou plus : vous recevrez notre tout premier CD signé !

    4) 50€ ou plus : vous êtes cordialement invités à notre concert de présentation en novembre 2018 et recevrez notre CD!

    4) 60€ ou plus : vous êtes cordialement invités à notre concert de présentation (2 personnes) en novembre 2018 et recevrez notre CD!

    5) 65€ ou plus : rendez-vous skype ! Nous jouerons votre morceau préféré du CD et auront l’occasion de poser toutes les questions que vous avez au sujet du quatuor !

    6) 70€ ou plus : un cadeau surprise et le CD !

    7) 80€ ou plus : visite en coulisse ! Assistez à une de nos répétitions pour satisfaire votre curiosité. Vous recevrez également notre CD !

    8) 300€ ou plus: pour les entreprises qui souhaitent nous soutenir. Votre logo figurera sur notre CD !

    Et voici le site du quatuor :

    http://www.ameusequartet.com/

  • Parc de 7 éoliennes à Bassenge et Juprelle : réunion d’information ce 29 mars à 19h00 à Boirs

    Parc de 7 éoliennes à Bassenge et Juprelle : réunion d’information ce 29 mars à 19h00 à Boirs

    réunion éolienne bassenge juprelle.png

    (Source Bassenge.be)

  • Bassenge. Grand nettoyage de printemps : 126 sacs et 1 m³ ramassés en une matinée

    nettoyage bassenge 2018 3.jpgC’est sous une belle journée printanière qu’une cinquantaine de citoyens et citoyennes se sont réunis ce samedi 24 mars 2018 pour participer au Grand Nettoyage de Printemps. Dans un climat convivial teinté de bonne humeur, cette matinée a commencé par un petit café ou jus de fruits devant la Maison communale de la Cohésion sociale de Wonck. Elle s’y est ensuite terminée là par le verre de l’amitié.

    C’est la 5ème année que la Commune de Bassenge, via la Commission de l’Environnement, organise ce type d’activité et cette dernière édition fût un bon cru. nettoyage bassenge 2018 groupe.jpgOutre les citoyens, venus nombreux, le Patro de Boirs avait une nouvelle fois répondu présent à cette démarche et a décalé son horaire habituel pour pouvoir participer activement à cette opération.

    Vu le nombre de participants, différentes équipes ont pu être constituées pour sillonner tous les villages de l’entité.  Un constat général : le nombre de sacs récoltés est toujours aussi impressionnant et de nouveaux dépôts sauvages ont été découverts.

    Un bilan très positif pour la participation mais, par contre, un constat qui se réitère : les gestes d’incivilité ne diminuent pas et la calamité première reste les cannettes.

    Il est à souligner que les écoles ont également souscrit à la démarche : St Joseph de Roclenge et de Wonck ont organisé leur journée « propreté » ce vendredi 23 mars tandis que Saint-Joseph d’Emael le faisait le dimanche 25 mars.

    Ce ne sont pas moins de 84 sacs de déchets « tout venant », 42 sacs de PMC et 1 m³ d’encombrants qui ont été récoltés durant cette matinée de nettoyage.

    (Source Courrier de Philippe Knapen Echevin de l’environnement adressé aux participants – Photos commune de Bassenge)

  • Les hypermarchés Carrefour en grève en région liégeoise ces vendredi et samedi

    Une assemblée du personnel s’est déroulée mardi matin à l’hypermarché de Belle-île afin de faire le point sur les conseils d’entreprise qui ont eu lieu la semaine dernière ainsi que lundi. « On nous a encore répété que le magasin est déficitaire, que le loyer coûte cher, que le panier moyen n’est pas assez élevé... Bref, cela n’a pas apporté grand-chose pour les travailleurs. L’intention est toujours de fermer le magasin mais on n’en sait pas plus. La direction s’est contentée de dire qu’elle nous reverrait dans les jours et semaines à venir», déplore Claude Fagnoul, tout en soulignant le courage des employés « qui viennent travailler dans de telles conditions, avec autant d’incertitudes quant à leur avenir».

    A la suite de l’annonce de ce mouvement de grève, il a été annoncé que d’autres hypermarchés Carrefour emboîteront le pas. Ceux de Flémalle, Boncelles, Fléron, Herstal et Ans seront donc fermés vendredi et samedi.

    La suite de l’article :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-28,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-28,BASSE-MEUSE,1|6

  • Halles des foires de Coronmeuse. Un salon du bien-manger wallon

    A l’heure où nos steacks partent en road trip non climatisé à travers l’Europe, où on allonge indéfiniment la durée de vie de nos gigots, la conscience des consommateurs les pousse désormais à se tourner vers les valeurs fondamentales des circuits courts.

