Google Analytics Alternative

  • Avis. Vélo d’enfant volé à Glons.

    Un vélo d’enfant a été volé, dimanche soir 30 octobre 2016 à Glons dans la rue Haut Vinave. On ne sait jamais, si vous l’avez aperçu quelque part… Contactez Jim au 0491745624

  • Les coccinelles, de retour dans nos maisons

    Comme chaque année, au mois d’octobre, se produit un phénomène d’agrégation des coccinelles dans la nature, mais aussi sur les bâtiments. Au premier jour chaud suivant une vague de froid automnale, elles se rassemblent parfois par centaines dans les maisons pour hiverner dans les châssis et à l’intérieur des pièces habitables. Dans 95 % des cas, il s’agit de coccinelles asiatiques.

    Depuis plusieurs jours, Natagora reçoit de nombreux appels de personnes confrontées à des « invasions » de coccinelles dans leur maison. Ces coccinelles asiatiques - Harmonia axyridis – ne sont pas des espèces de chez nous. Originaires des régions montagneuses de l’Asie de l’est, elles ont pour habitude de s'agréger à l'intérieur des fissures pour passer l’hiver à l’abri du gel. En Belgique, faute de montagnes, elles choisissent entre autres les maisons.

    Pierrette Nyssen, entomologiste chez Natagora, rassure : « Les coccinelles ne sont pas dangereuses et ne font pas de dégâts dans les maisons. Si vous n’êtes pas dérangés, vous pouvez franchement les laisser là où elles sont. Il faut en tout cas absolument éviter les pesticides car non seulement les coccinelles y sont peu sensibles, leur morphologie les protégeant des produits chimiques, mais en plus vous allez juste empoisonner votre propre maison et environnement. »

    Natagora donne quand même quelques conseils. Vous pouvez boucher toutes les ouvertures en mettant des moustiquaires aux fenêtres ou de fins grillages devant les ouvertures d’aération des châssis. Pour les capturer (par exemple si on souhaite les déplacer), on peut coincer un bas nylon entre deux éléments du tube de l’aspirateur, pour faire un filtre dans lequel les coccinelles seront récolées, faute de quoi elles ressortent de l’aspirateur. Elles peuvent alors être replacées à l’extérieur dans une boite remplie de papier froissé, boite que l’on protègera du gel en l’enfouissant dans un gros tas de feuilles mortes ou en la plaçant dans un abri de jardin par exemple.

    Ces rassemblements sont très ponctuels, mais une fois qu’un bâtiment est choisi comme gîte, les coccinelles reviennent tous les ans à l’automne. En effet, elles laissent des phéromones particulières sur les lieux de rassemblement, qu’on ne sait pas enlever, à moins de repeindre la façade.(Source Le sillon belge et Natagora)

  • Humour – La photo du jour. Une vache en est toujours restée sur le c.. à se demander comment cela a pu lui arriver…

    Il y a quelques jours, on s’en souvient, deux vaches sont tombées inopinément dans le Geer. L’une d’elles en est toujours restée sur le c.. à se demander comment cela a pu lui arriver… (Photo clin d’œil prise à Bassenge vendredi 28 octobre 2016 )

    vache assise.jpg

  • Boirs. Le chien a été retrouvé

    Il avait disparu dans la nuit de samedi et a été retrouvé dimanche soir à Boirs.

  • Boirs. Chien disparu dans la nuit de samedi vers 2h30...

    Si vous la voyez, pouvez-vous contacter Charles-Henry :  gsm 0499334702

  • Samedi soir, sur l’autoroute, après avoir passé Boirs, le car de Virton (D1 amateurs) prend feu. Il revenait du match à Dessel (Photo + vidéo)

    Le feu aurait démarré au niveau du tableau de bord, d’après le compte Facebook du club. Les flammes se sont rapidement propagées à l’intérieur du véhicule. Le car s’est alors garé le plus rapidement possible et ses occupants ont pu être évacués en brisant une vitre.

    Les joueurs et le staff ont été pris en charge pour revenir en Gaume. Le bus sortait du contrôle technique la semaine dernière. Tous les passagers sont sains et saufs. + de photos et vidéo en suivant le lien ci-dessous :

    http://www.lameuse.be/1706946/article/2016-10-30/d1-amateurs-le-car-de-virton-prend-feu-en-revenant-du-match-a-dessel-photosvideo

    bus incendie.jpg

    bus en feu,car en feu,car en feu boirs

    bus en feu,car en feu,car en feu boirs

    bus en feu,car en feu,car en feu boirs

  • Révélation. Google a aussi espionné les Belges : Google Street View lui a servi à voler des données via wifi

    Un membre du gouvernement révèle que la Belgique a été concernée par un incroyable scandale. Lors de ses prises de vue réalisées pour mettre sur pied le site Google Street View, le géant américain piratait les données de citoyens, via leur wifi mal protégé. Le géant américain a accepté de dédommager notre pays. 

    Google Street view, vous connaissez ? Exact : c’est ce site très pratique qui permet de se promener dans n’importe quelle rue de nombreux pays, presque comme si on y était. Un outil parfois précieux, qui permet par exemple de repérer un endroit, avant de s’y rendre. Mais le procédé cache un incroyable scandale, passé jusqu’à présent un peu inaperçu, en Belgique. Car les véhicules utilisés à l’époque par le géant américain pour nourrir son site n’ont pas servi qu’à filmer nos villes et communes à 360º. Ils ont aussi allègrement « pompé » une kyrielle de données privées de milliers de personnes. Comment ? Tout simplement en les récupérant via leurs réseaux wifi ouverts et pas assez sécurisés, lorsque la voiture ou la camionnette Google passait à côté.

    En 2010-2011, une série de scandales avaient éclaté aux États-Unis, mais également dans des pays européens, comme l’Allemagne et la Grande-Bretagne.

    Surprise : de tels agissements ont également eu lieu en Belgique ! C’est le secrétaire d’État à la Protection de la vie privée, Philippe De Backer (Open VLD) qui en a fait la révélation ce mercredi, à la Chambre.

    ÉLÉMENTS PROBANTS

    Il a dévoilé que la commission de la vie privée avait elle aussi mené une enquête à ce propos, en 2011. Avec visiblement des éléments probants à la clé. « Ils ont transmis le dossier au parquet qui a proposé à Google une transaction sous condition de détruire les données » , a expliqué M. De Backer. Et le géant américain l’a pris au sérieux : « Le parquet a confirmé en 2012 le versement de la transaction et la destruction des données » ainsi récoltées le plus illégalement du monde.

    Selon le secrétaire d’État, la commission de protection de la vie privée, avant d’agir ainsi, s’était coordonnée « avec les autorités de protection des données des autres États membres » .

    Sur combien porte cette transaction versée par Google à la Belgique ? Une somme de 150.000 euros est évoquée. À titre de comparaison, en 2013 en Allemagne, une amende de 145.000 euros lui avait été infligée pour des agissements similaires commis entre 2008 et 2010, selon l’Autorité de protection des données de Hambourg.

    SEXUALITÉ ET SANTÉ

    Deux ans plus tôt, en France, la facture avait été de 100.000 euros. Aux États-Unis, 38 États avaient porté l’affaire en justice, obtenant 7 millions de dollars de dédommagement.

    Dans tous les cas, Google s’était aussi engagé à détruire les données collectées, qui consistaient notamment en des mots de passe ou des emails contenant notamment « des informations sensibles sur l’orientation sexuelle ou la santé des personnes ». Le géant avait asséné ne les avoir « jamais utilisées ni même regardées », plaidant de simples « tests sans conséquence ». (Source La Meuse samedi 29 octobre 2016)

  • Ce dimanche, on pourra dormir une heure de plus. Passage à l’heure d’hiver…

    Ce dimanche, passage à l’heure d’hiver…

    heure d'hiver.jpg

  • Emael. Concours de belote ce samedi !

    Ce samedi 29 octobre 2016, un grand concours de belote prend place à Emael. Renseignements illustration ci-dessus. Inscriptions auprès de René Deckers.

    concours belote 2016 octobre.jpg

  • Couleurs d’automne en Vallée du Geer : faites-nous parvenir vos photos !

    Vous aimez l'automne et ses magnifiques couleurs ?

