Google Analytics Alternative

  • Wonck. Les travaux de construction de la station d’épuration sont imminents. Le chemin d’accès au chantier fait actuellement l’objet d’un enrobage… (Photos)

    station épuration wonck 3.jpgDepuis cette semaine l’entreprise Loiseau de Grâce Hollogne est occupée à préparer des aménagements pour permettre l’accès au chantier de la station d’épuration à Wonck. Il se fera par le chemin qui relie la Cité de Wonck à la Via Jecore (voir plan) et l’entreprise a procédé à un enrobage de pierres de silex en une couche épaisse. A mi- longueur de ce chemin, un petit pont surplombe la dérivation du Geer et selon le Chef d’équipe de l’entreprise Loiseau, aux dires de la commune, cet ouvrage en béton ne nécessitera pas de consolidation supplémentaire pour faire face aux charges, parfois importantes, auxquelles il devrait être soumis. En tout état de cause, un camion de 30 tonnes à charge, a effectué des va-et-vient constants sans que cela pose problème. De plan station épuration wonck.pngmême pour une grue de fort tonnage qui a emprunté le pont. Par contre, à quelques mètres de celui-ci, le passage au-dessus d’un tuyau de béton dans lequel coule un petit ruisseau devrait s’avérer plus scabreux. C’est pourquoi l’entreprise a renforcé une des berges où la structure en béton est inexistante contrairement à la berge opposée ou un « semblant » de pont retient les terres. Reste maintenant à savoir si ces ouvrages résisteraient à des charges plus conséquentes et l’on pense notamment aux station épuration wonck 4.jpgsollicitations de convois exceptionnels transportant des éléments en béton préfabriqués. Auquel cas, emprunter alors la rue Champ des courses et son prolongement sur la Via Jecore s’avérerait nécessaire.

    Les travaux commenceront ce lundi 20 novembre 2017 par une mise en place des infrastructures de chantier

    Dès lundi, les convois, qui vont se succéder, vont emprunter ce chemin empierré pour amener sur place les bureaux mobiles et l’infrastructure d'intendance nécessaires au début des travaux proprement dits (Ent.Wust).  Ensuite, le chantier devrait durer deux ans.

    Compte tenu de l’importance du chantier et celle du trafic sous-jacent qu’il devrait impliquer, ce seront deux ans durant lesquels les habitants de la cité de Wonck devront prendre leur mal en patience…

    Regor

    station épuration wonck 7.jpg

    station épuration wonck 5.jpg

    station épuration wonck 6.jpg

    station d'épuration wonck Plan.jpg

  • L’arrêt de bus de tous les dangers dans la côte d'Houtain

    arrêt bus houtain.pngSans trottoir ni sécurisation, l’arrêt de bus « Cité », à Houtain (côte de Houtain), met les nerfs des parents à rude épreuve 

    Tous les jours, les enfants qui descendent du bus à l’arrêt « Cité » de la rue de l’État dans la côte de Houtain prennent des risques. Débarqués alors qu’il n’y a pas de trottoir et juste un accotement en terre de quelques dizaines de centimètres de large, ils doivent traverser une rue où la vitesse est loin d’être respectée. 

    L’arrêt « Cité » est en effet situé dans un endroit où il n’y a pas de trottoir, juste un accotement en terre pas bien large et qui se rétrécit assez rapidement.

    Une situation que dénonce Marie-Hélène, la maman d’un enfant utilisateur. « Au printemps ou en été, ils sont encore visibles en descendant du bus. Mais maintenant, il fait noir tôt. Comme il n’y a pas de trottoir suffisamment large et qu’on roule plutôt vite dans la rue, j’ai tous les jours peur qu’il arrive quelque chose. D’autant que l’arrêt de bus n’est lui non plus pas très visible. On ne coupe jamais les branches, du coup, il est masqué. Il y a d’ailleurs des chauffeurs qui ne voient même plus l’arrêt de bus. Mes enfants m’ont déjà sonné pour me dire qu’ils avaient été débarqués tout en bas de la rue à cause de ça. »

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-11-17,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-11-17,BASSE-MEUSE,1|9