Google Analytics Alternative

  • Bassenge – Politique. La commune refuse les visites domiciliaires

    christopher sortino portrait.pngLa Meuse de ce samedi 24 février 2018

    Jeudi soir, le conseil communal de Bassenge a voté, à l’unanimité, une motion refusant le projet de loi autorisant les visites domiciliaires afin d’arrêter les personnes en séjour illégal. Le conseil communal a adopté le texte rédigé par l’ASBL les Territoires de la mémoire.

    Autre vote important : celui adoptant le ScoT, le Schéma de Cohérence Territorial. Un document qui doit orienter le développement du territoire, et notamment des zones urbaines, tout en tenant compte de l’équilibre entre les zones. En partie approuvé lors du précédent conseil, le dossier, ou plutôt l’amendement déposé par Christopher Sortino (PS) revenait sur la table. Le mois dernier, le socialiste faisait remarquer qu’un point du ScoT ne respectait pas la légalité.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-02-24,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-02-24,BASSE-MEUSE,1|10

  • Alerte froid. Partout, la Croix-Rouge se tient prête à intervenir

    Le froid qui touche le pays et qui devrait s’intensifier durant les prochains jours implique une mobilisation accrue du réseau Croix-Rouge. C’est le cas dans plusieurs villes. À Bruxelles, des tournées sans-abri ont lieu chaque jour de la semaine.

    Un accueil de jour est organisé en semaine au chauffoir de Schaerbeek. Un accueil de week-end est organisé par la Croix-Rouge d’Etterbeek chaque samedi et dimanche.

    L’abri de nuit de Haren, prévu pour 300 personnes, accueille 340 sans-abri depuis 3 semaines. Il est opérationnel 24h/24 vu les températures. Dans le Hainaut, la Croix-Rouge sur roues est présente chaque soir à Tournai, place Carbonnelle.

    Les bénévoles distribuent de la soupe et des sandwiches chaque jour et des repas chauds les week-ends. À Namur, un accueil de jour sans-abri fonctionne chaque jour, week-end compris, à la Maison Croix-Rouge de Jambes. Du côté de Verviers, le bar à soupe reste ouvert jusqu’à 16h chaque jour au lieu de 14h.

    À Liège, la capacité d’accueil de l’abri de nuit a été élargie.

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-02-24,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-02-24,BASSE-MEUSE,1|18