04/07/2015

Glons. La photo de la semaine : « Un opportuniste »

opportuniste 1.jpgAutodérision. Cette photo a été prise hier, vendredi 3 juillet à 17h00 rue provinciale à Glons. Un conducteur a garé sa voiture derrière les murets ralentisseurs. Fallait peut être pas non plus le tenter en parlant de murets sécurisants. En tout cas, pour ce qui est d’être en sécurité, sa voiture l’est assurément !

opportuniste 1.jpg

Epinglé. Canicule : le bourgmestre ouvre les églises

arnaud dewez bourgmestre dahlem.jpgA Dalhem, le plus jeune Bourgmestre de Wallonie prend une initiative peu banale.

La température ne cesse de grimper en Belgique. Ce samedi devrait d’ailleurs être le jour le plus chaud de la semaine, voire même de l’année ! C’est dire si les instants de fraîcheur sont aussi précieux que rares. Histoire de permettre à la population dalhemoise de quitter cette touffeur, Arnaud Dewez a trouvé une solution pour le moins étonnante : il a décidé d’ouvrir les églises.

« Ce samedi, le thermomètre va afficher une température historiquement élevée. Les plus fragiles d’entre nous (bébés, personnes âgées…) risquent d’en souffrir fortement », énonce à raison le plus jeune bourgmestre de Wallonie. « J’ai donc pris l’initiative d’ouvrir les différentes églises (Berneau, Dalhem, Feneur, Mortroux, Neufchateau, Warsage et la Chapelle de la Tombe à Bombaye) de 11h à 17h pour accueillir les personnes désireuses de passer un moment dans un endroit frais. Je remercie vivement monsieur le curé et les fabriciens pour leur collaboration spontanée. N’hésitez pas à en parler aux personnes qui sont particulièrement affectées par cette vague de chaleur. Bon week-end à tous et surtout soyons solidaires ».

Sur les réseaux sociaux, cette initiative a été vivement commentée. Et les remarques liées à cette nouveauté sont pour le moins positives. Il est donc probable de retrouver de nombreux Dalhemois dans les églises ce samedi. Évidemment, si vous souhaitez les rejoindre, il faudra respecter ces lieux. Bref, outre un endroit frais, vous aurez l’opportunité de profiter du calme, histoire de recharger vos batteries pour les prochains jours qui s’annoncent, pour certains, également très chauds. (La Meuse 4/07/2015)

03/07/2015

Attention ! En différents endroits de la Vallée du Geer, l’enrobage des routes fond sous l’effet de la chaleur…

route fond.jpgEn différents endroits de la Vallée du Geer, le nouvel enrobage des routes est en train de fondre sous l’effet de la chaleur. Certaines portions de route sont rendues glissantes sans compter que le goudron comme les pierrailles peuvent abîmer les carrosseries… Les conducteurs de deux-roues se doivent, eux aussi, d’être particulièrement prudents.

Photos prises ce vendredi 3 juillet 2015 en différentes rues de Glons aux environs de 15h30 (Regor)

route fond 2.jpg

route fond 3.jpg

route fond 4.jpg

route fond 5.jpg

Rue provinciale Glons. Aménagements ralentisseurs : dangereux ou pas ? Le sondage.

rue provinciale premier juillet 2015 montage 2.jpgPlusieurs articles dans La Meuse, sur Bassenge Sudinfo et une avalanche de commentaires sur facebook. Les nouveaux dispositifs de la rue provinciale de Glons n’arrêtent pas de susciter des réactions. Alors… Essayons d’en avoir le cœur net en posant la simple question suivante aux usagers qui empruntent régulièrement ce tronçon de rue. Au stade actuel ( au 3 juillet 2015), selon vous, les nouveaux aménagements ralentisseurs de la rue Provinciale à Glons sont-ils dangereux ou pas ? Merci pour vos avis dans le sondage. 

Glons. Nouveau ! Stage d’initiation au travail de la laine chez Rosa Canina dès ce 18 juillet…

stage laine.jpgLes 18, 19, 20 et 21 juillet Rosa Canina de Glons (Lillemor et Muriel) propose des stages d’initiation au travail de la laine. Réservations par mail : rosacanina@skynet.be Tous les renseignements sur l’illustration ci-contre et ci-dessous. 

stage laine.jpg

Anniversaire des 125 ans du Petit Lourdes… Eucharistie ce samedi 4 juillet en présence de l’Evêque Delville.

petit lourdes bassenge.jpgA l’occasion de l’anniversaire des 125 ans du Petit Lourdes à Bassenge, le samedi 4 juillet à 18h00 une Eucharistie Solennelle d’Action de Grâce sera présidée par Monseigneur l’Evêque Jean-Pierre Delville. Elle sera animée par la chorale « Ballade » de Verviers et par l’Harmonie Royale Broederband de Zussen. Cette même Harmonie  donnera, dès 17h30, un concert musical. (Source Bonne Nouvelle Juillet 2015 - Tous les renseignements sur cet anniversaire et l’historique du Petit Lourdes dans le Bulletin paroissial Bonne Nouvelle de ce mois de juillet) Photo Regor Bassenge Sudinfo

02/07/2015

Truc. Canicule ? Comment faire un climatiseur maison en une minute…

truc climatiseur.pngCanicule ? Voici un truc tout simple qui devrait vous permettre de rafraîchir votre maison...

Wonck. Ce mercredi 1er juillet, les caméras de RTC étaient chez Ali. Elles ont filmé le bagage des hirondelles…

hirondelles ali 2.pngAli, cela fait longtemps en Vallée du Geer qu’on ne le présente plus, tout comme il n’est plus nécessaire d’évoquer sa ferme dédiée aux hirondelles. Ce mercredi 1er juillet 2015, les caméras de télévision de RTC Liège se sont arrêtées chez lui à Wonck pour filmer le bagage des hirondelles. Un reportage à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

http://www.rtc.be/reportages/262-general/1467168-des-lieg...

hirondelles ali.png

hirondelles ali 3.png

01/07/2015

Bassenge. Concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer organisé par « Bassenge On Move »: la remise des prix avait lieu dimanche dernier à Emael… Le reportage.

concours jardins 2.jpgC’est dans le cadre des installations de l’Ecole de la C.F. d’Emael qu’avait lieu ce dimanche 28 juin 2015, la remise des prix du concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer qui avait été lancé par la nouvelle Association «  Bassenge On Move ».

Préalablement à la sympathique « cérémonie » de remise des prix proprement dite, une bonne cinquantaine de convives participaient au grand barbecue dont les gains étaient destinés à soutenir « L’école de la réussite », autre activité majeure de la nouvelle asbl ; une école de la réussite pionnière même en Wallonie et dont le but est de dispenser des cours de rattrapage gratuits aux élèves ayant subi des échecs scolaires. concours jardins 9.jpgSur le coup de 14h30, Christopher Sortino Président de BOM, prenait la parole pour remercier tous les participants à cette première édition du concours du plus beau jardin de la Vallée, de rappeler les buts poursuivis par la nouvelle asbl Bassenge On Move et de souligner l’aide précieuse apportée par les deux sponsors de l’événement, l’Horticulteur Halleux de Boirs et la Maison Séronvalle de Liers. En effet, tant pour les prix gracieusement offerts mais également pour leurs conseils avisés et, en tant que membres du jury indépendant pour l’examen des candidatures et les cotations apportées, ces deux sponsors ont joué un rôle important dans cette organisation qui était une première en Vallée du Geer. René Deckers, Vice-Président, prit ensuite la parole pour procéder à la remise des prix tout en ne manquant pas de stipuler qu’il s’agissait d’une première et que l’asbl Bassenge On Move s’est vraiment réjouie du réel engouement suscité par ce concours.

