Google Analytics Alternative

Bassenge. Conseil communal : clash entre Piette et Sortino !

A Bassenge, durant le Conseil communal de jeudi dernier, un clash s’est produit entre le bourgmestre Josly Piette et Christopher Sortino, conseiller PS. Le socialiste avait inscrit deux points supplémentaires à l’ordre du jour. Des points que le bourgmestre n’a pas voulu aborder. «  Il y a des règles pour pouvoir introduire un point supplémentaire et je les ai respectées. Ce qu’a fait le bourgmestre est totalement illégal  ». A déclaré Christopher Sortino à la sortie du Conseil communal. Durant la séance, le ton est donc monté sans interruption entre les deux hommes et Josly Piette a mis fin à la séance avant que les conseillers communaux puissent poser leurs questions d’actualité.

Un sujet chaud sur lequel nous reviendrons d’ici peu après avoir obtenu des explications et  approfondi la question.

Regor

Source La Meuse. Article complet à découvrir ici :

http://basse-meuse.lameuse.be/133053/article/2017-09-29/un-nouveau-clash-entre-piette-et-sortino

Commentaires

  • Bravo mr Sortino ça fait plaisir de voir des gens qui secoue le cocotier

  • Le dictateur commence à vasciller!Le règne est sur sa fin.

  • Et s'il n'y a avait que ça d'illégal le dimanche de la fête à Emaël les habitants SANS AVOIR ETE PREALABLEMENT PREVENUS ont été pris en otage pendant des heures comme des rats entre des bulldozers communaux qui fermaient toutes les rues, résultats des personnes âgées qui voulaient rentrer chez elles ainsi que des mamans avec des petits enfants n'ont eu que la possibilité d'aller voir ailleurs ou de faire plusieurs kilomètres A PIED avec leur voiture garées au diable. Pas moyen non plus de sortir du village bien entendu, bouclés à domicile comme en URSS sous prétexte de menace d'attentat alors qu'à part quelques rares policiers présents aucun signe ne le laissait entendre !!!! Curieusement à partir de 17h30 les barrages étaient levés alors que les cramignons, musique et cie étaient toujours en place, on suppose donc que les "terroristes" font 8/17 h et sont en congé après. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Les commentaires sont fermés.