Bassenge

  • Carnaval Bassenge. Mention spéciale pour les jockeys!

    carnaval bassenge 2016.pngAprès Wonck, c’était au tour de Bassenge de faire son carnaval. Ce cortège carnavalesque était ouvert par les groupements et associations villageoises. Comme chaque année, ils défilaient à pied sur des thèmes tels que les intellos, les Mexicains ou encore, les jockeys. Ils sont amis et ils aiment faire la fête. Au lendemain du Jour de l’An, ils décident des costumes et ils répètent une chorégraphie. ( source La Meuse lundi 8 février 2016)

    carnaval bassenge 2016.png

  • Alerte aux orages et aux vents violents sur toute la Belgique

    météo tempête.jpgLe vent continuera de souffler ce lundi, et de plus en plus fort. Les rafales atteindront 80 à 100 km/h en journée et jusqu’à 110 km/h sur la Côte en soirée. Tout le pays est placé en vigilance orange, selon l’IRM. Les vents seront accompagnés d’un risque de fortes averses orageuses. Là aussi, IRM place tout le pays en vigilance orange. Du côté des températures, les maxima atteindront 6 à 9 degrés. (Source La Meuse.be)

  • Arnaque – courrier toutes-boîtes. Le Bourgmestre lance un avis aux habitants du village de Boirs !

    avis Bourgmestre 2.pngDans un avis daté du vendredi 5 février 2016 publié sur le site internet communal Bassenge.be, Josly Piette Bourgmestre de Bassenge s’adresse aux habitants de Boirs : « J’ai été informé qu’un toutes boîtes a été distribué dans le village de Boirs. Ce toutes-boîtes émanerait du Service Public Fédéral Finances – Cadastre.be et signalerait qu’un contrôle serait effectué les 8 et 9 février dans les logements contre paiement en liquide !!! Mon administration n’a pas été avertie de ce contrôle. »

    La suite et les explications en cliquant sur le document ci-dessous.

    avis Bourgmestre.png

     

     

  • Vent, pluie et... neige: la semaine de carnaval promet d'être maussade en Belgique

    météo tempête.jpgLes vacances de carnaval débutent ce week-end. Les Belges qui ne partent pas à l’étranger risquent d’être déçus des prévisions météo pour les prochains jours, entre pluie, fraîcheur mais aussi vents forts à partir de ce dimanche. La journée de lundi s’annonce affreuse.

    Les prévisions complètes sur La Meuse.be en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/1485637/article/2016-02-06/vent-pluie-et-neige-la-semaine-de-carnaval-promet-d-etre-maussade-en-belgique-pr

  • Bassenge: il déploie une banderole sur sa façade pour dire que son locataire est un mauvais payeur

    loyer.jpgLa photo, publiée sur le blog Sudinfo de Bassenge, interpelle. La suite sur La Meuse.be en suivant le lien ci-dessous.

    http://www.lameuse.be/1485269/article/2016-02-06/bassenge-il-deploie-une-banderole-sur-sa-facade-pour-dire-que-son-locataire-est

  • Bassenge. La photo du jour... Je fais quoi ?

    loyer.jpgLa photo du jour. Elle a été prise à Bassenge, rue Neuve. Remarque : ceci est une photo gag. Un fait de société insolite. Aucune autre intention n'est à y voir ni à y chercher. Regor

    loyer.jpg

  • A proximité - création de quinze emplois. Terre se lance dans le déménagement

    terre déménagements.jpgRécol’ Terre, une des filiales du groupe Terre, se lance un nouveau défi et crée OnDemenage.be, un service de déménagement à petit budget pour les particuliers et les entreprises.

    Après avoir perdu son marché de la collecte du papier-carton en région liégeoise, en juillet dernier, la société était obligée de licencier quatre travailleurs. Un chiffre qu’elle n’était pas prête à cautionner.

    Les responsables de la firme à vocation sociale ont pu s’apercevoir que le marché du déménagement était en plein boom. Forte de ses nombreuses expériences, l’entreprise décide donc de se diversifier en développant un nouveau secteur d’activités.

    MAIS COMMENT ÇA MARCHE ?

    Concrètement, Ondemenage.be vous propose donc une aide all-in (comprenant, entre autres, le transport, la manutention, l’emballage, le déballage, le montage et le démontage) et une réduction de votre note de frais si la famille ou les amis se joignent à l’équipe de déménagement.

    « Nous assurons le déménagement et nous prenons en charge tous les encombrants en vue de les réemployer ou de les recycler » explique le directeur de Récol’ Terre, Thierry Counas.

    Des encombrants qui seront directement apportés à L’ASBL Fleur Service Social et qui permettront aux personnes dans le besoin de s’équiper à petit prix.

    Avec le développement de son nouveau secteur, Récol’ Terre envisage d’engager 15 nouveaux salariés. Une bonne nouvelle pour la firme et pour les demandeurs d’emploi. (Source La Meuse samedi 6 février 2016)

  • Vallée du Geer. Attention à l’arnaque !

    arnaque 2.jpgUne lectrice de Boirs nous a fait part, ce vendredi 5 février 2016, de la réception dans sa boîte aux lettres d’une lettre frappée du « logo » Cadastre.be. accompagné de la mention Service public fédéral finances ! Il y est question d’un rendez-vous pour un « contrôle » (aucun rapport établi ?) et d’un paiement en liquide !

    Attention ! Renseignements pris auprès du service Urbanisme de la commune de Bassenge, il s’agit d’une arnaque.

    arnaque.jpg

  • Pas touche à l'accent circonflexe! La nouvelle orthographe fait bondir les internautes

    accent circonflexe.jpgC’est LE sujet qui fait débat sur les réseaux sociaux : la réforme de l’orthographe. Plus de 2400 mots sont concernés. Et ce qui fait particulièrement polémique, c’est la suppression de l’accent circonflexe…

    Les nuances disparaissent… "Mais oui je suis sûr Germaine !" "Mais oui je suis sur Germaine !"

    « Ce maçon est un homme mur » « Ce maçon est un homme mûr.. »

    N'oublions-pas les homophones ! Voici quelques homophones ou quasi-homophones que l'accent circonflexe permet de distinguer.

    Mot avec accent circonflexe

    Mot sans accent circonflexe

    âcre

    acre

    apprêt

    après

    bâiller

    bailler

    boîte

    boite (du verbe boiter)

    châsse

    chasse

    côlon

    colon

    côte

    cote

    crû (du verbe croître)

    cru (du verbe croire)

    du

    gêne

    gène

    hâle

    halle

    hâler

    haler

    jeûne

    jeune

    mâle

    mal, malle

    mâter

    mater

    mâtin

    matin

    mâture

    mature

    môle

    mole

    mûr

    mur

    nôtre

    notre

    pâle

    pale

    pâte

    patte

    pêcher

    pécher

    prêt

    près

    rêne

    reine, renne

    rôder

    roder

    rôt

    rot

    sûr

    sur

    tâche

    tache

    vôtre

    votre

    http://www.lameuse.be/1484261/article/2016-02-05/pas-touche-a-l-accent-circonflexe-la-nouvelle-orthographe-fait-bondir-les-intern

    accent circonflexe.jpg

  • Wonck – Carnaval. Un public clairsemé au carnaval de Wonck

    carnaval wonck 2016.jpgLa foule ne s’est pas pressée pour assister au carnaval de Wonck ce week-end. C’était pourtant le premier en vallée du Geer et même, en Basse-Meuse. Malgré tout, les curieux ne se sont pas bousculés pour voir passer la vingtaine de chars de carnaval venus des alentours.

    Le petit millier de carnavaleux n’a toutefois eu de cesse de distribuer aux badauds chiques, bonbons, friandises et autres gadgets du haut de leur char. Une ambiance très festive où certains groupes ont assuré l’animation, n’hésitant pas à se lancer dans des danses et des farandoles à la suite de leur char. (Lem La Meuse vendredi 5 février 2016)

    carnaval wonck 2016 2.png

  • Province télévision. RTC Liège doit se renouveler et demande votre avis

    jj jespers rtc.pngÀ la veille de ses 40 ans, la télévision locale liégeoise RTC doit penser à son avenir. Depuis 1977, elle a bâti sa notoriété sur son journal régional, diffusé à 15 reprises sur la journée. Ce qui lui a permis d’acquérir un public de téléspectateurs fidèle, mais vieillissant (126.000 en moyenne par jour).

    Mais aujourd’hui, la manière dont le grand public s’informe a grandement évolué et RTC, comme les autres médias de masse, doit s’adapter.

    « C’est pourquoi nous allons lancer un vaste plan stratégique, explique Jean-Christophe Peterkenne, le président de RTC. Tout en restant centrés sur l’information de proximité, qui est le cœur de notre activité, nous aurons trois nouveaux objectifs : 1. Renouveler et accroître notre public et notre audience, 2. Renforcer l’attractivité de la chaîne qui souffre d’un déficit d’images, et enfin, 3. Affirmer notre rôle d’outil majeur de développement. »

    OUI MAIS COMMENT FAIRE ?

    Pour ce faire, RTC s’est adjoint les services d’un professionnel de l’audiovisuel, l’ancien présentateur du JT de la RTBF Jean-Jacques Jespers, ainsi que des experts en créativité d’ID Campus.

    « Mais nous allons aussi organiser six tables rondes, reprend le président, avec des acteurs du monde socio-économique, culturel, sportif, institutionnel, des téléspectateurs et des jeunes afin de les écouter et de connaître leurs attentes par rapport à leur télévision locale. »

    Le résultat de ces tables rondes sera analysé par les consultants et le personnel de RTC et se traduira dans les prochains mois par une adaptation de ses programmes et de ses différents moyens de communiquer.

    Si vous êtes habitant des 55 communes couvertes par RTC (arrondissements de Liège et de Huy-Waremme) et que vous désirez participer à ces tables rondes, des appels vont être lancés sur antenne.

    RTC est sur le canal 50 sur Voo et sur le 334 sur Proximus. (Source La Meuse jeudi 4 février 2016)

  • Avis du Collège. Démarchages en porte à porte…

    POINT INTERROGATION.pngVoici ce qui vient d’être publié, ce jeudi 4 février 2016, sur le site de la commune de Bassenge. " Le Collège communal de Bassenge tient à informer la population que de plus en plus d’associations l’informent de l’organisation de démarchages en porte à porte. Nous tenons à préciser que ceux-ci ne sont aucunement cautionnés par le Collège communal et ne peuvent se prévaloir de celui-ci." (Source Bassenge.be)

    avisdemarchage.pdf

     

  • L'IRM lance une alerte "chutes de neige et verglas" sur une partie du pays: "Une accumulation de quelques centimètres est possible"

    météo averses neige.jpgVous l’avez sans doute remarqué ces derniers jours, les températures ont clairement baissé et la fraîcheur est de retour. De la neige pourrait d’ailleurs toucher une partie du pays entre ce mercredi soir et le début de journée ce jeudi.

    La suite des prévisions sur :

    http://www.lameuse.be/1483127/article/2016-02-03/l-irm-lance-une-alerte-chutes-de-neige-et-verglas-sur-une-partie-du-pays-une-acc

  • Tendance. Dark Vador, roi du carnaval !

    marc vador e bay.jpgLes déguisements tendancieux bannis des cortèges

    Plus que quelques jours et le carnaval battra son plein dans une série de villes belges. L’occasion pour les enfants de se déguiser. Si vous allez faire un tour dans les magasins de jouets pour trouver le costume rêvé de votre bambin, sachez que la saga Star Wars est la grande inspiratrice des déguisements 2016. 

