Google Analytics Alternative

Bassenge. Rassemblements de jeunes à nouveau sous surveillance…

place louis piron jeunes.pngAvec le retour des journées qui rallongent et du beau temps, les groupes de jeunes vont à nouveau se rassembler sur les places des villages. À Bassenge, les autorités mènent depuis plusieurs années un combat contre ces groupements qui ont tendance à perturber la quiétude des quartiers en consommant des boissons alcoolisées et en écoutant de la musique à un niveau trop élevé et en dehors des heures réglementaires.

L’article de Damien Malvetti et les explications du Bourgmestre à découvrir dans votre Meuse de ce mardi 16 avril 2013

place louis piron jeunes.png

Commentaires

  • "Chassons les jeunes" la grande idée de la commune de Bassenge a défaut de permettre aux jeunes de profiter d infrastructures qu on leur promet depuis plus de 10ans on préfère qu ils aillent ailleurs que dans leurs villages !!! Bientôt les gens de plaindront parce qu il n y à plus de jeunes dans la vallée !!! Un couvre feu mdr a 21h plus le droit de circuler à plus de 3 dans les villages de la commune...on se croirait dans un pays soumis a la dictature ou les jeunes auraient le rôles des rebelles qu il faut éliminer ou faire taire ! L avenir c est la jeunesse et a la délaisser comme ça vous en assumerai les conséquences dans quelques années !

  • C'est pas bientôt fini le mélodrame des pauvres martyrs ? On ne vous parle pas de la "chasse" aux jeunes mais du respect de l'ordre qui permet à tout le monde de vivre ses vacances et la belle saison en toute sérénité. Est-il besoin de transformer un lieu public en tripot beuglant sous prétexte de "s'amuser" ? L'alcool n'est pas une fin en soi, de plus en plus de jeunes aujourd'hui sont sous influence pratiquement tous les jours et les vacances empirent encore la situation. Vous trouvez que c'est un bel exemple à donner, à tolérer aux gosses de ceux qui les éduquent encore à respecter l'ordre et les gens ? L'avenir de la jeunesse ce sont les études, le sport, des activités saines, le respect de sa famille et des autres et ce dans tous les domaines. A partir du moment où les dérapages sont autorisés c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi et puis ensuite... direction IPPJ et cie, c'est ça que vous trouvez fun et cool ?
    Les jeunes convenables n'ont rien à craindre, pour les autres qu'ils apprennent à assumer leurs choix et si c'est trop demander tant pis que les parents payent l'addition.

  • " Sais-tu qui sont les mauvais pères ? Ce sont ceux qui ont oublié les fautes de leur jeunesse." Denis Diderot.

Les commentaires sont fermés.