Google Analytics Alternative

Eben. Le rond-point Charlemagne a fait l’objet de nouveaux aménagements

Un article récent publié sur ce blog relatait le ras-le-bol du Collège communal de Bassenge devant les actes de vandalisme et incivilités perpétrés en Vallée du Geer. A Eben, un ou des individus se sont servis, plusieurs fois, du terre-plein du « monument Charlemagne » comme d’un terrain de cross. Aussi, récemment, le Service des travaux a-t-il procédé à des travaux de bardage au moyen d’anciennes traverses de chemin de fer. Sciées à hauteur, placées côte à côte, elles bordent l’espace circulaire en en empêchant l’accès.

rond-point charlemagne eben.jpg

Commentaires

  • C'est quand même malheureux de devoir en arriver là d'autant plus que les beaux ronds-points entretenus sont rares dans la région. Il y a quand même de fameux nuisibles et puis on va encore se plaindre quand on mettra des caméras partout !

  • Tout ça c'est très beau, mais ça n'en est pas moins totalement illégal selon la loi Belge. Les anciennes billes de chemin de fer ne peuvent en aucun cas servir d'aménagement public. C'est considéré comme déchet industriel dangereux. Le chemins de fer s'en débarrassent pour un bouchée de pain sinon ils doivent payer un max pour les faire incinérer.

    Il faut voir la véritable montagne de billes sous le viaduc que les services de la commune ont accumulés récemment et qui empoisonnent le sous sol et l'air, je me demande si nos dirigeants voudraient cette montagne cancérigène à côté de leur maison? Ceux qui habitent thier bégot se prennent tout en face 24h/24.

  • Le ras-le-bol communal s' etend-il a l' affreuse salete de la nature dans notre commune?

  • Ne comptez pas les jeter gratuitement dans le conteneur « bois » d’un des recyparcs de la zone Intradel : ce type déchet est considéré comme « industriel ».

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel