Google Analytics Alternative

Inondations à Boirs ce mardi 26 août 2014: les riverains fulminent !

inondations boirs août 2014 3.jpgCe 26 août, pour la Xème fois, le quartier de la jonction entre la rue d’Once et des bannes s’est encore trouvé inondé. Mais, cette fois, une seule nuit de pluie aura suffi. Les riverains fulminent. « Le problème est connu », nous dit cet habitant du quartier. « A chaque fois que le niveau du Geer est trop haut, les eaux refoulent dans les conduites de décharges (il nous montre la taque d’égout d’où sortent les eaux). C’est un problème technique qui demande à être examiné et résolu une bonne fois pour toutes ! Pourquoi ne pas placer un clapet anti-retour, par exemple ? » Une autre dame ne décolère pas : « Où sont les ouvriers communaux ? inondations boirs août 2014 5.jpgOn ne vient même pas déposer ou proposer des sacs de sables pour "protéger » "les habitations ? Mais où va-t-on ? Faut quand même se rendre compte qu’ici dans notre quartier, il y a des personnes âgées, malades graves qui ne savent se déplacer et qui a tout moment auraient besoin d’un service médicalisé. Aucun service de ce genre ne sait passer. Nous sommes vraiment des laissés pour compte ». Cette même impression est ressentie chez tous les habitants rencontrés.

inondations boirs août 2014 2.jpgL’eau monte. Il est 10h46. Un véhicule du service des travaux de la commune aborde le lieu. On aperçoit deux ouvriers à bord. La camionnette ralentit, mais elle franchit la zone inondée et poursuit sa route en direction de Roclenge sans s’arrêter (photo). Le regard et le silence des riverains attroupés en disent long. A Roclenge, des riverains de la Place Louis Piron, qui eux aussi subissent régulièrement les inondations, sont inquiets. Ils ont le regard braqué vers le bout inondations boirs août 2014 6.jpgde la rue du Broux, là où la zone est inondée.

Dans l’après-midi des panneaux de signalisation seront placés. Attention Inondations !

En fin de journée, chez les habitants la grogne continuera à monter à la même vitesse que l’eau sortant de la taque d’égout venant inonder tout le quartier.

inondations boirs août 2014.jpgDu chef des autorités communales, personne ne s’est enquis de leur situation.

Sur facebook, prises en différents endroits de la Vallée du Geer, les photos d’inondations circulent. Les partages et les commentaires sont nombreux… Et les habitants fulminent…

Note : (Selon les commentaires et photos qui circulent ce mercredi matin 27 août 2014, ils semblerait que Roclenge soit aujourd’hui concernée également…)

inondations boirs août 2014 4.jpg

inondations boirs août 2014 mano.jpg

inondations boirs août 2014 mano 2.jpg

Commentaires

  • Nous allons encore nous entendre dire que c'est à l'étude et que l'ont y peu rien....c'est comme ça....
    Pourquoi ne pas déjà commencer à nettoyer le GEER en profondeur ça pourrait déjà aider un peu (c'est déjà nettoyé à Tongres, Waremme et Maastricht.....

  • Jai fait ma communion solennelle au mois de mai 1965 et ce jour là aussi il y avait les inondations...les parents avaient mis des palettes de bois sur la route jonction les Bannes - rue d'Once pour ne pas que je mouiller ma belle longue robe blanche ;-) dans le fond c'est encore un bon souvenir :-)

  • Comme on dirait en France vous avez voté pour eux maintenant faut faire avec et pas se plaindre, voilà des années que ça dure et que ça empire et malgré ça à chaque fois on prend les mêmes et on recommence

  • Nous avons à faire à des imcompétents,rien d'autre.

  • Ce sont toutes des constructions récentes qui sont touchées, on autorise à ces gens de construire dans les prés qui sont inondés plusieurs fois par an depuis toujours, et ce dans toute la vallée.
    Et on rehausse son terrain et l'eau ira à coté, mais à la fin l'eau ne peut aller que dans les rues puisque tous les terrain sont rehaussés ou les prairies restantes trop petites.

  • pour répondre à Jean, NON ce ne sont pas QUE les nouvelles constructions qui sont touchées : la nôtre qui a bien sa centaine d'années au compteur est AUSSI systématiquement touchée. et si la commune accepte de nouvelles constructions (et les taxes et impots qui vont avec, vu que c'est bien la COMMUNE qui octroie les permis de construire), c'est qu'elle assume, évalue et accepte AUSSI d'assurer le confort de ses nouveaux habitants.
    Merci Monsieur Roger pour cet article ; je compte créer une pétition et une page facebook pour que les habitants se mobilisent ensemble, et informer la commune sur l'évident : ca ne doit pas se reproduire.

  • Céline, je parlais de l'endroit spécifique sur la photo. Ces rehaussements finissent par forcer l'eau à aller vers les anciennes maisons. C'est bien la responsabilité de l'urbanisme qui autorise à construire dans des endroits invraisemblables qui autrefois servaient de réservoir. Qui maintenant sont des super marchés, appartements et habitations. Et dernier exemple aberrant une boucherie/salle de fête dans une prairie qui est inondée 4 mois par an.
    Je crains que il n'y ait aucune solution, autre que de démolir des centaines de maisons et de réhabiliter les terrains en prairies. L'eau n'a tout simplement plus d'espace de rétention, tout va directement vers le Geer qui ne supporte pas ce genre de débit.

  • Les "Communards" savent ce qui se passe mais c'est Glons qui importe . Pour les autres , circulez , y a rien à voir !
    Ainsi parle le grand sachem vert-orange de Bassenge .

  • Jean, je ne pense pas qu'il faille être fataliste et dire qu'il n'y a rien à faire. en principe on doit tenir compte des incidences de ces nouvelles implantations, ça n'est pas à celui qui vient s'installer en Vallée du Geer à s'en inquiéter. le problème reste le même : la commune doit engager des aménagements pour compenser l'urbanisation de ces terrains.

    Pour cette dernière inondation, ça n'était absolument pas inévitable : il a plu certes intensivement mais pas longtemps, et c'est pour notre part avant tout un problème de manque d'entretien des avaloirs, évacuations inadaptées... qui communiquent avec le Geer. Preuve en en est malheureusement encore aujourd'hui : il se remet a pleuvoir, et nos avaloirs et fossés sont pleins. on a curé, mais ailleurs. cette partie la plus touchée de bassenge ne semble pas faire partie de cette commune.

    Je pense que nettoyer le Geer ne serait pas non plus inefficace.

  • Curer le GEER ferait déjà un grand bien. Qui me dire quand il à été fait dans notre commune la dernière fois ?
    Il faut sensibiliser un maximum d'habitants pour que notre appel soit entendu.
    Un nouvel article dans LA MEUSE ?

Les commentaires sont fermés.