Google Analytics Alternative

L’USC de Bassenge placée sous tutelle

Socialiste bassenge.pngDepuis environ 15 jours, le PS a décidé de placer sous tutelle l’union socialiste communale (USC) de Bassenge, à la suite de problèmes entre élus locaux. Cette décision vaut pour trois mois et peut être renouvelable. Les quatre élus du PS à Bassenge ne s’entendent apparemment plus. « Ces problèmes personnels empiètent sur la vie politique locale. Il y a des bagarres incessantes, qui rejaillissent sur leurs prises de position au sein du conseil communal. C’est pour cela que nous avons décidé d’instaurer un collège de tutelle », raconte Marie-Claire Lambert, conseillère communale à Liège. Elle est l’une des quatre personnalités chargées d’aplanir les tensions à Bassenge, avec les députés Mauro Lenzini et Frédéric Daerden, ainsi qu’avec le secrétaire fédéral Marc Sombreffe. La mise sous tutelle, mesure assez rare, a été décidée il y a une quinzaine de jours. La décision durera trois mois et pourra être renouvelée en fonction de la situation. René Deckers, Christopher Sortino, Bénédicte Bodson et Francis Lenaerts, les quatre élus socialistes à Bassenge, devront désormais se référer à leur collège de tutelle « pour leur organisation en interne et leur expression en externe ».

(La Meuse 3 avril 2015)

Commentaires

  • Querelle d'égo ?

  • Et ca risque de se répandre sur certaine " asbl" au mains de gens peut scrupuleux !

Les commentaires sont fermés.