Google Analytics Alternative

Tempête autour du CE1D (2ème secondaire). Examen « trop facile » ? Le chat Flocon déjà star sur Facebook !

chat flocon.jpgIncroyable ! En deux jours, le chat Flocon est devenu une star sur Facebook. Il a droit à sa page personnelle et a déjà plus de 200 « supporters ». Flocon ? C’est le nom d’un chat qui figure dans l’épreuve certificative externe qui s’impose à tous les enfants achevant leur deuxième année secondaire : le fameux CE1D. Dans l’épreuve de français, ils devaient lire un texte, puis répondre à des questions. Savoir reconnaître Flocon, entre quatre photos de chats, était l’une des premières questions.

Plusieurs profs de français ont réagi avec virulence ce week-end. Ils ont pris pour cible cette épreuve qu’ils trouvent trop facile, loin des exigences que leur imposent les programmes et juste destinée, disent-ils, à éviter d’alimenter ce redoublement qui nous coûte si cher.

« Le CE1D de cette année », que ces enseignants rebaptisent « Certificat En Désespérance », « a atteint des profondeurs abyssales que nous ne pensions jamais atteindre même dans nos pires cauchemars… »

Mise sur la sellette, la ministre a réagi… rappelant qu’elle n’avait rien à voir dans la rédaction des épreuves, fait d’un groupe de douze spécialistes qui sont d’ailleurs désignés pour plusieurs années. Ce qui est recherché dans ces examens, dit-elle, c’est une stabilité, pas un nivellement par le bas. Non, ces épreuves ne sont pas une manière de réduire artificiellement le redoublement. La preuve ? Elles existent depuis des années et nos écoles figurent malgré tout parmi les mauvais élèves en matière de redoublement !

LE MR TRÈS ACIDE

Une sortie qui ne va pas convaincre l’opposition MR. « Chaque année, nous dénonçons le niveau trop faible du CEB, qui envoie dans le secondaire des élèves qui n’ont pas les prérequis nécessaires pour poursuivre leur cursus. Alors, ne soyons pas étonnés qu’on aligne l’épreuve du CE1D sur le CEB pour éviter la catastrophe ! », a claqué Françoise Bertieaux, cheffe du groupe MR au parlement francophone. (Source La Meuse mardi 21 juin 2016)

Commentaires

  • https://rannemarie.wordpress.com/2016/06/19/enfin-un-peu-de-bon-sens/

    http://www.lalibre.be/debats/opinions/la-reussite-de-l-eleve-ne-se-trouve-pas-dans-le-ce1d-mais-ailleurs-57666a6a35705701fd89f5ab

  • Le gros problème c'est qu'on se retrouve avec des gosses qui sont incapables de lire correctement sans parler d'écrire leur langue maternelle, un mauvais départ à cause du manque de rigueur non pas des élèves ou des parents ni même des enseignants mais uniquement du système, le tout pour faire du chiffre, conduit droit dans le mur. Une matière mal assimilée dès la primaire n'est jamais ou rarement rattrapée en cours de route et cause bien souvent l'échec à répétition. Qu'on arrête de nous les briser menu avec les "spécialistes" et leur incompétence notoire dans le domaine. Ce n'est pas avec des gosses qui perdent le sens de l'effort, le goût de l'étude et dont le manque de culture générale est flagrant, qu'on va leur permettre de creuser leur trou dans la vie active de plus en plus intransigeante avec en plus la concurrence grandissante de travailleurs issus de pays où il y a encore un degré d'exigence en matière de savoir et d'étude.

Les commentaires sont fermés.