Google Analytics Alternative

  • Bassenge - Nettoyage de printemps 2017. Mobilisation citoyenne conséquente mais toujours autant d’actes d’incivilité

    Nous l’avions annoncé en nos colonnes, samedi dernier 25 mars 2017 avait lieu la grande journée de nettoyage en Vallée du Geer. Ils étaient plus de 80 citoyen(ne)s à avoir répondu à l’appel de la Commission de l’environnement de Bassenge et ce, sans compter l’implication de l’école Saint Joseph de Roclenge et de Wonck qui, de leur côté, avaient choisi le vendredi 24 et le dimanche 26 pour intervenir.

    Sachant que, comme de coutume, le Patro de Boirs est une nouvelle fois venu prêter main forte le samedi, il convient donc de constater que chaque année, à Bassenge, la participation de la jeunesse à ce type d’opération s’amplifie.

    Fort du nombre de participants bénévoles, plusieurs équipes ont pu être constituées et elles sont intervenues dans tous les villages de la Vallée du Geer. Toutefois, le bilan reste interpellant : le nombre de sacs récoltés est toujours aussi impressionnant et parmi  les déchets de toutes natures, les canettes occupent toujours la première place.

    Bilan de la journée : 75 sacs de déchets divers, 35 sacs de PMC et 3 m3 d’encombrants.

    A Bassenge, devant ces chiffres et le volume total de déchets collectés, lutter constamment contre les actes d’incivilité demeure, assurément, une préoccupation majeure.

    (Source Bassenge.be)

    Remarque. Retenus ailleurs pour couvrir un autre sujet, nous n’avons pu nous rendre sur place pour réaliser un reportage photo ce samedi. Ce que nous avions coutume de faire depuis près de 5 ans. Pour l’illustration, il s’agit d’une photo prétexte, donc.

    Regor

  • Bassenge on Move asbl et la Basoche unis pour la bonne cause le 22 avril 2017 à Eben-Emaël

    bassenge on move basoche,activités 2017bassenge on move la basoche,la basoche,activités eben-emael bassenge on moveL’ASBL Bassenge on Move et l’Union Professionnelle des employés de Notaire (Basoche) ont décidé d’unir leurs forces afin de récolter des fonds au profit de l’ASBL « Mouvement personne d’abord », une association liégeoise active dans l’intégration et l’autonomisation des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle.

    Pour ce faire, ils organisent, le samedi 22 avril prochain à Eben-Emaël, un après-midi récréatif et un souper couscous. L’ensemble des profits dégagés permettront de financer des activités culturelles au profit des membres du Mouvement Personne d’abord. Le détail des activités et les modalités d’inscriptions sont repris ci-dessous.

    Ariane Comans, Présidente de la section liégeoise de la Basoche, nous donne davantage d’explications sur l’origine du projet : « Cela fait plusieurs mois que nous réfléchissions à nous investir dans une activité à caractère solidaire. Courant 2016, nous avons fait le tour de nos membres afin d’identifier une association que nous voulions soutenir. Le « Mouvement personne d’abord » a très vite fait l’unanimité. Il faut dire qu’ils font, chaque jour, un travail de terrain remarquable. Etant originaire de Bassenge, j’ai proposé aux membres de la Basoche d’organiser l’activité dans la Vallée. Bassenge on Move est, dans ce contexte et vu leur implication sur la commune, très vite apparu comme un partenaire potentiel ».

    bassenge on move basoche,activités 2017bassenge on move la basoche,la basoche,activités eben-emael bassenge on moveLa réponse de Bassenge on Move ne s’est pas fait attendre, comme l’expliquent Christopher Sortino et René Deckers : « Le projet de la Basoche est un très beau projet, qui s’inscrit parfaitement dans l’objet social de notre ASBL. Les bénéfices permettront à une association liégeoise de pouvoir participer, à son niveau, à l’amélioration des conditions de vie de personnes atteintes d’une déficience intellectuelle. Nous sentons un réel enthousiasme de la part de l’ensemble des organisateurs, mais également des bénéficiaires. Une nouvelle belle expérience en perspective qui contribuera, nous en sommes convaincus, au dynamisme de notre vallée ».

    Détails des activités

    13h00 : Rendez-vous à la salle « Les Amis Unis » (Rue de la Vallée, 5, Eben-Emaël) ;

    13h30: Visite guidée du Fort d’Eben-Emaël (6€ - pré-inscription requise) ;

    15h00 : Balade pédestre de 5 kms autour du fort sous la forme de rallye avec questionnaire et jeux d’adresses anciens (5€ - pré-inscription requise) ;

    18h30: Repas couscous à la salle « Les Amis Unis » (15€ - pré-inscription requise).

    Il est possible de participer aux activités qui vous intéressent « à la carte », selon vos centres d’intérêts.

    Inscriptions : arianecomans@hotmail.com. (Avant le 15 avril 2017)

  • Glons. Restaurant « La Sirena 2 » : nouvelle direction, nouvel élan, plein de projets et un concept unique en Wallonie ! Rencontre avec deux jeunes patrons entrepreneurs

    la sirena 2 glons les patrons.jpgAu fil des années, dans le paysage de l’Horeca en Vallée du Geer, le restaurant italien « La Sirena » de Glons s’est taillé une place de choix. Depuis deux mois, Gianni Di-Vincenzo (à gauche sur la photo) et Giuseppe Quattrocchi en ont repris les rênes. Dimanche dernier, nous avons poussé la porte du restaurant pour leur rendre visite.

    La Sirena 2 : un cadre cosy, une ambiance feutrée et de la tenue 

    Dès la porte d’entrée franchie, ce qui frappe tout d’abord, c’est le volume de la salle du restaurant ; beaucoup plus grand qu’il n’y paraît au regard de la façade. Devant nous, les tables sont dressées. Avec soin. Elles peuvent accueillir 50 couverts. Des nappes en tissu de couleur sobre les habillent. Les verres scintillent et se reflètent dans de grands miroirs qui ponctuent l’espace mural en en venant ajouter à la clarté. Avec les parfums d’épices, de sirena glons façade.jpgsauces qui mijotent et la musique d’ambiance, nous sommes arrivés à destination. L’Italie.

    Giuseppe explique « Oui, effectivement, la salle peut accueillir 50 convives. D’ici peu, nous allons procéder à de nouveaux aménagements de la terrasse afin de renforcer encore l’espace d’accueil. Par beau temps, les clients  qui auront choisi de s’y installer, bénéficieront de sa situation plein Sud. Je tiens aussi à dire, en tant que nouveaux patrons du restaurant, que nous nous sommes mis un point d’honneur à veiller à la propreté de l’établissement. Outre ces attentions, nous avons réalisé de nouveaux investissements dans la cuisine, histoire non seulement de rencontrer les désidératas de notre pizzaïolo qui bénéficie d’une solide expérience, mais aussi de faciliter la préparation des mets, car de nouvelles préparations « maison » sont venues étoffer la carte. »

    restaurant la sirena glons,la sirena glons pizzeria la sirena glons,sirena 2 glons,pizzeria la sirena 2 glonsUne carte très complète qui, certes, ne manque pas d’atouts

    En effet, c’est un programme très attrayant que nous propose La Sirena de Glons, avec une carte composée de différentes préparations de pizzas, pâtes, plats à base de poissons et viandes qui se déclinent en une large variété de  spécialités de manière, à la fois, de répondre à tous les goûts comme aux palais les plus délicats mais aussi de faire découvrir les saveurs typiques de régions et terroirs italiens. Bien entendu, la cuisson des pizzas se fait au feu de bois. Pour exalter ces saveurs, un verre de vin s’impose. Aussi, les restaurateurs prendront-ils plaisir à vous conseiller pour vous aider à accorder les vins aux mets que vous avez choisis. Explorer cette piste ne vous en coûtera pas plus pour autant. En parlant de coût, la carte est très abordable et à la portée de tous. Cerise sur le gâteau, si vous désirez être livré à domicile, il vous en coûtera seulement 2 euros.

    Et côté projets ?

    Gianni répond « Nous nous voulons créatifs et ouverts. C’est ainsi que nous aimerions accueillir en notre salle de restaurant des artistes locaux pour proposer des expos : peintres, sculpteurs, photographes et autres plasticiens sont bienvenus tout comme le sont aussi des musiciens ou des groupes. Nous pensons aussi à des soirées à thème. Puisque nous nous exprimons dans notre cuisine, conjuguer expression culinaire et artistique nous paraît intéressant. Nous aimons partager. Puis un autre projet qui nous tient à cœur et qui, d’ailleurs, verra le jour dans un délai assez proche, est l’organisation d’Ateliers culinaires. Des « Ateliers » accessibles à tous dans une ambiance familiale et conviviale. Nous envisageons même de nous adresser aux écoles de la Vallée du Geer pour mettre en place une forme de « stages » de cuisine italienne destinés aux enfants et aux ados…»

    De manière récurrente, le restaurant La Sirena fait des promotions, organise des concours… Fait appel à des étudiants... Les idées fourmillent.

    Et ce fameux concept unique en Wallonie voire même plus loin ? 

    « L’idée nous est venue de proposer aux clients de composer leur propre pizza en choisissant les ingrédients (4). Après sélection (via photo page Facebook notamment), les pizzas retenues figureront sur la carte du restaurant où il sera fait mention du nom de leurs auteurs. D’où l’intitulé de ce concept unique, une sorte de petit jeu : « Une pizza qui porte votre nom sur notre carte ? » explique Gianni.

    Toutes les explications en détail ici (lien vers PDF)

    La Sirena : un nouvel élan ? Oui. Celui donné par toute une famille !

    C’est en effet ce que l’on retiendra de notre visite de ce dimanche au restaurant et de l’entretien que nous avons eu avec les deux jeunes patrons et durant lequel les valeurs familiales étaient souvent évoquées.

    Assurément avec les spécialités culinaires de la Sirena 2, un vent chaud et fort, venu d’Italie, souffle sur la Vallée du Geer.

    Regor

    Informations pratiques

    Tout d'abord, pour être tenu au courant de tout, ne manquez pas d'aimer leur page Facebook :

    https://www.facebook.com/sirenaglons/?fref=ts

    Pour contact, adresse et horaire d'ouvertures

    la sirena glons le n° de tél.jpg

    Adresse : Rue Haut Vinâve, 20 4690 Glons (Bassenge)

    la sirena horaire d'ouvertures.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    La carte des plats à emporter

    la sirena glons la carte 1.jpg

    la sirena glons la carte 2.jpg

    la sirena 2 glons les plats.jpg

  • Basse-Meuse: du neuf pour retrouver les seniors

    Chaque année, la cellule disparition de la police fédérale doit s’occuper de près de 1.500 disparitions. Parmi elles, 10 % concernent des personnes âgées. Des disparitions qui, avec celles des enfants, font partie des plus inquiétantes. Et pour améliorer le lancement des recherches, la cellule « dispa » compte sur les zones de police et les différentes institutions qui s’occupent des personnes âgées.

    Article complet à lire sur :

    http://basse-meuse.lameuse.be/63146/article/2017-03-28/basse-meuse-du-neuf-pour-retrouver-les-seniors

  • Glons. Bibliothèque publique : « Créez votre BD ! », un concours bien sympa !

