Google Analytics Alternative

Lu sur Facebook. St Nicolas, patron de la malbouffe : une mère enseignante ne digère pas ! Son message, repris sur Facebook, a été vu plus de 80.000 fois !

saint nicolas malbouffe.pngÉlodie est enseignante et mère d’une petite fille de trois ans. Elle écrit sur Facebook qu’elle a pleuré quand son enfant est revenue à la maison avec les cadeaux du grand saint Nicolas. « Ils étaient les symboles du monde que je déteste, que j’abhorre, même, et que je combats tous les jours ». 

Élodie Bertholomé est originaire de Verviers. Elle est surtout mère d’une petite fille de trois ans et enseignante. Samedi, elle a écrit sur sa page Facebook un long message, témoignage d’une maman qui n’a pas digéré les cadeaux donnés à l’école par le grand saint Nicolas. Son message a été lu par Jonathan Fischbach, l’administrateur du site « Enseignons.be ». Il lui a demandé s’il pouvait relayer son « post » pour en faire une carte blanche. Elle a accepté et, depuis, elle a été lue par près de 82.000 internautes, elle a suscité 243 commentaires, été partagée 162 fois et est accompagnée de 743 émoticônes.

Bonbons à la poubelle

Dans son message adressé à saint Nicolas, elle avoue qu’elle a pleuré en voyant les cadeaux ramenés de l’école par sa petite fille. « Dans l’assiette emballée dans un plastique, il y avait plein d’autres emballages contenant des sucreries industrielles issues de grandes multinationales ». Qui ont fini, précise-t-elle, dans la poubelle. Dans cette même assiette, il y avait un autre emballage contenant un mini-avion de chasse « symbole de la guerre » ainsi qu’un berlingot d’une limonade sur-sucrée « d’ailleurs interdite par les institutrices en temps normal parce que c’est mauvais pour la santé… et que ça colle quand c’est renversé par terre ». « Ma fille a aussi reçu une botte de perles à enfiler. Sympa, surtout si on pense que ce jeu a probablement été fabriqué dans un pays fort lointain par les enfants que tu paies grassement pour travailler dans tes usines ». Élodie se demande pourquoi les garçons ont reçu, eux, un jeu avec des formes à clouer ? « Ne sont-ils pas, eux aussi, capables d’enfiler des perles pour offrir des bijoux à leurs parents ? »

L’article complet à lire en suivant ce lien :

http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-12-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-12-13,BASSE-MEUSE,1|14

Commentaires

  • https://www.youtube.com/watch?v=krsX4iDC3gY

  • Quand on a envie de râler, on trouve toujours une bonne raison, n'est ce pas Elodie ?

Les commentaires sont fermés.