Google Analytics Alternative

Basse-Meuse : les policiers de quartier plus présents sur le terrain… Voici l’article complet

agent de quartier illustration.pngIls participeront à des patrouilles en soirée pour réduire les nuisances locales.

Vous vous plaignez parfois de ne pas voir assez votre agent de quartier ? Vous allez être servi. Les 40 agents de quartier actifs en Basse-Meuse ont en effet entamé un renforcement de leur présence sur le terrain, afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être des habitants. Alain Lambert, détaille le projet.

Et dès ce printemps, davantage de contrôle sur les routes…

Voici l’article complet paru dans La Meuse ce 12 avril 2013

police plus présente.png

Commentaires

  • Les nuisances...autrement dit les jeunes !! C est chaque année pareil dans la région on chasse les jeunés qui sont en groupe le soir même si ils n ennuient personne. Dans la commune de Bassenge la jeunesse a même un couvre feu qui dit qu après 21h ils n ont pas le droit d être à plus de 3 au même endroit...on se croirait dans un pays soumis a la dictature ou les jeunes auraient le rôle des révolutionnaire qu il faut cacher éliminer et faire taire !!! Je voudrais juste faire remarquer que la jeunesse de se pays est livrée a elle même vu que le gouvernement ne fait rien de concret pour l emplois ni pour des infrastructure pour les accueillir quand ils veulent voir d autres jeunes sans se faire chasser par la police. La Belgique va mal la jeunesse est l avenir et on la délaisse pour renflouer des banques et engraisser des ministre qui ne servent a rien qu on chasse les gens comme Mittal qui font du mal au pays en détruisant des milliers d emplois et de famille et qu on construise un avenir un peu plus radieux en termes d emplois pour les jeunes au lieu de les reléguer au rang des marginaux a éviter !!!!

  • Ca me fait rire dans notre société , il faut que l'école prenne en charge l'éducation des enfants et des jeunes au sens large pas uniquement niveau scolarité , que la société s'occupe de trouver de quoi occuper leur temps libre Ok, pour le travail c'est autre chose et bien sûr pas facile aujourd'hui .Nous aussi (les un peu moins jeunes) nous nous réunissions en groupe mixte devant la maison de l'un ou de l'autre sans attendre et avoir besoin d'avoir des infrastructures spécialesou sportives et sans aussi, ou à cause de cela déranger (peut-être) les riverains. Prétendre si souvent que c'est parce que cette pauvre jeunesse à la dérive ... , c'est bon là les excuses sont faites pour s'en servir! Le souci c'est que beaucoup de jeunes pas tous évidemment non aucun centre d'intêret et aucunes ambitions, et les parents ils font quoi?? Mais pourquoi et jusqu'à quand une grande partie de gens dans cette société continueront à vivre comme des assistés et attendront que les autres améliorent leur quotidien ou prennent en charge leur enfants au lieu de se prendre en main .Nous n'avions pas de maison de jeunes , pas de maison de quartier , rien de tout cela dans ma région et pourtant avec bien moins d'avantages , je ne me suis jamais senti faire partie de la jeunesse perdue, pourtant déjà à ce moment là , la vie n'était pas très facile ni bien rose pour beaucoup d'entre nous.

  • @DJ excellent commentaire. Les "pauvres petits" jeunes comme dit plus haut, je souhaite à tous leurs partisans d'avoir les mêmes monstres comme voisins que les miens en 20 ans ils ont cassé des milliers d'euros dans ma propriété, la Police qui pourtant a bien travaillé n'y arrive plus, résultat je suis dans les avocats et la cie, parents sans aucune éducation, à l'égo démesuré, résultat enfants infernaux à 5 ans et ensuite ados irrespectueux, vulgaires, menaçants et cie. Vacances ou pas des gens travaillent encore dans ce pays et méritent à ce titre de dormir et pas de devoir supporter des nuisances jusqu'à pas d'heure et si ce n'était que ça en plus..... Si les jeunes veulent se dépenser ils ont toute la journée pour faire du sport, se voir entre eux, discuter, se promener etc...

Les commentaires sont fermés.