    La bibliothèque publique de Glons vous invite à participer au concours "Créer votre BD". Un illustrateur (Hubert) se tiendra à votre disposition pour vous guider et conseiller ce samedi 1 avril de 10h à 12h.

    https://www.facebook.com/Biblioth%C3%A8que-Publique-Saint-Victor-748443058586225/

    Plus d'information via l'affiche ci-dessous :

    bibliothèque saint victor créez votre bd.jpg

  • Boirs – Centenaire. Elle a 100 ans et on lui en donne 70. Elisabeth vit toujours chez elle

    Elisabeth Duvivier est née le 24 mars 1917 à Renaix. Toujours bon pied bon œil, elle vit seule dans sa maison à Boirs. Tous les mardis, elle va faire ses courses. Accompagnée de son aide-ménagère, elle arpente les rayons de l’Aldi pour acheter sa charcuterie, son fromage… et bien sûr, du chocolat, son pêché mignon. 

    Samedi, Elisabeth Duvivier a été reçue à la Maison communale de Roclenge sur Geer où une petite réception était organisée pour ses 100 ans. Elle était accompagnée de toute sa famille. Après les discours et les cadeaux de circonstance, tous ont trinqué à son anniversaire. La suite sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-27,BASSE-MEUSE,1|10

    centenaire famille.jpg

  • Union Roclenge Wonck. Nouvelle buvette pour l’U.R.W.

    Après plus de 40 ans passés dans des installations devenues plus que vétustes, l'Union Roclenge-Wonck dispose enfin d'une infrastructure digne de ce nom.

    Fin de la législature dernière, Bassenge rachetait à la Fabrique d'église, une parcelle située juste à côté du terrain de foot. Restait encore à financer ce projet d'un peu plus d'un million d'euros.

    Et si la Région wallonne a accepté de subsidier l'infrastructure à hauteur de près de 360.000 euros, 720.000 euros restaient encore à trouver.

    La suite de l’article à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-27,BASSE-MEUSE,1|10

    buvette wonck.jpg

    buvette wonck 2.jpg

  • Pour l’asbl Bassenge On Move, 2017 commence en force !

    L’asbl Bassenge On Move se donne pour objectif de proposer chaque année des initiatives qui contribuent au dynamisme de notre commune. Revenons sur quelques moments forts de ce début d’année et profitons-en pour rappeler le grand loto quine qui aura lieu le 9 avril prochain !

    bassenge on move 2017.jpg

    lotto quine bassenge on move.jpg

  • Photos de Martin pêcheur : après celle d’un individu esseulé, voici une autre, rare, d’un couple

    La photo est de Jean Philippe Boulle. Comme celle que nous publiions la semaine dernière, elle a été prise au Hemlot à Hermalle.

    La femelle en haut, et le mâle en bas (différence de couleur de bec)

    couple de martin pêheur.jpg

  • Bassenge. Ramené de Provence, son Mimosa fleuri !

    Eric habite à Bassenge. Grand amoureux de la Provence, il aime s’y rendre en voyage. L’année dernière, il a ramené un jeune Mimosa qu’il a replanté dans son jardin. L’arbuste a passé l’hiver et a bien repris, au point, en ce début de printemps, d’offrir quelques fleurs magnifiques. Aujourd’hui, Eric est très fier de son mimosa, un arbuste qu'il chouchoute et qui s’est bien adapté à notre région.

    Un peu de Provence en Vallée du Geer, en somme. Comme quoi, " Il en faut peu pour être heureux..."

    Regor

    mimosa vallée du geer.jpg

    mimosa vallée du geer 2.jpg

  • Les éoliennes de Membruggen visibles de la Vallée du Geer

    A quelques encablures de la Vallée du Geer, trois éoliennes viennent d’être montées. Elles sont désormais visibles à partir du dessus de la route de Paifve  et de la route provinciale à Glons. Mais ce n’est certainement pas les seuls endroits d’où on peut les apercevoir en Vallée du Geer. Comme souligné dans un article précédent, les éoliennes de Membruggen (derrière Millen commune proche de la VdG) ne sont pas encore opérationnelles et il faudra encore compter quelques mois avant de voir les pales tournoyer dans le ciel.