And the Winner is…

Le premier prix du concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer a été attribué, ex-aequo,  à Arlette Engebel de Roclenge et Aline Licki d’Eben Emael.

jardin arlette 1.jpg

jardin licki 1.jpg

Photos. En haut : Jardin d'Arlette Engebel de Roclenge, et ci-dessus jardin d'Aline Licki d'Eben-Emael

concours jardins 15.jpg

Tous les participants ont été récompensé d’un lot (un kit offert par maison Seronvalle de Liers ) tandis que les deux gagnantes, ex aequo pour la première place, ont reçu un chèque de 25 euros (Bon d’achat) chez Horticulture Halleux de Boirs.

Après cette « cérémonie » placée sous le signe de la convivialité, tous les participants au « Barbecue de l’école de la réussite » et le public venu assister à la remise des prix du concours ont été invités à participer à un « Blind Test » orchestré de main de Maître par « Evolution » d’Emael. Un délicieux barbecue complété d’une après-midi empreinte de bonne humeur, de convivialité et de partage autour du thème des beaux jardins en Vallée du Geer qui, certes, il faut aujourd’hui le reconnaître, ne manquent ni d’originalité ni de diversité…

Toutes les photos des jardins ayant concouru sont à découvrir sur la page Bassenge On Move :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.500713176761195...

concours jardins 10.jpg

Toutes les photos à découvrir dans l'album colonne de droite ou en cliquant ICI 

Rue Provinciale Glons. Début juillet, encore une flopée de nouveaux signaux. Certains se contredisent : se dirige-t-on vers un imbroglio total ?

rue provinciale premier juillet 2015.jpgBillet de Regor. « Va-t-on vers un imbroglio total ? » C’est en effet ce que pensent certainement les usagers qui, hier, ont emprunté la rue provinciale de Glons dont la signalisation des dispositifs ralentisseurs, début de cette semaine, a encore et encore fait l’objet de modifications par les services communaux concernés. Cette fois, ce sont des signaux de priorité qui ont été placés devant les murets ralentisseurs et les îlots. Comme nous dit cette dame : « Une situation kafkaïenne qui, à l’approche des « obstacles »* demande à chaque fois aux usagers beaucoup de concentration. Ce n’est pas clair, tout ça… ». Mais cerise sur le gâteau, comme nous avons pu le constater (voir photos) la situation se corse encore lorsque certains panneaux de signalisation se contredisent carrément ! En attendant l’évaluation du dispositif qui sera faite par le Collège dans six mois, c’est de la vie des gens dont il est question.

Sécuriser en plaçant des signaux qui se contredisent ? Ce n’est pas dangereux ?  Vous êtes sûrs ?

Regor.

*Terme utilisé par la Bourgmestre ff dans le toutes-boîtes distribué aux riverains au mois de juin.

rue provinciale premier juillet 2015 contradiction 1.jpg

rue provinciale premier juillet 2015 contradiction 2.jpg

rue provinciale premier juillet 2015 montage.jpg

rue provinciale premier juillet 2015 montage 2.jpg

rue provinciale premier juillet 2015 3.jpg

30/06/2015

Eben-Emael. L’Art Fantastique en pleine nature

art fantastique 2015.pngLa 16 ème édition de l’exposition internationale d’Art Fantastique accueille une vingtaine de sculptures et d’installations plastiques dans le parc de la Tour d’Eben-Ezer à Eben-Emael. Ces œuvres ont été réalisées par des artistes de renom mais aussi par des jeunes au devenir prometteur ou encore, par les élèves de l’école d’enseignement spécialisé Jean XXIII d’Embourg dans le cadre du cours d’art plastique.

L’objectif de cette exposition d’Art Fantastique, c’est d’être un forum de rencontres et d’échanges d’art et d’idées entre artistes de courants contemporains différents. De plus, les œuvres sont mises en valeur dans un parc où l’élément naturel est partie prenante à la création. Et où plus de 200.000 visiteurs se sont déjà venus admirer les sculptures et autres installations plastiques depuis l’an 2000.