    N'hésitez pas à prendre une photo près de chez vous et, surtout, venez la partager avec nos nombreux lecteurs.

    Il vous suffit de me l'envoyer par mail : roger.wauters@gmail.com

    Nous constituerons ainsi un magnifique album haut en couleurs…

    La photo du bandeau est d’Augustin Royer.

  • Bassenge. Deux vaches tombent dans le Geer

    Ce mercredi, à 17h15, les pompiers de Liège ont été appelés à Bassenge pour une intervention particulière. Les chats ne sont effectivement pas les seuls animaux secourus par les pompiers. Hier, deux vaches étaient en difficulté dans le Geer, à hauteur de la rue du Moulin, à Eben Emael. On ignore encore pour quelle raison les deux bêtes, appartenant à un fermier du coin, ont chuté dans la rivière. L’intervention des pompiers était toujours en cours en début de soirée.( Source La Meuse jeudi 27 octobre 2016)(Le Geer : photo prétexte)

  • Écologie. 210 bouteilles en plastique par habitant en 2015

    Selon le rapport annuel 2015 de Fost Plus, le Service de gestion des déchets qui couvre 92 % du marché belge, les Belges ont recyclé 65.931 tonnes de bouteilles et de flacons en plastique. Un chiffre en augmentation chaque année. En 2013, il s’élevait à 62.903 tonnes.

    La Belgique comptant un peu plus de 11 millions d’habitants, on peut considérer que chaque Belge a recyclé 5,99 kilos de bouteilles et de flacons en plastique en 2015.

    DANS LE TOP 3

    Sachant qu’une bouteille de Spa d’1,5 litre pèse 28,5 grammes, nous pouvons donc conclure que chaque citoyen belge aura utilisé environ 210 bouteilles en un an.

    Environ parce que le rapport annuel de Fost Plus ne permet pas de faire la distinction entre les bouteilles et les flacons. « Je tiens à préciser que ces chiffres concernent donc les bouteilles mais également les flacons recyclés c’est-à-dire, les détergents, les cosmétiques… », nous expliquait Fatima Boudjaoui, porte-parole de Fost Plus.

    En 2011, on comptait 203 bouteilles en plastique par habitant. Une croissance légère, certes, mais une croissance tout de même.

    Rappelons qu’au niveau européen, la Belgique se situe dans le top 3 des pays qui recyclent le mieux avec l’Autriche et l’Allemagne. (Source La Meuse vendredi 28 octobre 2016)

  • L’enfant de 12 ans disparu à Liège a été retrouvé !

    Child Focus avait lancé une alerte cette nuit : Philippe Blezer, un enfant autiste de 12 ans, avait disparu depuis ce mercredi 26 octobre. Il avait été aperçu pour la dernière fois entre 12 et 13h à Welkenraedt, en province de Liège.

    Le jeune a finalement été retrouvé, a-t-on constaté sur le site de Child Focus, sans obtenir davantage d’informations. « Philippe BLEZER a été retrouvé sain et sauf. Un tout grand merci à vous d'avoir partagé l'avis de disparition ». Peut-on lire sur la page Facebook de Child Focus. Sa disparition est considérée comme « résolue  » (Source Le Soir 27 octobre 2016 11h00)

  • Wallonie. Nouveau: le tri sélectif sur les aires d’autoroute

    En 2015, 2.000 tonnes de déchets ont été enlevées des aires d’autoroute en Wallonie. Et parmi ces déchets, beaucoup pourraient être recyclés. On parle ici de cannettes, bouteilles et autres flacons en plastique qui, en principe, prennent place dans les sacs bleus de recyclage. La Sofico (qui gère les autoroutes et routes principales de Wallonie) et Be Wapp lancent donc un projet de tri sélectif pour nos autoroutes.

    Neuf aires autoroutières de la province de Liège vont être équipées d’un « dispositif permettant aux usagers de séparer les PMC des autres déchets qu’ils déposent dans les poubelles », explique-t-on à la Sofico. Il s’agit pour le moment d’un test (une première belge), qui durera près d’un an, c’est-à-dire jusqu’en septembre 2017. Au bout d’un an, une évaluation permettra de voir s’il est pertinent de poursuivre ce tri, notamment d’un point de vue financier, et « s’il est opportun de l’étendre à toutes les aires de repos », détaille la Sofico. À noter que les neuf aires concernées sont dites « non concédées », c’est-à-dire qu’elles ne sont pas gérées par un concessionnaire (une marque de carburant, en général).

