Google Analytics Alternative

Grippe aviaire: un étiquetage spécifique, pour rassurer les consommateurs

poule.jpgSuite à l’identification du virus H5N8 de la grippe aviaire, le 1er  février dernier, chez un détenteur amateur d’une commune néerlandophone, l’obligation de confinement de tous les animaux avait été imposée par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Les éleveurs de poules de plein air sont particulièrement touchés par cette mesure.

En effet, l’expiration du moratoire de 12 semaines a entraîné le déclassement des « œufs de plein air – code 1 » en « œufs de poules élevées au sol – code 2 », ce qui pénalise doublement les producteurs. Le prix de l’œuf tire à la baisse tandis que les œufs de plein air délaissent les rayons des magasins.

Pour soutenir les éleveurs de poules de plein air et rassurer les consommateurs, le ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, propose un étiquetage spécifique des œufs de poules de plein air confinées. Cette position est entièrement soutenue par Comeos, la Fédération belge du commerce et des services, et par la ministre flamande de l’Agriculture, Joke Schauvliege. (Source Le sillon belge)

poule.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel