Google Analytics Alternative

  • Prison de Lantin. Les communes liégeoises contre son extension

    prison lantin.jpgLa semaine dernière, la « Ferme de l’Arbre », active dans l’agriculture biologique et l’élevage, s’est mobilisée contre le plan du gouvernement fédéral qui prévoit de démolir les tours et des bâtiments désaffectés à l’intérieur de la prison de Lantin afin de construire une extension juste à côté.

    Faisant notamment suite à cette action, le conseil d’administration de Liège Métropole, la structure qui regroupe les 24 communes de l’arrondissement de Liège, a débattu du sujet. Et le verdict est sans appel, puisque ce projet est considéré comme étant en opposition totale au projet de territoire porté au travers du Schéma de développement de l’arrondissement de Liège.

    Toutes les communes liégeoises ont formellement décidé de soutenir la commune de Juprelle en s’opposant à l’extension de la prison de Lantin tel que conçue actuellement. L’article complet dans votre journal La Meuse de ce lundi 16 octobre 2017.

    prison lantin.jpg

  • Eben-Emael – Devoir de mémoire. Un inconnu identifié: voici Vossen

    soldat vossen, eben emael soldat vossen, fort eben emael soldat vossenLes recherches d’identification avancent bien pour le fort d'Eben-Emaël

    La semaine dernière, nous relayions l'avis de recherche lancé par l'association. Celle-ci souhaitait retrouver le plus d'informations possibles sur quatre des vingt-six soldats morts dans le fort lors de l'attaque des Allemands en mai 1940. 

    Après des années de recherche, l'ASBL était en effet déjà en possession d'informations et de photos des vingt-deux autres soldats. Notre articule à peine paru, Elmire Noëlle-Jacques, 80 ans, nous contactait. Cette native de Montegnée avait en effet connu, dans son enfance, le soldat Alphonse Vossen, un des quatre recherchés. Et si nous l'avons logiquement aiguillée vers le fort d'Eben-Emaël, les choses sont allées encore plus loin.

    Un de nos lecteurs a également pris contact avec l'ASBL et lui a envoyé le faire-part de décès du même Alphonse Vossen. On y apprend ainsi qu'il avait obtenu le grade de Maréchal des Logis, qu'il était l'époux d'Alice-Malvina Renier et le fils de Gérard Vossen et de Virginie Lurquin. Des informations et une photo précieuses qui vont donc permettre à l'ASBL de rendre hommage, comme il se doit, à ce héros mort pour la patrie. Le musée du fort va donc pouvoir être enrichi quelque peu et les panneaux présentant les 26 soldats morts dans le fort vont pouvoir être complétés. Article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce lundi 16 octobre 2017.

    soldat vossen, eben emael soldat vossen, fort eben emael soldat vossen