Google Analytics Alternative

Politique - Communales 2018 à Bassenge. Le nom CdH, estompé, fait place à l’appellation « Bassenge Demain »

demain soirée debât.jpgComme le rapportait l’article signé Aurélie Drion publié dans la Meuse de samedi dernier 18 novembre, ce sont deux décisions importantes qu’a prises le Comité du Cdh de Bassenge. Tout d’abord, pour les élections communales de 2018, le choix est de présenter une liste qui ne portera plus les couleurs du CdH mais l’appellation « Bassenge Demain ». En second lieu, celui de désigner Valérie Hiance, actuelle échevine, comme cheffe de file et, en prolongement, la présenter en tête de liste « Bassenge Demain » aux prochaines élections communales de 2018.

Les explications de Valérie Hiance à Aurélie Drion : « Cela fait près de deux ans que nous menons une réflexion à ce sujet. Nous avions en effet organisé une projection du film-documentaire « Demain » et de là tout un débat s'est mis en place et plusieurs initiatives ont été prises pour faire bouger les choses et les faire autrement. On a mis en place une valérie hiance et philippe knapen bassenge demain article photo.jpgplateforme participative, on a lancé une interface pour promouvoir le circuit-court. On a aussi rencontré toute une série de personnes qui avaient envie de s'engager sans avoir une étiquette politique.

Et puis, bien sûr, on se rend aussi compte que le manque de confiance des citoyens envers les politiques grandit de plus en plus.

Il faut réinstaurer une proximité et une relation de confiance avec la population. C'est d'ailleurs dans cet état d'esprit que la liste va être créée tout en répondant aux préoccupations citoyennes. Bassenge Demain » sera donc une liste avec des candidats cdH mais aussi des candidats d'ouverture. »

La journaliste lui pose alors la question : « Alors que le cdH est à la tête de Bassenge depuis 1988, n'a-t-il pas peur de perdre sa majorité en changeant de nom ? »

Valérie Hiance « Non, parce que les élections communales sont avant tout des élections de proximité pour lesquelles on vote pour des personnes. L'important est donc d'avoir des candidats de qualité qui s'inscrivent dans le projet et la dynamique que nous voulons instaurer. Et si nous devons encore travailler sur notre programme, il s'inscrira bien sûr dans la continuité de ce que nous avons entrepris, tout en donnant la priorité au commerce local, l'environnement ou le développement local. C'est une décision que je mûris depuis des mois. Ça fait 11 ans que je suis échevine et ce qui me plaît dans la politique communale, c'est justement cette proximité avec les citoyens. Et bien sûr, j'ai conscience du travail que ça représente et je m'y prépare. D'ailleurs, si je deviens bourgmestre, j’adapterai ma carrière professionnelle pour être disponible pour la commune (elle est enseignante, NDLR) ».

Mais avant d'en arriver là c'est un programme et surtout une liste qui doivent être constitués. Un comité des sages va être mis sur pied et présidé par Caroline Deltour, la présidente du cdH de Bassenge. Il sera chargé d'analyser les candidatures. Et bien évidemment toute personne désireuse de se rallier à notre projet est la bienvenue ».

Comme le stipulait l’article de La Meuse, vous pouvez joindre la chef de file  via :

valerie.hiance@bassenge.be

Regor

Commentaires

  • Le CDH de Bassenge voudrait-il faire oublier son alliance avec le MR ?

  • On change la sauce mais ça reste le même ragoût !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel