Google Analytics Alternative

Bassenge

  • Un Lidl du futur va ouvrir à Haccourt et bientôt à Herstal!

    lidl futur.jpgFermé depuis plusieurs mois, le Lidl de Haccourt va rouvrir ses portes mercredi prochain. Non sans avoir fait l’objet d’un agrandissement important. 300 nouveaux produits seront en effet vendus sous le nouveau concept « Lidl of the future ».

    Fermé depuis le printemps, le Lidl de Haccourt va donc rouvrir ses portes ce mercredi 29 novembre à 8h30. Sept mois de fermeture qui ont eu pour objectif de réaliser d’importants travaux. L’ancien bâtiment a en effet été complètement démoli et l’ensemble du site a été assaini.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/157104/article/2017-11-23/un-lidl-du-futur-va-ouvrir-haccourt-et-bientot-herstal

  • Wallonie. Grève des services publics le 30

    tec grève.jpgL’ensemble des services publics wallons (SPW, Forem, TEC…) seront à l’arrêt le jeudi 30 novembre, ont indiqué hier soir nos confrères de la RTBF. Le mouvement se fera à l’appel du front commun CGSP-CSC.

    Les syndicats entendent ainsi dénoncer « la marche arrière du nouveau gouvernement wallon sur certains dossiers ». Ils visent notamment la diminution du temps de travail pour certaines catégories du personnel (les plus de 60 ans, les métiers pénibles) et la possibilité de nomination de contractuels.

  • Roclenge. L’édition 2017 de la journée de l’arbre a encore fait le plein ! Reportage en photos

    journée de l'arbre 2017 bassenge.pngComme chaque année, la commune de Bassenge organisait, samedi dernier, sa grande journée de l’arbre sur la Place Louis Piron à Roclenge. Des animations accompagnaient cette grande journée de distribution gratuite de plants d’arbres - On y a vu aussi le stand des Volon’terres - et, en fin d’après-midi, après son périple dans la Vallée du Geer, Saint Nicolas a été accueilli en fanfare pour le bonheur des petits enfants comme des grands. Tout au long de la journée un large public a déambulé dans les chapiteaux dans une ambiance on ne peut plus conviviale.

    journée de l'arbre 2017 bassenge.13png.jpg

    Le reportage en photos dans l’album à découvrir ICI

    Ou en suivant le lien ci-dessous !

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/album/bassenge-journee-de-l-arbre-2017/

  • Politique - Communales 2018 à Bassenge. Le nom CdH, estompé, fait place à l’appellation « Bassenge Demain »

    demain soirée debât.jpgComme le rapportait l’article signé Aurélie Drion publié dans la Meuse de samedi dernier 18 novembre, ce sont deux décisions importantes qu’a prises le Comité du Cdh de Bassenge. Tout d’abord, pour les élections communales de 2018, le choix est de présenter une liste qui ne portera plus les couleurs du CdH mais l’appellation « Bassenge Demain ». En second lieu, celui de désigner Valérie Hiance, actuelle échevine, comme cheffe de file et, en prolongement, la présenter en tête de liste « Bassenge Demain » aux prochaines élections communales de 2018.

    Les explications de Valérie Hiance à Aurélie Drion : « Cela fait près de deux ans que nous menons une réflexion à ce sujet. Nous avions en effet organisé une projection du film-documentaire « Demain » et de là tout un débat s'est mis en place et plusieurs initiatives ont été prises pour faire bouger les choses et les faire autrement. On a mis en place une valérie hiance et philippe knapen bassenge demain article photo.jpgplateforme participative, on a lancé une interface pour promouvoir le circuit-court. On a aussi rencontré toute une série de personnes qui avaient envie de s'engager sans avoir une étiquette politique.

    Et puis, bien sûr, on se rend aussi compte que le manque de confiance des citoyens envers les politiques grandit de plus en plus.

    Il faut réinstaurer une proximité et une relation de confiance avec la population. C'est d'ailleurs dans cet état d'esprit que la liste va être créée tout en répondant aux préoccupations citoyennes. Bassenge Demain » sera donc une liste avec des candidats cdH mais aussi des candidats d'ouverture. »

    La journaliste lui pose alors la question : « Alors que le cdH est à la tête de Bassenge depuis 1988, n'a-t-il pas peur de perdre sa majorité en changeant de nom ? »

    Valérie Hiance « Non, parce que les élections communales sont avant tout des élections de proximité pour lesquelles on vote pour des personnes. L'important est donc d'avoir des candidats de qualité qui s'inscrivent dans le projet et la dynamique que nous voulons instaurer. Et si nous devons encore travailler sur notre programme, il s'inscrira bien sûr dans la continuité de ce que nous avons entrepris, tout en donnant la priorité au commerce local, l'environnement ou le développement local. C'est une décision que je mûris depuis des mois. Ça fait 11 ans que je suis échevine et ce qui me plaît dans la politique communale, c'est justement cette proximité avec les citoyens. Et bien sûr, j'ai conscience du travail que ça représente et je m'y prépare. D'ailleurs, si je deviens bourgmestre, j’adapterai ma carrière professionnelle pour être disponible pour la commune (elle est enseignante, NDLR) ».

    Mais avant d'en arriver là c'est un programme et surtout une liste qui doivent être constitués. Un comité des sages va être mis sur pied et présidé par Caroline Deltour, la présidente du cdH de Bassenge. Il sera chargé d'analyser les candidatures. Et bien évidemment toute personne désireuse de se rallier à notre projet est la bienvenue ».

    Comme le stipulait l’article de La Meuse, vous pouvez joindre la chef de file  via :

    valerie.hiance@bassenge.be

    Regor

  • Le réseau Tec fortement perturbé ce mardi dans la région de Liège. Aucun service n’est assuré à Bassenge

    tec.jpgCe mardi 21 novembre 2017, le réseau du TEC Liège-Verviers est quasi paralysé.

    A Bassenge, aucun service n'est assuré.

    L’article complet à lire ici :

    http://www.lameuse.be/156064/article/2017-11-21/le-reseau-tec-fortement-perturbe-ce-mardi-dans-la-region-de-liege

  • Glons. A La Sirena 2, la gratuité aux enfants sages marche bien!

    la sirena 2 enfants sages.jpgDepuis le 1er novembre, le restaurant « La Sirena 2 » Glons a lancé un nouveau concept. Chaque enfant de moins de 12 ans qui sera sage durant toute sa présence dans le restaurant sera récompensé et son repas lui sera offert. Un concept qui a beaucoup fait parler et qui n'est valable que du lundi au jeudi, midi et soir.

    « On a eu cette idée parce qu'on a eu quelques soucis avec des enfants qu'on a laissés jouer dans les toilettes » explique Gianni, l'un des patrons. « Alors plutôt que de la sirena glons le n° de tél.jpgsanctionner les enfants, on a préféré adopter une autre approche et féliciter ceux qui ont été sages. Et l'idée n'est évidemment pas de juger la manière dont les parents éduquent leurs enfants. On ne va pas empêcher un enfant d'être un enfant. S'il est un la sirena horaire d'ouvertures.jpgpeu difficile à table, c'est normal. C'est un enfant. Par contre, en offrant le repas aux enfants sages, on veut avant tout conscientiser les parents et qu'ils comprennent que laisser des enfants jouer 45 minutes dans les toilettes d'un restaurant, ça ne se fait pas. Que crier et courir dans le restaurant, non plus ».

    D'office, les enfants qui viendront manger durant les heures de validité du concept seront considérés comme sages et mangeront donc gratuitement. Et jusque-là, tous les enfants qui sont venus manger ont été sages.

    la sirena 2 glons les plats.jpgL’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/155208/article/2017-11-20/glons-la-sirena-2-la-gratuite-aux-enfants-sages-marche-bien

    la sirena 2 glons les patrons.jpg

  • Attention ! Perturbations sur le réseau TEC ce mardi 21 novembre

    tec.jpgCe mardi 21 novembre, les organisations syndicales participent en front commun à une manifestation interprofessionnelle. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront. Cette manifestation a un impact sur le fonctionnement du réseau du Groupe TEC.

    Bientôt d’autres infos

  • Après #Balancetonporc. Dénoncer les infractions routières des chauffeurs TEC

    tec.jpgUne nouvelle page internet a vu le jour jeudi dernier. Elle s’inscrit dans la lignée des hastags #balancetonporc et #metoo. Il n’est pourtant nullement question ici de harcèlement mais plutôt de délation. Bus-leaks.be invite en effet les usagers des transports en commun wallon à dénoncer les mauvais comportements des chauffeurs de bus. Avec comme preuve des photos, dont les visages seront floutés pour garantir le respect de la vie privée, les créateurs de la page espèrent récolter de nombreux clichés. Téléphone au volant, inattention sur la route, excès de vitesse… la page invite à dénoncer tous les comportements dangereux que pourraient provoquer les chauffeurs de bus. Si les TEC sont clairement visés, ils ne sont pas nommés clairement afin d’éviter toute forme de poursuites.

