Google Analytics Alternative

Mise en garde. Trop peu de vélomoteurs ont été immatriculés

La Febiac, la fédération du secteur automobile et du cycle, tire la sonnette d’alarme. Depuis le 31 mars 2014, les propriétaires de cyclomoteurs sont tenus d’inscrire leur véhicule auprès de la DIV. Pour le parc existant, le législateur a prévu une période de régularisation qui s’achève ce 11 décembre. À huit semaines du terme, seuls 40.000 véhicules – sur un parc estimé à 200.000 – ont été dotés d’une plaque minéralogique. « Si les usagers sont si peu nombreux à s’être conformés à cette obligation, c’est parce que la majorité d’entre eux n’en ont pas connaissance », précise la Febiac en soulignant les avantages de cette immatriculation. Il sera ainsi plus simple d’identifier les cyclomoteurs volés et de lutter contre la fraude à l’assurance.

Les personnes qui souhaitent encore profiter de la régularisation doivent se rendre à la poste munies du certificat de conformité afin d’y faire immatriculer leur véhicule. Après le 11 décembre, il faudra passer par le contrôle technique et la douane. (Source La Meuse vendredi 21 octobre 2016)

Les commentaires sont fermés.