Google Analytics Alternative

Oupeye, Juprelle et Bassenge : des travaux reportés à cause... des betteraves! Ils devraient démarrer la semaine prochaine, jusqu’à fin du mois

Annoncées dans le courant du mois de septembre, les réparations des casse-voitures d'Oupeye, de Juprelle et de Bassenge n'ont toujours pas eu lieu ! La faute à la récolte des betteraves qui a été retardée. 

Durant le printemps et au début de l'été, un sous-traitant néerlandais a installé un nouvel oxyduc pour le compte d'Air Liquide. Une nouvelle conduite d'un peu plus de 15 km qui relie Bassenge au Canal Albert. Et si son trajet passait principalement par des champs, des routes étaient inévitablement traversées. Une fois le travail terminé, les routes ont été rebouchées de manière scandaleuse.

A certains endroits, ce sont de véritables casse-voitures qui ont été créés. Plutôt que de refaire des routes plates, l'entreprise a posé un béton rapide et n'a même pas pris la peine de le mettre proprement. Résultat, on se retrouve avec des bosses ou des cuvettes qui, parfois, ne sont même pas signalées par un panneau d'avertissement.

En juin dernier, on nous avait expliqué que ce rebouchage était temporaire et que des réparations définitives seraient effectuées en septembre de cette année. Sauf que, ce 12 octobre, les bosses et les cuvettes sont toujours là. Si la météo des prochains jours s'annoncent clémente, mine de rien l'hiver n'est pas loin et si les réparations ne sont pas faites d'ici, il faudra attendre le printemps

L’article complet en suivant ce lien :

http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-12,BASSE-MEUSE,1|10

Les commentaires sont fermés.