Chaque année, le thème est différent. Il y a eu « Dis-le à Alice, Dialogues de l’Art et de l’Arbre, Homme et Lumière, Métamorphoses, Oiseaux de feu, La Clairière aux Centaures, Aux Portes du Soleil, Au Fil du Temps, Générations Terre, Un Nouveau Monde, Couleurs et Cultures, Fraternité !? En question, Aimé… ! Résister ! et Entre Doute et Beauté » et pour 2015, le thème est « Vivre ».

Ce thème est universel, de notre temps, d’hier et de demain comme l’explique Marc Garcet, l’instigateur de cette exposition d’Art Fantastique. « Projetée sur un prisme, la lumière du temps s’éclate en centaines d’images que l’artiste interprète pour donner naissance à une œuvre. Vivre, c’est l’interrogation permanente du temps, de l’espace, des devenus et de l’espérance, c’est le cri primal du nouveau-né dont l’énergie en réserve s’éclate pendant un quart de son existence, c’est l’amour que le sourire m’apporte, c’est le désir permanent de partager la poésie de ta vie, c’est l’oppression morale du non droit, c’est une espérance de bonheur et l’angoisse de le perdre, c’est ma joie, ma vie, mon bonheur chaque jour recommencés… et pour vous, c’est quoi Vivre ? »

Cette exposition est accessible tous les jours de 13h30 à 18 h en semaine et de 13h30 à 19 h le week-end et ce, jusque juin 2016. Le droit d’entrée est de 5,50 € par personne et 3 € pour les étudiants et pensionnés. Le ticket d’entrée donne aussi droit à la visite de la tour d’Eben-Ezer.

Le radar de Glons est retraité, place aux éoliennes ! Le radar s’est tu hier, après 43 ans de service.

radar glons.png

Ce lundi après-midi, le radar de Glons s’est officiellement arrêté, après 43 ans de bons et loyaux services de surveillance du territoire aérien. Plus rien ne s’oppose, désormais, aux différents projets de parcs éoliens sur la région de Bassenge.

Il était 15h50, ce lundi, quand le chef de la Défense, le général Van Caelenberge, a officiellement poussé sur le bouton rouge de mise à l’arrêt du radar. Quelques dizaines de secondes plus tard, le radar poussait son dernier soupir et le silence se faisait sur la petite colline rurale de Glons, dans la commune de Bassenge.

Le MPR (Medium Power Radar) avait commencé sa carrière le 20 avril 1972, en pleine Guerre froide. Son antenne de 12 tonnes, large de 16 mètres sur 10 de haut, culminait alors en plein air, à 33 mètres de haut. Ce n’est que dix ans plus tard qu’il fut recouvert d’une coupole qui allait lui donner son aspect de ‘balle de golf’ verdâtre bien visible à la ronde. Un « radôme » en panneaux de verre résine antigivre pour le protéger, et qui pouvait résister à des rafales de vent de 250km/h.

À raison de 6 tours par minute, le radar scrutait le ciel 24h/24 et en trois dimensions (direction, distance et hauteur), jusqu’à 450 km à la ronde. Toutes ses données étaient analysées par les membres du ‘CRC’ (Controle and Reporting Center) dans un bunker souterrain voisin, construit, lui, dès 1952.

LES ÉOLIENNES ONT CHAMP LIBRE

On continuera à bosser dans ce bunker, dès ce mardi, comme d’habitude, pour les près de 300 militaires actifs au sein du CRC.

« Rien ne change au niveau du boulot, précise le lieutenant-colonel Luc Colin, chef de corps. Le CRC peut opérer sans ce radar, qui était en fin de vie opérationnelle, grâce à la couverture équivalente chez nos voisins. La sécurité reste la même, mais nous n’aurons plus de radar « à nous ». Le radar appartient désormais à l’OTAN, il restera sur place, mais certaines pièces pourront être démontées pour servir de pièces de rechange pour nos autres collègues. »

Le radôme continuera donc de faire partie du paysage de Glons, mais il devrait bientôt avoir de la concurrence dans le ciel, vu les nombreux projets de parcs éoliens dans le coin. Ceux-ci ont désormais champ libre, puisqu’ils ne risquent plus de perturber les échos qu’envoyait le radar militaire.

ET LE PERSONNEL ? 

Déménagement ou pas ? Réponse pour la fin de cette année 

Depuis l’annonce, en janvier 2013 déjà, de la fin du fonctionnement du radar de Glons, les rumeurs vont bon train sur l’avenir du personnel qui y travaille. Ces militaires vont-ils être déménagés vers la base de Beauvechain, comme certains le prétendent ? Le ministre de la Défense Steven Vandeput, présent ce lundi sur le site pour la mise hors service du radar, n’a pas voulu nous confirmer ce bruit. « L’avenir de Glons est à l’ordre du jour, car le travail du CRC est important, explique le ministre. Nous travaillons pour le moment sur un plan stratégique pour voir où et avec quel personnel organiser les choses dans un futur prochain. La décision tombera dans les mois à venir, au plus tard pour la fin de cette année ».

Canicule en Belgique: voici les chaudes températures qui frappent votre région dès ce mardi (carte interactive)

météo soleil chaud.jpgLa canicule va frapper la Belgique dès ce mardi avec des températures frôlant les 30 degrés dans plusieurs régions du pays avant des pics à 36ºC, annoncés dès jeudi. Suivez en direct l’évolution des températures dans votre région grâce à notre outil interactif.

http://www.lameuse.be/1322030/article/2015-06-30/canicule...

09:29 Publié dans Météo Bassenge | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : météo juin 2015, météo bassenge juin 2015 | |  Facebook | |  Imprimer

29/06/2015

Moulin du Broukay à Eben : 5ème Festival Country ce samedi 4 juillet

festival country broukay.jpgCette année, le festival country revient une nouvelle fois pour sa 5ème édition. Né de la collaboration entre l’AIGS et SOS Tendresse, en zone Basse-Meuse à Eben-Emael : Country au Broukay vous fera danser toute la soirée avec les talentueux White Falcon.

Pour information…

La country est un mélange de musiques traditionnelles issue du Sud-est des Etats-Unis  et dans les provinces maritimes du Canada qui a évolué rapidement dans les années 1920. La country-music a débuté comme une musique partagée par des musiciens noirs et blancs. On verra même certains chanteurs noirs, comme Ray Charles et Charley Pride, adopter en tout ou en partie ce genre musical.

Cette année, le festival se déroulera le jour de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis vis-à-vis du Royaume de Grande-Bretagne qui fut proclamée le 4 juillet 1776 par les treize colonies britanniques établies en Amérique du Nord.

Cette journée est donc désormais propice aux fêtes, aux défilés, aux barbecues et tant d’autres activités permettant de  la fêter comme il se doit.

Et quoi de mieux pour marquer le coup que de venir danser sur les musiques entrainantes et folkloriques des White Falcon. Ce groupe talentueux vous a déjà fait vibrer, danser et vous a aussi amusé l’année dernière, revenez donc participer à cette expérience unique ou tout simplement vous laissez tenter pour la première fois en vous laissant aller au gré de cette musique enjouée.

Laissez-vous guider et venez donc partager ce 4 juillet l’indépendance des Etats-Unis!

festival country broukay.jpg

10:11 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival country broukay, festival country broukay 2015 | |  Facebook | |  Imprimer

Rare ! Wonck. Un bébé chouette chevêche sous l’objectif de la caméra d’Ali ! Un moment poignant !

chouette chevêche ali.pngMoment poignant. Il y a quelques heures, elle est sortie du nid. Juste avant qu’elle ne prenne son premier envol, Ali Aghroum (passionné de nature) parle à une petite chouette née dans son jardin à Wonck. Une déclaration d’amour devant laquelle personne ne peut rester insensible… Quelle tendresse...

 

Nos rubriques