Google Analytics Alternative

  • Nouveau ! Emael : ouverture d’une boucherie à la ferme. De la viande de porc et de la charcuterie directement du producteur au consommateur. « Sous le porche » ouvre ce samedi !

    boucherie sous le porche emael.jpgA Emael, c’est ce samedi 4 février dès 9h00 que la boucherie à la ferme dénommée « Sous le porche » ouvrira ses portes. L’atelier et le point de vente sont situés rue de l’Aumont au n° 5.

    Olivier Letihon (28) et sa compagne Johannie, qui ont suivi une formation de boucher charcutier, proposeront à leur clientèle de la viande de porc et divers produits de charcuterie provenant exclusivement de l’élevage familial. Une activité qui s’inscrit en droite ligne dans la notion de circuit-court.

    Viande de porc

    De la viande de porc issue d’un élevage raisonné

    L’élevage, raisonné, repose sur différents principes. Tout d’abord, l’alimentation est composée à 50% de maïs provenant de leurs propres cultures à Emael le reste étant constitué de compléments alimentaires incontournables. Les cultures de maïs (non OGM) sont gérées de manière non-intensive avec le souci d’une restriction drastique d’utilisation de pesticides et autres produits chimiques généralement utilisés pour forcer la croissance.

    En parlant d’élevage raisonné, autre ligne conductrice : le bien-être animal. En effet, ce principe régit aussi la gestion de l’élevage. Les porcs évoluent sur des caillebottis revêtus d’une importante couche de paille. Celle-ci est renouvelée régulièrement (Apport d’oligoéléments). Ainsi isolés de leurs excréments les porcs évoluent dans les meilleures conditions.

    La boucherie - charcuterie

    La boucherie offre une belle gamme de base qui sera amenée à s’étoffer et à se diversifier

    Pour démarrer, l’offre de « Sous le porche » est déjà fort attractive : carbonnades, plates côtes, côtelettes au filet ou au spirling, hachis porc-bœuf, lard non salé, rôti, saucisses porc-bœuf, sauté de porc, filet pur… vous seront proposés au détail ou en colis. A terme, et toujours dans le même esprit de circuit-court, d’élevage raisonné et de viandes goûteuses, d’autres charcuteries et préparations culinaires viendront rejoindre la gamme afin de répondre aux souhaits des palais les plus délicats. Le savoir-faire d’Olivier et Johannie, l’atelier largement équipé, tout comme l’est la cuisine, permettent assurément d’envisager cette perspective.

    boucherie sous le porche emael.2jpg.jpgL’accueil et le cadre

    D’anciens et magnifiques bâtiments de ferme en carré : comme un écrin

    En effet, le point de vente de la boucherie est situé dans la cour de la ferme qui date de 1868 ! Ce sont des bâtiments anciens, emblématiques du patrimoine architectural de la Vallée du Geer, magnifiquement restaurés et entretenus. Ainsi, passé le porche, un cadre splendide s’offre à la vue de la clientèle. Le parking est aisé.

    L'ouverture officielle

    Ouverture le samedi 4 février dès 9h00 et jusqu’à 12h00 (voire un peu plus) avec au programme…

    Accueil, dégustation, vente et verre d’accueil.

    Voilà certes une initiative qui, en Vallée du Geer, mérite d’être saluée et à laquelle, on en est sûr, la clientèle réservera un excellent accueil.

    C’est du local. Du circuit-court. De l’élevage raisonné. Du bon et du goûteux.

    Et c’est en Vallée du Geer que ça se passe.

    Rendez-vous est donné au public ce samedi pour une belle découverte !

    Regor

    Adresse : Olivier et Johannie Letihon

    «  Sous le porche » Boucherie à la ferme

    Rue de l’Aumont, 5

    4690 Eben Emael

    Tél : 0472.382519

    Ouverture les samedis de 9h00 à 12h00

    Tous les renseignements sur illustration ci-dessous (Gamme et tarif) et la page et l’événement Facebook de « Sous le porche » ici :

    https://www.facebook.com/sousleporche/

    boucherie à la ferme.jpg

    boucherie à la ferme en néerlandais.jpg

  • La piscine « De Zeemeeuw » de Millen fermée pour une durée indéterminée !

    Ainsi peut-on lire ce lundi sur la porte d’entrée de la piscine : « En raison de l’accident et de l’état de santé du tenancier, la piscine sera fermée à dater de ce lundi 30 janvier 2017 et ce pour une durée indéterminée »

  • Glons. Communiqué des Ecureuils. Bonne nouvelle, la salle roi Baudoin est accessible dès ce lundi 30 janvier !

    Les cours reprennent aux horaires et lieux habituels.

