Google Analytics Alternative

  • Criminalité. Les pickpockets sont là

    Pickpockets.jpgFoule compacte, magasins bondés : la période des soldes attire toujours les voleurs. Soyez prudents ! 

    En ce début d’année, le SPF Intérieur attire votre attention sur le danger que représentent les pickpockets. La période des soldes est propice aux vols. Surveillez bien vos sacs et vos poches, surtout si vous vous rendez dans des endroits très fréquentés. 

    Pas de repos pour les voleurs à la tire. Le mois de janvier est traditionnellement une période très dense pour les pickpockets et le SPF Intérieur le rappelle en prodiguant des conseils contre les voleurs à la tire.

    En 2013, plus de 40.000 faits avaient même été recensés. Un chiffre très élevé pour un petit pays comme le nôtre. Face à cette plaie quotidienne, les services de police ont décidé de réagir et depuis, les chiffres sont en diminution. (Photo illustration Wikipedia)

    L’article complet dans votre journal La Meuse :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-19,BASSE-MEUSE,1|14

  • 14 octobre 2018 - Élections communales : voici ce qui va changer

    urne élections.JPGLa Wallonie lance un appel aux assesseurs volontaires. Il lui en faut 3.000…

    Pas mal de nouveautés vont entrer en vigueur à l’occasion des scrutins communaux du 14 octobre prochain. Tous vont dans le sens d’une plus grande démocratisation… 

    2,5 millions de Wallons se rendront aux urnes pour élire leurs prochains conseillers communaux, le 14 octobre. Avec quelques nouveautés à la clé, résumées ce jeudi par la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR). Passons tout ça en revue.

    Vote électronique.

    Il est supprimé dans les 30 communes wallonnes qui le pratiquaient encore. Seules les entités germanophones l’utiliseront. Partout ailleurs, ce sera du vote sur papier. Cela nécessitera d’avoir 3.000 assesseurs de plus que les 20.000 habituels. Il y aura en effet plus de bureaux : un où on vote sur papier n’accueille que 800 électeurs, contre 900 en cas de vote sur écran.

    Assesseurs volontaires.

    C’est une nouvelle opération qui découle de ce qui précède. Pour pallier le besoin d’assesseurs supplémentaires, les communes vont lancer des appels aux volontaires. Leur liste sera arrêtée le 10 septembre. Ils devront juste signer une déclaration d’impartialité sur l’honneur. Ne risque-t-on d’y voir fleurir des militants cherchant à saboter certains bulletins de vote lors des dépouillements ? Ce sera à surveiller de près…

    Tirette.

    Depuis 2006, les listes de candidats doivent respecter la parité hommes-femmes. Désormais, elles devront aussi pratiquer l’alternance : 2 hommes ou 2 femmes ne pourront plus se suivre dans la liste.

    Case de tête.

    Ce qu’on appelle l’effet dévolutif du vote en case de tête est supprimé. Les candidats seront donc élus en fonction du nombre de voix récolté par chacun. Ceux du dessus de liste auxquels il en manque ne pourront plus aller se servir dans le pot commun des votes en case de tête pour gagner leur siège.

    Tous les changements en suivant le lien ci-dessous :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-19,BASSE-MEUSE,1|18

  • Bassenge. Carnaval 2018 : « Demandez le programme ! »

    Voici le programme complet du carnaval 2018 en Vallée du Geer.

    A télécharger ici :

    bassenge carnaval-2018.pdf

  • Natagora acquiert 8 ha de terrain à Boirs : une acquisition majeure pour la nature à Bassenge !

    réserve naturelle natagora thier de boirs.jpgDans la dynamique du projet LIFE Pays mosan, Natagora vient d'acquérir plus de 8 ha de terrain à Boirs, au lieu-dit "Thier de Boirs". Ce vaste site borde l'autoroute E313.

    Cette nouvelle réserve naturelle, la plus méridionale de la vallée du bas Geer, se caractérise par de superbes falaises de craie surmontées d'anciennes pelouses sur calcaire ou sur graviers qui vont être progressivement restaurées. Les pâtures au pied de ces falaises continueront à être gérées par l'agriculteur déjà en place mais avec une approche plus extensive visant à favoriser la biodiversité.

    Une première journée de gestion se tiendra le 24 février prochain. L'objectif sera de mettre en lumière des zones de pelouses embroussaillées.

    Natagora : « Nous ne manquerons pas de revenir vers vous avec les infos pratiques concernant cette gestion. Il s'agit d’une acquisition majeure pour la nature à Bassenge.

