Google Analytics Alternative

Peu de débordements lors des carnavals en Basse-Meuse

Très peu de faits de violence ont été à déplorer au cours des sept cortèges. Il est vrai que la police a multiplié les contrôles.

Le redoux et le début du mois de mars ont annoncé la fin des cortèges carnavalesques. Cette année, sept cortèges ont rythmé la vie des Bassis-Mosans durant un mois : trois à Bassenge, deux à Oupeye, un à Juprelle et un à Herstal. Et cette année, ils se sont tous déroulés dans le plus grand calme. Pour la zone de police de la Basse-Meuse, qui assurait la sécurité de six de ces sept cortèges, on est ravi de cette cuvée. «  D’un point de vue policier, tout s’est très bien passé  », commente le commissaire Jean-François Duchesne. «  Tout est resté sous contrôle. Et comme on le constate depuis quelques années, nous avons eu très peu de personnes extérieures qui venaient habituellement pour troubler l’ordre public  »

L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

http://www.lameuse.be/200534/article/2018-03-06/peu-de-debordements-lors-des-carnavals-en-basse-meuse

Les commentaires sont fermés.