    (Source Facebook)

    horaire écureuils saison 2016-2017.png

  • Impressionnant. Tout près de la Vallée du Geer, promenade dans un canyon… (Vidéo)

    Dans la propriété de la Région wallonne à Kanne, derrière la ferme de Caster, un long chemin serpente dans un bois. Il conduit à une sorte de canyon. Nous nous y sommes promenés ce samedi et en avons ramené quelques images.

    Voir aussi :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/22/a-proximite-restauration-de-la-ferme-de-caster-pres-de-kanne-186413.html

  • Météo: un peu de pluie et jusqu'à 8 degrés ce dimanche

    Ce dimanche, le ciel sera très nuageux sur l’est et d’abord aussi sur le centre du pays avec encore quelques pluies résiduelles le matin, voire quelques flocons de neige fondante sur les hauts plateaux de l’est, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM).

    La suite sur :

    http://www.lameuse.be/1776348/article/2017-01-29/meteo-un-peu-de-pluie-et-jusqu-a-8-degres-ce-dimanche

  • La photo du jour. Hermalle, la gravière sous la glace…

    Une photo du photographe Hugues Pagacz (Copyright).

    Sa page Facebook :

    https://www.facebook.com/Hugues.Pagacz.Photography/?hc_ref=NEWSFEED

    hermalle la gravière sous la glace.jpg

  • Pairi daiza. Vague de recrutement

    Pairi Daiza lance une vague de recrutement pour la nouvelle saison. Le parc recherche 600 collaborateurs, surtout des étudiants et des intérimaires. Les offres d’emploi sont en cours de publication, dix sont actuellement diffusées. Les deux offres les plus étonnantes sont : un chef de cuisine asiatique et un de cuisine ukrainienne. Ces petites annonces se trouvent sur la page Internet du parc animalier. Lien ci-dessous :

    https://www.pairidaiza.eu/fr/jobs

  • Clin d’œil. On ne le dira jamais assez… On ne le dira jamais assez… On ne le dira jamais assez

    Clin d’œil. Vu sur le site de Bassenge. On ne le dira jamais assez « C’est grâce aux efforts de tous ces bénévoles que dans chaque village de notre Vallée eu Geer, notre carnaval reste encore bien vivant et pour longtemps encore… » On ne le dira jamais assez… On ne le dira jamais assez… Cliquez sur illustration ci-dessous pour agrandir l'image !

    carnaval répétition.png

  • En collaboration avec le Forem, l’industrie alimentaire recrute

    Le secteur alimentaire wallon enregistre chaque année l’arrivée d’environ 2.400 travailleurs, soit 11 par jour. De ce fait, l’industrie alimentaire, gros employeur industriel en Wallonie, et le Forem ont décidé de renforcer leur collaboration.

    Objectif: créer plus d’opportunités, placer davantage de chercheurs d’emploi dans le secteur et mettre en place les formations nécessaires pour répondre aux besoins des entreprises alimentaires.

    Pas moins de 37% de l’emploi du secteur alimentaire se situe en Province de Liège. Fevia Wallonie, la Fédération de l’industrie alimentaire wallonne, et la direction du Forem lancent à cette occasion les bases d’une plateforme d’emploi «Food@work Liège-Verviers», à l’instar de celle créée début 2016 en Wallonie picarde. Cette plateforme, réunissant la direction régionale Liège-Verviers du Forem, le centre sectoriel de formation IFP et les entreprises alimentaires de la région, aura pour mission de faciliter l’insertion des demandeurs d’emploi dans ces entreprises alimentaires. (Source Le sillon belge jeudi 26 janvier 2017)

  • Natagora organise son recensement des oiseaux les 4 et 5 février

    L'association de protection de la nature Natagora invite le public à recenser les oiseaux présents dans les jardins, le week-end des 4 et 5 février. L'équivalent néerlandophone, Natuurpunt, organise l'opération une semaine avant, les 28 et 29 janvier.

    Natagora propose son recensement des oiseaux de jardin depuis 2004.

    "Grâce aux observations fournies par les dizaines de milliers de participants, nous en apprenons plus sur les mœurs des oiseaux et pouvons mieux les protéger", soutient l'association.

    Toute personne disposant d'un jardin est priée d'observer les oiseaux au moins une heure sur le week-end. Les participants, qui doivent s'inscrire en ligne, peuvent ensuite tenter d'identifier les oiseaux, à l'aide de divers outils renseignés par Natagora. Les observations doivent par après être introduites sur internet: http://www.natagora.be/index.php?id=devine_qui_oiseaux0.

    Les espèces les plus observées lors des précédentes éditions étaient les merles noirs, rouge-gorges, mésanges bleues et mésanges charbonnières.

    (Source Belga)

  • Scandale Publifin. Le Ministre Paul Furlan a démissionné… (Vidéo RTL). Une série de mesures éthiques vont être prises dans les trente jours…

    publifin 3.JPGCe jeudi 26 janvier 2017, le gouvernement wallon a accepté la démission du Ministre Furlan et a proposé toute une série de mesures éthiques en matière de gouvernance.