    Nous serons aussi très fiers de vous y accueillir lors d'une journée de découverte qui sera organisée à la bonne saison ! » (Selon communiqué des Réserves naturelles Natagora de la Basse vallée du Geer)

  • Traditionnel souper-raclette de la Jeunesse de Glons ce samedi 20 janvier

    Communiqué de la Jeunesse de Glons

    Vous n'avez pas eu votre quota de raclette en 2017? Ne vous inquiétez pas, la Jeunesse de Glons est là pour remédier à ce manque en vous proposant son traditionnel souper raclette (+charcuterie).

    Evidemment, nous avons choisi le meilleur fromage de la région pour régaler vos papilles. C'est de "Chez Freddy" la délicieuse fromagerie d'Houtain-Saint-Simeon que proviendront les roues de fromage.

    Détails pratiques:

    Où? Salle du Patro à Glons

    Quand? 20 janvier 2018 à partir de 18 heures

    Prix? 15€/adulte et 10€/enfant (de moins de 12 ans)

    Inscription? Avant le 17 janvier auprès de Nicolas Caprace au 0498/30.98.12 (après 18h30 en semaine) ou directement via la page Facebook de la Jeunesse de Glons.

  • Nouvelle librairie à Roclenge : voici les jours et heures d’ouverture

    librairie roclenge 12 Nancy.jpgNous avons consacré un article, hier, à la nouvelle librairie de Roclenge. Pour complément d’information, voici les jours et heures d’ouverture.

    Du lundi au vendredi de 6h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h et le samedi de 7h30 à 12h30 et de13h30 à 16h

  • Centre européen d’Art fantastique Eben-Emael. 18ème Réveillon Fantastique le 20 janvier 2018, dès 19 heures

    art fantastique 2018.pngCommuniqué. L’équipe organisatrice de l’Exposition d’Art Fantastique  a le plaisir de vous inviter au  18ème Réveillon Fantastique le 20 janvier 2018, dès 19 heures

    Au menu :

    Bulles de l’An Neuf

    et ses accompagnements

    ******

    Feuilleté de saumon

    Crémeuse au cerfeuil

    ******

    Civet de marcassin

    Poire aux airelles

    Pommes croquettes

    ******

    Tiramisu aux fruits rouges

    Café

    Paf : 32€

    Ambiance fantastique et musicale en live.

    Nous serions très heureux de passer avec vous, ainsi que vos amis, vos parents et connaissances, une bonne soirée d’engagement dans 2018.

    Dans cette attente, nous vous assurons de nos sentiments les plus amicaux.

    L’Equipe de l’Exposition d’Art Fantastique

     

    Veuillez  nous renvoyer le talon ci-joint pour nous confirmer votre participation.

    E-mail : info@artfantastique.be ou fax au 04/ 351.81.87 ou tél 04/ 286 56 46

    Ou Corry Schoenmakers au 0499 21 38 75(WE) eben.ezer@cybernet.be

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Nom :                                                                 

     

    Prénom :

     

    Adresse :

     

    Tél :

     

    Sera présent au réveillon fantastique                                   oui   -   non

     

    Nombre de personnes :

     

    La participation aux frais de 32€/personne (boissons non comprises) sera recueillie lors de la soirée.

     

    Ce talon est à nous renvoyer pour le 15 janvier 2018 au plus tard.

    Le plus tôt sera bien entendu le mieux pour une bonne organisation.

     

     

    CENTRE EUROPEEN D’ART FANTASTIQUE

    Secrétariat

    Rue du Village, 38

    4690    Eben Emael

    Belgique

      +32/ (0)474 / 741.117

      +32 / (0)4 / 286.56.46

     +32 / (0)4 / 351.81.87

      info@artfantastique.be

    http://artfantastique.be

  • Nouvelle librairie à Roclenge : à peine ouverte, c’est déjà l’affluence !

    librairie roclenge 3.jpgOn le sait maintenant, à Roclenge, la librairie Morin a fermé ses portes fin d’année dernière. C’est ainsi que la jeune Nancy, qui y fut employée, a « quelque part » repris le flambeau et a installé son magasin à quelques encablures et a rejoint ce qu’il est convenu d’appeler « La station Pousset » pour poursuivre la même activité. Idéalement situé, il est bordé à gauche du restaurant « Le Croque midi » et, à droite, du bureau de poste. Si l’on peut se procurer des journaux (La Meuse !), des magazines, revues, tabacs et autres… le magasin proposera très bientôt, et c’est imminent, tous les produits de la Loterie Nationale (Lotto, etc…). Il est question aussi, dans un avenir proche, de proposer des produits destinés à l’automobile, proximité de la Station-librairie roclenge 4jpg.jpgservice oblige…

    Nous avons rendu visite au magasin ce samedi matin vers 11h00 et, après deux semaines d’ouverture seulement, c’était la grosse affluence !

