Google Analytics Alternative

Bassenge élections. Tensions au PS: rumeurs ou vérité?

rené deckers, bénédicte bodson, ps bassengeLa période électorale est toujours propice à des tensions entre partis mais aussi, souvent, en leur sein même. Le PS de Bassenge semble ne pas y échapper. D’après les rumeurs qui circulent dans la commune, l’orage y gronderait. À tel point que les candidats éprouveraient les pires difficultés à boucler leur liste!

La cause de toutes ces tensions: le choix de la tête de liste. L’USC a en effet décidé de désigner Bénédicte Bodson. Un choix que certains décrieraient, craignant qu’elle ne soit pas assez connue sur Bassenge. Ils auraient mieux vu René Deckers, conseiller socialiste sortant, prendre cette place. Et si René Deckers, qui poussera la liste tout en étant également désigné candidat aux élections provinciales, a préféré ne faire aucun commentaire, d’autres infirment ces rumeurs. “ Elle a été désignée à l’unanimité, sans problème, par le comité. La seule difficulté que nous ayons pour faire notre liste est le fait que nous ayons trop de candidats. Mais la liste sera présentée fin juin ”.

Bénédicte Bodson elle aussi se défend: “ Tout le monde était d’accord pour que je sois tête de liste. Tout comme René Deckers était content de pousser la liste et d’être à la Province. Dire que je ne suis pas connue? Je suis issue d’une famille historique de la commune. C’est vrai que j’ai habité ailleurs pendant tout un temps, mais ça fait cinq ans que je suis revenue vivre sur Bassenge et je pense que beaucoup de personnes me connaissent. Alors oui, c’est la première fois que je me présente à des élections. Mais j’ai toujours été socialiste. J’ai travaillé dans plusieurs cabinets et je pense donc que je pourrai apporter à la commune et au conseil une expérience que d’autres n’ont pas ”. L’intéressée ne comprend donc pas d’où proviennent ces rumeurs. “ Mais je pense qu’en période électorale, tout est bon pour tenter de déstabiliser l’adversaire. Même en lançant de fausses rumeurs ”.

rené deckers, bénédicte bodson, ps bassenge

 

 (Source La Meuse Lundi 11 juin 2012)

 

Les commentaires sont fermés.