    C’est dans cette optique de hausse des exigences alimentaires de la population qu’a vu le jour en 2016 le salon « C’est bon, c’est Wallon ».

    « L’objectif est d’offrir une visibilité aux producteurs locaux et, pour les clients, d’avoir un point de départ dans leur recherche », ajoute Laurent Briou, administrateur délégué.

    Jusqu’à présent, la meilleure manière de se procurer des produits locaux était de se rendre chez l’artisan ou au marché. Les filières intermédiaires ne sont en effet pas souvent en adéquation avec la réalité du terrain. L’objectif de ce salon est également de brasser large en permettant aux visiteurs de découvrir en un seul lieu des spécialités venant de toute la Wallonie, et pourquoi ne pas éveiller des intérêts touristiques pour celle-ci ?

    Lors de la première édition à Marche en Famenne, on avait dénombré plus de 130 producteurs et associations venus faire la promotion de leurs produits et animer les allées du salon.

    L’article complet dans La Meuse de ce mardi.

    Voir aussi le site :

    http://www.cbon-cwallon.be/

  • Projet pilote. La consigne sur les canettes ? Reportée !

    Certes, le projet tient à cœur au ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio. La consigne sur les canettes, on en parle depuis longtemps. Mais tout ne semble pas réglé… Rappelons que les régions envisagent depuis plusieurs années déjà l’instauration d’une consigne sur les canettes, comme le réclament les associations environnementales et certaines communes pour lutter contre les déchets sauvages.

    Mais les secteurs industriel, commercial et de gestion des déchets s’y opposent. Les Régions leur ont donné du temps pour mettre en place des initiatives de prévention tout en veillant à se réserver l’épée de Damoclès de la consigne. Mais c’était trop simple. La N-VA s’est opposée à la consigne au gouvernement flamand. Or, consigner les canettes n’aurait de sens que si la mesure est prise à l’échelle de la Belgique, conviennent PS et MR, appuyés en cela par le ministre cdH. Dans leur accord de majorité, MR et cdH avaient convenu de s’en tenir à un projet-pilote, afin d’évaluer l’intérêt de la consigne et de prévenir d’éventuels effets pervers, notamment sur le petit commerce. C’est à cet égard notamment que le MR s’interroge sur l’opportunité de la consigne, que le cdH veut quant à lui voir aboutir. Ce lundi, en commission du parlement wallon, les échanges ont parfois été durs entre Olivier Maroy (MR) et Dimitri Fourny (cdH) sur une proposition de résolution cdH favorable à la consigne.

    La suite de l’article à lire sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-27,BASSE-MEUSE,1|16

  • Roclenge. Nouvelle structure d’accueil pour les animaux : le projet du Cabinet Vétérinaire Docteur François-Baron

    Communiqué.

    Cher(e)s client(e)s,

    Vous êtes de plus en plus nombreux à me faire confiance pour soigner vos compagnons à quatre pattes.

    La structure actuelle devenant trop petite pour mener à bien les différents actes que je vous propose, j'ai le plaisir de vous annoncer la construction d'une nouvelle structure qui me permettra de vous accueillir, vous et vos animaux, dans de meilleures conditions.

    Cette nouvelle structure se composera d'une salle d'attente, d'une salle de consultation, d'une pièce pour la préparation aux interventions chirurgicales et autres, d'un espace pour l'imagerie médicale, d'une salle de chirurgie et enfin d'un chenil pour les hospitalisations des chiens et chats.

    Pour réaliser à bien ce projet, je dois réorganiser mes disponibilités. Je réserverai les jeudis et samedis aux urgences uniquement. Une plus grande disponibilité vous sera accordée les lundis et mercredis pour les consultations.

    Le nouveau bâtiment se situera juste à côté du cabinet actuel, donc pas de changement d'adresse. Le parking longeant la grand-route vous sera exclusivement dédié avec un accès direct à la salle d'attente.

    Cette période transitoire entre l'ancien et le nouveau cabinet devrait durer plus ou moins une année !

    Dans l'attente de vous accueillir dans cette nouvelle structure, Je vous remercie encore une fois pour la confiance que vous m'accordez.

    Bien à vous.

    Vétérinaire François-Baron Michel

    ( Source https://www.facebook.com/profile.php?id=100008701628722 )

  • Munies de capteurs. Des poubelles publiques intelligentes

    poubelle publique glons.jpgQui n’a jamais pesté en ne pouvant pas jeter un détritus dans une poubelle publique tant elle était déjà encombrée ? Cette image pourrait devenir désuète. La Région, via la « Cellule Wallonie plus propre », va lancer un projet-pilote dans quelques mois. « L’objectif est d’obtenir les taux de remplissage des poubelles en temps réel afin d’éviter que celles-ci ne débordent et en vue d’optimiser le parcours des collectes des services de propreté », explique le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio (cdH), en charge du dossier.