    DEUX CONTENEURS

    Concrètement, à côté des conteneurs noirs (capacité de 240 litres), est installé un autre conteneur, de couleur bleue (240 litres lui aussi). Il est destiné aux PMC. Ces conteneurs sont pourvus d’un couvercle fermé, avec une petite ouverture « permettant de recevoir uniquement des PMC », affirme la Sofico. Les aires de repos sont également munies de panneaux d’information, à la fois à l’entrée de l’aire et à côté des conteneurs, le noir et le bleu. La Sofico précise aussi que d’autres tests seront menés en vue « d’optimaliser les équipements de collecte des déchets sur les aires de repos ». Des radars de comptage seront placés « pour effectuer des corrélations entre la quantité des déchets et le trafic ».

    Il ne s’agit pas de gadgets ! Chaque année, la Wallonie consacre 25 millions pour l’enlèvement des détritus le long de ses routes et autoroutes. Les deux ministres associés (Di Antonio, environnement, et Prévot, Travaux publics) rappellent ainsi les enjeux de ce type de dispositif.

    L’installation des conteneurs PMC a commencé dans les 9 aires liégeoises, c’est-à-dire à Oreye (E40, direction Bruxelles), Couthuin (E42), Horion-Hozémont (E42), Crisnée (E40), Slins (E40), dans les deux sens pour ces quatre dernières. (Source La Meuse jeudi 27 octobre 2016)

  • A proximité. Heure-Le-Romain – Nouveau lotissement. La population va augmenter de 10 %

    Un gigantesque lotissement est en cours d’aménagement.

    Le petit village de Heure-le-Romain va connaître, en quelques années, une impressionnante hausse de sa population. Tout ça grâce à 75 nouveaux logements qui seront réalisés d’ici 2018. 

    Avec 2.045 habitants, Heure-le-Romain est l’un des plus petits villages qui composent la commune d’Oupeye. Ce qui ne l’empêche pas d’intéresser au plus haut point les investisseurs.

    Il y a plusieurs années, Sogepro a ainsi jeté son dévolu sur un immense terrain situé entre les rues Baronhaie et des Quinettes. Son idée ? Y faire un nouveau lotissement, qui va entraîner une hausse impressionnante de la population de près de 10 % !

    54 LOTS DIFFÉRENTS

    Introduit en 2004, le projet a dû faire l’objet de bon nombre de procédures et de modifications avant d’enfin sortir de terre. Depuis quelques jours, les travaux de voirie et d’équipement sont ainsi en cours.

    Ils posent d’ailleurs quelques problèmes de circulation dans la rue Baronhaie puisque l’égouttage du lotissement doit être raccordé à celui de la rue. Tout cela devrait être terminé ce vendredi. Quant aux voiries qui desserviront le lotissement, dont une qui reliera les rues Quinettes et Baronhaie avec des aménagements de sécurité prévus à chaque carrefour, elles doivent se terminer pour le printemps prochain.

    Les premières demandes de permis d’urbanisme pourront alors être introduites et les premières habitations devraient être construites dès la fin 2017 ou le début 2018.

    Le lotissement a ainsi été découpé en 54 lots. Trois de ces lots sont destinés à accueillir des immeubles à appartements pour un total de 24 logements.

    Les 51 lots restant seront occupés par des maisons unifamiliales, moyennes ou de standing. « Il y a également la possibilité d’aménager des locaux commerciaux au rez-de-chaussée des trois immeubles », nous précise Lucien Beciani, patron de Sogepro. « Quant aux maisons, près de la moitié seront libres de constructeurs ».

    Avec ces 75 nouvelles habitations, ce sont près de 200 nouveaux habitants qui devraient arriver à Heure-le-Romain. Une arrivée qui ne se fera bien évidemment pas d’un coup. Lucien Beciani table sur 10 à 15 ans avant que toutes les maisons ne soient construites. (Source La Meuse jeudi 27 octobre 2016)