Google Analytics Alternative

Cinéma à Bassenge : projection de « La Rafle » un film de Rose Bosch avec Mélanie Laurent, Jean Reno, Gad Elmaleh… le 5 novembre prochain à « La passerelle »

Une soirée pour ne pas oublier...

Affiche la rafle.jpgLe Comité des Anciens Combattants de la section de Bassenge vous invite à la projection du film « La Rafle » le 5 novembre prochain à 19h00 à la salle « La Passerelle » à Bassenge. Cette soirée s’inscrit dans le cadre des commémorations du 11 novembre et la projection du film sera suivie du témoignage de Monsieur Jacques Rotenbach ancien déporté de guerre.

Que dirons-nous aux générations de l’avenir lorsque les voix des derniers témoins se seront tues ? 

Et pourrons-nous encore expliquer pourquoi ce passé-là était intolérable et pourquoi ce l’est encore aujourd’hui, dans cette actualité aux contours incertains ? « La rafle » suit les destins réels de victimes et de bourreaux !

Pour que le doute et l’oubli n’entrent pas dans notre conscience

Cette soirée a pu être mise sur pied grâce au soutien du Centre Culturel de Bassenge, de l’A.J.A.B  et du PATRO. Entrée 5€ - Portes ouvertes à 19h00 ; début de la projection à 19h30

Mélanie laurent.jpg

jean reno.jpg

gad elmaleh.jpg

Notre avis : Bouleversant, « La Rafle » est l'un de ces films qui, après la fin, vous laissent dans un état d'esprit assez étrange. Comment ne pas ressentir un profond désarroi face à l'horreur qu'ont vécue ces personnes ?

« La Rafle » est un film utile, nécessaire même, qui ne joue pas avec la sensibilité du spectateur mais qui relate les faits et montre les choses telles qu’elles furent. La réalisation sublime de Rose Bosch nous plonge dans la peur, la terreur, le chagrin de ses gens, car les éléments historiques sur lesquels la réalisatrice se base sont bels et bien réels. Les spectateurs en sont conscients. N'oublions certainement pas les excellents acteurs, qui portent à bout de bras l'histoire vraie du Vélodrome d’Hiver. Mélanie Laurent nous donne une belle leçon d'humanité, pleine de force dans son personnage, une actrice qui demeure humble dans son interprétation. Jean Réno, qui n'a plus besoin de nous prouver son talent, ici se surpasse : il joue un médecin Juif. Quant à Gad Elmaleh c'est avec un réel plaisir qu’on le découvre dans une superbe interprétation bien différente des rôles comiques qu’il a jusque-là tenus. La musique est poignante, touchante, déchirante. « La Rafle » est un film à voir, un enrichissement certain, une vérité monstrueuse mais qui doit être dite et connue. Aussi, comme le dit le comité organisateur de la soirée : « Pour que le doute et l’oubli, n’atteignent pas notre conscience… », « La Rafle » est donc obligatoirement un film à connaître.

Regor

BANDE ANNONCE

 

Un merci tout particulier à Michèle Olivier de l’Echevinat de la Culture de Bassenge de nous avoir transmis l’info afin de pouvoir la partager avec le plus grand nombre sur Bassenge.Sudinfo.


Commentaires

  • je suis la cineaste de la rafle. et tres honoree et emue par vos paroles sur un film qui, en effet, fut aussi une tres belle et grande aventure humaine. bonne projection a tous
    r bosch

  • Bonjour Madame, c'est pour nous un très grand honneur que vous nous faites en ayant eu la gentillesse de nous écrire ce petit mot. Un grand honneur, non seulement pour nous "Blogueurs" mais également pour toute la Vallée du Geer. Il s'agira assurément de la projection d'un film magnifique qui sera rehaussée, quelque part de votre présence, par vos quelques lignes qui nous sont allées droit au coeur. Je n'ai pas manqué de transmettre votre commentaire aux organisateurs de cette soirée ainsi qu'à leurs partenaires. Encore merci à la fois pour votre commentaire, votre film et votre talent ! Cordialement, Roger et Anne

Les commentaires sont fermés.