    Des discussions sont actuellement menées avec plusieurs communes pour entrer en phase test fin 2018. Des capteurs seront installés dans des poubelles déjà existantes. Ils relèveront les taux de remplissage. « Ce projet pilote permettra de connaître les avantages et les inconvénients à intégrer ce genre de technologie innovante dans les communes (capacité de gestion du changement, optimisation des collectes, gain économique et environnemental) », détaille le ministre wallon de l’Environnement.

    Note :

    Pour faire bref. Lorsque la poubelle est pleine, elle le signale.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-26,BASSE-MEUSE,1|16

    (Photo illustration Regor)

  • Vallée du Geer - Produits du terroir. Franc succès pour « La place des saveurs », un marché consacré aux producteurs locaux

    place des saveurs roclenge 2018.jpgIncontestablement, la première de « La place des saveurs » à Roclenge, un événement articulé autour des productions locales et proposé par la commune de Bassenge, avait rendez-vous avec le succès vendredi dernier. Depuis le début de ce weekend, les nombreuses photos qui circulent sur les réseaux sociaux témoignent en suffisance de l’engouement que cette première a suscité auprès du public.

    Nul doute que la prochaine édition devrait encore ravir tous les amateurs de bons produits de chez nous qui se sont pressés pour les déguster durant cette première.

    « L’idée est de répéter l’opération environ tous les trois mois, soit chaque saison afin de rappeler aux consommateurs qu’ils ne trouvent pas les mêmes produits en été ou en hiver sur les étals. C’est ainsi qu’au fil des saisons, nous découvrirons d’autres producteurs », expliquait Joël Stockis du Syndicat d’Initiative de Bassenge dans le journal VLAN de la semaine dernière. (Photo Ali Aghroum)

  • Météo: début de journée ensoleillé avant le retour des nuages

    Ce dimanche, la journée débutera par des éclaircies. Progressivement, il y aura ensuite une augmentation de la nébulosité, puis même un risque de quelques ondées dans le nord- ouest. Maxima de 8 à 13 degrés.

    La journée débutera avec de belles éclaircies mais ensuite les nuages pourront prendre le dessus en cours d’après-midi et quelques gouttes pourraient même se produire dans le nord- ouest du pays durant l’après- midi. Les maxima seront compris entre 8 ou 9 degrés sur les hauteurs de l’Ardenne ainsi qu’en bord de mer et 13 degrés dans le centre du pays. Le vent sera d’abord faible et variable puis deviendra faible à modéré et s’orientera au secteur nord.

    Ce soir et cette nuit, la nébulosité deviendra progressivement abondante et les quelques pluies du nord- ouest se décaleront vers l’intérieur du pays. En arrivant en Ardenne, les précipitations se généraliseront tout en s’intensifiant quelque peu. A l’arrière, des éclaircies se dessineront depuis le littoral et l’une ou l’autre avers e ne sera pas exclue. Les minima varieront entre 1 et 5 degrés. Le vent de nord sera faible et reviendra au secteur nord-ouest.

    Lundi, nous aurons d'abord quelques éclaircies sur l'ouest et le centre. Ensuite, le ciel deviendra partiellement nuageux avec le risque d'une averse localisée. A la côte, les éclaircies pourront perdurer. Maxima entre 6 degrés en Hautes Fagnes et 10 ou 11 degrés ailleurs. (Source Sudinfo)

  • Les résultats des contrôles du week-end sans alcool en Belgique: c’est à Liège qu’on a le moins contrôlé... mais où il y a le plus de verbalisés!

    Au total, les services concernés de la police intégrée (police locale et police fédérale) ont contrôlé 81.762 conducteurs dans le cadre du week-end sans alcool, du 12 au 15 janvier dernier. Parmi ceux-ci, 60.751 conducteurs ont fait l’objet d’un pré-test négatif et 21.011 ont dû faire l’objet d’un éthylotest.

    Le week-end sans alcool qui s’est tenu du vendredi 12 au lundi 15 janvier a livré ses chiffres. Impitoyables pour certaines provinces. «  Parmi les 21.011 conducteurs qui ont été soumis à un éthylotest dans le pays, 1.624 étaient en infraction pour conduite sous influence d’alcool  », explique le ministre de l’Intérieur Jambon (N-VA) en réponse à une question écrite du député fédéral, Gautier Calomne (MR).

    Tous les résultats province par province en suivant ce lien :

    http://www.sudinfo.be/id45209/article/2018-03-24/les-resultats-des-controles-du-week-end-sans-alcool-en-belgique-cest-liege-quon