    En tête le personnage de Dark Vador (19,95€ chez Broze, 24,98€ chez Dreamland et Maxitoys, 39,95€ à la Grande Récré et 24,99 chez Bart Smit). Autre personnage de la série qui cartonne : le Storm Trooper (24,95€ chez Broze, 19,98€ chez Dreamland et Maxitoys, 32,95€ à la Grande Récré et 24,99€ chez Bart Smit). Les nouveaux personnages de la saga sont également disponibles.

    Les petites filles se jetteront certainement sur le déguisement de la Reine des Neiges, également dans le top 2016. La plupart des magasins proposent d’ailleurs le coffret de 2 costumes pour une quarantaine d’euros : on peut être soit Anna, soit Elsa.

    Autre dessin animé qui cartonnera le jour du carnaval : les Minions. Ici les prix varient de 19,95 à 32,99€.

    De toute façon, tous les enfants trouveront leur héros préféré cette année : de Spiderman à Captain America en passant par les Tortues Ninja. Dans une fourchette de prix de 20 à 30 euros. Même les fans de Top Chef peuvent se déguiser comme dans l’émission : 11,99€ la panoplie chez Bart Smit.

    PAS D’ARMES FACTICES

    Des déguisements gentillets qui passeront très bien. Parce qu’en cette période de tension due aux actes terroristes, les services de police ne rigoleront pas vraiment en vous voyant affublé d’une tenue « djihadiste ». Plusieurs communes ont pris des arrêtés. A Tournai, on vous demande d’éviter toute allusion religieuse et toute référence au terrorisme. A Mouscron, pas de déguisement à visage couvert. A Comines, pas vraiment d’interdit et concernant les armes factices, ce sera au cas par cas : la réaction des services de police ne sera pas la même face à un enfant ou un adulte.

    A Dolhain et Malmedy, on adopte plus ou plus moins la même attitude : pas de sacs à dos, pas d’armes factices, pas de déguisements faisant référence au radicalisme, au fondamentalisme, au terrorisme et aux conflits en cours, et pas de pétards.

    Dans d’autres villes comme Binche, Namur ou Charleroi, on compte sur le bon sens des gens. La police, dont les effectifs sont renforcés dans tous les carnavals, sera de toute façon très vigilante. Alors n’envisagez vraiment pas de porter un masque Ben Laden, même s’il est toujours possible d’en acheter sur internet ! (Source La Meuse jeudi 4 février 2016) (photo Ebay)

  • Travaux Bassenge. Les boues issues du nettoyage des voiries et du curage des égouts bientôt traitées par l’A.I.D.E.

    viaduc boirs 1 aide.jpgA Boirs, sur la surface communale située en dessous du viaduc, les ouvriers communaux sont actuellement occupés à la construction d’un quai de transvasement. Les boues (contenant des hydrocarbures, graisses, résidus minéraux, etc…) récoltées par le camion « balayeuse » ainsi que par les engins de curage des caniveaux et égouts, pourront ainsi être transvasées dans un container placé en contre-bas. Ainsi rempli, le container d’une contenance d’une petite dizaine de m3 sera ensuite acheminé à l’A.I.D.E. en vue de subir un traitement adéquat.

    Si ces types d’engins sillonnent la Vallée du Geer de long en large depuis plus d’une dizaine d’années afin de nettoyer les voiries et procéder à des curages, c’est la première fois que la commune de Bassenge se dote d’un tel dispositif de transvasement permettant, par la suite, d’emmener les boues par containers entiers vers un centre de traitement officiel et spécialisé (A.I.D.E). Quant à savoir ce qu’il advenait jusqu’ici de ces boues, des ouvriers interrogés n’ont pas souhaité nous répondre.

    viaduc boirs 2 aide.jpg

Nos rubriques