    Un cadastre des différentes Intercommunales sera réalisé dans les trente jours afin de réduire toutes les instances inutiles et d’autres mesures seront prises afin de faire connaître les rémunérations des responsables des intercommunales et des organismes d’intérêt public.

    (Source la Meuse -  RTL)

    dessin publifin 3 complet.jpg

  • Bassenge - La photo du jour. Elle a été prise dans les années 50…

    Le tram à Bassenge, avant 1954….

    tram bassenge.jpg

  • Glons. Elles fleurissent en hiver !

    viola cornuta.jpgEn ce mois de janvier à Glons, chez le blogueur de Bassenge Sudinfo, des petites fleurs, délicates, s’expriment en étalant leurs couleurs bigarrées. Ce sont des « viola cornuta », ou en français «  Pensées à cornes », une espèce de plante vivace qui provient des Pyrénées et dont la particularité est de fleurir tout l’hiver. C’est ainsi que cela fait plusieurs mois qu’elles offrent leurs couleurs. Par moins 10°, tels qu’on a connu récemment, les tiges et les fleurs se recroquevillent sur elles-mêmes comme si elles se blottissaient les unes contre les autres pour affronter le froid. Durant la journée, lorsque le thermomètre remonte, elles se redressent alors à nouveau pour aller chercher la clarté. Autre particularité, cette fleur est comestible et vient accompagner les mets les plus délicats.

    Mais nous nous abstiendrons de les consommer, considérant qu’en hiver, leur vue vient égayer chacune de nos journées.

    Regor

    http://www.jardiner-malin.fr/fiche/viola-cornuta.html

    viola cornuta.2jpg.jpg

    viola cornuta wikipedia.jpg

    (ci-dessus : photo Wikipedia)

    viola cornuta.3jpg.jpg

  • Bassenge – Judiciaire. Des dizaines de milliers de litres de carburant volés à l’OTAN

    voleur carburant.jpgYves, un militaire à la retraite âgé de 52 ans et originaire de Saint-Nicolas, avait trouvé un bon plan pour rentrer facilement de l’argent : il avait conservé la clé d’un cabanon d’où il y avait un accès à la vanne d’un pipeline de l’OTAN, du côté de Bassenge. Il lui suffisait d’ouvrir cette vanne et de pomper du mazout, dont il avait fini par se servir, avec la complicité de son ex-femme, pour monter un véritable commerce parallèle.

    C’est parce que les usagers officiels de ce pipeline avaient remarqué une baisse de pression qu’une petite enquête interne avait été ouverte. Une surveillance avait été menée avec la police, et c’est ainsi que le 16 mars 2011, Yves et son ex-femme Chantal (50), ont été pris en flagrant délit. Ils avaient immédiatement reconnu les faits.

    Cela faisait un an et demi, ainsi qu’en ont attesté une série de clients qui n’ont étonnamment pas été poursuivis pour recel, que ce petit commerce parallèle avait été lancé. Les enquêteurs avaient ainsi constaté que l’ancien militaire avait loué deux entrepôts pour son activité qui lui a valu d’être reconnu coupable, tout comme son ex, de participation à une association criminelle. Dans l’un des entrepôts, il avait installé de l’outillage, un bureau et du matériel informatique, tandis que dans l’autre il avait stocké des cubis de 1.000 litres marqués aux noms de clients, un coffre-fort, une pompe avec compteur et un fût métallique.

    La vente de ce mazout volé avait rapporté, rien qu’en 2010, 89.625 euros. Le mazout était vendu à +- 65 % du prix officiel. Le tribunal a, pour estimer le montant dû aux parties civiles, en l’occurrence le ministère de la Défense, établi une règle de trois : le duo vendait, en se basant sur 2010, pour environ 1723,5 euros de mazout par semaine. On a pu établir une activité de vente pendant 78 semaines, ils sont donc tous deux condamnés à rembourser près de 135.000 euros.

    À la défense, Me Delbouille avait plaidé le sursis ; ses clients écopent respectivement de trois ans de prison pour lui et 20 mois pour elle, avec sursis pour ce qui excède leur détention préventive.(Source La Meuse mercredi 25 janvier 2017)

  • Carnavals en Vallée du Geer. Sur Bassenge Sudinfo, le programme constamment à portée de main. Un seul clic suffit…

    Durant la période du carnaval 2017 en Vallée du Geer, le programme sera accessible à tout moment sur ce blog. Il vous sera ainsi aisé de le consulter à votre convenance. Pour y accéder, il suffira de cliquer sur la fonction « Carnaval Bassenge 2017 » située du côté droit du bandeau. Explications :

    carnaval bassenge  2017 capture écran.jpg