    Le sourire de Nancy et l’accueil sympathique qu’elle réserve à sa clientèle y sont certainement pour beaucoup !

    Roger Wauters

    Note. Le magasin est situé dans l'espace qui a abrité longtemps " GOPC ordinateurs ". Le nom figure toujours sur le bandeau supérieur de l'entrée mais va être changé.

    librairie roclenge 12 Nancy.jpg

  • Aménagements des bâtiments publics communaux pour personnes à mobilité réduite : ça bouge à Bassenge

    aménagements pmr boirs cpas.jpgAprès les aménagements dont le Centre Culturel de Glons a fait l’objet, sujet évoqué récemment sur ce blog, nous avons pu constater que c’est à Boirs aussi que les choses bougent. Des places de parkings pour personnes à mobilité réduite ont été tracées au sol devant les bureaux du CPAS ainsi que devant la nouvelle maison de la cohésion sociale située un peu plus loin à proximité de l’église.

    Les observateurs attentifs de la politique communale ne manqueront certainement pas d’établir un lien entre les interventions marquées, en Conseil communal, de deux Conseillers de l’opposition (PS) René Deckers et Christopher Sortino lesquels, à aménagements pmr boirs cohésion sociale 2.jpgdiverses reprises, ont souligné la carence d’infrastructures pour PMR devant et dans certains bâtiments communaux bassengeois. L’important aujourd’hui est de constater que « ça bouge » un peu partout à Bassenge et que la mise en conformité pour ces personnes est de rigueur.

  • Auprès de mon potager: c’est le moment de planifier!

    Alors que nous récoltons les derniers légumes du potager, les poireaux, les choux de Bruxelles, les panais, carottes de garde ou navets par exemple, nous pouvons déjà passer aux choses sérieuses en raisonnant le potager pour 2018. (Photo illustration Regor)

    Nous recevons déjà les catalogues des cercles horticoles, des jardineries et nous avons commencé l’inventaire des semences encore disponibles en stock (voir notre édition du 5 janvier).

    Nous allons vous aider à y voir plus clair en vous proposant de procéder…

    … Avec ordre et méthode !

    Nous allons choisir les espèces de légumes que nous allons tenter de cultiver cette année. Nous choisirons d’après nos habitudes et nos goûts, mais laissons de la place aux découvertes. Nous en profitons pour estimer les besoins de la famille en tenant compte des périodes éventuelles d’absence de certains d’entre eux lors de certaines périodes de l’année. Nous voilà avec une liste de production souhaitée en espèces, en quantité et en périodes souhaitées.

    Le calendrier du potager (lien vers tableaux ci-dessous) nous aidera à déterminer les nombres de plantes à prévoir par unité de surface. Il nous aide également à planifier nos semis pour arriver plus ou moins au bon moment avec nos productions. Ce sera du « plus ou moins », parce que les années culturales se suivent mais ne se ressemblent pas. S’il fait chaud ou froid, si le terrain est inaccessible pour les travaux à cause d’intempéries, il faudra bien s’adapter.

    Le calendrier des travaux à découvrir en suivant ce lien :

    http://www.sillonbelge.be/1912/article/2018-01-14/aupres-de-mon-potager-cest-le-moment-de-planifier

  • Rectification. Intradel : des quotas annuels selon les déchets

    recypark.jpgCommuniqué de La Meuse : « Dans notre édition de ce vendredi, nous évoquions la décision prise par Intradel de dorénavant appliquer systématiquement la règle des quotas dans tous ses recyparcs.

    Concrètement, il sera dorénavant interdit de venir déposer plus de 1m³ de déchets par jour et par recyparc.

    Mais une erreur s’est glissée dans notre article concernant les quotas annuels. Le quota de 4m³ par an ne concerne en effet que les encombrants. Pour les autres types de déchets, d’autres quotas sont d’application (voir sur www.intradel.be ). Et pour certains déchets, aucun quota n’est d’application. C’est le cas notamment pour les métaux, les papiers et cartons, le PVC ou les déchets d’équipement électrique ou électronique. »

  • Démenti d’Intradel : erreur dans un article de la Meuse de ce jour (Repris par Bassenge Sudinfo)

    recypark démenti intradel.jpgCommuniqué d’Intradel. « Vous aurez peut-être lu dans un article relatif au quota de 1M3 que le journaliste a interprété le quota annuel relatif aux encombrants (quota de 4M3) comme étant le quota annuel toutes matières confondues.

    Si le mètre cube par jour et par recyparc est de stricte application pour des raisons évidentes de fluidité de la circulation au sein des recyparcs et de priorité d'accès aux citoyens, il n'entre nullement dans nos intentions de réduire le quota annuel.

    Ceci nous donne l’opportunité de rappeler que le règlement d'accès aux recyparcs est disponible ici : http://www.intradel.be/trier-ses-dechets/recyparcs/les-conditions-d-acces-1.htm?lng=fr

    (Avec un pdf à télécharger pour entrer dans les détails) et que si plusieurs matières sont "frappées de quotas annuels" (par exemple les encombrants), d'autres en sont dépourvues (par exemple les papiers cartons). »

    Note : Ce matin, Bassenge Sudinfo a relayé une partie de cet article (en vous renvoyant à celui publié dans La Meuse) et vous invite donc à faire vous-même la correction.

    http://www.intradel.be/actualites/communication-officielle/erreur-dans-un-article-de-la-meuse-de-ce-jour.htm?lng=fr

  • Intradel: maximum 4m³ par an dans les recyparcs pour tous !

    recypark.jpgIntradel a décidé de serrer la vis dans ses recyparcs. Dorénavant, la règle historique des quotas (pas plus de 1m³ à la fois et maximum 4m³ par an) sera appliquée systématiquement partout. Par souci de clarté et pour donner la priorité aux citoyens.

    La nouvelle ne fait pas plaisir à tout le monde. Sur les réseaux sociaux, certains se plaignent depuis quelques jours de l’intransigeance dont font montre les préposés à l’entrée des recyparcs d’Intradel en refusant l’accès à ceux qui se présentent avec plus d’un m³ de déchets.

    Nouveau règlement en perspective ? Loin de là. Mais une nouvelle manière d’appliquer celui qui existe depuis des années, explique-t-on au sein de l’intercommunale.

    «  Ce n’est pas nouveau, les quotas existent depuis longtemps, mais la décision a maintenant été prise de faire appliquer ce règlement de manière systématique.  » Clairement, plus question de se présenter avec une remorque double-essieu remplie à ras-bord sous peine de se voir refuser l’entrée du parc à conteneurs.

    Désormais, la règle sera donc la même partout, pour tous, et quel que soit le jour de la semaine. Et la même intransigeance sera d’application en ce qui concerne la quantité maximale de déchets qu’un citoyen peut déposer au recyparc chaque année. Ce sera quatre m³, et pas un de plus.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/176085/article/2018-01-11/intradel-maximum-4m3-par-dans-les-recyparcs-pour-tous

  • Eben-Emael – Environnement. Marnebel va revivre

    marnebel.pngUn projet de réhabilitation de la carrière existe. Il durera 18 ans.

    L’activité va reprendre sur l’ancien site Marnebel, situé rue du Garage à Eben-Emaël. Reprise par un investisseur flamand, celui-ci vient d’introduire une nouvelle demande de permis unique pour extraire à nouveau certains éléments, mais surtout entamer la réhabilitation du site. 

    Une enquête publique se tiendra du 15 au 30 janvier. Le dossier pourra être consulté au service de l’Urbanisme de Bassenge mais également à celui de l’Environnement de Visé, le site Marnebel étant limitrophe avec la Cité de l’Oie

    L’article complet avec toutes les explications sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-12,BASSE-MEUSE,1|8

  • En France. Adieu les cotons tiges en plastique ! Pour protéger la biodiversité des océans

    cotons tiges.jpgLes autorités françaises font retirer des magasins toute une série de produits contenant du plastique

    La France vient d’interdire les cotons tiges et les cosmétiques contenant des microbilles afin de préserver la biodiversité des océans. Ce sera le tour de la vaisselle en plastique en 2020.

    Mais pourquoi prendre de telles mesures ? Ces produits sont à l’origine d’une pollution marine importante. Rien que sur une année, nos cure-oreilles représentent 1,2 million de tonnes de détritus. Cette somme comptabilise uniquement ceux repris dans le circuit de collecte des déchets. Il faut donc y ajouter des dizaines de tonnes pour ceux qui terminent dans les océans ou échoués sur les plages.

    « Les cotons tiges font partie des déchets les plus présents dans les milieux aquatiques », affirme la porte-parole de l’association Surfrider Foundation Europe au Parisien. « Beaucoup de gens jettent les cotons tiges dans la cuvette des toilettes plutôt que dans la poubelle de la salle de bains. En 2015, nous en avons ainsi retrouvé pas moins de 16.226 dans les rivières européennes. Mis bout à bout, cela équivaut à trois tours Eiffel et demie. »

    L’article complet à lire ici :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-09,BASSE-MEUSE,1|16