    Photos prises du dessus de la route de Paifve à Glons :

    éoliennes membruggen.jpg

    éoliennes membruggen2.jpg

    Et prises du dessus de la route Provinciale à Glons

    éoliennes membruggen3.jpg

    éoliennes membruggen4.jpg

  • Chiens et chats à donner, on réglemente: fini de passer par Facebook ou par les valves des magasins

    Fini de proposer sa portée de chatons et ses chiots sur son profil Facebook ou aux valves du magasin du coin ! Le ministre wallon du Bien-être animal Carlo Di Antonio va réglementer tout cela dans un seul but : éviter les acquisitions impulsives d’animaux. Objectif : réduire le nombre de chiens et chats qui finissent dans les refuges où ils seront, dans le meilleur des cas, adoptés. Mais dans le pire, euthanasiés.

    La suite des explications sur :

    http://www.lameuse.be/1813999/article/2017-03-24/chiens-et-chats-a-donner-on-reglemente-fini-de-passer-par-facebook-ou-par-les-va

  • Emael. Les Amis Unis et l’asbl Bassenge On Move organisent un grand Loto Quine le dimanche 9 avril

    En effet, ce dimanche 9 avril, dès 14h00, les " Amis Unis " et l’asbl Bassenge On Move organisent un grand Loto Quine. Au programme aussi, petite restauration, café, tarte, hot-dog, boissons fraîches… Bref de quoi passer un excellent après-midi de détente dans la bonne humeur et la convivialité.

    Adresse du jour : salle Les Amis Unis rue de la Vallée 5 4690 Eben-Emael

    Pour informations et réservations : bassengeonmove@gmail.com ou 0499-634214

    lotto quine bassenge on move.jpg

  • Bassenge, Juprelle, Oupeye travaux. Ils rebouchent le chantier de l’oxyduc comme des cochons. Les ouvriers ont créé de véritables casse-voitures

    En Basse-Meuse, depuis plusieurs mois, un nouvel oxyduc d’Air Liquide est en train d’être installé. Cette canalisation d’oxygène liquide fera 15,37 km de long et reliera Bassenge à Oupeye en passant par Juprelle. Son tracé se fait essentiellement à travers les champs et ce n’est que lorsque la conduite doit passer les routes que les problèmes commencent. 

    D’abord parce que ces travaux entraînent inévitablement la fermeture, pas toujours annoncée, des voiries durant plusieurs jours. Ensuite, parce qu’une fois que la conduite est placée et la route rebouchée et rendue à la circulation, il vaut mieux faire preuve d’une grande prudence. Il y a quinze jours, après une semaine de fermeture pour ces travaux, la rue de Houtain sur Juprelle était rouverte à la circulation.

    Et en passant par là la première fois, les habitués ont certainement été plus que surpris. Car à la place d’un tarmac parfaitement lisse, c’est sur un sacré dos-d’âne et quelques trous qu’ils sont passés.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-24,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-24,BASSE-MEUSE,1|10

  • Appel à la prudence des autorités concernant une nouvelle pratique qui se développe via les boîtes aux lettres !

    Les pirates informatiques ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver des astuces pour piéger les citoyens. Depuis peu, une pratique un peu particulière se développe, notamment dans le nord de la France.

    C’est via sa page Facebook que le Groupement de gendarmerie départementale du Nord 59 a alerté les citoyens de cette nouvelle arnaque, qui s’est initialement développée en Australie. Le principe est simple : des pirates informatiques déposent une clé USB dans votre boîte aux lettres, en la faisant passer pour un cadeau d’une firme quelconque.

    Si celle-ci ne contient aucun document visible, elle cache en réalité un virus.

    La suite sur

    http://www.lameuse.be/1812293/article/2017-03-22/appel-a-la-prudence-des-autorites-concernant-une-nouvelle-pratique-qui-se-develo