Google Analytics Alternative

Le CET d’Hallembaye n’est pas saturé

Voici ce qu’on peut lire dans La Meuse ce mardi 8 août 2017.

Ce dimanche, notre blogueur Regor publiait des photos pour le moins interpellantes. On y voyait en effet un amas impressionnant de déchets sortir du Centre d’enfouissement technique (CET) de Hallembaye. De quoi se demander s’il n’arrivait pas à saturation.

Le centre d’enfouissement technique (CET) de Hallembaye est opérationnel depuis 1989. Il se situe dans une ancienne carrière qui se trouve le long de la rue d’Eben. Mais dimanche, notre blogueur Regor (bassenge.blogs.sudinfo.be) a été interpellé par une vue plutôt impressionnante. Depuis la route revenant de Lixhe, on pouvait en effet apercevoir un tas gigantesque de déchets culminer au-dessus de la carrière. Un peu comme si celle-ci était complète et que les déchets ne savaient plus y être stockés.

Renseignement pris auprès d’Intradel, ce n’est pas tout à fait ça. «  Ce flanc du CET est en effet arrivé au maximum, ce qui ne veut pas dire que le site est arrivé à saturation. Il reste encore énormément de place  », explique Jean-Jacques De Paoli, porte-parole d’Intradel. «  Et si je peux comprendre que la vue soit désagréable, tout va être réglé dans les prochains jours. En effet, une fois qu’un flanc est arrivé à son maximum, on le recouvre de cailloux et d’une bâche de protection. Ensuite on recouvre de terre pour cacher l’ensemble et en faire une sorte de montagne. Ce recouvrement sera provisoire et deviendra définitif une fois que les déchets qui se trouvent en dessous se seront tassés. Alors, nous pourrons les recouvrir définitivement  ». L’endroit sera ensuite ensemencé afin de permettre à la nature de reprendre ses droits.

La suite de l’article à découvrir en suivant ce lien :

http://basse-meuse.lameuse.be/111457/article/2017-08-08/le-cet-dhallembaye-nest-pas-sature

Les commentaires sont fermés.