Google Analytics Alternative

  • La vie à la campagne. Glons : quand les vaches font de l’escalade… (Vidéo)

    Rue provinciale à Glons, dans une prairie de la ferme Dupuis, il n’est pas rare d’observer des vaches pratiquer de l’escalade sur ses coteaux pentus et escarpés. Des zones d’herbe bien verte et grasse, disséminées dans la terre calcaire qui affleure, suscitent l’intérêt comme excite l’appétit des jeunes bovins lesquels, faisant preuve d’intrépidité et montre d’une souplesse digne des moutons de la Montagne Saint Pierre, s’aventurent sur le coteau pentu pour se délecter du délicieux mets.

    Les vaches savent-elles escalader ? Comme les moutons de race rustique ? Comme les bouquetins ?

    Oui. Comme quoi la vie à la campagne n’a pas encore fini de nous apprendre des choses…

  • Consommation. Le prix des crevettes grises en chute libre

    Si le temps n’incite plus vraiment à commander une tomate-crevettes en terrasse, les amateurs vont pouvoir se faire plaisir à moindre coût.

    -30 à - 50 %

    En effet, le prix de la crevette grise, qui avait atteint des records cet été, est en chute libre : de l’ordre de - 30 à - 50 % par rapport à ce qu’on a pu connaître il y a trois mois. Souvenez-vous, en plein été, la plupart des brasseries et écaillers avaient dû adapter leurs prix à la carte suite à l’envol spectaculaire du prix de la crevette grise. Celui-ci avait atteint jusqu’à 100 euros le kilo de crevettes épluchées, soit plus du double du prix habituel. En cause ? Les conditions de pêche, très mauvaises, qui avaient rendu les crevettes rares. Or, comme la demande restait constante, les prix avaient forcément grimpé…

    L’article complet sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-18,BASSE-MEUSE,1|14