    Mais moins de 24h après l’apparition de la page sur internet, elle a été retirée. Il semble que le battage autour de ce site ait effrayé son initiateur. « J’ai vu la page, je me demande si on ne va pas déposer plainte. Je dois voir notre service juridique lundi afin d’en discuter. Dénoncer des gens en public sur internet, c’est illégal. Alors qu’il suffit d’utiliser les formulaires de plainte qui existe dans le système interne aux TEC », déplore Bruno Belluz de la CSC.

    L’article complet à lire sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-11-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-11-18,BASSE-MEUSE,1|18

  • Wonck. Les travaux de construction de la station d’épuration sont imminents. Le chemin d’accès au chantier fait actuellement l’objet d’un enrobage… (Photos)

    station épuration wonck 3.jpgDepuis cette semaine l’entreprise Loiseau de Grâce Hollogne est occupée à préparer des aménagements pour permettre l’accès au chantier de la station d’épuration à Wonck. Il se fera par le chemin qui relie la Cité de Wonck à la Via Jecore (voir plan) et l’entreprise a procédé à un enrobage de pierres de silex en une couche épaisse. A mi- longueur de ce chemin, un petit pont surplombe la dérivation du Geer et selon le Chef d’équipe de l’entreprise Loiseau, aux dires de la commune, cet ouvrage en béton ne nécessitera pas de consolidation supplémentaire pour faire face aux charges, parfois importantes, auxquelles il devrait être soumis. En tout état de cause, un camion de 30 tonnes à charge, a effectué des va-et-vient constants sans que cela pose problème. De plan station épuration wonck.pngmême pour une grue de fort tonnage qui a emprunté le pont. Par contre, à quelques mètres de celui-ci, le passage au-dessus d’un tuyau de béton dans lequel coule un petit ruisseau devrait s’avérer plus scabreux. C’est pourquoi l’entreprise a renforcé une des berges où la structure en béton est inexistante contrairement à la berge opposée ou un « semblant » de pont retient les terres. Reste maintenant à savoir si ces ouvrages résisteraient à des charges plus conséquentes et l’on pense notamment aux station épuration wonck 4.jpgsollicitations de convois exceptionnels transportant des éléments en béton préfabriqués. Auquel cas, emprunter alors la rue Champ des courses et son prolongement sur la Via Jecore s’avérerait nécessaire.

    Les travaux commenceront ce lundi 20 novembre 2017 par une mise en place des infrastructures de chantier

    Dès lundi, les convois, qui vont se succéder, vont emprunter ce chemin empierré pour amener sur place les bureaux mobiles et l’infrastructure d'intendance nécessaires au début des travaux proprement dits (Ent.Wust).  Ensuite, le chantier devrait durer deux ans.

    Compte tenu de l’importance du chantier et celle du trafic sous-jacent qu’il devrait impliquer, ce seront deux ans durant lesquels les habitants de la cité de Wonck devront prendre leur mal en patience…

    Regor

    station épuration wonck 7.jpg

    station épuration wonck 5.jpg

    station épuration wonck 6.jpg

    station d'épuration wonck Plan.jpg

  • L’arrêt de bus de tous les dangers dans la côte d'Houtain

    arrêt bus houtain.pngSans trottoir ni sécurisation, l’arrêt de bus « Cité », à Houtain (côte de Houtain), met les nerfs des parents à rude épreuve 

    Tous les jours, les enfants qui descendent du bus à l’arrêt « Cité » de la rue de l’État dans la côte de Houtain prennent des risques. Débarqués alors qu’il n’y a pas de trottoir et juste un accotement en terre de quelques dizaines de centimètres de large, ils doivent traverser une rue où la vitesse est loin d’être respectée. 

    L’arrêt « Cité » est en effet situé dans un endroit où il n’y a pas de trottoir, juste un accotement en terre pas bien large et qui se rétrécit assez rapidement.

    Une situation que dénonce Marie-Hélène, la maman d’un enfant utilisateur. « Au printemps ou en été, ils sont encore visibles en descendant du bus. Mais maintenant, il fait noir tôt. Comme il n’y a pas de trottoir suffisamment large et qu’on roule plutôt vite dans la rue, j’ai tous les jours peur qu’il arrive quelque chose. D’autant que l’arrêt de bus n’est lui non plus pas très visible. On ne coupe jamais les branches, du coup, il est masqué. Il y a d’ailleurs des chauffeurs qui ne voient même plus l’arrêt de bus. Mes enfants m’ont déjà sonné pour me dire qu’ils avaient été débarqués tout en bas de la rue à cause de ça. »

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-11-17,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-11-17,BASSE-MEUSE,1|9

  • Des jouets de mauvais goût qui plaisent aux enfants ?

    médor pète fort.jpgMais qu’est-ce que saint Nicolas et Père Noël ont dans la tête cette année? Voilà qu’ils se plaisent à distribuer aux enfants des jouets d’assez mauvais goût, très « pipi caca ». Si cela plaît à nos bambins, cela n’apporte rien en revanche du point de vue éducatif.

    Il ne s’agit pas de jeux traditionnels : ils ont tous en commun un côté scatologique. Pour vous en citer quelques-uns, parlons tout d’abord de Delir’o Toilettes. Il est conseillé à partir de 4 ans et est composé tout simplement d’un WC dans lequel on verse de l’eau.

    Un second jeu fait la part belle aux crottes : il s’appelle d’ailleurs « Tête de crotte ».

    Dans le même thème, Médor Pète-fort : le but ici est de ramasser le plus de crottes possible lorsque Médor le chien se promène. A chaque crotte, un jeton prout ! A partir de 4 ans.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/153621/article/2017-11-15/des-jouets-de-mauvais-gout-qui-plaisent-pourtant-aux-enfants?from_direct=true

  • Rectificatif commémorations du 11 novembre à Bassenge

    commémorations 11 novembre 2017 rectificatif,rectificatif cérémonies commémoration 2017 bassengeNous avons récemment consacré un article/reportage aux cérémonies de commémoration de l’armistice du 11 novembre qui, à Bassenge, étaient organisées le dimanche 12 novembre. Cet article reposait sur une « Info Bassenge », publiée dans le magazine Le Geer et sur Bassenge.be, qui était signée d'un représentant des autorités communales et qui faisait état du parcours et de l’horaire des haltes aux monuments des villages de l’entité le dimanche 12 novembre. Or, on nous a fait savoir tout récemment que le samedi 11 novembre, était organisée une autre cérémonie, préalable, à laquelle ont participé aussi les autorités communales et qui prenait place à Bassenge devant le monument aux morts. Le public a été convié ensuite à partager le vin d’honneur offert par les autorités communales à la salle La Passerelle.

    L’information sur cette cérémonie bassengeoise (du 11 novembre) était publiée dans le Bulletin paroissial « Bonne Nouvelle » mais ne figurait pas dans le communiqué officiel figurant dans le magazine Le Geer et sur Bassenge.be.

    En notre Vallée du Geer, les commémorations se sont donc étalées sur deux jours : le 11 et le 12 novembre 2017.

  • Région liégeoise – Energie. Risque d’augmentation de la facture d’électricité

    eau gaz électricité.jpgLa sortie de Resa de Nethys va générer une augmentation des coûts qui se répercutera sur la facture.

    Resa va donc sortir du giron de Nethys à brève échéance, suite à la demande formelle du Gouvernement wallon en ce sens. Un élément qui n’est pas sans conséquence. À la fois pour la structure même du groupe, qui va être privé de sa vache à lait. Mais aussi pour le consommateur liégeois, qui risque bien de voir sa facture de gaz et/ou d’électricité augmenter prochainement. Explications. 

    Le nouveau gouvernement wallon MR-cdH a tranché et on n’y coupera pas.

    Mais la question qui brûle les lèvres de chacun, d’un point de vue purement pratique, est la suivante : cette « autonomisation » de Resa aura-t-elle un impact concret sur les citoyens ? Autrement dit, la facture de gaz et d’électricité des Liégeois, au sens large du terme, pourrait-elle augmenter ? Pour Damien Ernst, professeur à l’ULiège et spécialiste du secteur énergétique, on pourrait bien déboucher là-dessus au terme d’un processus en plusieurs étapes.

    L’article complet et les explications à découvrir dans votre journal La Meuse de ce jeudi 16 novembre 2017 ou en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-11-16,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-11-16,BASSE-MEUSE,1|4

  • Bassenge. Grande journée de l’arbre ce samedi 18 novembre 2017. Voici le programme !

    journée de l'arbre 2016 reportage4.jpgVoici le programme complet de la journée de l’arbre à Bassenge qui aura lieu ce samedi 18 novembre 2017 dès 14h30.

    journée de l'arbre 2017 bassenge.png

  • Vallée du Geer. Samedi 18 novembre : venue de Saint Nicolas. Voici l’horaire de la journée

    saint-nicolas-2017.jpgC’est ce samedi 18 novembre 2017 que Saint Nicolas viendra en Vallée du Geer. Tous les enfants sont invités à venir saluer le Bon Saint sur son parcours d’Eben–Emael à Glons ! Voici l'horaire de la journée.

    saint-nicolas-2017.jpg